C’est lorsque l’on tombe enceinte pour la première fois que l’on vit dans toutes nos fibres combien la nature est forte, combien notre corps sait ce qu’il fait, combien notre auto-pilote interne est puissant…jusqu’à la naissance.grossesse

 

Et pour beaucoup, c’est aussi la découverte d’une grande vulnérabilité face à l’énorme machine médicale qui se met en branle autour de chaque future maman.

On n’entend alors que des “il faut faire ci, il faut faire ça”, des interdictions et des obligations qui ont été mises en place pour agir sur la majorité des parturientes, pour servir de guide de succès de la grossesse et surtout, simplifier l’intervention du monde médical.

D’un autre coté si vous interrogez les obstétriciens, leur discours n’est pas tout à fait le même…parce que leur expérience leur a appris qu’on ne peut pas faire de généralités avec tout le monde.

 

Vulnérable jusqu’à la naissance

J’ai eu la chance d’avoir eu mes enfants dans deux coins de Californie où on privilégiait l’auto-pilote de la mère avant l’excès d’intervention médicale, et où il n’a pas été question de m’infliger une césarienne lorsque mon fils s’est présenté en siège.

Vingt ans après, je suis surprise que mon histoire surprenne!

Oui, déjà à l’époque on évitait de pratiquer la césarienne automatique en cas de présentation par le siège.

Et je voulais partager cela avec vous parce que je viens de découvrir combien cela n’a rien d’anodin.

La césarienne est une procédure d’urgence qui ne devrait concerner que les urgences. Elle laisse beaucoup de traces, que ce soit sur la maman que sur le bébé. C’est quelque chose que je sais depuis que je me suis occupée de femmes enceintes, avant et après leur accouchement par césarienne.

Or, la présentation par le siège, même si elle n’est pas la plus commune, n’est pas une urgence.siège

 

Naissance par voie basse contre la césarienne

Aujourd’hui, je découvre que la Société des Obstetriciens et Gynecologues du Canada partage mon point de vue et déconseille la césarienne automatique en cas de naissance par le siège.

Ce revirement fait suite à de nouvelles preuves qui montrent qu’il est tout aussi possible pour une femme d’accoucher par voie basse un bébé qui présente les fesses ou les pieds en premier, alors que la position normal veut que la tête arrive en premier.

Cette société Canadienne ne souhaite qu’une chose : que les femmes aient le choix!

Pour ces professionnels de la naissance, il n’est pas normal que de nombreuses femmes ne profitent pas systématiquement de l’expertise d’un accoucheur capable d’assister une naissance par le siège.

Le choix de la naissance.

N’aimeriez vous pas avoir le choix entre une naissance naturelle et une intervention lourde qui va vous laisser une cicatrice à vie, vous polluer l’organisme, et qui va voler à votre bébé la flore vaginale qu’un accouchement normal devrait lui transmettre pour nourrir son immunité?breech

Depuis 2000, les césariennes ont été quasi imposées pour les présentations en siège sous prétexte que ce type de naissance était trop compliquées par voie basse.

Lorsqu’en fin de grossesse, on a découvert que mon fils s’était “assis” dans mon ventre, une sage femme m’a confiée : “ne vous inquiétez pas Il (l’obstétricien chef de service) sait faire sortir n’importe quel bébé les yeux fermés”….et on a commencé à faire des mesures pour décider quand la taille du bébé allait faciliter sa sortie.

Et puis on a évoqué le retournement. On a essayé, ça a marché, et c’est là que mon petit monstre préféré a décidé de sortir tout seul comme un grand. Il y a des bébés avec lesquels il faut savoir négocier….

J’avais la chance d’avoir auprès de moi des professionnels qui connaissaient leur sujet.

Il est clair qu’aujourd’hui, beaucoup d’écoles de médecine ne se donnent plus la peine de transmettre ce type d’enseignement. Il est plus rentable d’utiliser le bloc opératoire.

Et pourtant, les études montrent qu’il n’y a pas plus de complications avec les naissances naturelles par le siège qu’avec les césariennes. Trop de femmes aujourd’hui ignorent que la naissance naturelle par le siège est possible! Que ça n’est qu’une question de savoir faire!

La césarienne : plus pratique pour les hôpitaux

Il est vrai que pour les hôpitaux, il est plus pratique d’envoyer la mère au bloc directement plutôt que de garder toute l’équipe d’urgence sous la main pendant l’accouchement pour au cas où…Et pourtant, la naissance naturelle est un droit, un choix, auquel nous avons toutes droit, simplement parce que c’est ce que notre corps a prévu et que cela reste le moyen le plus sur et sécuritaire d’accoucher.

 

La grossesse n’est pas une maladie, et l’accouchement n’est pas une procédure médicale. Chaque femme dispose de la capacité innée de donner naissance vaginalement.

 

La césarienne implique une incision profonde de l’abdomen de la mère et de l’utérus pour faire sortir le bébé. Ces incisions ne sont pas sans risque d’hémorragie et d’infections, qui risquent d’entrainer bien des complications plus tard. Et ça, on oublie d’en parler.

C’est pourquoi je vous en parle aujourd’hui. Faites passer à celles qui ont aussi le bon choix de naissance à faire…

L’aromathérapie de la grossesse est un sujet complémentaire à celui-ci.

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • accouchement par voie basse en siege
  • La Couchement Naturel
  • vagin apres accouchement
  • accouchement naturel
  • vagin de bebe
  • NAISSANCE PAR CÉSARIENNE
  • la taille normale du vagin de la femme
  • vagin en plein accouchement
  • Vagin Bébé
  • vagin naturel