fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Découvrez la vraie liberté féminine…à la portée de vos doigts

Si vous lisez ou regardez régulièrement le contenu informatif que je vous transmets, vous savez sans doute combien j’aime vous faire profiter de mes propres expériences de thérapeute depuis les Etats Unis, combien j’aime vous traduire des conférences et cours auxquels j’ai assisté, mais c’est aussi valable pour certaines formations.

Et là…je dois dire, je n’ai pas trop le choix : il faut absolument que je vous traduise un cours extrait d’une formation que je suis en train de suivre avec une sexologue holistique Américaine qui vit entre Bali et Los Angeles, Kim Anami.

Sa mission est « d’infuser plus de passion dans votre vie et votre lit ».

En fait, elle est connue pour soulever des poids avec…son vagin.

Bon, sans rentrer dans les détails, elle en connaît un rayon sur le réel pouvoir des femmes (ce qu’elles ignorent la plupart du temps) et son énorme expérience de diverses philosophies asiatiques appliquées au développement de l’énergie sexuelle rendent son enseignement tout particulièrement intéressant, surtout pour une thérapeute holistique comme moi déjà versé dans des approches énergétiques.

Me voilà donc en train de tester sur ma petite personne des principes (et exercices révélateurs) qui finiront peut-être (dans pas longtemps) à s’ajouter à l’arsenal que je proposerai à mes clientes pour prévenir et guérir une longue liste de déséquilibres dont elles peuvent se passer.

En attendant, il y a des choses que je peux vous transmettre dès maintenant. Loin de moi le souhait de me substituer à la verve colorée de Kim, alors je vais vous faire cadeau ici même d’une traduction la plus proche possible de son cours sur la contraception et principalement, sur la pilule. J’avais déjà écrit (et enregistré) des choses à ce sujet, mais jamais en ces termes.

Alors c’est avec un immense plaisir que je me fais ici le véhicule de la bonne parole d’une femme qui sait, pour en faire profiter d’autres d’autres qui ne demandent qu’à savoir.

Retrouvez votre liberté de concevoir. Par Kim Anami.

« La pilule contraceptive vous tue. Peu de gens le savent, mais le contrôle hormonal des naissances est considéré comme un cancérogène du groupe 1 selon l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS. Cela le place dans la même catégorie que l’amiante et le radium. La pilule a aussi été identifiée par les chercheurs comme étant un facteur majeur de cancer du sein. Une étude réalisée par la Mayo Clinic a montré que les femmes ont un risque accru de développer un cancer du sein de 44% si elles prennent des contraceptifs oraux quatre ans ou plus avant d’avoir des enfants. L’oncologue suédois Hakan Olsson a découvert qu’avant l’âge de 20 ans, les femmes augmentaient leur risque de cancer du sein de 1000% en prenant la pilule.

La pilule et les patchs hormonaux sont présentés comme étant ces grands libérateurs des femmes, un triomphe féministe, sauf qu’il y a un coût énorme.

J’entends souvent cet argument stupide : prendre la pilule aide à avoir des menstruations irrégulières. C’est vraiment comme si on disait que l’abstinence est une méthode de contrôle des naissances. Comme si on disait, “Ouais, j’ai cette excellente méthode pour le contrôle des naissances, juste ne pas avoir de sexe.”

Cela revient à dire, “Ok, donc si je n’ai pas de relations, je ne tomberai pas enceinte ». Est-ce vraiment une façon de résoudre le problème ?  Parce que prendre la pilule pour équilibrer vos règles ou vous débarrasser des difficultés liées à votre période est essentiellement la même chose. La pilule vous enlève vos règles, donc si vous n’avez pas de règles, vous n’avez pas de problèmes.

Sauf que cela ne va pas vraiment résoudre le problème.

Ce qui est triste est que les femmes reçoivent la pilule comme une sorte de remède miracle tout le temps. On leur dit aussi que la seule façon dont elles peuvent contrôler leur fertilité est de dépendre d’une sorte de drogue ou d’un dispositif invasif.

Ce n’est pas vrai.

Comme toutes les autres femelles du règne animal, les femelles humaines montrent des signes visibles de variation hormonale.

Si l’un d’entre vous a des chiens ou des chats qui n’ont pas été stérilisés, il est vraiment difficile de les rater quand ils sont en chaleur, ou bien si vous avez vu des animaux sauvages, ils en font un étalage évident.

Permettez-moi aussi de dire que les applications iPhone qui devinent vos périodes de fertilité ou la méthode du retrait ne sont pas de réelles méthodes de contrôle des naissances : c’est essentiellement jouer à la roulette russe avec votre corps et votre grossesse.

 

La méthode que je vais vous donner vous donnera un taux de réussite de 99,5-100%, elle vous donne une réponse très précise sur le moment où vous êtes fertile et quand vous ne l’êtes pas.

Quand je parle de ces choses, les gens réagissent souvent très fort et disent : «Oh, oui, je pratique la contraception naturelle, regarde mon Junior, il a deux ans maintenant. “

Et bien ce n’était pas le cas…vous ne pratiquiez pas une méthode naturelle, parce que cela fonctionne.

Le retrait ne fait pas partie des méthodes naturelles. Pour moi, c’est une méthode vraiment stupide de contrôle des naissances. Il y a du sperme dans le pré-éjaculatoire et donc si vous mettez un pénis dans un vagin et que vous le sortez avant d’avoir éjaculé, vous avez en fait déjà laissé quelque chose derrière vous. C’est tout.

Vraies méthodes naturelles de contrôle des naissances

Votre corps vous donne des signes très, très clairs de quand vous ovulez.

Le premier signe est l’état de votre muqueuse cervicale et le second signe est la position de votre col de l’utérus.

Parlons d’abord de la muqueuse cervicale.

Vous avez un bouchon qui est dans le col de l’utérus. Donc, cette porte qui s’ouvre et se ferme est fermée par un bouchon de mucus qui empêche les débris ou les bactéries de monter et d’entrer dans l’utérus et maintient le tout bien fermé.

Le bouchon tombera pour laisser sortir votre sang menstruel et à l’ovulation pour laisser entrer les spermatozoïdes.

Vous ne pouvez pas tomber enceinte à aucun autre moment du mois. Lorsque le bouche est en place, rien ne passe.

À l’ovulation, même l’atmosphère dans le vagin change, il devient plus sensible aux spermatozoïdes, le pH devient plus alcalin, alors qu’avant il est plus acide et il tue les spermatozoïdes beaucoup plus rapidement.

A l’ovulation, il abrite les spermatozoïdes, il protège les spermatozoïdes, il les aide à nager beaucoup plus rapidement vers l’utérus et les escorte simplement jusqu’à l’endroit où ils doivent être.

Vous avez probablement remarqué que tout au long du mois vous avez des quantités différentes et variables de pertes vaginales. Parfois, vous pourriez vous sentir comme si vous émettez quelque chose de vraiment humide et d’autres fois, c’est peut-être plus sec et en collant.

Si vous faites vraiment attention, quand cette perte est très copieuse et humide, c’est quand vous êtes fertile. Lorsque vous ne produisez pas grand-chose ou quand c’est très sec, très collant, c’est un mucus non fertile.

La façon dont vous vérifiez, c’est que vous prenez juste le bout du doigt, vous l’insérez à la vulve, juste à l’ouverture de votre vagin et vous prenez un échantillon. Et là, vous devez vous demander : est-ce très clair et transparent et filandreux comme un blanc d’œuf ? Si oui, c’est votre mucus fertile. Alors que le mucus non fertile sera plus collant, épais et un peu de couleur crème.

 

Toute cette méthode a été découverte et créée par Drs. John et Evelyn Billings dans les années 1950. Ils étaient catholiques, ils étaient des médecins, et ils cherchaient une méthode acceptable de contrôle des naissances en accord avec leurs croyances religieuses.  De mon côté je cherchais une méthode de contraception acceptable qui corresponde à mes croyances vivantes naturelles et ainsi nous nous sommes rencontrés, avec ce lien très improbable.

La belle chose à propos de cette méthode, c’est qu’il faut cinq secondes par jour pour l’apprendre.

Si vous voulez vraiment apprendre la méthode et la pratiquer, je vous suggère fortement de vous trouver un instructeur certifié Billings et de le faire vous l’enseigner.

Ils viennent et ils vous rencontreront gratuitement, ils feront cette présentation power point étonnante, ils vous suivront le long de vos premiers mois d’utilisation de la méthode, vous pouvez leur poser des questions.

Au fil des ans, chaque fois que j’avais un nouvel amant, je l’emmènais voir cette présentation pour qu’il comprenne. Cela dure 20 minutes, très concis, très clair, les gars comprennent tout de suite et vous repartez généralement avec un tableau que vous pouvez suivre au cours du mois, pour suivre l’état de votre mucus et y consigner les différentes observations que vous faites dans votre corps. Donnez-vous bien deux ou trois mois pour comprendre, vous habituer et adapter cette approche à vos habitudes.

Il y a un site officiel Billings, ainsi qu’un livre écrit par les médecins. J’ai appris à partir du livre parce que quand j’ai découvert cette méthode, c’était à travers un livre dans une bibliothèque au milieu de nulle part et j’ai commencé à le pratiquer tout de suite.

Des années plus tard, alors que je vivais dans une ville, j’ai trouvé un instructeur qui était miraculeusement un médecin allopathique, ce qui était super. Elle m’a montré le Power Point et ça a été vraiment génial de pouvoir le faire comprendre immédiatement à mon partenaire.

Le contrôle des naissances incombe généralement aux femmes parce que nous sommes celles qui tombons enceintes et la plupart des méthodes de contrôle des naissances sont établies pour les femmes, mais par des hommes.

Quand vous posez ce tableau sur votre mur et que votre amant peut voir : « D’accord, elle est dans sa phase fertile, elle est dans sa phase non fertile», il peut même vérifier le mucus avec vous, il peut utiliser son doigt pour voir exactement ce qui se passe dans votre vagin.

Ce qui est aussi très peu connu au sujet de cette méthode, c’est qu’elle est utilisée par des millions de femmes dans le monde entier, en particulier dans les pays du tiers monde parce que devinez quoi ? Vous ne pouvez pas le breveter et c’est gratuit. Or, c’est un domaine qui est dirigé par l’industrie pharmaceutique, avec des produits que vous devez payer. Personne n’a intérêt à vous expliquer qu’il existe une méthode fiable et gratuite…

Cette méthode est une méthode officielle de contrôle des naissances pour le gouvernement chinois. Robin Lim est une sage-femme très connue qui vit en Indonésie et a été élue personnalité de l’année de CNN pour son travail sur l’accouchement et la sage-femme dans les pays en développement.

Elle enseigne tout le temps cette méthode aux gens. J’étais là et je l’ai regardée enseigner. Donc, si les cultivateurs de riz peuvent comprendre cela, vous pouvez le comprendre aussi bien.

Statistiquement, c’est la méthode la plus efficace.

Au fil des ans, diverses études ont été menées au sujet de la méthode Billings, qui ont permis de faire passer l’efficacité de la contraception de 97,5% à 100%.

L’étude la plus complète à ce jour a été faite sur une période d’un an en Chine qui a examiné 1 000 femmes et a démontré l’efficacité de la méthode : lorsqu’elle est utilisée correctement, les incidences de la grossesse étaient de 0.

Lorsque quelqu’un commettait une erreur pendant l’utilisation de la méthode, le risque de grossesse était de 0,5.

Si vous comparez cela à la pilule contraceptive, le taux de grossesse lié à la méthode est de 0,3% et l’utilisation liée est de 8%, (Notre de Cécile : entre nous, je suis tombée enceinte de mon fils en prenant la pilule).

Cette méthode est celle que j’ai utilisée durant les 20 dernières années et je peux garantir qu’elle est efficace à 100%, non seulement pour prévenir la grossesse, mais pour la réaliser, car en utilisant cette méthode, vous pouvez déterminer les six à sept jours du mois où vous êtes fertile. Le reste du temps vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

La deuxième façon de mesurer votre fertilité est de regarder la position du col de l’utérus. Je dirais que la méthode des muqueuses est la méthode supérieure, c’est plus facile à dire, surtout quand on s’y habitue, et on fait très vite attention.

Cependant, la position du col de l’utérus est aussi une autre façon de renforcer ce que vous faites ou aussi un excellent moyen de vous connecter et de reconnaître que votre corps vous donne cette information en cours. Pendant les périodes non fertiles du mois, le col de l’utérus r est plus serré, dur et sec et il pend plus bas dans le vagin. Lorsque vous êtes fertile, le col de l’utérus se soulève plus haut et il est plus doux, plus humide et plus ouvert.

Vous pouvez simplement sentir votre col durant tout le mois, surtout dans cet état d’esprit, quand vous savez que vous ovulez.

C’est une autre excellente raison de se familiariser avec le fonctionnement interne de votre vagin.

Il n’y a pas d’autres méthodes de contrôle des naissances que je puisse réellement soutenir. Sauf pour les préservatifs, pour les rapports sexuels non sécurisés ou les rapports sexuels occasionnels, je recommande absolument les préservatifs.

L’autre chose à laquelle je pense et à laquelle vous pouvez penser, c’est « et le stérilet ?  Le stérilet vous offre ou bien les hormones, que je ne supporte pas, ou le cuivre.

J’ai essayé le stérilet au cuivre pendant environ un mois et demi et j’ai pu goûter du métal dans ma bouche et j’ai pensé que ce n’était pas normal d’avoir cette chose dans mon utérus.

Les dispositifs diaphragmatiques sont en général enduits de produits chimiques toxiques que vous mettez dans votre vagin, donc honnêtement, je ne peux pas en toute bonne conscience les recommander. Maintenant, c’est à vous de faire ce qui vous semble juste, mais d’un point de vue holistique, en écoutant votre corps et votre efficacité, la méthode de la muqueuse cervicale est absolument top.”

 

 

Related posts

13 comments

  • Coucou Cécile,
    Je n’ai pas de mot ce soir pour vous remercier (une fois encore !) de ce partage…
    Vous répondez pleinement à l’une de mes grandes interrogations du moment et vous apportez du crédit à cette méthode dont j’ai déjà entendu parlé mais dont je doutais de la fiabilité…
    Tout ça est tellement logique et nous prouve une fois de plus, que au delà de tout ce système commercialo-médical, tout est dans la nature, et que notre corps est extrêmement bien conçu, pour peu qu’on l’Écoute, tout simplement….
    MERCI

  • Merci Cécile, c’est très intéressant ! Et même une question vitale !!!

    Moi qui est 3 fillettes, je me demandes souvent que leur proposer quand elles seront en âge d’avoir des relations !

    La fille de ma femme de ménage, 21 ans, est passée à deux doigts de mourir il y a quelques semaines dûs au effets secondaires de la pillule. Cela donne à réfléchir !!!

    Merci de ce partage et de toutes ces démarches naturelles !

  • Bonjour,
    Sujet primordial, quand on sait que la pilule perturbe près de 120 processus biologiques (à ce jour)…

    L’étude de la glaire est primordiale.
    Mais je ne suis pas pour la palpation du col de l’utérus : elle peut perturber le microbiote vaginal à court ou long terme, avec les conséquences que l’on sait.
    En revanche, la prise de température BUCCALE associée à l’étude de la glaire apporte une double sécurité et donne des résultats extraordinaires, encore supérieurs à ceux de l’étude de la glaire seule : c’est la symptothermie moderne. La sage femme avec laquelle je me forme n’a eu aucun échec en une décennie de suivis! Et les applis OFFICIELLES de cette méthode fonctionnent très bien, vraiment sympas pour les jeunes.

    Merci pour votre good job;)

    Hélène Altherr, pharmacienne nutritionniste & hygiéniste

  • Bonjour Cécile, Hélas on a toutes été sous pilules et ou stérilet…. Et c’est pas fini, beaucoup de femmes ne veulent rien entendre….
    J’ai une jeune nièce, hélas grand hélas qui ne veut rien entendre sur les HE et les plantes…..

    Ah ! si on avait su tout cela avant, franchement j’aurais fait autrement. C’EST SUR !!!!

    Cordialement,
    Dominique

  • Bonjour Cécile,
    Un grand merci pour tous ces savoir que vous nous offrez en partage. J’ai acheté votre livre sur le régime anti-candidas qui m’a beaucoup aidé, tout y était très clair, comme ce que vous faites dans vos articles et webinaires. Je suis très intéressée par cet article pour mes filles, dont deux ont un stérilet. Je comprends bien l’explication de l’ovulation par l’étude de la glaire cervicale, mais je n’ai pas saisi comment faire pour ressentir le col de l’utérus. Merci pour votre réponse, et je continue de suivre vos conseils, pleine de gratitude, Bien à vous, Hélène

  • Merci Cécile, comme vous j’ai pris la pilule, sans conviction, sentant que cela jouer sur ma santé! Puis essayer plusieurs solutions alors que celle ci était déjà au point mais bien évidemment non relayée!
    Aujourd’hui malgré l’information, la pilule a toujours ce premier rôle! Je partage votre article souhaitant comme vous que quelques graines germeront naturellement!
    Belle formation à vous, en attendant d’en lire plus!

  • Bonjour Cécile (ça fait longtemps que je ne vous ai pas écrit 🙂 ) : je n’ai jamais pris de pilule de ma vie, ni de stérilet, ni rien du tout. J’ai utilisé la méthode (merdique) du retrait avec mon ex-mari, ce qui m’a permis d’avoir ma fille, hahaha. Mais sinon, il y a eu 8 ans et demi entre mon premier et deuxième enfant, pas si mal (ma fille est le numéro 3).
    J’étais désespérée quand j’ai vu que ma fille avait décidé de prendre la pilule pour être avec son copain (plus âgé) alors qu’elle avait 14 ans et demi…ça lui a fait prendre 9 kilos en quelques mois, elle en était malade (mais n’a pas pour autant arrêté, hallucinant). Ca lui a permis d’avoir des maux de ventre super, des dérèglements du caractère “au poil”, et plein d’autres manifestations folkloriques.
    Lorsqu’elle a décidé d’arrêter “les frais”, ça faisait déjà 6 ans qu’elle se “droguait” avec cette saleté de pilule, c’était parce qu’ils se séparaient. Depuis des années, je lui avait acheté le livre de “La méthode des indices combinés” extrêmement bien fait, écrit par une femme et son compagnon (ce qui est intelligent parce qu’on voit que l’intéressé est aussi responsable que sa chérie).
    Elle ne l’a pas lu en entier : “trop compliqué, m’man ! t’imagines, déjà que j’arrivais à oublier ma pilule, alors là, prendre la température, vérifier la glaire et chéplukoi encore !!!”
    (gros soupirrrrrr de ma part….). Les jeunes veulent la facilité, quitte à payer l’addition plus tard, c’est terrible. Au final, ayant un nouveau chéri MAIS refusant cette fois catégoriquement de re-prendre cette foutue pilule, elle a décidé de se faire poser un stérilet “spécial pour celles qui n’ont pas encore eu d’enfant”. Et sans hormones, vu comment ça ne lui avait pas réussi…
    Saignements genre chutes du Niagara, douleurs au ventre : ça s’annonce super-bien !!! 🙁 ….
    Que voulez-vous dire….C’est pas comme si je ne pouvais pas lui montrer l’exemple : quand (après avoir été séparée) j’ai appliqué la méthode Billings combinée avec celle des températures, je n’ai eu aucun souci, ça a très bien fonctionné !!!
    C’est un peu désespérant de voir que certaines sont obligées de passer par la case “je vais douiller un max et après avoir payé l’addition, je vais réaliser que ce dont on m’a parlé fonctionnait vraiment ” (et je rajouterais bien “et que je suis une cruche”, tant ça me contrarie…)
    Donc oui; Billings + température + l’état du col, ça fonctionne.
    Pour le “col”, j’ai observé que certaines pénétrationsprofondes étaient super agréables par moments et pas du tout à d’autres : en fait quand le col était bien ouvert, forcément, ça allait tout seul…c’était donc une période d’ovulation, pas le moment de faire le zouave 😀 !!!! quand c’était limite douloureux, c’est que le col était un peu descendu, donc pas de risque de bébé…
    Voilà pour mon témoignage…
    Merci pour cet article chère Cécile !

  • Merci Cécile! Je suis heureuse de me sentir reliée à toutes ces femmes (et ces hommes) qui ont cette intuition au fond d’eux que la nature a le meilleur à nous offrir. Cela demande du temps et de la connaissance pour aller à la rencontre et à l’écoute de soi mais quelle satisfaction de se sentir vivant, de sentir à nouveau son corps vibrer à l’unisson. Cela fait des années que je joue la rebelle aux yeux de ma gyneco qui me trouve debile à refuser son super stérilet qui, bonus suprême, supprime les règles! Je suis si fière de mes choix et enchantée de découvrir de nouvelles options comme celle de la méthode Billings, en particulier à l’heure des premières règles de ma fille et des questions qui suivront.
    Un tout grand merci,

  • Cecile,
    Le commentaire de Libellule enrichit ma réflexion.
    Avant d’initier ma fille à la méthode Billings, je voudrais lui proposer qqch qui lui paraîtra plus « moderne » et attirant. Dans le webinaire sur le déséquilibre œstrogenique, vous aviez parlé d’un système de contraception avec App pour faire le suivi de son cycle. Même si elle n’ est pas encore disponible en Europe pouvez-vous me donner le nom? Merci bcp.

  • merci Cécile pour ce partage. C’est un sujet primordial pour les femmes. J’aurai aimé que ma fille en soit convaincue. Hélas elle a commencé par la pilule et a maintenant un stérilet.bien sûr cela m”inquiète tout autant pour mes petites filles dont la plus grande a déjà presque 13 ans…. je partagerais cela avec ma fille et ma belle-fille, hélas sans grande conviction.
    C’est important de communiquer. Merci pour la volonté que tu as de nous éclaircir sur des sujets ho combien importants.

  • Bonjour Cécile,
    Merci beaucoup pour cette information.
    Pour ma part je ne connaissais pas du tout cette méthode, bien que j’avais noté les variations dans la texture de mes pertes vaginales.
    J’ai 45 ans et étant maman d’une fille de 8 ans et d’un garçon de 6 ans j’ai enfin une solution simple et naturelle à mettre en pratique… pour pouvoir la transmettre à mes enfants plus tard 😉
    Ils connaissent déjà bien les HE que j’utilise depuis des années au quotidien en prévention pour toute la famille.
    Encore merci !
    Sylvie

  • Bonjour, j’ai 60 ans. Mes parents catho, paix à leur âme, ont utilisé la méthode des températures du docteur ogino ( je. crois ?) Résultats : 6 gosses. En un sens heureusement, sinon je ne serais pas là 😁

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top