Si vous lisez mes articles, vous avez sans doute compris que j’entretiens une relation particulière avec les microbes.

En effet, je ne cherche pas à les éliminer mais plutôt à aider mon corps (et celui de mes patients) à gagner leur coopération dans le maintient de l’équilibre bactérien, équilibre qu’il faut à tout prix maintenir dans notre organisme pour ne pas fabriquer des maladies chroniques.

Bref, je n’ai pas peur des microbes, je les sélectionne de façon à ce que les bons maintiennent les mauvais en respect. Parce que nous vivons dans un monde de microbe et qu’il est complètement illusoire d’essayer de les éliminer.flore

Pour ceux qui ne le savent pas, nous grouillons de bactéries en tout genre! 100 pour une cellule….Cela fait beaucoup de bactéries.

Peut être avez-vous déjà entendu ce nouveau mot à la mode qu’est le microbiome?

Il représente notre capital microbien! Depuis ceux qui vivent sur notre corps jusqu’à ceux que nous entretenons dans notre ventre…

Oui, nous vivons en permanence avec une ribambelle, que dis-je, des milliards de microbes dont la composition nous est aussi personnelle que nos empreintes digitales! Ces microbes entretiennent diverses flores dans notre organisme, dont la bien connue “Flore intestinale”.

Vous vous demandez peut être où je veux en venir? Car, ça n’est pas la première fois que je vous parle “Flore intestinale”…J’ai même écrit combien votre toxicité interne, issue de la défaillance de votre flore, avait d’impact sur la toxicité de vos émotions.

Et bien aujourd’hui je voudrais partager avec vous les informations qui viennent confirmer ce que mon expérience et le comportement de mes clients durant leur régime anti-antifongique m’ont déjà révélé : la toxicité de votre système digestif influence votre comportement et votre capacité de réaction.

Or, la toxicité de votre système digestif et ses conséquences sur votre santé dépendent entièrement de la santé de votre flore intestinale.

Votre flore, l’inflammation et ses conséquences

gut

On le sait, le ventre est votre deuxième cerveau.

Il envoie plus de signaux vers le cerveau que le cerveau ne lui en envoie. Sachant cela, il vous sera beaucoup plus facile de comprendre que ces messages venant du ventre (donc de la qualité bactérienne de votre flore intestinale) influencent votre cerveau, donc vos émotions, vos pensées et votre comportement.

On sait déjà que l’immunité est influencée par les émotions….

Et bien, sachez que ces émotions dépendent de la qualité de votre flore intestinale et que de cette dernière dépend la majorité de votre immunité ainsi que votre inflammation interne, et donc, tous les autres déséquilibres issus directement d’une forme d’inflammation chronique tels que l’obésité, le cancer et la sclérose en plaque (pour faire court).

Vous allez voir à quel point tout est lié. Cliquez ici pour lire la suite.

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.