Le congrès et la court suprême américaine ont conclus que les vaccins imposés par le gouvernement sont “inévitablement risqués à prendre”.

 

C’est ce qui a précipité la décision de donner l’immunité aux grands groupes pharmaceutiques qui les produisent.

Parce qu’un vaccin représentera toujours un risque.

Donc, protégeons les compagnies qui les produisent, de façon à ce que personne ne puisse se retourner contre elles en cas d’accident, d’effets secondaires graves et de mort suivant la prise des vaccins.

Forts de cette décision protectrice à une voie, les laboratoires se mettent à élaborer de nouveaux vaccins vaguement testés et dépourvus de garantie de sécurité.

Les exemptions : fini!

Jusqu’à présent, dans de nombreux Etats Américains, notamment en Californie, on avait la possibilité d’exempter nos enfants des vaccinations obligatoires grâce à un simple papier à signer.

Ces exemptions avaient été mises en place il y a 50 ans en vertus de la constitution américaine qui privilégie le droit à la vie et  la liberté individuelle.

Aujourd’hui, à moins d’avoir un médecin coopératif et ami qui vous fait un faux certificat, on se met hors la loi…ou alors, on choisi de ne pas laisser nos enfants entrer dans le système scolaire classique et on leur fait la classe à la maison.

 

Le flou artistique

C’est le manque de preuves de sécurité qui force les parents à repousser de plus en plus les vaccins prévus pour leurs enfants.

Mais au lieu de réaliser les recherches nécessaires pour rassurer tout le monde, l’industrie du vaccin a choisi de pousser pour rendre obligatoire les vaccinations.

Il est vrai que la vaccination forcée, c’est la poule aux oeufs d’or sans aucun risque puisque personne n’a le droit de se retourner contre qui que ce soit en cas de malheur.

Dans ma présentation sur les métaux lourds, je vous explique que nous ne réagissons pas de manière uniforme à la toxicité. De nombreux facteurs nous rendent plus ou moins réactifs à leur présence dans notre organisme.

 

L’aluminium n’est pas un détail.

Les bébés sont les plus à risques…aussi, l’agence de protection environnementale a procédé à des tests de tolérance à l’aluminium ingéré oralement : sur des rats.

Ce sont les résultats de ces tests qui ont permis de justifier le niveau d’adjuvants utilisés dans les vaccins.

Or, l’aluminium ingéré et l’aluminium injecté ne peuvent pas être comparés.

Ces deux voies d’administration ne produisent pas du tout les mêmes effets.

Ingéré, 0.25% est absorbé, alors qu’injecté, il est absorbé à 100% par les muscles, plus tous les organes, inclus le cerveau.

Et pourtant, d’autres études sur les animaux ont permis de confirmer le lien entre des inoculations d’aluminium répétées et de sévères répercutions neurologiques sur le comportement, ainsi que l’altération de l’expression de certains gènes dans le cerveau.

On parle de cerveau ici. Rien n’est plus dangereux que ce qui touche au cerveau.

Il faut aussi noter que pour qu’un adulte reçoive le même montant d’aluminium par kilo qu’un enfant à l’âge de deux mois, il lui faudrait 34 doses de vaccins contre l’hépatite B en une journée.

C’est ce qu’un bébé doit subir à 2 mois, si ce n’est à la naissance, comme je l’ai vu à HongKong.

 

Le Gardasil : vaccin le plus cher du monde

Quelques mot sur le vaccin le plus cher de l’histoire des vaccins dans le monde, le gardasil.

Proclamé la seule réelle protection contre le cancer du col de l’utérus alors que ça n’a jamais été prouvé.

Aujourd’hui, ce vaccin n’a permis de prévenir aucun cancer du col…simplement parce qu’il faut 20 à 50 ans à ce genre de cancer pour se développer.

De plus, tout le monde sait que 90% des infections HPV se résorbent d’elles mêmes sous deux ans…et qu’un frottis par an reste bien utile pour déceler les cellules douteuses, vaccin ou pas.

Au bout du compte, ce vaccin est bien cher et risqué pour un produit dont l’efficacité n’est pas démontrée.

Il faut tout de même rappeler que des symptomes récurent sont apparus suite à l’inoculation de ce vaccin chez certaines jeunes fille.

  • Syndrome de fatigue chronique
    syndrome de tachycardie posturale
    syndrome de douleur chronique

    La tachycardie  a été rapportée 82 fois pour le HPV contre une seule pour les autres vaccins
    La douleur chronique a été rapportée 69 fois pour le HPV contre 16 fois pour les autres vaccins
    Des déséquilibres du système nerveux autonome ont été rapportés 77 fois pour ce vaccin et 16 pour les autres
    La fibromyalgie a été rapportée 62 fois contre 39 pour les autres vaccins.

Bien sur, tout le monde n’est pas prédisposé…mais encore une fois, il n’y a que lorsque vous avez les effets secondaires en question que vous l’apprenez…et qu’il est trop tard. Alors qu’il est très simple de se protéger d’un HPV et d’un cancer du col de l’utérus.

Je vous explique comment utiliser le pouvoir des huiles essentielles pour vous protéger, ici.

 

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.