fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Nourrir les enfants : recettes équilibrantes pleines d’amour rien que pour eux

 

 

Quel genre de recettes une aromathérapeute peut-elle bien vous proposer pour mettre votre progéniture sur les rails de l’équilibre?

C’est une question légitime…

C’est pourquoi, je m’empresse d’y répondre avec cette petite histoire, et vous saurez tout :

J’ai grandi en France dans une famille un peu atypique puisque mon papa travaillait dans un théatre (donc n’était pas beaucoup là le soir), ma maman vivait ailleurs et mon frère et moi, souvent seuls à la maison, avons pu utilisé la cuisine comme terrain de jeux assez tôt puisqu’à 10 ans je m’ammusait déjà à préparer des rôtis de marcassin et des mokas au café, des bonbons au caramel et des truffes au chocolat.

On était presque chez Astérix et Obélix…

Bien sûr, je n’avais absolument aucunes notions de nutrition et heureusement pour moi, j’étais dotée d’un système digestif en béton et d’une incapacité à grossir qui désespérait ma grand-mère.

Quand je repense à la quantité industrielle de cochonneries que mon frère et moi avons pu engloutir pendant nos jeunes années,( entre 10 et 18 ans), je me couvre de sueur froide à l’idée que mes propres enfants auraient pu en faire autant.

Et ils auraient pu!

J’ai eu mes enfants en Californie, donc aux Etats-Unis, le pays de la mal bouffe et des obèses.

Mon instinct maternel a eu alors tout le loisir de s’exprimer : non, mes bébés ne se transformeraient pas en boules de graisse prédiabétiques truffées d’antibiotiques!

J’allais réagir contre le système : je ne pouvais pas faire confiance à ce système américain qui ne resemblait pas à ce que je connaissais (ce qui voulait dire qu’il était forcément mauvais), donc j’allais tout fabriquer à la maison, ne pas acheter un seul gâteau dans un magasin, faire mon pain, mes courses exclusivement au marché en plein air bio etc….

Et j’ai découvert malgré moi la vie à la californienne : les plus beaux fruits et légumes du monde, les immenses marchés bios, les recettes locales sans sucre, le cru, la cuisine sans blé, les graines germées, le règne de la prévention par le bon choix alimentaire, l’allaitement longue durée….tout ce que je n’avais jamais appris en France.

Je sais, tout cela est très peace and love, purple, petites fleurs, encens etc….mais ça allait très bien aux gamins tous fins, bronzés, blonds et cools qu’étaient mon fils et ma fille. C’était il y a 15 ans.

Rien à voir avec l’image du mini-sumo en casquette bourré de hamburger qu’on rencontre sur le reste du territoir américain (je veux parler de ce qui se trouve entre la côte Est et la côte Ouest) et c’est là-bas que j’ai tout compris : la nutrition, l’équilibre, la prévention, la fuite du médicament.

Je suis devenue capable de reconnaitre et neutraliser le moindre symptôme de leurs maladies infantiles, de m’ éviter les trajets vers les salles d’attentes surpeuplées des pédiatres, de leur éviter de se mélanger à toute une floppée de bébés malades et contagieux et de ne pas prendre l’habitude de se surmédicaliser.

Plus tard, c’est à Hong Kong que la médecine chinoise m’a donné encore plus d’outils et encore plus de recettes.

Vous savez, les enfants n’ont d’autres choix que de s’en remettre à la sagesse de leurs parents, à leur savoir ou à leur détermination pour vivre et comprendre l’outil indispensable qu’est la nutrition dans leur équilibre quotidien : cette éducation commence dès le premier repas.

Si ils ont eu la chance de profiter du lait de leur mère le plus longtemps possible, il est d’autant plus logique de leur offrir une alimentation solide qui continuera le processus d’éducation et la protection immunitaire que l’allaitement a commencé.

Cela ressemble à un devoir de parents…j’aimerais qu’ils y voient une preuve d’amour.

Ce sont donc des recettes pleines d’amour et vides de cochonneries que je vous livre ici.

 

Recettes de biscuits intelligents

Pour faire des biscuits intelligents, il faut des ingrédients intelligents, c’est à dire, des ingrédients qui apportent véritablement un plus à l’organisme, et ne lui enlèvent rien, mais surtout permettent de faire avaler aux enfants des aliments dont ils ne se méfient pas bien qu’ils restent particulièrement nourrissants.

Voici donc une liste de certains des ingrédients intelligents dont vous pourrez avoir besoin dans les diverses recettes :

Germe de blé, farine de soja, noix, amandes, noix de coco râpée, noisettes, farine de blé, miel, épices, poudre de lait, flocons d’avoine, mélasse, son de blé, raisins secs, huile de pépin de raisin de première pression à froid, beurre frais, beurre de cacahuètes naturel, des fruits secs (figues, dates, abricots), du sirop d’érable, des pois chiches, de la purée de potiron, de la purée de carotte, de la purée d’épinards, du cacao, du lait de coco, des carottes, du jus de cane évaporé, de la levure chimique sans aluminium, du bicarbonate de soude….

– Recette des “chocolate chips cookies” améliorés pour enfants intelligents:

 

– 250 g de jus de cane évaporé (sucanat)

– 150 g de beurre à température ambiante

– 2 blancs d’oeufs légèrement battus

– 1 cuil. à café d’extrait de vanille

– 1 boite 1/4 de pois chiches

– un sachet de pépites de chocolat noir

– 200 g de farine bise ou un mélange sans gluten

– 50 g de flocons d’avoine ou de flocons de riz

– 50 g de noix hachées

 

 

Dans une terrine, crémer le beurre avec le sucanat et la vanille à l’aide d’un fouet, ajouter les blancs d’oeufs, bien mélanger.

Remplacer le fouet par une spatule en silicone et verser les pois chiches dans le mélange au beurre, les pépites, les noix, puis la farine et les flocons.

Préparez une plaque allant au four en la chemisant d’un silpat en silicone ou d’une feuille de papier cuisson, mettre le four à chauffer à 180 degrés.

A l’aide d’une cuillère à glace automatique, prélever de belles boules de pâte et déposez les sur la plaque pas trop pret les unes des autres.

Vous pouvez les applatir légèrement avec le plat des doigts avant de les enfourner.

La durée de cuisson dépend de si vous les aimez mous ou croquants!

Ca va de 10 à 15 mn.

 

 

 

– Recette des cookies avoine et raisin 0% pour enfants qui aiment les raisins:

Sans matière grasse, sans produits laitiers.

 

 

220 g de farine bise à gâteaux ou 200g de farine blanche et 20 g de germe de blé,

150 g de flocons d’avoine

4 belles cuillerées à soupe de miel

1 cuil à café de cannelle en poudre

4 belles cuil à soupe de jus de pomme concentré

2 belles cuil à soupe de compote de pomme

2 cuil à café d’extrait de vanille

une belle poignée de raisins secs

3 blancs d’oeufs légèrement battus

 

Préchauffez votre four à 180 degrés.

Dans une terrine, fouettez légèrement le miel avec le jus concentré, la compote, la vanille et les blancs d’oeufs.

Dans une autre terrine, combinez la farine, l’avoine, la cannelle et les raisins secs.

Versez ce mélange dans l’autre et mélangez avec une spatue juste assez pour en faire une pâte. Ne travaillez surtout pas le mélange.

Avec la cuillère à glace, prélevez de la pâte et poser des petits tas sur une plaque recouverte de silpat ou de papier cuisson.

 

Faire cuire les biscuits 12 mn, ou plus si vous les aimez plus croquants.

 

 

 

– Recette des doigts croustillants au sésame des enfants qui aiment grignotter des doigts :

Le sésame est une des meilleures façons de donner du calcium.

3 cuillerées à soupe d’huile d’olive

2 cuillerées à soupe de miel

2 oeufs

une tasse à thé et demie de graines de sésame légèrement grillées à la poelle,

1/3 de tasse de farine bise à pâtisserie,

2 cuillerées à soupe de germe de blé.

Préchauffez votre four à 150 degrés.

Fouettez ensemble l’huile, le miel et les oeufs.

Ajouter les graines, la farine et le germe de blé.

Avec les mains humides, prélevez des boulettes de pâte que vous roulez en forme de doigt puis déposez sur une plaque chemisée d’un silpat.

Enfournez 15 à 18 mn.

 

– Recette des cookies à la figue des enfants qui veulent bien goûter à des figues :

Des cookies reminéralisants au calcium et au magnésium

2 belles cuil. à soupe de Tahin (pâte de sésame)

2 cuil. à soupe d’huile d’olive

2 cuil. à soupe de miel

5 cuil à soupe de flocons d’avoine

3 cuil à soupe de germe de blé

1 cuil à soupe de lait en poudre (facultatif)

4 belles figues sèches trempées dans l’eau une nuit puis coupées en petits morceaux

4 cuil à soupe de graines de tournesol

 

Mélanger les ingrédients mouillés puis leur ajouter les ingrédients secs à la spatule en silicone.

Faire tomber des petits tas sur une plaque recouverte de silpat et faire cuire 12 à 15 mn jusqu’à ce que les biscuit aient une jolie couleur.

 

– Recettes de la petite barre cacahuète et chocolat :

la barre énergétique maison irrésistible et sans cuisson qu’on peut facilement proposer à des enfants accros au chocolat

 

4 cuil. à soupe de beurre de cacahuète

4 cuil. à soupe de miel

4 cuil. à soupe de graines de tournesol, ou de noix et noisettes concassées

4 cuil. à soupe de noix de coco râpée non sucrée

3 belles tasses de rice Krispies

une tablette de chocolat à pâtisserie.

Tout mélanger dans un grand bol, sauf le chocolat.

Verser en tassant sur un silpat ou une feuille de papier cuisson et former un carré d’une épaisseur d’environ 4 cm.

Faire fondre le chocolat concassé au bain marie, et le verser en filet sur le carré en faisant des rayures.

Faire prendre le tout au frigo pendant une bonne heure, puis découper des barres de la taille d’une barre aux céréales.

Les envelopper dans du papier film et les conserver au frigo jusqu’à l’assaut final des gloutons en culottes courtes.

 

– Recette des cookies des bébés qui sortent leurs dents :

riches en calcium, en fer, aident à construire de bonnes dents.

1 jaune d’oeuf

2 cuil à soupe de mélasse

2 cuil à soupe d’huile végétale

1 cuil à café de vanille

100 g de farine bise

1 cuil à soupe de farine de soja

1 cuil à soupe de germe de blé

1 cuil à soupe de lait en poudre

Préchauffez le four à 170 degrés.

Mélanger les ingrédients secs dans un saladier et les ingrédients liquides dans un autre.

Versez les ingrédients secs dans les liquides et incorporez suffisement pour faire une pâte ferme.

La déposer sur une plaque chemisée d’un silpat, lui donner une forme de gros rectangle puis y couper des rectangles gros comme le doigt d’un bébé.

Enfourner 10 mn puis laisser refroidir sur une grille.

Les bébés aiment bien ramollir et machouiller ces biscuits.

 

– Recette des brownies du lapin qui aime les enfants :

Je les adore : on ne sent absolument ni les épinards ni les carottes, juste le chocolat. Sans farine, avec le minimum de beurre, ces brownies ont tout bon.

90 g de chocolat à 70% de cacao

4 cuil à soupe de purée d’épinard passée au mixer

4 cuil à soupe de purée de carotte

4 cuil à soupe de jus de cane évaporé ou de sucre complet

2 cuil à soupe de cacao

50 g de beurre

2 cuil à café d’extrait de vanille

2 blancs d’oeuf,

une tasse de flocons d’avoine réduits en poudre

1/2 cuil à café de levure chimique

 

Mettre le chocolat à fondre au bain marie avec le beurre.

Lui ajouter les purées, le sucre, le cacao et la vanille.

Ajouter les blancs d’oeufs et la farine d’avoine.

Etaler sur une plaque chemisée d’un silpat.

Enfourner 40 mn, laisser refroidir puis couper en cubes.

 

Les gâteaux intelligents qui rendent les enfants intelligent (c’est un bon argument chez les enfants…)

 

– Recette du gâteau aux carottes 0% des enfants qui n’aiment d’habitude pas les carottes:

Sans matière grasse ajoutée, sans produits laitiers.

 

250 g de farine bise

1 cuil à café de levure chimique

200 g de sucre complet

2 cuil à café de vanille liquide

2 blancs d’oeufs intacts et 2 blancs d’oeufs légèrement battus

1 boite 1/4 d’ananas en morceaux au naturel

250 g de purée de carotte finement mixée

100 g de noix hachées.

 

Préchauffez le four à 150 degrés.

Combiner les ingrédients secs dans un saladier et les ingrédients mouillés avec les blancs intacts dans un autre.

Verser les ingrédients secs dans les ingrédients mouillés et incorporer à la spatule juste assez pour former une pâte.

Ajouter alors les blancs d’oeufs légèrement battus. Ne pas trop mélanger.

Verser cette pâte dans deux moules à manqué antiadhésifs et enfourner 30 mn ou jusqu’à ce que le centre des gâteaux resiste à la pression du doigt.

Il est coutume de fourrer le gâteau aux carottes avec une crème un peu citronnée, très grasse, incomparable avec de la crème au beurre : alors si vous en avez envie, faites vous une chouette crème au beurre pour fourrer ce gâteau.

Si vous préférez éviter le beurre, une super alternative est de le servir avec un coulis de framboise et de le fourrer avec une marmelade d’orange artisanale.

 

– Recette du gâteau en Or des enfants qui aiment les gâteaux qui brillent:

De la beta-carotène, des fibres, pas de graisses ni de produits laitiers.

200 g de farine à gâteau plus 50 g de germe de blé,

1 cuil à café de levure chimique,

250 ml de miel,

75 ml de sirop d’érable,

2 cuil à café d’extrait de vanille,

une boite 4/4 de pêches au naturel,

2 blancs d’oeufs non battus,

120 g de purée de patate douce ou de carotte finement mixée,

une dizaine de dates hachées,

2 blancs d’oeufs légèrement battus,

2 cuil à soupe de confiture d’abricot sans sucre.

 

Préchauffez le four à 160 degrés C.

Rassemblez dans un grand bol les ingrédients secs et dans un autre les ingrédients mouillés sauf les blancs d’oeufs légèrement battus, la purée et les dates.

Dans un blender (un mixer muni d’une lame) mixez la purée et les dates pour en faire un mélange sans morceaux.

Verser cette mixture dans le mélange mouillé et y ajouter le mélange sec puis en dernier les blancs légèrement battus juste pour les incorporer.

Transférer la pâte dans un moule anti-adhésif et faire cuire environ une heure jusqu’à ce que le centre résiste sous les doigts.

Laisser refroidir 30 mn avant de démouler et de glacer avec la confiture d’abricot ramollie au bain marie.

– Recette du gâteau au chocolat du jardin :

Comme quoi, même un gâteau au chocolat peut être nourissant…mais il ne faut pas le dire aux enfants.

 

200 ml de courgette râpée,

250 g de farine plus 50 g de germe de blé,

1 cuil à café de levure chimique,

4 cuil à soupe de cacao en poudre,

2 cuil à café de cannelle,

1 cuil à café de cardamome en poudre,

250 g de jus de cane évaporé (sucanat ou sucre complet),

2 cuil à café d’extrait de vanille,

2 blancs d’oeufs non battus,

200 ml de compote de pomme nature,

la même quantité de carottes râpées,

2 blancs d’oeufs légèrement battus.

 

Préchauffez le four à 160 degrés C.

Bien éponger la courgette râpée entre deux feuilles de sopalin.

Dans un grand bol, assembler la farine, la levure, le cacao, la cannelle.

Dans un autre bol, mélanger le sucre, la vanille, les blancs non-battus, la compote et les carottes. Verser dans la farine, ajouter les courgettes puis les blancs battus pour juste incorporer le tout.

Verser dans un moule anti-adhésif et cuire environ 60 mn.

Laisser refroidir avant de démouler puis d’en rayer la surface avec du chocolat fondu bien noir.

 

 

 

– Recette du gâteau hawaien des enfants qui rêvent de bananiers:

 

Sans matière grasse et sans produits laitiers, de l’exotisme en plus.

250 de farine plus 50 g de germe de blé

1 cuil à café de levure chimique

250 ml de miel

100 ml de sirop d’érable

1 cuil à soupe de gingembre râpé

2 tsp de zeste d’orange râpé

1 boite 1/4 d’ananas au naturel égoutté et écrasé

2 blancs d’oeufs non battus

120 g de purée de carotte très fine

2 bananes bien mûres en rondelles

10 dates hachées

2 blancs d’oeufs légèrement battus

Quelques cuil à soupe de confiture d’abricot.

 

Préchauffez le four à 160 degrés C.

Mélangez les ingrédients secs dans un bol.

Mixez ensemble la purée de carotte avec la banane et les dates. Ajouter au bol de farine.

Dans un autre bol mélanger le miel, le sirop, la vanille, le zeste, l’ananas et les deux blancs non battus, et ajouter le tout à la farine.

Incorporer finalement les deux blancs légèrement battus. Ne travaillez pas la pâte.

Verser le tout dans un moule anti-adhésif (le mieux est en silicone) et cuire 50 mn environ. Un couteau pointu enfoncé au milieu doit en sortir sec.

Laissez refroidir avant de démouler puis de glacer avec la confiture.

 

– Cela n’est pas un gâteau, mais presque :

Recette de mon vegiburger maison, pour les enfants qui ne courent pas après les steaks ou les gâteaux.

 

Recette des petits pains :

600 g de farine de blé plus 50 g de germe de blé

1 cuil à café de levure de boulanger en sachet (sèche, en granulés)

1 cuil à café de sel de mer gris

1 cuil à café de miel

50 g de beurre

40 cl de lait ou d’eau

1 oeuf et des graines de sésame

Prélevez une tasse de lait sur la quantité totale et parsemez y la levure sèche pour la laisser réhydrater 10 mn.

Placez la farine dans le bol d’un mixer à pâte du type Kenwood chef muni du crochet ou à défaut, dans un grand saladier.

Ajoutez-y le sel, puis la levure délayée avec le miel et le reste du lait.

Prétrissez au crochet 2 bonnes minutes ou à la main 5 bonnes minutes.

Ajoutez le beurre mou, et battre à nouveau la pâte jusqu’à ce qu’elle rebondisse sous les doigts et qu’elle forme une jolie boule soyeuse.

Placez la pâte dans le bol mixer ou le saladier, couvrez d’un film plastique et laissez gonfler à température ambiante une bonne heure.

Pressez sur la pâte pour la faire dégonfler, puis mettez le tout au frigo pour la nuit.

La pâte sera alors bien ferme, prête à être façonnée en petits pains pour hamburgers. Vous pouvez la conserver deux ou trois jours au frais bien couverte et utiliser uniquement ce dont vous avez besoin pour faire cuire les petits pains au fur et à mesure.

Au moment de les faire cuire, sortez la pâte du frigo, façonnez un gros boudin de pâte que vous allez couper régulièrement en disques de la taille de vos futures petits pains.

Déposez chaques disques sur une plaque recouverte de papier cuisson puis mettez votre four à chauffer à 210 degrés C.

Lorsque le four est chaud, dorez les rondelles de pâte avec du jaune d’oeuf et parsemez les de graines de sésame.

Préparez une tasse d’eau près du four : enfournez vos petits pains et jetez l’eau de la tasse contre l’une des parois du four avant de le refermer prestement.

Laissez cuire 10 mn puis baissez la température à 200 degrés et laissez cuire jusqu’à ce que les petits pains soient dorés, gonflés et que leur centre résiste à la pression du doigt.

Transférez sur une grille pour laisser refroidir.

– Recette des hamburgers :

Mixez 2 tasses de riz complet cuit avec deux tasses de harricots rouges (azukis) cuits, du cumin en poudre, du paprika, sel poivre, persil ou coriandre fraiche, un oignon hâché, un oeuf, des graines de lin ou de tournesol, un peu d’huile d’olive.

Prélevez des cuillères de ce mélange pour en faire des tas en forme de hamburgers sur une assiette, puis faites les revenir dans une poelle avec un peu d’huile d’olive.

Laissez les bien dorer et gardez les au chaud le temps de couper les petits pains en deux et les passer au grill pain.

Préparez des rondelles d’oignons et de tomate, des feuilles de laitue, des graines gemées au choix, de la moutarde, des rondelles de gros cornichons pour garnir vos hamburgers.

Servez les petits pains grillés d’un côté et les garnitures de l’autre.

Les enfants adorent tartiner leur moitié de petit pain avec de la moutarde, y déposer leur hamburger et empiler les rondelles d’oignon, de tomate et de cornichons puis de couvrir le tout d’une feuille de salade et de graines germées avant de refermer avec l’autre moitié de pain.

La recette de la salade choux-carottes qui va avec :

Aux Etats-unis on appelle ça le coleslaw.

Les enfants américains ont droit à une version un peu trop sucrée à mon goût, la mienne est plus relevée….mais vous pouvez y mettre ce que vous voulez.

Râpez 3 belles carottes dans un grand saladier. Ajoutez un quart de chou vert émincé finnement, puis la sauce suivante :

un yaourt nature légèrement fouetté avec une cuillerée à soupe d’huile de lin, une gousse d’ail écrasée, le jus d’un citron, une cuillerée à café de moutarde, une cuillerée à soupe de vinaigre de cidre, une grosse cuillerée à soupe d’huile d’olive extra vierge et une belle poignée d’herbes fraîches au choix :

persil, ciboulette, cerfeuil, basilic…Verser le tout sur les carottes et le choux, mélangez puis rectifiez l’assaisonnement.

Cette salade est meilleure quand elle a été faite en avance et que les aromes ont eu le temps de se mélanger.

Vous pouvez la corriger selon votre goût, avec un peu de mayonnaise, des raisins secs, du choux rouge râpé, du celeri rave râpé, de la pomme verte râpée….

 

Les enfants aiment aussi beaucoup les petites choses à tartiner, cliquez ici pour accéder à ces autres recettes pour enfants

Tags: , , , ,

Related posts

One comment

  • […] Quoi faire ? Ne pas utiliser n’importe quels produits ménager quand on est enceinte (utilisez le vinaigre blanc, les huiles essentielles pour désinfecter, le bicarbonate de soude), et privilégier les produits de beauté sans parfum (parfumez les avec des huiles essentielles)…et faites votre pâte à tartiner maison! […]

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top