Et si l’idée qu’être végétarien pour être en meilleure santé était une idée fausse?

Une étude menée par l’université de Graz en Autriche, montre que contre toute attente et en dépit des idées reçues, les végétariens sont en fait en moins bon état mental que les mangeurs de viande.

Au début je pensais que cette étude devait provenir d’une université Australienne ou Américaine, donc, appartenant à un pays de mangeurs de viande notoires.

Même pas! images

On peut aimer la viande et savoir manger propre!

Oui, les Autrichiens et les Allemands aiment la viande…mais ils sont surtout tournés vers le respect de l’environnement et les méthodes alternatives de se soigner et je peux imaginer qu’en effet, on doit trouver pas mal d’extrêmistes du véganisme et du végétérianisme là bas…

Et  c’est peut être aussi à l’origine de cette étude : les végétariens sont ils vraiment en meilleure forme que les mangeurs de viande?

Est-il vraiment une bonne idée de se priver de produits animaux pour jouir d’une meilleure santé?

J’ai déjà publié une vidéo dans laquelle je parlai de cette femme, médecin et vegan qui souffrait de pas moins de deux maladies auto-immunes : hashimoto et céliaque.

J’ai écouté la conférence dans laquelle elle raconte combien elle a du se faire violence et se mettre à consommer de petites quantités de viande dans le seul but de se guérir de ses maladies auto-immunes…et elle n’est pas la seule.

Cette étude montre combien le cliché qui veut que les végétariens soient en meilleure santé que les mangeurs de viande est à revoir.

Cette étude semble bien confirmer ce choix, car l’étude de l’université de Graz a conclu que les végétariens sont en fait plus souvent malades et ont une moins bonne qualité de vie de que les mangeurs de viande, tout simplement parce que l’étude montre que les végétariens ont plus de cancers, de crises cardiaques et de problèmes psychologiques.

 

L’étude

Les chercheurs ont examiné un total de 1320 personnes divisées en 4 groupes de 330 personnes chacun. Les groupes étaient tous comparables en terme de genre, âge, statut socio économique, usage du tabac, activité physique et indice de masse corporelle.

La seule chose qui les différenciait était leur alimentation.

Les 4 groupes étaient :

végétariens,
mangeurs de viande et de beaucoup de fruits et légumes
petits mangeurs de viande
gros mangeurs de viande.

Ils ont été évalués selon 4 catégories : peau nourrie

  • santé physique,
  • santé psychologique,
  • relations sociales,
  • et qualité de vie liée à l’environnement.  

Plus des 3/4 des participants étaient des femmes.

L’étude montre que :

  • Les végétariens sont deux fois plus sujets aux allergies que les gros mangeurs de viande.
  • Les végétariens ont un taux de cancer 166% plus élevé que les gros mangeurs de viande.
  • Les vegans ont un taux de crise cardiaque 150% plus élevé que les autres.

Ils ont aussi considéré 18 maladies chroniques, inclus l’asthme, le diabète, la migraine et l’ostéoporose et ont trouvé que, comparé aux gros mangeurs de viande, les végétariens en étaient plus facilement atteints.

Avec cette étude, l’université médicale de Graz confirme aussi une autre étude, celle de l’université d’Hildesheim qui montre que les végétariens souffrent plus fréquemment de problèmes psychologiques.

Hildesheim a trouvé que les végétariens souffrent de beaucoup plus de dépression, d’anxiété, de problèmes psychosomatiques et de troubles de l’alimentation, et Graz a trouvé que les végétariens étaient deux fois plus à risques de souffrir d’anxiété ou de dépression que les gros mangeurs de viande, et que cette population, en règle générale, allait plus souvent consulter un médecin.

Ceci n’est pas la première étude qui vient contredire l’idée que les végétariens sont en meilleure santé. Mais je serais bien curieuse d’en savoir plus sur la façon dont cette étude a été conduite.

Je pense que dans tous les cas il faut faire les choses avec du bon sens.proteines

De la viande oui, mais pas n’importe comment…

Si l’on mange de la viande, il faut qu’elle soit d’une qualité exemplaire, provenant de bêtes heureuses et saines, pas de bêtes élevées en parc industriel et bourrées de médicaments synthétiques.

Le danger qui menace les végétariens est un mauvais niveau nutritionnel issu de la faiblesse énergétique des méridiens de la rate et de l’estomac qui va faire chuter la capacité d’absorption des nutriments.

C’est quelque chose qui peut aussi arriver aux mangeurs de viande, mais dans une moins grande proportion grâce à l’apport de protéines de bonne qualité.

Dans tous les cas, privilégier la propreté des aliments et leur bio-disponibilité, donc, surveiller notre état énergétique et la qualité nutritionnelle des aliments, est crucial, quoi que l’on choisisse de faire.

Ceci dit, il est effectivement beaucoup plus facile de remonter énergétiquement quelqu’un avec un apport en protéine animale, mais il est plus facile de nettoyer quelqu’un avec une diète exclusivement végétale.

Lorsqu’il faut faire les deux en même temps, je suggère de consommer principalement des légumes et éventuellement un peu de fruits, en y associant de petites quantités de viande de très bonne qualité.

De plus, les végétariens sont plus à risques de manquer de vitamine B12 et de développer de la candidose…

Cliquez ici pour en lire plus.

 

Cadeau! Des livres pour vous aider à bien commencer sur la voie de l’Equilibre!

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • mangeurs de viande mangeurs de cereales