Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Aromathérapie de la migraine

IMG_0361

 

La migraine est un mal de tête dont, la plupart du temps vous êtes condamné à souffrir parce que c’est une plaie de famille qui vous a toujours douloureusement neutralisé, que ce soit une fois par semaine ou une fois par an, et dont vraiment, vous aimeriez vous passer.

 

Votre mère en souffrait peut être, souvent dans sa jeunesse, une fois par mois, d’habitude au moment d’une fluctuation hormonale, et vous saviez alors qu’il ne fallait pas l’approcher.

Ce mal de tête sévère vous colle au lit, avec, au pire, des nausées, des vomissements, des troubles de la vue, mais surtout, ces pulsations douloureuses dans la tête.

Heureusement, il y a des signes annonciateurs.

 

favicon-pngLes signes précurseurs de migraine

  • Le jour avant, l’humeur change, on peut avoir quelques problèmes de mémoire, une altération d’un ou plus des 5 sens, ou une difficulté à parler.
  • Juste avant le début du mal de tête, certains discernent des flashes, des rayons ou points lumineux, ou peuvent remarquer une forme d’insensibilité des mains ou de la bouche. Il s’agit alors d’une migraine classique.
  • Le mal de tête se déclenche, avec des pulsations douloureuses, sur un ou deux côtés de la tête. La douleur peut même se déplacer d’un côté à l’autre. Les yeux deviennent sensibles à la lumière, des nausées peuvent apparaître, et la victime de la douleur se retrouve presque immobilisée.

 

faviconLa migraine : pourquoi?

D’après les études les plus récentes, l’inflammation provoquée par cette maladie est surtout remarquable dans les méninges.

Cependant, ce n’est pas l’inflammation qui provoque la douleur, mais plutôt une activité anormale du nerf trigéminal. Ce nerf part du cerveau vers la tête et le visage, et sa stimulation relâche des substances qui à la fois déclenchent l’inflammation et envoient des messages aux récepteurs de douleur dans les méninges.

C’est sans doute une des raisons pour lesquelles les symptômes de méningite sont si semblables à ceux de la migraine.

 

faviconLa migraine des femmesventre

Chez les femmes, celles qui en souffrent le plus, le facteur principal semble être les fluctuations dans le niveau estrogènes qui s’abaisse au moment des règles. Mais beaucoup d’autres facteurs peuvent déclencher une migraine :

  • les allergies,
  • la constipation,
  • le stress,
  • un déséquilibre du foie,
  • le soleil,
  • des lumières intenses,
  • le manque d’exercice
  • et les changements de pression atmosphérique.

Cela fait beaucoup de facteurs déclenchants…c’est pourquoi il est particulièrement intéressant de vous prémunir en travaillant sur la prévention par l’équilibre du terrain et en ayant à portée de main des outils naturels pour vous soulager.

Mais, il existe sur le marché des médicaments anti-migraineux efficaces allez-vous me dire, alors, pourquoi ne pas les utiliser?

Il y a :

– l’acétaminophen (qui provoque de sévères lésions du foie et des reins si on l’utilise trop souvent),

– les anti-inflammatoires non-stéroidiens comme l’aspirine et l’iboprophen, qui de leur côté vous attaquent le système digestif,

-et surtout, les triptans (Imitrex) qui rétrécissent les artères. Si vous souffrez d’arériosclérose, vous ne pouvez pas utiliser ce type de médicament anti migraine. Mais vous pourriez parfaitement souffrir d’artériosclérose silencieuse et ignorez que vous risquez votre vie en prenant ces médicaments…et avez vous pensé aux interactions avec les autres médicaments?

Ma première réaction sera de vous dire que toute prise de médicament comporte des effets secondaires dont un effet acidifiant sur l’organisme, donc une contrepartie au soulagement temporaire. Non seulement il ne guérit pas, mais il creuse le lit d’un autre déséquilibre potentiel.

Il crée le marécage qui va attirer le moustique…, et vous ne voulez pas servir de repas aux moustiques.

Ma deuxième réaction est de vous rappeler que si vous pouvez trouver un moyen de ne pas entretenir un cercle vicieux de dépendance au médicament, qui, loin d’être curatif est en plus débilitant, allez-y, tentez! Votre état sur le long terme en vaut peut être la peine…

 

faviconEst-ce vraiment une migraine?

Douleur sur un ou deux côtés de la tête, durée de 4 à 72 heures, la douleur est intense, s’accompagne souvent de nausées, sensibilité à la lumière, aux sons et aux odeurs, peut être accompagnée de nez qui coule et de rougeurs des yeux.

Le mal de tête, quelque soit sa durée et sa sévérité, ne s’accompagne pas de nausées, de sensibilité à la lumière, aux sons ou aux odeurs.

Appelez un docteur si votre mal de tête est provoqué par :

– la toux,

– se pencher en avant,

– la fatigue provenant d’un exercice,

– à la suite d’un accident à la tête

– si votre céphalée est accompagnée d’une raideur du cou et de fièvre, de vomissements, d’une vison déformée, d’insensibilités ou de picotements dans diverses parties du corps

Voici une compilation de moyens naturels de vous sauver de la migraine :

 

La supplémentation anti-migraine

 

Nous avons vu plus haut qu’il était question d’un déséquilibre nerveux provoquant l’inflammation.

  • Les complexes de vitamines B sont important pour maintenir la santé du système nerveux, de même que le jus Tahitian Noni, qui de plus, agit comme anti-inflammatoire.
  • Tout ce qui constitue une supplémentation anti-stress est bienvenu, la vitamine C avec bioflavonoides aide à produire de l’adrénaline, l’hormone anti-stress, qui de plus accroit l’immunité.
  • Les chercheurs ont trouvé que de nombreuses attaques de migraine sont causées par un déséquilibre chimique du cerveau. Alors alkalinisez votre organisme, évitez ce qui acidifie comme la viande, les céréales, le pain, les produits frits et gras.

  • Eliminez de votre alimentation les aliments qui contiennent de la tyramine, c’est à dire : les viandes faisandées, avocats, bananes, bière, choux, poissons en boite, produits laitiers, aubergine, pommes de terre, framboises, prunes rouges, tomates, vin et levure de bière.
  • Evitez aussi le glutamate, les nitrites, l’alcool et le chocolat.

  • Mangez plus d’amandes, de lait d’amande, de cresson, de persil, de fenouil, d’ail, de cerises et d’ananas frais.images
  • Procédez à une détox du foie régulièrement, faites de l’exercice modéré régulièrement, de fumez pas.
  • Faites de petits repas fréquents pour stabiliser votre taux de sucre dans le sang, qui peut être à l’origine du déclenchement de la migraine.
  • Les femmes peuvent bénéficier d’une crème à base de progestérone naturelle.

Comme la plupart des migraines sont provoquées par les variations hormonales, après la ménopause, il y a des chances pour qu’elles cessent!

  • Une étude britannique a aussi montré qu’en éliminant les aliments allergéniques de l’alimentation de migraineux, 93% d’entre eux s’en trouvent soulagés. C’est donc à considérer..ainsi qu’une très possible candidose chronique.

Je parle de ces aliments dans les pages sur les intollérances et sensibilités alimentaires .La caféine est bien connue pour participer au soulagement du mal de tête.

La lécithine de soja a aussi une bonne réputation, à raison de 3 à 6 gélules de 1200 mg, pour alléger et espacer les crises de migraine.

Il y a aussi l’aromathérapie.

L’aromathérapie de la migrainepamplemousse

En aromathérapie, nous pouvons travailler sur la douleur avec des huiles antalgiques, mais nous pouvons en même temps choisir ces huiles d’après leurs actions sur diverses organes et donc, en fonction de l’origine des symptômes.

  • Dans le cas d’une migraine d’origine hépatique et digestive 

     

    (cela concernera donc plutôt un homme, qui lui ne risque pas d’avoir une chute estrogène)

En massage sur le ventre : dans une cuil à soupe d’huile de base,

  • – 2 gouttes de Menthe poivrée
  • – 2 gouttes de Citron
  • – 1 goutte d’Estragon

 

En massage sur le visage (sur le front, les tempes, les lobes des oreilles, mais surtout pas trop près des yeux) : dans une cuil à soupe d’huile de base au Millepertuis (hyperricum perforatum)

  • – 1 goutte de Menthe poivrée
  • – 2 gouttes de Basiliclavande
  • – 2 gouttes de Lavande vraie

 

  • Dans le cas d’une migraine plutôt provoquée par le stress, un problème circulatoire :

En massage antispasmodique sur le ventre : dans une cuil à soupe d’huile de base

  • – 2 gouttes de Citron
  • – 2 gouttes de Marjolaine
  • – 2 gouttes d’Estragon

 

  • Dans le cas d’une migraine provoquée par une chute estrogène, en période de règles par exemple :

En massage sur le ventre et sur les pieds : dans une cuil à soupe d’huile de base

  • – 3 gouttes de Géranium
  • – 1 goutte de Sauge sclarée
  • – 1 goutte d’Estragon

 

L’acupression de la migraine

 

Il est important de connaitre ces points car ils peuvent vraiment faire la différence si vous les utilisez dès les premiers symptômes.

En cas de migraine ophtalmique, pressez simultanément les points suivants : au niveau de vos pupilles, à deux largeurs de doigts au dessus de vos sourcils, pressez là, sous le doigt le plus éloigné de vos sourcils, bien au dessus de vos pupilles.

Pour une migraine classique : pressez le 7 poumon du coté douloureux et le 9 poumon du coté non douloureux.

Le 7 poumon est situé à environ deux largeurs de doigts sous la pliure du poignet, du coté de la face interne du pouce. 7 poumon facile

Le 9 poumon est situé juste sous la pliure du poignet (à un doigt du 7 poumon), dans un creux sensible à la pression.

Idéalement, stimulez ces points en ayant les doigts imbibés d’une huile (ou plusieurs) anti-migraine.

Si vous avez des doutes quant à l’utilisation des huiles essentielles, cette vidéo vous offre un véritable cours d’aromathérapie holistique qui devrait vous éclairer.

 

Huiles mode d’emploi from cecile Ellert on Vimeo.

Rappel des huiles essentielles utilisées :

Menthe poivrée : Mentha piperita

Estragon : Artemisia dracunculus

Citron : Citrus limonum

Basilic : Occimum basilicum

Marjolaine : Origanum marjorama

Géranium : Pellagronium asperum

Sauge sclarée : Salvia sclarea

 

Si vous ne l’avez pas déjà fait, mon dernier conseil sera : pour encore mieux vaincre la migraine, soignez votre foie, en appliquant les conseils que vous trouverez ici. 

Vous avez aimé ces pages? Alors laissez moi un commentaire, juste sous le formulaires qui vous offre un livre en cadeau.

CADEAU ! Recevez gratuitement des tas de recettes équilibrantes en vous inscrivant à la newsletter du Club!

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

3 comments

  • […] Cela se vérifie dans les situations inflammatoires que sont l’arthrite, la cystite, les migraines, la fibromyalgie et la candidose. Tout ce qui peut gêner le travail des globules blancs dans leurs […]

  • J aurai aimé avoir une précision sur un détails de l’article, pourquoi faut il consulter un medecin si le “mal de tête/ migraine” est amplifié si l’on penche en avant ou quand on tousse… ?
    Merci

    • Sans doute parce que cela révèle une anomalie physiologique, cela fait partie des symptomes annonciateurs de quelque chose qui n’a plus rien à voir avec une migraine. La migraine peut cacher une tumeur au cerveau…

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top