Ce que nous pensons et ressentons, combien de temps nous y portons attention, combien de fois nous ressassons les mêmes pensées négatives et l’intensité à laquelle nous subissons les souffrances qui en découlent, tout un stress permanent qui a un impact sur notre vie autant que notre santé.

Et pourtant, lorsque vous vous plaigniez de quelque chose, une chose qu’un praticien de santé ne sait pas soigner, il vous dira : reposez vous! C’est du stress!corde

Pour une fois, il aura raison (bien qu’il ne vous donne pas de solution…).

Le stress, vous le savez sans doute,  a souvent du bon et peut vous sauver la vie dans bien des cas. Mais le poison est dans la dose…car il peut aussi vous tuer à petit feu.

En effet, le niveau d’hormones telles que le cortisol et l’adrénaline produites en cas de stress est révélateur sur la façon dont le stress impact notre comportement, notre corps et notre vie.

Ces hormones laissent des traces et favorisent notre pollution interne…

 

Voici dix cas dans lesquels le stress nous intoxique tous les jours.

  • L’impact sur vos gènes

Les toxines produites par le corps durant une période de stress vont laisser des traces sur nos gènes, ce qui va aussi décider de la façon dont vous aller stocker votre masse graisseuse (pourquoi dans la famille tout le monde « prend du ventre » et pas des cuisses ?), profiter de votre système immunitaire (il y a ceux qui tombent toujours malades et les autres), de la qualité de votre peau (certains prennent des rides, perdent leurs cheveux, d’autres pas) ou de votre capacité à résister au cancer.

 

  • Des événements survenus durant votre petite enfance dépend votre façon de vivre votre stress

Les recherches montrent que même très tôt dans l’enfance, certains événements (le type de naissance par exemple) déterminent votre production d’hormone de libération de corticotrophine. Cette hormone fonctionne comme un pied sur l’accélérateur : elle va stimuler vos adrénales et donc, votre niveau de stress. Du fonctionnement de cette hormone va dépendre la façon dont vous vivez votre stress…et surtout son impact sur votre organisme tout entier.

 

  • Les traces du stress sur votre cerveauimage stress

Certaines parties du cerveau, comme l’hippocampe (responsable de la qualité de votre mémoire), peuvent être endommagées par du stress. Une des raisons pou r lesquelles certaines personnes subissent un burnout suite à une longue période de stress chronique est parce que le cerveau a été obligé de bloquer les adrénales pour se protéger. En vous forçant à vous arrêter, le cerveau se protège des lésions entrainées par les toxines du stress.

 

  • Chute d’immunité et inflammation : deux produits du stress

Rien n’est plus immuno-modulateur que le stress. Une longue période de stress, aussi bien qu’un stress intense, ralentissent la guérison des plaies, diminuent la protection éventuelle des vaccins et augmente votre exposition aux infections. Une bonne illustration est le bouton de fièvre : ceux qui y sont « abonnés » le savent. Trop de fatigue, une contrariété, un décalage horaire, un rhume bien tassé, une fièvre quelconque et hop ! Cela sort sur les lèvres !

Car le stress a cette merveilleuse capacité à ressusciter les infections dormantes de l’organisme.

 

  • Pourquoi les gens stressés sont-ils fatigués ? Parce qu’ils endommagent les noyaux de leurs cellules.

C’est dans les mitochondries de nos cellules (les noyaux) que l’adénosine triphosphate (ATP) est produite.

ATP égale énergie. C’est ce qui permet à nos cellules et organes de travailler. Le stress endommage les mitochondries et donc cette capacité à produire de l’énergie vitale à tout le fonctionnement harmonieux de l ‘organisme. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles les personnes malades qui se mettent à des techniques de relaxation et de méditation élèvent leur niveau d’énergie en renversant la vapeur à mesure qu’elles apprennent à ne plus subir leur stress.

 

  • Le stress réduit votre capacité à métaboliser et détoxifier.

Dès que l’on comprend l’action du stress sur la production d’ATP, on comprend automatiquement combien des organes et cellules obligés de travailler au ralenti ont d’impact sur le niveau général de toxicité de l’organisme. Plus vous êtes toxique, moins vous avez d’énergie. Plus vous subissez le stress. Plus vous vous enfoncez. Plus il est compliqué de trouver la force de remonter la pente.

Ces études montrent l’impact du stress sur l’activité de centaines de gènes responsables de l’activité enzymatique dont dépend l’absorption de nos aliments, la façon dont nous allons digérer les graisses, éliminer les substances toxiques telles que les médicaments, en subir l’accumulation ou réussir une bonne élimination.bouffe

C’est de cette façon que le stress augmente notre niveau de toxicité tout en entretenant nos envies de sucre, de gras ou de divers produits à haute teneur en toxines.

 

  • Votre système cardiovasculaire subit votre stress

Le stress chronique augmente l’épaisseur de la paroi des artères, ce qui favorise l’hypertension et les maladies cardiaques. A partir de là, conserver son équilibre relève de l’exploit!

  • Votre stress se mêle de vos hormones sexuelles

Pour faire simple, le stress augmente la production d’une hormone qui stimule la circulation de testostérone et d’estrogènes dans l’organisme, ce qui rend ces hormones moins disponibles pour les cellules. Le stress chronique augmente aussi la production de cortisol qui freine la production d’hormones sexuelles.

 

  • Le stress diminue la densité osseuse

Un haut niveau de stress est associé avec un mauvaise densité osseuse. Ne cherchez plus d’où vient votre ostéoporose prématurée !

 

  • Le stress est un frein à une bonne santé digestive

Tout le monde le sait : ventre et stress sont interconnectés. Rappelez-vous que 95% de votre sérotonine est dans vos intestins. Qui n’a pas vécu l’impact du trac sur son système digestif, que ce soit par une diarrhée subite ou une constipation chronique ?

En fait, les études se rejoignent pour montrer comment le stress influence le fonctionnement de notre ventre tous les jours. Il ralentit le transit, quand il ne provoque pas de colopathie.

Il entretient la constipation chronique et la toxicité du foie qui s’en suit.

A partir de cette toxicité se développe la candidose chronique, un relâchement de la barrière de cellules qui tapisse les intestins, provoquant ce qu’on appelle le syndrome de l’intestin perméable, grand source d’inflammation interne et sensibilités alimentaires et maladies auto-immunes.

Voilà. Alors je vous renvoie à l’aromathérapie du stress, post dans lequel j’explique déjà beaucoup.

 

  • Il est souvent très important d‘accepter une situation, de lâcher prise.éléphant

Les huiles essentielles suivantes peuvent vous y aider :

Rose otto (rosa damascena), Encens d’oliban (boswellia carterii), citron (citrus lemonum), vétiver (vetivera zizaoid), pamplemousse (citrus paradisi)

Par exemple, faites vous le mélange suivant :

Dans 10 ml d’huile de base, faites tomber :

1 goutte d’HE de Rose otto

3 gouttes d’HE d’Encens d’oliban

4 gouttes d’HE de Pamplemousse

2 gouttes d’HE de Vétiver

  •  Pour soulager les sentiments de colère provoqués ou liés au stress, ayez recours au mélange suivant, à appliquer sur votre poitrine et vos avant-bras, à tout moment de la journée et du soir :

Dans 10 ml d’huile de base (macadamia, pépin de raisin), faites tomber :

3 gouttes d’HE de Camomille romaine

2 gouttes d’HE d’Ylang ylang,

2 gouttes d’HE d’Immortelle,

3 gouttes d’HE de Mandarine verte

 

  • Si le stress vous met dans un état dépressif, utilisez le mélange suivant, à vous masser sur la poitrine, le cou, les avant-bras, le soir avant de vous coucher :

Dans 10 ml d’huile de base, faites tomber

5 gouttes d’HE de Bergamote

2 gouttes d’HE de Jasmin

3 gouttes d’HE de Géranium

N’hésitez pas à créer vos propres synergies d’huiles que vous ajoutez à une crème pour les mains par exemple, qui vous permettra de vous masser les mains, la base des doigts, de respirer vos huiles le plus souvent possible.

Teniez-vous au courant des cours en ligne qui peuvent vous aider à mieux maitriser l’usage holistique des huiles essentielles : inscrivez-vous à la newsletter du Club! Et surtout, faites passer sur vos réseaux sociaux!

Inscrivez-vous au Club Equilibre Naturel!

 

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.