Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

L’huile essentielle de menthe poivrée : connaissiez vous ces 15 avantages?

L’HE de menthe poivrée est un des ingrédients les plus fréquemment  ajouté à mes mélanges aromatiques, surtout lorsqu’ils doivent apporter un soulagement rapide.

Cela n’est pas la plus holistique des He, mais elle offre une réponse symptomatique assez impressionnante qui permet d’agir facilement à la place de nombreux médicaments.

Je vous livre ici les utilisations de cette huile essentielle dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement, pour une fois. Je vous traduis des extraits de rapports officiels…

C’est un autre coup de pied dans l’argumentaire de ceux qui osent affirmer qu’il n’y a pas de preuve de l’efficacité des huiles essentielles, comme si cela avait de l’importance lorsque le produit en question n’est de toutes façons absolument pas dangereux.

 

 

 

 

 

 

 

Si vous attendiez cette certitude scientifique pour vous « lancer », voici 15 bonnes raisons de vous y mettre, et surtout, vous verrez combien il était dommage de vous en priver …

Aujourd’hui, les recherches scientifiques modernes révèlent une abondance d’avantages potentiels pour la santé associés à l’utilisation de différents composants de la plante de menthe poivrée, y compris les applications aromathérapeutiques, topiques et internes.

La plupart des recherches effectuées sur la menthe poivrée chez l’homme jusqu’à présent indiquent que cette plante a une grande valeur dans le traitement des troubles gastro-intestinaux, notamment:

Syndrome du côlon irritable – Depuis la fin des années 90, on a découvert que les capsules d’huile de menthe poivrée entérosolubles fonctionnent très dans le traitement de ce trouble de plus en plus répandu. Mais on a de bons résultats aussi en diluant quelques gouttes de cette HE dans une huile de base que l’on masse sur le ventre. Cette application locale permet de traiter autant les enfants que les adultes. Je vous renvoie au chapitre sur la colopathie pour en savoir plus (parce qu’il ne faut pas se contenter d’une application de menthe pour aller mieux à long terme).

Spasme colique – L’huile de menthe poivrée a été étudiée comme une alternative sûre et efficace au médicament Buscopan pour sa capacité à réduire les spasmes au cours des lavements au baryum.

Troubles gastro-intestinaux – On a constaté que la menthe poivrée améliore la vidange gastrique, ce qui suggère son utilisation potentielle dans un cadre clinique pour les personnes souffrant de troubles gastro-intestinaux fonctionnels.

La dyspepsie fonctionnelle – Une étude de 2000 publiée dans la revue Ailment Pharmacology and Therapy a révélé que 90 mg d’huile de menthe poivrée et 50 mg d’huile de carvi améliorait les symptômes de reflux gastrique de 67% des personnes testées. Il faut dire que la menthe poivrée fait partie de ce que j’appelle les huiles de l’estomac et que de plus, elle stimule la production d’acide gastrique (ce dont on a besoin en cas de dyspepsie). Cette vidéo vous expliquera comment vraiment aller plus loin dans le traitement du reflux, chez les adultes autant que chez les enfants.

 

Coliques infantiles: Une étude de 2013 a révélé que la menthe poivrée est au moins aussi efficace que la siméthicone chimique dans le traitement des coliques infantiles.

D’autres applications étudiées nous disent que :

Douleur et dommages aux mamelons associés à l’allaitement maternel: Une étude menée en 2007 a révélé que l’eau de menthe poivrée prévient les fissures des mamelons et la douleur des mamelons chez les mères qui allaitent. Personnellement, je n’irais pas mettre de l’HE de menthe sur mes crevasses! Le lait maternel suffit largement…

Tuberculose: Une étude de 2009 a montré que l’huile essentielle de menthe poivrée inhalée pouvait rapidement régresser l’inflammation tuberculeuse, amenant les auteurs à conclure: “Cette procédure peut être utilisée pour prévenir les récurrences et l’exacerbation de la tuberculose pulmonaire.” De nombreuses huiles essentielles en font autant. Mais on saura que la menthe est reconnue pour cela…

Rhinite allergique (rhume des foins): Une étude préclinique menée en 2001 a révélé que les extraits de feuilles de menthe poivrée inhibent la libération d’histamine, ce qui indique qu’elle peut être cliniquement efficace pour soulager les symptômes nasaux de la rhinite allergique. Un conseil : ajoutez-y de l’HE de pin sylvestre et d’estragon.

Douleurs associées au zona (névralgie post-herpétique): Une étude de cas menée en 2002 a révélé que le traitement topique à l’essence de menthe poivrée entraînait une amélioration presque immédiate des symptômes associés à la douleur neuropathique associée au zona; les effets thérapeutiques ont persisté tout au long des 2 mois de traitement de suivi. Le mieux reste cependant d’y ajouter de l’HE de géranium! Car c’est le géranium qui sait combattre le virus de l’herpes zooster, source de la crise de zona. A mélanger donc avec de l’HE de menthe dans une base d’huile de coco, puis à masser sur la zone douloureuse.

Problèmes de mémoire: Une étude de 2006 a révélé que l’arôme simple de menthe poivrée améliore la mémoire et augmente la vigilance chez les sujets humains. En effet, mais ça marche mieux en la mélangeant avec l’HE de romarin.

Nausées induites par la chimiothérapie: Une étude de 2013 a révélé que l’huile de menthe poivrée était efficace pour réduire les nausées induites par la chimiothérapie, et à un coût réduit par rapport à un traitement médicamenteux standard. Il faut rajouter que le danger est d’associer les nausées à l’odeur de la menthe une fois qu’on a terminé avec la chimio. C’est pourquoi la bonne alternative est de préférer l’He de menthe bergamote (mentha citarta).

Cancer de la prostate: La recherche préclinique indique que la menthe poivrée contient un composé appelé menthol qui inhibe la croissance du cancer de la prostate. Bon à savoir…à diluer et masser sur le ventre…

Dommages causés par les rayons: La recherche préclinique indique que la menthe poivrée protège contre les dommages à l’ADN induits par les traitements aux rayons et la mort cellulaire. En pratique, il s’agit encore d’un massage sur un base très grasse comme l’huile de coco, avant et après le traitement.

Virus de l’herpès simplex de type 1: la menthe poivrée a une activité inhibitrice contre le virus de l’herpès simplex résistant à l’acyclovir 1. Encore mieux si on lui associe l’HE de géranium!

Caries dentaires / Mauvaise haleine: L’extrait d’huile de menthe poivrée a été trouvé supérieur au bain de bouche chimique inhibant la chlorhexidine Streptococus mutans entraîné par la formation de biofilms associée aux caries dentaires. Ceci peut expliquer pourquoi les feuilles de menthe poivrée ont été utilisées au Moyen Age combattre l’halitose et blanchir les dents.

La bonne recette : dans 1/2 litre d’eau, faites tomber 3 gouttes d’HE de menthe poivrée, 2 gouttes d’HE de cannelle et 1 goutte d’HE de  girofle. Secouez bien et utilisez en rinçage de bouche. Vous n’irez plus en acheter dans le commerce…

Il y a encore plus d’information et surtout, de conseils d’utilisation de l’He de menthe poivrée selon les principes de médecine Chinoise associés à l’aromathérapie holistique dans le manuel indispensable, L’Essentiel de l’Equilibre

 

 

 

 

 

Related posts

2 comments

  • ludmilla Sraj

    merci pour toutes vos informations Cecile que je suis, ”here and there”. j’habite en Sloveie et il n’est pas toujours facile d’avoir accès a tout ce que vous proposez. un point me tracasse: que peut utiliser une femme enceinte ou un enfant de moins de 4 ans en HE. je lis souvent que cela n’est pas conseille mais par exemple ci dessus, vous le proposez. Que peut utiliser une femme enceinte, que peut utiliser un enfant de 3 ans pour la toux ???
    merci pour vos réponses,

    Ludmilla

  • Bonjour,
    Un grand merci pour vos conseils et vôtre savoir.
    Que puis-je faire si je sens mon corps pris par
    une inflammation douloureuse et brûlante, puis-je
    m’en défaire avec la menthe poivrée?
    Cette douleur est chronique dès que je mange du pain et
    fromage bio de haute qualité, serait-ce le gluten?
    Ou un problème passager?
    du à la présence d’une bactérie dans mon
    microbiote?
    Sinon j’évite le gluten dans tout autre produits.
    Dois-je cesser les céréales?
    On m’a diagnostiqué une fibro.
    Je suspecte que mon cas soit tout autre.
    Je supporte mal les ondes de téléphonie mobile
    et pianoter sur mon ordi me fais un mal fou.
    Est-ce que me masser
    le plexus solaire ou les pieds avec de la menthe
    poivrée serait utile pour mon
    électrosensibilité?
    Car vous le conseillez pour restaurer l’ADN?

    Un truc simple à faire et à appliquer.
    Serai bien.

    Merci et au plaisir de vous lire.

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top