La nutrition de la ligne idéale des super femmes

Voici un extrait de mon livre “Comment passer pour une super femme le temps de le devenir pour de bon”.

Cela fait quelques années que j’ai constaté une chose que la recherche semble enfin comprendre de son côté : la façon la plus efficace de perdre du poids, et la meilleure façon de manger pour rester en forme, ne sont en fait qu’une seule et même chose.

En clair, du moment que vous consommez ce qui est bon pour vous, votre corps se régule, vous atteignez votre équilibre, et automatiquement, vous vous délestez de ce dont vous n’avez pas besoin.

Un régime qui ne pense qu’en terme de calories et non pas en terme de qualité d’ingrédients continue à vous polluer et ne servira en fait à rien. C’est d’ailleurs le problème de l’industrie des régimes qui persiste à surestimer la valeur des calories vis à vis de la valeur de la qualité nutritionnelle.

En attendant, mes clientes, qui ont tout essayé de la part des approches conventionnelles, ont tout laissé tombé pour s’occuper de leur foie et de leur candidose (si souvent coupable dans l’apparition des maladies auto-immunes). Pourquoi le foie et pourquoi la candidose allez-vous me demander ? Pour une raison toute simple : la toxicité interne.

C’est elle qui vous éloigne de votre équilibre. La toxicité à elle seule est un sujet bien vaste. Or, lorsqu’il s’agit de toxicité, le responsable est le foie. Pour vous expliquer tout cela, le mieux est d’utiliser les explications des chinois, grands spécialistes du foie. Pour les chinois, l’énergie du foie est une énergie Bois. (Ceux qui ont lu mon livre l’Essentiel de l’Equilibre savent que chaque saison, chaque organe, chaque huile essentielle est influencé par un élément bois, feu, terre, eau ou métal).

Or, le printemps est une saison Bois. Juste avant, fin février, La nature se remet à pousser, tout se remet en branle, sort de la torpeur de l’hiver. C’est le moment qui précède l’action, la parole, la création. On mijote. Les bourgeons ne vont pas tarder à éclore. Et au printemps, ça sort. Le foie est l’organe qui gère vos contrariétés, votre stress et les choses qui touchent à vos émotions et vous demandent un travail sur vous même.

Le printemps est le moment de vous nettoyer des émotions toxiques, de la colère rentrée, du ressentiment qui vous polluent bien au-delà de vos pensées : elles polluent aussi votre foie, physique et énergétique. Vous avez dû le remarquer : quelqu’un de toxique, de négatif, va avoir du mal à prendre soin de sa personne, va être attiré par les mauvais aliments, ne va pas avoir l’énergie de bouger et d’éliminer, et va avoir tendance à procrastiner. Il n’a plus vraiment envie de rien. Il ne voit rien. N’exprime rien, à part éventuellement de la colère et de la frustration.

Or, pour avoir un foie en bonne santé il n’y a rien de tel que de pouvoir faire ce que nous souhaitons faire et dire ce que nous souhaitons dire, seul moyen de ne pas se créer de blocage dans l’énergie du foie. Prendre constamment sur vous, ne pas vous exprimer, garder pour vous, endurer, ne pas lâcher prise sont autant de facteurs qui expliquent pourquoi certaines personnes qui font attention à leur alimentation persistent à avoir des problèmes de foie ! Et un foie fatigué, déséquilibré énergétiquement, est une source de toxicité. Or, un organisme toxique a du mal à maigrir (à moins que ce soit à cause de la maladie.)

Donc, si vous souhaitez maigrir, aidez votre foie.

Si, comme c’est le cas chez beaucoup de femme, c’est la colère issue de multiples traumas qui entretien votre déséquilibre du foie, là, la solution vient plutôt du lâcher prise.

Lâcher prise est souvent difficile, tout comme se libérer des souffrances que nos stockons en nous. Mais c’est quelque chose de réalisable et que nous traitons durant les 6 semaines du programme “Santé Intime”.

Etes-vous concernée? Pour le savoir, faites le test et profitez du premier cours cadeau du programme.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *