fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Tao de l’art de manger : les bases de l’équilibre

 

 J’ai vécu en Chine où j’ai fais mes études d’aromathérapie holistique, ce qui comporte avec l’étude de la chimie des huiles essentielles, des principes de médecine chinoise à associer avec un bon nombre d’autres techniques de rééquilibrage énergétique.

faviconUne autre approche du bien être, selon le Tao

Je dois reconnaitre que l’approche du bien-être et de la prévention de la maladie selon le Tao, c’est à dire par l’équilibre YinYang, fait maintenant complètement partie de ma vie et de la façon dont je fonctionne pour aider mes clients.

Je leur explique qu’il est nécessaire d’impliquer l’alimentation dans notre recherche de l’équilibre interne puisque ce que nous mangeons a un impact direct sur le fonctionnement de notre corps.

C’est tout à fait à l’opposé de ce que la médecine classique nous enseigne, car nous sollicitons les capacités de l’organisme à se régénérer et faisons en sorte de ne pas avoir besoin du tout de médicaments.

Il faut s’appliquer à être cohérent : si on passe une ou deux fois par semaine entre les mains de quelqu’un pour se rééquilibrer, il faut éviter d’avoir une alimentation qui va aller à l’encontre de ce travail au risque de tout déséquilibrer entre les séances…Il faut protéger cet équilibre.

 faviconL’esprit du Tao de l’art de manger

Le voici dans toute sa sagesse.

Tout le Tao est basé sur l’application des principes Yin-Yang utilisés traditionnellement dans la culture chinoise. On veut atteindre l’équilibre source d’harmonie.

Dans la tradition chinoise en effet, tout est classé selon que c’est plus yin ou yang : une chose est yin lorsqu’elle rassemble plus de qualité Yin et elle est yang lorsqu’elle présente plus de qualité Yang.

Indépendamment du fait qu’il y a des caractéristiques franchement Yin ou Yang :

Yin est plutôt noir, froid, mouillé, lourd, plongeant, matériel, doux, interne, passif, végétal, faible, long et fin

Yang est plutôt blanc, brillant, léger, flottant, chaud, sec, fort, court et large, immatériel, énergie, externe, actif, animal,en gardant à l’esprit que tout est plus ou moins yin ou yang par rapport au reste.

En d’autres termes, un poisson est considéré yang, animal actif, comparé à une algue, végétale, qui pousse dans l’eau, mais il est yin parce qu’il est froid et vit dans l’eau.

Nous avons tous un terrain yin ou yang, bien que nous soyons des humains à sang chaud et actifs vivant sur terre. C’est une tendance qui peut varier plusieurs fois par jour.

 

faviconLa base du Tao : les terrains de naissance et les systèmes du sang

Notre terrain, ou constitution de base, est largement déterminé par la condition dans laquelle se trouvait nos parents au moment de notre conception, aussi bien physiquement qu’émotionnellement.

L’état émotionnel et physique de la mère est bien sûr critique, mais celui du père l’est aussi dans le sens où il va affecter celui de la future mère pendant la grossesse.

  • Les sujets à terrain Yin ont un manque de vitalité, ils tendent à être plutôt fins, avec une structure osseuse légère.

Ils tombent facilement malades et ont une tendance à être passifs.

  • Les individus à terrain yang sont très vifs, qu’ils soient fins ou gras, tout en étant plus massifs que les Yin.

Ils ont une structure osseuse plutôt forte et ne sont pas dérangés par les épidémies ou changements de saison. Ils ont tendance à être heureux parce que pleins de vie.

 

faviconTao et variations énergétiques: une question de température

Le sang peut montrer des variations énergétiques indépendantes de la constitution.

Le système du sang peut être altéré quotidiennement ou d’une saison à l’autre selon notre alimentation et les conditions climatiques.

  • Les personnes Yang peuvent surchauffer leur organisme si ils consomment trop d’aliments réchauffants, alors qu’ils devraient choisir des aliments neutres ou refroidissant pour ré-établir ou maintenir l’équilibre.
  • A l’inverse, les personnes Yin doivent éviter les aliments trop refroidissants parce que leur constitution les rend déjà froids.

Ils ont besoin d’aliments neutres ou réchauffants pour se donner de l’énergie, de la chaleur et de la vitalité.

faviconQuelle est votre tendance : Yin ou Yang?

Vous n’avez pas besoin de courir tout de suite chez un médecin chinois pour le savoir.

Je vous donne quelques uns des signes extérieurs qui vous permettront d’en avoir le coeur net.

 

Appliquer les principes du Tao avec les examens de la langue, de l’urine et des selles

langue

1. Le matin, avant d’avoir brossé vos dents ou d’avoir mangé, bu, jetez un œil à votre langue :

  • Si vous êtes équilibré énergétiquement, si votre sang est neutre, votre langue sera d’un joli rose et couverte d’un film pâle très fin.
  • Si votre langue est rouge et recouverte d’un filme jaune, votre système est trop chaud. ( Les fumeurs ont tendance à avoir cette couche jaune parce que la fumée créé une chaleur sèche dans le corps).

Ne confondez pas la couche jaune des personnes chaudes à la couleur jaune, brune ou noire des gens qui prennent des médicaments.

Les personnes au système froid auront une langue d’un rose très pâle, voir mauve, couverte d’une pellicule blanche et humide.

2. Ensuite, soyez attentif à votre urine du matin.

  • Si votre système est équilibré, elle sera d’un jaune doré pâle et faiblement odorante.
  • Si votre système est trop chaud, elle sera d’un jaune beaucoup plus soutenu, tournant parfois au brunâtre, pas très abondante, et elle aura une odeur très forte.
  • Par contre si votre urine du matin est très abondante, claire comme de l’eau ou très pâle, c’est que votre système penche trop vers le froid.

3. Jetez un oeil à vos selles matinales

  • Si votre système est équilibré, vos selles seront bien formées, ni trop molles ni trop dures.
  • Elles durcissent quand vous vous réchauffez, vers la constipation,
  • Elles se ramollissent lorsque vous refroidissez.

La médecine chinoise vous dira que des selles trop liquides indiquent un manque de Yang dans votre corps pour digérer et absorber vos aliments.

D’où, un problème de nutrition et un manque d’énergie.

Les selles trop sèches montrent que la chaleur du corps a brûlé tous les fluides Yin, laissant les intestins secs et pleins de toxines.

Bref, il faut vraiment travailler à l’équilibre interne pour entretenir notre bien-être et celui de nos enfants.

Pour vous aider à repérer les déséquilibres chez les gens que vous aimez, voici des signes extérieurs révélateurs moins personnels .

Symptômes visibles significatifs d’un système surchauffé teint rouge

Ces gens là n’ont pas besoin de maquillage pour se donner bonne mine, sont extravertis et souvent excessifs dans leurs émotions. Grand appétit, de vivre, de boire et de manger.

  •  le teint rouge
  • du rouge ou du jaune dans le blanc de l’oeil
  • des lèvres rouges
  • de l’acné, des éruptions cutanées sur le visage et le corps
  • des furoncles
  • une mauvaise haleine
  • des maux de gorge fréquents
  • une tendance à avoir tout le temps chaud
  • une difficulté à supporter un temps chaud
  • une préférence pour les aliments épicés, chaud, l’alcool
  • une nature plutôt active et exubérante

Les signes d’un système trop froid
  • un visage pâle
  • des lèvres pâles
  • fatigue facilement
  • craint le froid
  • faible appétit

Il est possible d’avoir un système froid un jour et chaud le suivant.

 

Le propos de ces enseignements du Tao est d’utiliser ces signes distinctifs du chaud et froid pour intervenir, corriger, rétablir l’équilibre en adaptant votre alimentation.

 

faviconTao de vos aliments : chauds ou froids?carotte

On classe les aliments, pour simplifier, selon qu’ils sont

  • refroidissant,
  • neutres
  • ou réchauffants.

Mais leur nature peut être changée avec leur mode de préparation.

 

Par exemple :

Un poisson est naturellement plus froid qu’une viande. Mais il sera moins froid grillé que poché.

Une carotte cuite sera réchauffante mais crue elle sera neutre. Braisée elle sera plus réchauffante de cuite à la vapeur ou à l’eau.

La médecine traditionnelle chinoise a identifié 6 facteurs de déséquilibre mais on n’en considèrera que quatre  les dualités froid/chaud, mouillé/sec, plus la chaleur d’été et le vent.

faviconLe vent interne

Certains aliments sont à éviter car ils provoquent ce qu’on appelle des vents internes lorsqu’on en mange trop.rhubarbe

Cela ne signifie pas uniquement “flatulences”, cela veut aussi dire :

  • douleurs,
  • éruptions cutanées allant d’un membre à l’autre,
  • des spasmes musculaires,
  • convulsions,
  • tremblements
  • et épilepsie.
Ces aliments sont :
  • Les épinards
  • les champignons
  • la rhubarbe
  • les fruits de mer
  • le lait de soja
  • le lait et l’eau de coco

Notez que manger trop d’aliments froids, donc crus, les salades en particulier,  peut aussi entrainer du vent interne.

faviconLa chaleur mouillée

D’autres aliments sont à éviter parce qu’ils provoquent des symptômes de chaleur mouillée :

Sans vous faire un cours de médecine Chinoise, l’humidité est la cause de pas mal de symptomes tels qu’un cholestérol excessif, le cancer, les problèmes métaboliques (en gros, la prise de poids), la fatigue chronique, la fibriomyalgie, les allergies et les problèmes dûs à l’environnement.

Si vous attrappez un rhume et que vous toussez en produisant du phlegme blanc, c’est un signe d’excès d’humidité interne. Si le mucus jauni, c’est de la chaleur mouillée.

Lorsque cet excès d’humidité atteint les intestins, on trouve du mucus dans les selles, généralement liquide ou très molles. Même les bruits intestinaux sont provoqués par cette humidité excessive.

Voici quelques uns des aliments les plus connus, producteurs de chaleur mouillée dans l’organisme :

pain

  • le sucre, blanc ou roux
  • les produits à base de blé
  • les amandes
  • les arachides
  • les produits laitiers
  • le porc
  • les oranges, mandarines, tangerines, clémentines
  • l’ananas

(Je vous épargne la liste des fruits et légumes exotiques introuvables en Europe).

faviconFroid et chaud : l’explication

Il faut quand même que je vous explique les symptômes de ces grandes tendances déséquilibrantes :

Nous avons déjà parlé du froid, qui rend la personne faible, sensibles aux températures basses, elle dort en boule, et soulage ses douleurs avec des bouillottes bien chaudes.

Lorsque le froid externe attaque le corps, cette personne attrape froid très facilement, avec des frissons, des douleurs articulaires, de la fièvre.

Nous avons aussi parlé du chaud.

 la chaleur provoque l’hyper activité des fonctions yang et l’insuffisance des fonctions yin.

On se sent comme après un match de tenir en plein soleil, hors contrôle jusqu’à se qu’on se soit refroidi.

La condition mouillée atteint le corps comme un jardin sur lequel il a plu pendant deux jours.

La douleur mouillée est lourde et expansive, elle bloque la circulation d’énergie et provoque une poitrine et un abdomen encombrés, des articulations et membres lourds, une production excessive de mucus.

Lorsque la condition mouillée s’est installée, il est difficile de la déloger (donc, mieux vaut la prévenir)

La sècheresse, elle, vient souvent avec la chaleur. Elle créé évaporation et déshydratation.

C’est le cas des femmes constipées chroniques et qui souffrent d’une peau ridée et sans tonus.

Elle peut créer des problèmes respiratoires tels que l’asthme, une toux sèche, une douleur aigüe, de la fièvre.

Nous n’allons pas nous étendre sur tous les symptômes, nous en resterons aux plus courants dans les pays tempérés.

Mais nous en étions aux types d’aliments.

 

Les aliments qui nous rendent maladesfromage

Il y a des aliments qui font malheureusement partie de ce que l’industrie alimentaire abreuve nos supermarchés mais qui sont à proscrire ou en tout cas éviter autant que possible si on veut se faciliter les choses dans le maintient d’une harmonie dans nos circulation d’énergie.

1. Le sucre.

On ne va pas revenir dessus, tout est expliqué dans le dossier sur le sucre et ses succédanés.

Vous pouvez y accéder en cliquant ici

 

2. les produits laitiers.

Les humains sont les seuls animaux qui boivent le lait d’une autre espèce, et jusqu’à l’âge adulte. Là, il y a un os.

Mais le pire, ce sont sans doute les cochonneries (ou vacheries) que l’on avale au passage sachant le nombre de produits chimiques qui sont donnés à ces pauvres vaches, pour qu’elles produisent à hauteur de ce que la rentabilité leur demande.

Hormones, antibiotiques, engrais chimiques du fourrage, insecticides et pesticides, on a droit à tout dans le lait.

Un vieux dicton chinois dit que si vous donnez du lait de vache à un enfant, il grandira stupide. Et si vous lui donnez du lait de chèvre, il grandira buté!

Pour les adorateurs inconditionnels du fromage, comme moi, mieux vaut s’en tenir à une dégustation exceptionnelle une fois par mois…avec quelque chose de très, très bon…

3. la viande rouge

Les taoiste dénoncent la qualité douteuse de la viande, depuis l’alimentation des bêtes jusqu’à la façon dont elles sont abattues.

Mais il y a aussi l’apport en graisses saturées qui les rebute. Donc, pas de viande rouge et abats dans le Tao de l’art de manger.

4. les graisses animales

Pour les mêmes raisons qui rendent les viandes rouges non désirables : les cochonneries chimiques et le mauvais cholestérol.

5. les fritures

Parce que même l’huile la plus saine devient toxique à une température élevée…

6. les oeufs

Le stress de la poule en cage, la façon dont ces animaux vivent, les antibiotiques et hormones dont nous n’avons pas besoin….et les vibrations négatives de l’animal stressé qui se retrouvent dans l’oeuf que nous allons manger….elles sont transmissibles.

Encore une colucherie à adopter : “et dire qu’il suffirait qu’on n’en achète plus pour qu’ils arrêtent d’en vendre….”Toute une philosophie.

7. les produits raffinés à base de blé

Le manque de nutriments des produits raffiné est un argument suffisant.

Nous mangeons dans un but thérapeutique de gain ou de maintient de l’équilibre, nous demandons à l’aliment une forme de performance…mais la qualité nutritive n’existe que chez l’aliment intacte, c’est à dire non manipulé ou transformé.

Le blé en particulier devient une des céréales les plus difficiles à assimiler sans réactions allergiques.

Tout est expliqué dans le dossier consacré aux allergies alimentaire.

Cliquez ici pour y accéder

 

8. les excitants comme le thé et le café sont autorisés de façon complétement occasionnelle, et les boissons de petit déjeuner déjà sucrées sont proscrites.

Fini le chocolat instantané!

9. Certains légumes tels que tomate

  • les tomates,
  • pommes de terre,
  • aubergines
  • et poivrons

sont très Yin, et contiennent un poison, la Solanine, en très faible quantité.

Il est donc recommandé de ne pas consommer ces légumes de façon régulière, surtout lorsqu’on a un terrain froid au départ.

Ces aliments consommés trop souvent peuvent être la cause d’une rétention d’eau récalcitrante, d’arthrite ou de rhumatismes précoces.

Il conseillé de les neutraliser avec de la viande d’agneau (la moins traitée par antibiotiques) et des épices telles que piment, cayenne, ou Tabasco.

10. les agrumes :

Il ne faut les manger que si on vit là où ils poussent, pour ne consommer que des fruits complètement mûrs.

Dans le cas contraire, il vaut mieux s’adapter et se trouver une autre source de vitamine C.

11. l’alcool :

Évidement…Lorsque l’ on est sain, on n’est pas attiré par l’alcool, alors il est logique de ne pas y toucher non plus lorsqu’on tente de s’assainir…

Ici, tout va tourner autour de la santé du foie, duquel dépend le bon fonctionnement de tous les autres organes, alors on comprendra que ça n’est pas le moment de se rajouter des toxines là où on en a le moins besoin.

A tous ces principes s’ajoutent le choix de vos huiles essentielles pour agir sur vos déséquilibres. C’est quelque chose que vous trouverez dans l’Essentiel de l’Equilibre, le manuel d’Aromathérapie holistique dans lequel toute cette approche est résumée. 

 

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

24 comments

  • […] de “usez et abusez des méthodes de toucher et d’équilibrage émotionnel”, complétez ces information sur la prévention du cancer du sein en visitant les pages sur le Tao de … Laisser un […]

  • […] Pour lire quelques grandes lignes du Tao de la nutrition et de la guérison, cliquez ici […]

  • Cet article est très intéressant. En ce moment, je pense être plutôt yang : beaucoup trop de sucre, je me sens lourde et j’ai du mal à manger sainement. Des 10 aliments qui nous rendent malades, il n’y a que l’alcool dont j’arrive à me passer sans problème…
    Ps : le lien vers les menus et recettes que tu donnes à la fin de ton article ne fonctionne pas.

  • Bonjour Cécile,
    Ce que j’aime bien dans cet article, c’est la notion d’équilibre qui est mise en avant.
    Pour ma part, je pense être pas trop mal équilibré, des fois tantôt yin des fois tantôt Yang.
    Depuis plusieurs années déjà, je me suis mis à l’écoute de mon corps, de mes énergies, de mes sensations corporelles. Depuis 2 ans, je travaille assiduement sur l’écoute et l’accompagnement de mes pensées. Enfin, depuis 3 mois, je me nourris au Paleo et mon corps a l’air de bien apprécier.
    Je n’ai plus le coup de barre du midi, j’ai brulé de la masse graisseuse au niveau du ventre, je me sens dynamique et enjoué la plupart du temps.
    Voilà pour mon partage du jour.
    Vis une merveilleuse soirée.
    Maxime

    • Bravo Maxime! Tu as bien de la chance. J’aime aussi beaucoup le Paléo, et si mes enfants et mon mari ne me réclamaient pas tous les jours une cuisine gastronomique…j’y adhèrerais avec bonheur! Ceci dit, savoir redresser la barre du Yin et du Yang s’utilise avec tous les régimes…
      Bonne continuation à toi!

  • Bonjour Cécile,
    C’est vrai qu’avec nos listes d’aliments peu recommandables, nous avons l’air de rabat-joie, mais comment pouvons-nous taire ce que nous avons expérimenté ??? J’ai la chance d’être d’un signe yang et de pouvoir consommer régulièrement des tomates… mais je sais que je dois limiter quand même ma consommation. Il en va de même pour le café. A part ces deux péchés, je me trouve très taoïste en lisant ton bel article.
    Merci pour ces rappels et à bientôt !

  • Bonjour Cécile,
    D’après ton test, je suis plutôt équilibré.
    Tant mieux !
    Je mange déjà très peu de sucre, de produits laitiers et de viande rouge…
    Je mange aussi pratiquement tout bio…
    C’est déjà pas mal non ?
    Prends soin de toi…
    Luc Mister No Stress

  • Luc, tu es parfait! Un véritable exemple…mais le Tao peut toujours te servir :connaitre les aliments qui peuvent participer à ton équilibre, à rectifier la tangente, c’est toujours bon à prendre!
    Je les décris dans l’article en lien à la fin de celui-là.
    Amicalement,
    Cécile

  • Bonjour Cécile,
    Cela me parait un peu compliqué d’équilibrer notre système interne tout seul…
    En tous les cas, ta liste d’aliments nocifs me parlent plus !!
    Ouf 😉
    @bientôt
    Corinne

  • Bonjour Cécile,

    J’ai des «symptômes» de chaud plus que de froid. Dans la liste des aliments à éviter, il ne me reste que les oeufs (bio), les produits laitiers (bio) et le poulet et la dinde (comme graisse animale, je suppose. Je n’achète pas de viande rouge).

    J’ai lu le commentaire de Maxime qui parle du régime paléo. Il y a des contradictions au sujet de l’alimentation. Certains préconisent le végétarisme, d’autres le végétalisme et d’autres le régime paléo (viande tout le temps) et il y a des personnes qui se sentent bien dans leur choix qui peut être à l’opposé totalement du choix des autres. Par exemple, paléo et végétalisme sont pour moi les deux extrêmes… L’alimentation demeure un mystère.

    Toujours une mine de renseignements, comme d’habitude.

    Amicalement,

    Sco!
    P.S. Je suppose que tu voulais dire «un match de tennis en plein soleil».

    • Sco!, en ce qui concerne le Paléo, je l’ai découvert en lisant un pavé dont l’auteur est tout de même mort de son cancer…Comme quoi, négligez le psychologique reste une erreur fondamentale…donc, l’alimentation en soit ne fait pas tout. Heureusement.

  • Salut Cécile,

    Attention, en ce qui concerne le lait de vache qui rend stupide chez les chinois, j’ai un scoop.

    Scandale! On a déciuvert une filière qui vend du lait de vache coupé avec du lait de jument!
    Et là, on devient stupide aussi, mais au galop.

    @+
    Christian.

    • tu sais Christian, ça ne me surprend pas! En fait, plus grand chose me surprend de la part des Chinois…depuis qu’ils se sont mis à manger à l’occidentale, ils boivent du lait, et ça se voit…

  • Bonjour Cécile,

    Je suis très sensible à tout ce qui touche au Tao et aux médecines alternatives et tu m’as beaucoup appris dans cet article. Heureusement que tu proposes des recettes dans un autre article car la liste d’aliments à proscrire me paraissait exagéré…

    Et bien joué pour la nouvelle photo de toi que tu as mis dans la colonne de droite, elle est biiiiien plus avantageuse que la précédente 🙂

    Bien amicalement,
    Dorian

    • Tu as raison Dorian, quand on voit la liste des aliments déconseillés, on peut se demander ce qu’il reste à manger! C’est bien pour cela que j’ai ajouté les menus…qui, entre nous, sont réalisés sans les ingrédients déconseillés…Comme quoi, c’est faisable!
      Merci pour le compliment sur la photo…C’est vrai que je peux faire sévère quand je ne souris pas…

  • Bonjour Cécile,
    ça paraît quand même compliqué, le fait qu’il soit froids d’une côté mais réchauffants de l’autre!
    pour ce qui est des aliments qui rendent malades par contre, il ya l’air d’avoir une cohérence entre toutes les traditions.

    • Salut Hannah, tu sais les chinois ont toujours des façons de faire un peu alambiquées, mais dans le fond, une fois qu’on a compris le principe, ça prend tout son sens…

  • Bonjour Cécile

    Selon ton test je suis assez équilibrée probablement parce que je ne mange pas de viande et que je mange énormément de fruyits et légumes

    Quand je fais des jeûnes la première chose que nous devons regarder c’est notre langue et ensuite nos selles donc j’ai l’habitude de prêter attention à ce genre de choses et je crois qu’à partir d’un certain âge (avant l’âge certain) nous savons ce qui nous convient ou pas

    • Bravo Sylviane! Tu appliques les principes du Tao sans le savoir! Trop de gens ne font pas suffisamment attention aux signes de leur corps…Par contre, comme je le dis dans mon article, nos besoins changent d’une journée à l’autre, à chaque saison, après un certains repas, une certaine émotion…le Tao est un super outils de rééquilibrage!

  • Bonjour Cécile,

    Je n’arrive pas à me classer en Yin ou Yang…

    En effet, voici ce que je retiens sur moi en reprenant votre description:
    – très vifs, un peu grasse, structure osseuse plutôt forte =Yang
    – langue est rouge et recouverte d’un filme jaune le matin = Yang
    – urine d’un jaune doré pâle et faiblement odorante = Equilibré
    – Selles trop liquides = manque de Yang don Yin ???
    – du rouge ou du jaune dans le blanc de l’oeil, de l’acné, des éruptions cutanées sur le visage et le corps, une difficulté à supporter un temps chaud, une préférence pour les aliments épicés, chaud, l’alcool, une nature plutôt active et exubérante = Yang
    – un visage pâle, des lèvres pâles, craint le froid = Yin

    J’avoue que je suis un peu perdue du coup!

    Merci.

    • Cecile Ellert

      Marie, nous avons un état prédominant, qui est altéré par des déséquilibres. D’après votre structure physique et votre langue, vous êtes yang, ainsi que d’après votre teint. Maintenant, vos selles montrent un déséquilibre intestinal à réparer! Manque de yang à ce niveau. Sans doute à cause d’une candidose…

  • Bonjour, premier article que je lis sur le sujet : très instructif meme si je suis un peu perdue entre le yin et le yang. Je suis gourmande autant de sucré que de saĺé, de viandes, de poissons, fruits et legumes (obesite). Toutefois j ai decide de revoir mon alimentation suite a des problèmes au colon (selles sang douleurs abdominales) qui s’amplifient. En parallele a un traitement medical, je decouvre le qi gong et par ce biais l alimentation tao. Ma fatiguabilité est constante et d’autres soucis de sante n’arrangent pas la situation. Toutefois je souhaite prendre les choses en mains et developper mon alimentation selon ses principes qui sont nouveaux pour moi et sensés.

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top