Pouvons nous vivre jusqu’à 100 ans? Oui, et même plus…mais, la question est : dans quel état?

Bien vivre longtemps ne signifie pas vivoter, attendre la fin tant bien que mal en prenant 12 pilules le matin et 15 le soir…

Bien vivre longtemps dépend de comment vous vous sentez tous les jours…sans prendre de médicaments.

Je vous explique pourquoi ici

Parce que les médicaments peuvent vous enlever des douleurs, mais ils ne vous donneront pas d’énergie, pas une meilleure posture, pas plus de force, pas d’optimisme, pas la joie de vivre que vous méritez jusqu’au bout.

Vous devez avoir votre longévité à l’esprit le plus tôt possible, parce que vous valez bien de vivre plus longtemps, mais surtout en bon état…

 

 Voici ce que vous devez prendre en considération dès maintenant pour vivre mieux et que cela en vaille la peine (on ne va pas rentrer dans la bioéthique ici). Je vous explique tout en 10 points.

  1. Soyez à l’affut de l’inflammation.vieux

La rapidité à laquelle vous allez vieillir dépend vraiment de deux processus clé : l’inflammation et la production de radicaux libres.

Chacun est déclenché ou prévenu par vos choix alimentaires, la qualité de votre environnement et de votre style de vie.

L’origine, l’inflammation a son importance : c’est une réponse positive aux irritations, aux accidents, aux coups, aux infections. C’est la rougeur, le gonflement, la chaleur, la douleur.

L’inflammation est une étape vitale de la guérison, alors que notre corps répond pour nous protéger contre une blessure et une possible infection.

Mais la réponse inflammatoire peut aussi se produire de façon excessive et accélérer notre vieillissement.

C’est elle qui est impliquée dans les déséquilibres du système digestif qui monopolisent l’immunité et fabrique la chronicité des maladies, voire les maladies auto-immunes. Je pense à la candidose et aux sensibilités alimentaires.

Il est possible de mesurer l’inflammation générale en testant la protéine C réactive.

Mais il est surtout important d’agir dans le bon sens le plus vite possible avec quelques règles anti-inflammatoires :

User et abuser

des jus de légumes,

de baies sauvages (myrtilles, framboises)

de graines germées,

de  bonnes huiles, myrtilles-myrtille

d’huiles essentielles détoxifiantes et anti-inflammatoires,

de compléments alimentaires intelligents dont je vais parler plus loin.

Mais surtout, il faut éviter ce qui déclenche l’inflammation

 

2. Eviter à tout prix ce qui déclenche l’inflammation

Les aliments raffinés et transformés

Les fruits et légumes systématiquement cuits, réchauffés et vides de nutriments

Les boissons sucrées

Le manque d’activité physique

Les toxines présentes dans vos aliments, votre eau, votre air

Le manque de sommeil

Le stress

 

Vous avez sans doute compris qu’en utilisant des huiles essentielles anti-inflammatoires et détoxifiances tous les jours, vous vous simplifiez déjà beaucoup la vie pour vieillir moins vite.

En voici quelques unes, à utiliser sans modérationhuiles

Géranium, gingembre, pamplemousse, citron, camomille romaine, basilic, arbre à thé, menthe poivrée, patchouli, poivre noir.

Je vous explique l’usage holistique de ces huiles dans l’Essentiel de l’Equilibre , et je vous explique comment en profiter au jour le jour dans l’Equilibre de l’Immunité.

 

3. Les bonnes graisses vous conservent mieux que l’alcool, le sucre et la fumée

Bien sur, vous pourriez vous contenter de prendre des gélules d’huile de poisson, mais franchement, quoi de meilleur qu’une bonne sardine à l’huile d’olive sur une tartine de pain au levain grillé légèrement blanchie d’un beurre cru fermier ?

A part du foie de morue…je ne vois pas…

 

4 : La bonne dose d’acide pour absorber vos nutriments !

On ne peut pas l’éviter : en vieillissant nous produisons de moins en moins de sucs gastriques, ceux qui nous donnent les enzymes indispensables à la bonne digestion de nos aliments et donc, la première étape vers une bonne absorption des nutriments dont dépendent à la fois notre immunité et notre équilibre psycho émotionnel.

Et pourtant… combien sont ceux qui l’ignorent, se disent qu’ils ont des problèmes d’estomac, et vont prendre des anti-acides qui vont encore plus faire chuter leur niveau d’acide gastrique et qui vont ainsi se fabriquer des carences nutritionnelles, des problèmes cardiaques et des douleurs diverses dans l’organisme.

Je vous explique tout à ce sujet ici

Si vous absorbez bien, vous avez moins de risques de manquer de magnésium et d’une bonne source de calcium, ce qui vous évitera une très longue liste de déséquilibres évitables.

 

5. Protégez vos os pied

Au Canada, des chercheurs ont testé une combinaison de suppléments (magnésium, huile de poisson, vitamine D et K) sur une groupe de femmes dont les os étaient fragiles.

Un an de prise de ces suppléments a apporté autant d’amélioration dans leur densité osseuse que si elles avaient pris un médicaments contre l’ostéoporose. (fosamax).

N’oubliez pas la vitamine C, les folates, le zinc, le manganèse, le potassium, le boron et le strontium pour aider vos os. (A condition que vous ayez respecté les étapes précédentes qui vous assurent une bonne absorption).

Associez la prise de ces suppléments avec des massages de pied réguliers de façon à soutenir l'équilibre énergétique de vos reins (gouverneurs de vos os).

 

6 . Réduisez les risques de dégénération maculaire

Une étude (AREDS) a trouvé qu’avec cette association d’antioxydants, prise tous les jours, vous réduisez vos risques ou la progression de la dégénération maculaire liée à l’âge.

15 mg de béta carotène

500 mg de vitamine C

400 IU de vitamine E

80 mg d’oxyde de zinc

2 mg d’oxyde cuprique

Bien sur, le mieux est de précéder ce type de supplémentation d’une détox du foie…le foie étant le maitre des yeux, plus votre foie sera en bon état, plus vos yeux en profiteront.

Je vous donne différents moyens d’y associer le pouvoir régénérant des huiles essentielles dans l’Equilibre de l’Immunité.

 

7. Ne laissez pas vos articulations se gripperHE curcuma

Pour cela vous avez divers outils :

  • Vous assurer que vous ne faites pas de réactions auto-immunes
  • Détoxifier votre corps et vos émotions régulièrement
  • Prendre des compléments qui nourrissent vos articulations, comme l’acide Hyaluronique et la glucosamine,
  • User et abuser du curcuma, en huile essentielle et en poudre dans vos plats

 

8- Adoptez la curcumine du curcuma,  aux multiples pouvoirs anti-inflammatoires

C’est un des anti-inflammatoires les plus puissants.

Cette épice indienne donne sa couleur jaune au Curry.

Cliniquement, la curcumine est aussi efficace que la cortisone contre l’arthrite rhumatoïde, l’ostéoarthrite et l’inflammation post-opératoire.

En fait, une étude à montré que prendre une dose de curcumine tous les matins soulage des raideurs matinales et des gonflements des articulations plus efficacement que les cortico-stéroides.

Mais le plus beau, c’est que prendre du curcuma ou de la curcumine directement n’a jamais produit d’effets secondaires…

Vous pouvez en mettre dans vos plats, mais aussi utiliser le pouvoir de l’Huile Essentielle de curcuma, diluée et appliquée là où vous avez mal, ou tout simplement l’ajouter à un mélange à tout faire destiné à vous éviter les douleurs classiques (comme celui que je vous donne plus loin).

 

9. Prenez du CoQ10 tous les jours

C’est un nutriment que l’on trouve dans les abats et que notre corps fabrique, mais le niveau de CoQ10 commence à décliner dès la trentaine. Or, c’est ce qui soutient notre cœur et tous les autres muscles pour produire l’énergie de façon plus efficace.

Les études ont montré que le CoQ10  améliore les fonctions cardiaques de tout le monde, que l’on soit à risque ou pas, mais surtout, il en protège la jeunesse. A ne pas négliger.

 

10. Plus jamais fatigué, avec le D-ribose et l’épinettepicea mariana-2

Le D-ribose augmente la production d’énergie au niveau cellulaire. Les études ont montré que cela améliorait considérablement l’énergie physique et mentale des athlètes et des personnes souffrant de fatigue chronique.

Le D-ribose se trouve sous forme de comprimés ou ne poudre à ajouter à un smoothie. Commencez par en prendre deux ou trois fois par jour pour le sentir rapidement, puis après quelques semaines, prenez en le matin seulement.

L’idéal est de l’associer à l’huile essentielle d’épinette noire (picea mariana)

L’épinette est un neurotonique que l’on donne en cas de burn out, tout cas d’asthénie physique et intellectuelle. Il suffit d’en mettre quelques gouttes sous les pieds  et au niveau des reins et de bien frotter.  Cela remet des piles dans le moteur…

 

Enfin, pour finir en beauté, voici un mélange aromatique anti-inflammatoire, détoxifiant et énergisant à appliquer tous les jours :

Dans 20 ml d’huile de base (noyaux d’abricot, amande, pépin de raisin etc…)

Faites tomber les huiles essentielles suivantes

5 gouttes d’Epinette noire

4 gouttes de Basilic

3 gouttes de Menthe bergamote

3 gouttes de Géranium

5 gouttes de pamplemousse

Secouez bien, gardez dans un flacon fermé à l’abrit de la lumière

Massez sur le ventre, les pieds, les avant bras, au moins une fois par jour, plutôt le matin.

(Ceci est un mélange pour adultes. Si un enfant manque d’énergie, il lui faut un autre type de traitement).

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • épinette noire et bergamotte