Encore une histoire de sucre. Mais pas n’importe quel sucre! Celui des sodas.

Des chercheurs de l’université de San Francisco viennent de trouver des télomères plus courts dans les cellules de buveurs de sodas (boissons gazeuses sucrées).sodas

Pour traduire, l’étude révèle que les télomères, ces composés protecteurs de l’ADN qui couvrent l’extrémité des chromosomes dans les cellules, étaient plus cours dans les globules blancs des participants à l’étude qui boivent régulièrement des sodas. Cette découverte a été publiée dans l’American Journal of Public Health le 16 octobre 2014.

Or, il a déjà été montré que la taille des télomères des globules blancs est associé au développement de diverses maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète et certains types de cancer.

Le Dr Elissa Epel, à la tête de cette étude, en tire la conséquence suivante : 

la consommation régulière des sodas contenant du sucre peut influencer le développement des maladies, non seulement en épuisant les capacités qu’à le corps de contrôler le métabolisme du sucre, mais aussi en accélérant le vieillissement des tissus.

Cela n’est pas le premier rapport qui montre combien le sucre est lié aux maladies chroniques. Il serait fastidieux de toutes les passer en revue.

 

Le sucre : premier responsable de l’inflammation sucre

Le plus important est de se souvenir que le sucre reste une des principales causes de surdéveloppement de la candidose chronique, elle même à l’origine de la chute de l’immunité et du maintient de l’inflammation du système digestif.

Par ricochet (ou dominos, au choix), en découle la chronicité d’un grand nombre de maladies, jusqu’au développement du cancer.

Bien sur, limiter puis éliminer les sources externes de sucre raffiné (et produits sucrants artificiels) est un début dans la détoxification obligée d’un organisme drogué au sucre.

Je donne des astuces de désaccoutumance dans l’Equilibre anti-candida et des recettes dans les 140 recettes aromatiques anti-candida.paperbackstack_550x498

Mais il peut être intéressant de s’aider en adoptant des alternatives, qui, à défaut de ne pas faciliter la lutte contre la candidose, ont au moins un intérêt nutritionnel.

Il existe le sirop d’érable et le sucre de coco, mais aujourd’hui, je souhaite parler du miel cru.

Simplement parce que le miel nous apporte bien plus qu’un produit sucrant.

Cliquez ici pour tout savoir sur les propriétés insoupçonnées du miel cru et faites passer l’info sur vos réseaux sociaux!

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.