J’ai déjà écrit plusieurs articles au sujet des sensibilités et intolérances alimentaires ainsi que sur la colopathie, alors aujourd’hui je vous présente les FODMAPs.

Cet acronyme est la simplification de Frementable oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides and Polyols.

Il s’agit d’une chaine courte d’hydrates de carbones qui ne sont pas complètement absorbés au cours de leur séjour dans le système digestif et qui peuvent facilement fermenter.

Ces sucres sont aussi à l’origine d’une forme d’osmose qui augmente le mouvement des fluides dans le colon.

En fait, la fermentation et l’osmose provoquées par ces sucres non digérés est une des causes principale de colopathie et de symptômes tels que diarrhée, douleurs abdominales et accumulation de gaz dans le ventre. (Et vous vous demandez pourquoi vous gonflez?)

C’est pourquoi il est important de savoir quels sont les aliments qui contiennent beaucoup de ces FODMAPs, même s’ils font parfois partie de ce que l’on appelle des aliments sains.FODMAP

Il s’agit de :

  • Produits laitiers (le lactose)
  • Fruits (le fructose, les polyols) et fruits secs (en dehors des fruits rouges)
  • Produits sucrant
  • Légumes très fibreux (fructans)
  • Alcools de sucre

Si vous avez déjà suivi mon programme anti-candida, vous comprenez sans doute déjà pourquoi on se sent tellement mieux dès qu’on l’entreprend…puisque les produits sucrants, les fruits et les produits laitiers en sont absents (même si on y trouve pas mal de fibres…).

Tous ces aliments peuvent être source de nombreux symptômes douloureux chez les personnes qui souffrent de colon irritable (colopathie) et de maladie de Crohn.

Ne pas les connaître et ne pas les éviter,  ne peut que compliquer votre traitement.

 

Qui est concerné par la réaction aux FODMAPs ?bombe

Ceux qui souffrent de colopathie ne sont pas les seuls à réagir aux FODMAPs.

En fait, consommer des FODMAPs ne provoque pas de colopathie, mais cela en exacerbe les symptômes, tout comme la candidose, qui d’ailleurs, est nourrie aussi par les FODMAPs.

De même que certaines personnes ne se rendent pas compte physiquement qu’ils développent une candidose, certaines peuvent consommer des kilos de FODMAPs sans présenter une seule réaction.

 

Alors qu’est-ce qui fait que d’autres y réagissent si fort ?

On vous dira que c’est à cause de la présence d’une bactérie dans les intestins, ou d’un manque d’enzymes digestives. Pour moi, c’est un mélange d’un peu de tout ;

Effectivement, il y a la candidose (oui, la bactérie dans les boyaux…), le manque d’enzymes et aussi le stress, qu’il soit émotionnel ou physique (facteurs qui contribuent beaucoup à la colopathie).

Pourquoi le stress? Parce qu’il fait chuter l’immunité.

L’immunité ayant son siège pour 80% dans le ventre, la flore intestinale est concernée ainsi que la prolifération du candida.

Les problèmes de femmes sont très révélateurs: Nombreuses sont les femmes qui développent des infections fongiques au moment de leurs variations hormonales !

La cystite à l’approche des règles, la mycose en période d’ovulation…Classique !ventre

Mais les variations hormonales ne sont pas les seules à faire chuter l’immunité.

  • Le stress
  • les émotions fortes (stress)
  • Certains aliments (sensibilités alimentaires)
  • les médicaments
  • Les changements de saison (stress)
  • La pollution environnementale (stress)

y sont aussi pour beaucoup !

Or, le stress altère la flore intestinale.

C’est une des raisons pour lesquelles il ne suffit pas de traiter les problèmes de ventre avec des probiotiques et un régime. Il faut s’occuper du stress émotionnel qui, si il persiste, entraine tous les autres facteurs de chute d’immunité dans son sillage.

On en revient à combiner les effets de la nutrition et de l’aromathérapie holistique du stress.

 

L’action anti-FODMAPsasperges

En cas de colopathie déclarée, il y a une liste d’aliments qu’il vaut mieux éviter pour ne pas exacerber les symptômes :

Asperges, choux de Bruxelles, brocoli, ail et oignons

Pommes, pèches, mangues, pastèque et fruits secs.

Pour certains, le lait de coco aussi peut être source de réaction (alors que c’est un bon anti-fongique).

Il est donc très probable que vous consommiez des FODMAPs sans le savoir et que vous y réagissiez !

Je vous donne une liste plus exhaustive des aliments qui en contiennent ici.

Quoi qu’il en soit, une bonne façon de vous soulager de ce type de réaction est de prendre le problème par le début et de soigner l’équilibre de votre ventre, de votre immunité et de votre système nerveux.

Un bon moyen revient tout simplement à suivre quelques semaines de programme anti-candida.

C’est un protocole que j’utilise depuis des années avec mes patients pour les soulager d’un grand nombre de problèmes, qu’ils soient digestifs ou non, sans avoir recours aux médicaments.

Cela vaut certainement la peine de commencer par ça si vous souffrez d’une quelconque maladie chronique.

Les FODMAPS ne font peut être pas encore partie des grands titres des journaux, tout comme la candidose, mais vous savez comme moi que ça n’est pas parce que personne n’en parle que ça n’existe pas…Alors j’espère que vous allez faire passer cette information autour de vous!

Si vous avez deux minutes, dites moi si vous vous sentez concerné(e) par ce type de sujet en laissant un commentaire!

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • Fodmaps et candidas