La rosacée atteint les femmes trois fois plus que les hommes…surtout les femmes âgées de 25 à 70 ans, au teint très pâle.

C’est une maladie inflammatoire assez commune, chronique et progressive…et souvent difficile à soigner.rosacee

Celles qui en souffrent le savent : cette maladie de peau se reconnait au nez et aux joues rouges parfois couvertes de petits boutons qui ressemblent à de l’acné.

Il y a trois niveau de rosacée qui font varier la sévérité des symptômes. Les reconnaissez-vous si je dis que :

  • Cela brûle, pique et démange si on y applique du maquillage?

Des aliments épicés, de l’alcool, des boissons chaudes font dilater un réseau de veinules sur le visage.

  • Des points blancs inflammés s’ajoutent à la rougeur de la peau?
  • La peau a alors tendance à être huileuse, les pores élargis?

de larges nodules inflammés, réseau de grosses veines apparentes, une peau huileuse et un élargissement du nez.

Et la rosacée oculaire?

On peut aussi reconnaitre une rosacée oculaire à des yeux larmoyants et des taches rouges sur les yeux, accompagnés de la sensation d’avoir un corps étranger coincé sous la paupière. On confond souvent la rosacée oculaire avec l’orgelet ou une grosse conjonctivite.

Donc, le plus important est vraiment d’éviter les causes de la rosacée.

On en dénombre quelques unes comme :

  • Une mite, le Demodex folliculorum
  • l’alcoolismeimages
  • le manque d’acide dans l’estomac
  • Les bouffées de chaleur de la ménopause
  • Une infection localisée
  • Des sensibilités et allergies alimentaires
  • Des problèmes gastro-intestinaux
  • La candidose chronique

 

Les solutions

 

Comme toute origine inflammatoire, elle répond très bien à l’association d’un régime anti-inflammatoire (comme le régime anti-candida) à une supplémentation anti-inflammatoire et aux huiles essentielles. En fait, le but est d’éviter ou d’éliminer les causes de la rosacée, les facteurs déclenchant tels que :

  • Les différences de température externe et dans les aliments

Évidemment, le plus important est d’éviter le stimulus qui va favoriser l’apparition de la rosacée, comme l’exposition à des températures extrêmes, trop de soleil, l’ingestion de liquides très chauds, d’alcool et d’aliments épicés.

Durant mes années en Chine du Sud, où il fait très chaud à l’extérieur et très froid dans les maisons, j’ai vu beaucoup de cas de rosacée chez des femmes Philippines ou des Chinoises qui adorent manger épicé, boivent très chaud et très froid. Les pauvres étaient défigurées.

Donc, la première chose à faire est vraiment à faire attention à ces écarts de température, interne et externe.soleil

 

  • Le manque d’acide chlorhydrique et d’enzyme

C’est un point commun à de nombreuses victimes de rosacée. Étrangement, on a remarqué que le souci, la dépression et le stress réduisent souvent l’acidité gastrique, ce qui provoque des brulures d’estomac. Donc, les femmes anxieuses, stressées et dépressives ont plus tendance que les autres de souffrir de rosacée.

Vous ne savez pas si vous manquez d’acide?

Pour le savoir, prenez une gélule de Bétaine HCL en gélule, une à chaque repas, et si la digestion est améliorée ce sera alors le signe qu’il y avait un manque d’acide et qu’il faut continuer à se supplémenter jusqu’à disparition de la rosacée.

Les femmes atteintes de rosacée montrent aussi une déficience en lipase, l’enzyme pancréatique qui nous permet de digérer les graisses. Si vous avez déjà remarqué que vous ne supportez pas les graisses, supplémentez vous en enzymes digestives!

 

  • Les sensibilités alimentaires et la candidose

Dans le cas d’une maladie inflammatoire, vous n’avez aucune chance de vous en débarrasser si vous ne traitez pas l’inflammation! Or, les sensibilités alimentaires et la candidose, deux manifestations d’une déficience de l’immunité interconnectées, garantissent l’entretien de l’inflammation.

 

Les traiter augmente les chances de sonner le glas de votre rosacée…

 

L’alimentation anti-rosacée

 

Bien sur, il y a le régime anti-candida pour contrôler votre candidose, ainsi que l’élimination de vos éventuelles sensibilités alimentaires (vous devez faire des tests IgG pour les identifier).

Ce régime là vous fait éliminer le café, l’alcool et le sucre, les graisses trans, les produits laitiers et les aliments frits, tous à oublier si on veut traiter la rosacée.

Donc, c’est un bon début.

Mais vous devez y ajouter ce qui aide à combattre l’inflammation, et c’est aussi dans le régime anti-candida : les bonnes huiles, beaucoup d’anti-oxydant et d’aliments détoxifiants.paperbackstack_550x498

Vous devez aussi restaurer votre flore intestinale avec un bon probiotique contenant au moins 5 milliards de souches de bactéries amies des intestins (lactobacillus et bifidobacterieum)

 

L’aromathérapie de la rosacée

 

Les huiles essentielles anti-fongiques, anti inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes sont à choisir pour vaincre la rosacée.

Voici un mélange anti-rosacée à appliquer deux fois par jour sur la peau propre :

Dans 10 ml de gel d’aloé véra mélangé à 10 ml d’huile de callophyle inulum, ajoutez :

  • 10 gouttes d’HE de Palmarosa
  • 5 gouttes d’HE d’Arbre à thé
  • 5 gouttes d’HE d’Immortelle (hélichrysum italicum)

Et puis ne négligez pas vos émotions et votre stress.

Vous comprenez que vous ne pouvez pas vous contenter d’aborder la rosacée d’un point de vue symptomatique. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte et donc, adopter une approche holistique. Sans pilule magique, vous n’avez plus qu’à agir sur les origines de votre problème…

 

Si ce problème ne vous concerne pas, il risque d’en concerner d’autres, alors pensez à faire passer cette page sur vos réseaux sociaux!

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • rosacée oculaire traitement naturel
  • rosacée
  • alimentation rosacée
  • demodex traitement naturel
  • rosacée et alimentation
  • demodex folliculorum traitement naturel
  • rosacée papulo pustuleuse traitement naturel
  • acné rosacee
  • acide chlorhydrique peau
  • rosacée traitement naturel