On parle de perdre du poids, mais il y a des personnes pour lesquelles c’est plus compliqué que pour les autres…celles qui sans le savoir souffrent du syndrome d’ovaires polykystiques.

Vous n’en avez peut être jamais entendu parler…mais si vous êtes une femme et que vous avez des problèmes de poids, d’acné et de pilosité récalcitrants, des règles irrégulières, de grosses envies de produits laitiers, que vous ne vous trouviez pas très féminine au final, alors il y a des chances pour que vous souffriez du syndrome des ovaires polykystiques…et vous ne l’apprendrez qu’en rendant visite à votre gynécologue.

Ce déséquilibre affecte des millions de femmes à travers le monde…et il existe des tas de raisons pour lesquelles vous pouvez préférer une solution naturelle aux traitements hormonaux que la médecine traditionnelle va vous proposer.

Alors je vous rassure : les alternatives holistiques existent.th

L’important est d’aller à la racine du problème, évidemment : la production excessive de testostérone.

En effet, ce syndrome afflige en général les femmes qui produisent naturellement trop de testostérone (hormones males) par rapport à leur production d’estrogènes.

On les identifie physiquement à une accumulation de graisse dans la partie supérieure du corps : En général, le cou, la poitrine et l’abdomen sont plutôt massifs. Ces femmes manquent de formes féminines, mais développent une belle musculature au niveau des fesses et des cuisses. Ce sont des athlètes, des sportives nées.

Par contre, si elles grossissent, elles prennent la forme d’une pomme bien ronde en haut du corps.

 

Avec ou sans le syndrome : réguler les hormonesth

On peut avoir ce type de constitution hormonale sans pour autant avoir des problèmes d’ovaires polykystiques…mais si la résistance insulinique s’y ajoute, un méchant cercle vicieux se met en route : production de graisse, d’hormones males et de tous les symptômes qui y sont reliés.

Le but à atteindre revient à faire baisser le niveau des hormones males, donc, l’accumulation de graisse dans la partie supérieure du corps.

 

Les ovaires à équilibrer

Maintenant il faut considérer les ovaires : un ovaire polykystique produit trop d’hormones males et pas assez d’œufs fertiles.

Les cycles menstruels sont alors irréguliers, les saignements peuvent même ne se produire que deux ou trois fois par an.

 

L’obésité et insuline: causes du syndrome

L’obésité peut être une cause de ce syndrome : les femmes obèses accumulent de gros dépôts de graisse qui produisent un excès d’hormones males, ce qui va influencer les ovaires à en produire trop aussi de leur coté.

En fait, chez la femme obèse il y a trois sources principales d’hormones males : la graisse (qui produit les hormones et l’insuline), les surrénales et les ovaires.

L’insuline stimule les ovaires à produire de la testostérone et c’est elle la responsable de l’acné, de la pousse de poils excessive, de l’obésité, des cycles irréguliers, des problèmes cardiaques et de l’infertilité.

Les cas modérés peuvent être corrigés simplement en aidant ces femmes à perdre leur excès de poids. Automatiquement, la perte de graisse fait chuter la production d’hormone males et renverse le cercle vicieux de la production d’insuline et de testostérone.

Comme le contrôle de l’insuline est réclamé autant que le besoin de perte de poids, voici un certain nombre de conseils qui peuvent vous aider retrouver votre équilibre.

 

Des conseils d’équilibrage et de préventionpaperbackstack_550x498

  • Mon conseil numéro 1 :

Suivez quelques semaines (ou mois) de régime anti-candida adapté, ce qui sera un des meilleurs moyens de vous nettoyer le foie et vous faire fondre.

Qu’est-ce qu’un régime anti-candida adapté ?

Il ne contient presque pas de viande ni de fruits de mer…simplement des poissons (frais ou en boite), du poulet fermier, des œufs fermiers, de la dinde.

La viande rouge (fermière) sera proposée très occasionnellement : une ou deux fois par mois.

En éliminant les sources de sucre directes, le régime anti-candida vous permettra de réguler votre production d’insuline et de testostérone.

D’ailleurs, réguler votre production d’insuline peut vous aider si vous avez des problèmes de fertilité.

 

  • Mon conseil numéro 2 : stimulez votre propreté interne en prenant l’habitude de consommer des jus de légumes quotidiennement, et en pratiquant des lavements du colon réguliers (ce qui est de toutes façons inclus dans le suivi du régime anti-candida).

 

  • Mon conseil numéro 3 : supplémentez vous intelligemment avec au moins 1000 mg de calcium, 300 mg de magnésium, 200mcg de picolinate de chrome.

C’est ce qui vous permettra de faire chuter votre niveau trop élevé de sucre dans le sang et donc, d’insuline. Ajoutez-y de l’huile essentielle de cannelle cassia en massage avec de l’épinette noire pour remonter vos surrénales.

Votre mélange aromatique pour remonter vos surénales:jus multi

Dans 5 ml d’huile de base, faites tomber 3 gouttes d’HE d’épinette noire, 1 goutte d’HE de cinnamomum cassia et 1 goutte d’HE d’ylang ylang.

Massez-vous le ventre, le bas du dos, et les pieds avec ce mélange deux fois par jour, jusqu’à ce que vos symptômes se soient améliorés. (il n’y a pas de risque d’intoxication).

 

  • Mon conseil numéro 4 : si on vous suggère de prendre de la metformine contre la résistance insulinique et pour stimuler la fertilité, choisissez les versions naturelles : Pregnitude, qui contient de l’acide folique, ou Ovaboost qui contient de l’acide folique et de la mélatonine, des coenzyms Q10 et de la vitamine E.

Dans le doute, parlez en à votre médecin…surtout si vous avez décidé de programmer une FIV.

 

  • Mon conseil numéro 5 : marchez 30 mn tous les jours ! L’exercice est un des meilleurs outils de régulation de la résistance insulinique.courrir

 

  • Mon conseil numéro 6 : vous risquez d’avoir besoin d’identifier les blocages émotionnels qui vous empêchent de renverser la vapeur et d’agir. Si c’est le cas, le chemin le plus court est encore de demander à quelqu’un de vous aider à les identifier et de travailler à les éliminer.

C’est quelque chose que nous pouvons faire ensemble via mes consultations en ligne (ce qui vous obligera à suivre aussi divers protocoles aromatiques et un régime adapté pour compléter le processus).

Bien sur vous pouvez compléter votre approche avec des massages et de l’acupuncture…Mais quoi que vous choisissiez, voici mon dernier conseil : agissez massivement ! Mettez y toute votre énergie.

Rappelez vous pourquoi vous voulez vous débarrasser de ce problème :

Vous trouver belle, retrouver votre forme, avoir un bébé, vous sentir bien, vivre longtemps, et prenez la décision d’y arriver.

 

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • ovaires polykystiques traitement naturel
  • ovaire polykystique traitement naturel
  • ovaire micropolykystique traitement naturel
  • opk traitement naturel
  • syndrome des ovaires polykystiques traitement naturel
  • remede naturel ovaire polykystique
  • sopk traitement naturel
  • ovaire micropolykistique vivre avec
  • ovaires polykystiques remède naturel
  • syndrome opk traitement naturel