Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

La ménopause : comment bien la vivre avec l’aromathérapie

 

La ménopause est un des tournants majeurs de la vie d’une femme : c’est le moment où elle va cesser d’ovuler et d’avoir des règles. C’est une progression naturelle de la vie, telle la puberté.

Comme c’est la cas pour tous les changements, il s’agit d’un stress, et comme c’est le cas pour la plupart des stress, il est plus difficile de maintenir un bon équilibre interne, physique et émotionnel durant cette période compliquée.

Bien avant que l’ovulation cesse complètement, les ovaires ralentissent leur production d’œstrogène, de progestérone et de testostérone.

Les hormones impliquées dans la ménopauseventre

Bien que les œstrogènes soient essentiels à la reproduction, ils sont aussi essentiels pour conserver une peau souple, douce et hydratée, une formation correcte des os, ainsi qu’un bon fonctionnement du thermostat interne de l’organisme.

On comprendra mieux que leur réduction puisse se manifester par des changements subits de la température interne, d’où les bouffées de chaleur, une fragilisation des os, et un subit vieillissement de la peau.

Même si le niveau des œstrogènes baisse de façon abrupte après la ménopause, cette hormone ne disparaît pas complètement.

D’autres organes relayent les ovaires et continuent à en produire à plus faible dose.

 

Les glandes endocrines utilisent les amas graisseux que l’on accumule autour du bassin pour secréter ces hormones et maintenir les fonctions normales de l’organisme. Donc, si vous supprimez les graisses de votre alimentation, vous accélérez votre vieillissement.

En ce qui concerne les progestérones, en dehors de leur rôle de préparateur de nid (l’utérus) pour le futur œuf fécondé, ils ont aussi un effet calmant sur le cerveau et affectent grandement diverses fonctions du système nerveux.

Cela explique pourquoi on reproche souvent aux femme qui subissent leur ménopause d’être sujettes aux crises de nerf, à la déprime et à l’anxiété.

Quant à la testostérone, d’elle dépend notre libido. Sachant qu’à l’origine une femme en produit 80% moins qu’un homme, on peut imaginer ce que leur rarification peut provoquer dans le comportement sexuel d’une femme en pleine ménopause.

Alors, qu’est-ce que la pré-menopause?

La pré-ménopause est la période pendant laquelle le corps de la femme se prépare à la ménopause.

Pour beaucoup de femmes, la production hormonale commence à ralentir vers leur trentième année, pour continuer à diminuer avec les années.

  • Les symptômes caractéristiques de pré-ménopause peuvent se manifester par de l’anxiété, une peau qui s’assèche, de la fatigue, des ballonnements, des maux de tête, des palpitations cardiaques, des bouffées de chaleur, des insomnies, de l’irritabilité, une baisse de libido, une baisse de concentration, une inégalité d’humeur, des transpirations nocturnes, de l’incontinence urinaire, de la sécheresse vaginale, des démangeaisons vaginales, une prise de poids.

Lors de la ménopause, les règles ont cessé pour de bon.

A ce stade là, la plupart des problèmes recensés durant la pré-ménopause sont terminés et bien qu’un nouvel équilibre de votre production hormonale soit établi, la femme devient plus fragile et sujette à d’autre problèmes potentiels : en effet, la diminution des œstrogènes augmente les risques de maladies cardiovasculaires, d’ostéoporose, d’atrophie vaginale, sans compter les déséquilibres émotionnels qui accompagnent les grands changements de la vie. D’où l’intérêt d’aider notre organisme à en produire le plus longtemps possible.

Heureusement, avec une recherche d’équilibre général, c’est à dire une alimentation adéquate, des suppléments nutritionnels, une bonne approche de la vie et de l’exercice, bon nombre des effets déplaisants liés à la ménopause peuvent être contrôlés, voir éliminés

Phytothérapie et aromathérapie de la ménopauseromarin

Contre les sécheresse vaginales : mixez du gel d’aloé avec une ou deux gouttes d’huile essentielle de Damiana, et si vous souffrez aussi de démangeaisons, d’arbre à thé.

Tapissez autant que vous pouvez votre paroi vaginale avec ce gel avant d’aller vous coucher.

L’huile essentielle de Damiana a un important effet équilibrant sur le système nerveux (l’épuisement nerveux, les absences de l’esprit, la dépression, l’épuisement physique et mental), elle nourrit et régénère les cellules nerveuses, mais surtout aide à l’équilibre de l’hypophyse (excès et déficiences), ainsi qu’a relancer une thyroïde sous active.

C’est l’huile la plus indiquée pour harmoniser les règles autant que la ménopause. Elle redonne une vision de la vie, aide à l’équilibre général, donne de la force intérieure, le tout sans l’ombre d’une contre indication.

Application : dans un flacon doseur, versez 10ml d’huile de base (amande, noyau d’abricot, pépin de raisin) et ajoutez 5 gouttes d’huile essentielle de Damiana (Turnera aphrodisiaca) avec 5 gouttes de lavande vraie.

Appliquez cette huile quotidiennement sur votre ventre, mais vous pouvez l’utiliser sur vos mains et vos avant-bras pour profiter de son arôme.

Vous pouvez compléter le traitement avec des gélules de l’herbe pulvérisée si vous la trouvez. A prendre trois fois par jour pendant au moins 2 semaines.

 

Un régime pour la ménopauseframboises

Il est recommandé d’avoir une alimentation 50% crue et de prendre des suppléments protéiques pour aider à stabiliser le taux de sucre dans le sang.

Il existe dans le commerce des poudres protéinées très pratiques à utiliser sous forme de smoothies par exemple.

Ma petite recette perso : le smoothie framboise/banane

Dans un mixer (ou blender) je verse un fond de verre de lait d’amandes, une cuillère doseuse de ma poudre protéinée préférée, des framboises congelées, quelques rondelles de banane, un trait d’huile de lin, je rajoute un peu de lait d’amandes pour augmenter le liquide si besoin, je mixe et c’est prêt!

Il m’arrive d’y mettre du yaourt et d’autres fruits (mangue, ananas, myrtilles…)

 

En règle générale, limitez au maximum les produits raffinés, surtout le sucre.

Pas de produits laitiers!

Les produits laitiers et la viande favorisent l’apparition des bouffées de chaleur et contribuent à la fuite de calcium des os, il est donc préférable de se limiter à du yaourt en petites quantités, et à des produits à base de soja pour prévenir l’ostéoporose.

En effet, le soja est une source non négligeable de phyto oestrogens, et ce sont les oestrogènes qui aident à maintenir notre calcification.

Cependant l’amaranthe, le pissenlit, l’ortie, les algues et le cresson sont tous riches en calcium et aident à prévenir l’ostéoporose.

En parallèle, essayez de diminuer votre consommation de sel, remplacez le par du sel à base d’extraits végétaux, car il accroit la fuite de calcium par l’urine.

Un autre facteur important dans la protection contre l’ostéoporose est le maintien de l’alcalinité de l’organisme, ou plutôt, éviter l’acidité car c’est l’acidité qui déclenche la diffusion du calcium stocké dans les os pour agir dans le rééquilibrage acido-basique, et c’est cette fuite du calcium qui affaibli la structure osseuse.

Une plante est extrêmement utilisée en Chine pour conserver un bon équilibre acido-basique sans effort, c’est le Morinda citrifolia.

C’est un grand harmonisateur du système nerveux, et il fait partie des compléments incontournables pour subir le moins possible sa ménopause.

Il protège aussi bien au niveau cardio-vasculaire, que le système immunitaire, et est utilisé comme remède anti-stress partout dans le monde.

Vous pouvez trouver la version la plus efficace et la plus agréable à boire de ce fruit polynésien en France grâce au jus Tahitian Noni.

Prenez en d’abord 30ml le matin et à midi suivi d’un grand verre d’eau, pendant deux jours, puis doublez la dose à 60ml matin et midi suivi d’un grand verre d’eau. Vous vous remettrez à dormir, à bien digérer, à être optimiste….a voir la vie sous un autre angle. Il arrive qu’à eux seuls les produits contenant des phytoestrogènes tels que le Tofu, le lait de soja, les yaourts de soja, les pousses de soja, la miso, les graines de lin, les dates mangés régulièrement soient suffisants pour minimiser ou éliminer les bouffées de chaleur.

Mais éviter l’alcool, la caféine, le sucre, les plats épicés, les plats et boissons trop chaudes, bref, tout ce qui déclenche les bouffées de chaleur, facilite leur disparition.

Vous pouvez aussi suivre les recommandations du Tao de l’art de manger pour surveiller votre température interne et adapter votre alimentation au maintien de votre équilibre. Mais en dehors de tout ceci, il y a quelques points important à garder à l’esprit pour vous aider à tendre au maximum vers l’équilibre interne et émotionnel.

 

L’immunité de la ménopauseHuile de son de riz

Prenez soin de votre système immunitaire : stimulez le avec des produits détoxifiants à haute teneur en antioxidants (jus tahitian noni, coenzymes Q10) assurez vous de la santé de votre foie, de votre bonne digestion (complex multienzymes), de la qualité nutritionnelle de vos aliments, éliminez au maximum votre absorption de métaux lourds (donc fuyez les vaccins et médicaments), supplémentez-vous en oméga 3, 6, 9 avec phytoestrogènes.

Tout ce que vous ferez pour votre système immunitaire maintiendra au passage votre équilibre émotionnel, et vice versa!

N’oubliez pas que si vous vivez mal votre ménopause, votre système immunitaire va aussi accuser le coup.

D’ailleurs, à ce sujet, il peut vous être utile de vérifier l’étendue de la présence de Candida albicans dans votre organisme : pour en savoir plus, cliquez ici.

Aussi, une des meilleures choses à faire pour vivre au mieux ce changement de la vie et de se maintenir en forme est d’avoir une vie intime harmonieuse.

Pour celles qui ont un homme dans leur vie (et celles qui ont l’intention d’en trouver un),

les pages sur l’aromathérapie “érotique” peuvent être utiles…

Vous avez certainement une expérience à partager sur la ménopause…alors laissez votre commentaire ci-dessous et communiquez avec les autres lecteurs du club!

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

37 comments

  • Bonsoir cécile
    Voilà un article bien intéressant et tout à fait à propos.
    Je ne connais pas l’essence de damiana mais je vais
    me renseigner? On trouve cela en pharmacie ou dans
    les magasins bio?

    • Hannah, j’ai remarqué que l’HE de Damiana n’est pas très facile à trouver en France. Je crois bien en avoir vu chez huiles et sens. Mais peu importe parce que tu peux aussi la prendre sous forme de plante en gélules! 2 gélules, tu peux commencer juste à en prendre le matin et le soir, et si tu en ressens le besoin, tu peux ajouter la prise de midi. Fais attention, ça boost bien la libido! C’est bien d’y ajouter du Gaba ou du 5-HTP pour soutenir les variations d’humeur si tu en souffres en plus, surtout la nuit.
      Pour les bouffées de chaleur, l’HE de menthe marche vraiment très bien.

  • Bonjour Cécile,

    Je lisais les symptômes de la pré-ménopause et j’étais en train de déprimer.
    Par la suite tu dis que la «plupart des problèmes recensés durant la pré-ménopause sont terminés…», mais à la ménopause, les symptômes que tu énumères ne sont pas mieux…

    Décidément, il faut être vigilante si l’on veut survivre à ces deux phases de la vie d’une femme, car l’on n’a pas le choix de les traverser.

    Je pense que les hommes ont besoin de courage pour voir leur femme passer à travers ces deux étapes. Par ailleurs, les femmes qui sont seules ont intérêt à diminuer tous leurs symptômes si elles veulent être en mesure de trouver un homme.

    Aussi, au niveau des omégas, je croyais qu’on avait beaucoup trop d’omégas 6 par rapport aux omégas 3, ce qui causerait de l’inflammation.

    Et vive le jus de noni tahitien que je connais maintenant grâce à toi.

    Amicalement,

    Sco! 🙂

    • Ma pauvre chatte! Avoir encore des symptômes quand c’est fini, c’est pas drôle! D’où l’intérêt de s’équilibrer…A ta place je prendrais des gélules de Damiana parce qu’elle régule l’hypophyse, et de la myrte verte en huiles essentielle qui régule la thyroide. Quand je parle d’omégas, il s’agit des 3 bien sur..et si on ne consomme pas trop de produits animaux, on ne risque pas de provoquer un trop grand écart 3 et 6…
      Bon courage avec tes symptomes…et si tu en as trop, ton aromathérapeute préférée peut encore t’aider…

    • bonjour ,

      ou pourrais-je trouver sur internet ce jus de NONI ?

  • Bonjour Cécile,

    Je ne suis pas encore concernée par la ménopause, j’espère qu’elle attendra car l’idée d’un autre bout de chou trotte dans ma tête depuis un petit moment !

    Je vais pouvoir donner tes conseils à ma mère et ma belle-mère par contre car elles sont en pleine “transition” (si je peux dire ça comme ça !) et elles n’en peuvent plus de leurs bouffées de chaleur !

    Merci à toi pour tous tes conseils judicieux 🙂

    Je te souhaite une très bonne semaine !!

    A bientôt !

  • Bonjour Cécile,
    Pour moi la ménopause a été un passage très difficile. Je n’avais pas encore fait le pas d’une alimentation santé systématique et j’ai payé des traitements d’infertilité très très cher.
    Après 7 ans, c’est presque équilibré. Mais pas parfait. Je note cette huile de Damiana et vais m’en procurer. Merci pour l’info et à bientôt !

    • Bernadette, pour info il semble que l’huile essentielle de Damiana soit difficile à trouver dans certains pays…peut être pas au Canada, quoi qu’il en soit, les gélules de Damiana sont aussi très efficaces, donc si tu tombes dessus, n’hésite pas!

  • Bonjour Bernadette,

    Je recommence…J’ai perdu mon commentaire en route ?
    Je disais que ton conseil et recette de smoothie me plaisais bien. Mais, qu’est-ce que ces poudres protéïnées que tu utilises ?

    Bien amicalement,
    Christine

    • Christine, il existe pas mal de poudres protéinées intéressantes, genre spirutéin de nature’s plus ou les poudre de whey prêtes à l’emploi, c’est vraiment au choix.

  • Excuse moi Cécile !! Je t’ai appelée Bernadette! Décidemment ce matin je me mélange les pinceaux !! 🙂 Est-ce la ménopause ? 🙂

    Christine

  • Merci beaucoup pour votre article très complet! Toujours une plaisir de vous lire

  • je serais menopausee en decembre prochain (12 mouis sns cycle) je vis un enfer avec ces bouffees de chaleur qui en plus maintenant m empechent de manger normalement nausee perte du tonus musculaire grosse fatigue probleme digestif j en ai marre…je dois voir un endocrinologue la semaine prochaine tous les examens passes sont normaux…comment faire pour pouvoir me realimenter sans avoir ces bouffees de chaleur et ses nausees en plus beaucoup d air dans l estomac….C EST TRES TRES DUR ET LES MEDECINS NE NOUS PREPARENT PAS A CE CHANGEMENT ALORS ON SUBIT….

  • chère Dominique,
    Contre les bouffées de chaleur, l’HE de menthe poivrée en massage sur le ventre, la poitrine et les bras fonctionne bien

  • oui mais comment faire pour pouvoir me réalimenter correctement je n arrive plus
    a manger problème de digestion et nausée…alors que j ai faim et beaucoup air dans l estomac …
    est ce que les symptomes diminuent au fur et a mesure…..

    merci
    dominique

  • oui mais comment faire pour pouvoir me réalimenter correctement je n arrive plus
    a manger problème de digestion et nausée…alors que j ai faim et beaucoup air dans l estomac …
    est ce que les symptomes diminuent au fur et a mesure…..

    merci
    dominique

  • bonsoir cecile
    j ai maintenant un gout amer dans la bouche langue blanche en plus avec les nausees je ne mange pas beaucoup ….je bois seulement 6 verres d eau par jour ne peut pas plus…

    qeue me conseillez vous.

    merci

    melline

  • bonjour cecile

    que peut on utiliser contre les fourmillments en decembre aurai 12 mois sans cycle mainteneant les fourmillements jambes et bras me reveillent…mais c est pas constant..

    merci a vous

    melline

  • Bonjour et merci pour cet article très intéressant et très à propos, dans mon cas.
    J’ai 50 ans, périménopause depuis plus de 6 ans, et là, depuis qqes mois, prise de poids en graisse abdominale et beaucoup d’acné….
    Ai fait un bilan hormonal qui, au dire de la gynéco, ne justifie pas encore de supllémentation, même naturelle.
    Or je viens de lire que la testostérone en augmentation était responsable de l’acné.
    Que puis-je faire en huiles essentielles ou plantes?
    Ai fini une cure de desmodium, radis noir,ecc, avec huiles essentielles, mais cela ne change pas les boutons sur le visage ni la perte de poids…c’est super déprimant:(
    Merci par avance de vos conseils, belle journée à vous. Véronique

    • Chère Véro,
      Ne vous mélangez pas les pinceaux avec des suppléments bizarres. Prenez des gélules de Damiana (sur amazon) et appliquez vous quelques gouttes d’HE de géranium directement sur la saignée des poignets, une ou deux fois par jour.
      Un autre beau facteur d’acné quand on est adulte, c’est la candidose. Toutes celles qui suivent mon régime anti-candida retrouvent leur peau de bébé. A essayer donc.
      J’ai votre âge, et une peau toute lisse! Les HE, ça marche.
      Bien amicalement,
      Cécile

  • vous dites qu a la menopause les problemes recenses lors de la premenopause sont terminés or je viens d etre menopausee et j ai toujours des ballonements des palpitations des tremblements interieurs des vertiges des nausees.bouffees de chaleur fatigue….

    pour combien de temps ..suis traitée actuellement par homeopathie et accupuncture depuis 3 semaines..
    merci pour votre réponsde..

    melline

    • Chère Melline,
      Vous savez, nous sommes toutes différentes..mais les symptomes que vous me décrivez ne sont pas nécessairement uniquement reliés à la ménopause. Continuez à travailler sur votre équilibre…

      • merci pour votre réponse..

        j ai pssé des tas d examens sang coeur arteres thiroide carotide echo uterus ovaire rein foie mammo tout est normal..

        mon gynéco m a bien informée que l entrée en ménopause donnait des vertiges et qu a la longue ils disparaisent surtout qu ils ne sont pas contants…

        par contre les bouffees de chaleur les jambes lourdes et les palpitations sont des symptomes tres handicapants…

        domment en venir a bout..?????

        merci pour votre réponse.

        • Alors là, Mélinda, il faut travailler le méridien du coeur et le triple réchauffeur. C’est expliqué dans mon livre, l’Essentiel de l’Equilibre.

  • vous dites qu a la menopause les problemes recenses lors de la premenopause sont terminés or je viens d etre menopausee et j ai toujours des ballonements des palpitations des tremblements interieurs des vertiges des nausees.bouffees de chaleur fatigue….

    pour combien de temps ..suis traitée actuellement par homeopathie et accupuncture depuis 3 mois….

    merci pour votre réponse

  • bonsoir Cécile,
    Pour l’application de HE de Menthe Poivrée pour les bouffée de chaleur, on peut se masser sans la mélanger à une huile de base ? Et à quelle fréquence ?
    D’avance un grand merci

  • Bonjour Cécile,
    Puisqu’on ne trouve pas l’huile essentielle de Damiana, par quoi la remplacer en interne avec le gel d’aloe vera? En fait, depuis l’éradiction de la candidose vaginale il y a un an, les rapports me font mal particulièrement à un endroit (je suis ménopausée) . Merci pour tes aticles et vidéos car je ne peux pas suivre tes webminaires, ayant des horaires de travail décalés.

    • Chère Véronique,
      Le truc c’est de la remplacer par les gélules de Damiana. Pour la lubrification, le gel, avec un peu de géranium, devrait suffir..

  • Bonjour, je ne trouve pas d’huile essentielle de Damiana, pouvez vous m’indiquer un site d’achat sérieux, merci

    • Oui Anne, je sais, c’est difficile à trouver en France. Je sais que Huiles-et-sens.com a trouvé un producteur de cette huile. J’attends de la recevoir pour vérifier sa qualité…En attendant, vous pouvez utiliser les gélules de Damiana…on en trouve en ligne, sur Amazon et sur Iherb.

  • Bonjour Cécile, je me suis lancée à fond dans l’aromathérapie après avoir découvert vos vidéos et acheté 2 de vos livres.
    Ma maman souffre de bouffées de chaleur suite à la ménopause, que me conseilleriez vous?
    J’ai acheté des Roll on vides, je suis prête à “composer” mais je n’ose pas me lancer sans votre aval…
    J’ai acheté de la menthe poivrée et de la sauge sclaree, de l’huile d’amande douce, puis je mélanger tout ensemble?
    Il y a t il mieux à faire?
    Merci beaucoup
    Cordialement
    Vanessa

  • Chère Vanessa,
    Et si vous vous faisiez confiance? Si vous avez l’Essentiel de l’Equilibre, vous avez les informations qui vous permettent de correctement mélanger ces HE entre elles…alors allez-y!

    • HIRTZ Vanessa

      Ok merci Cécile pour votre réponse, alors c’est parti, je me lance…;-))
      Par contre j’ai un doute, certaines huiles peuvent elles être mélangées entre elles sans huile de base où doit on toujours mettre une huile de base dans les mélanges?
      Merci beaucoup, grâce à vous toute la famille évolue et je suis très heureuse que ma maman arrête son traitement de substitution hormonal grace aux huiles…
      C’est génial!

  • Cecile Ellert

    Vanessa! Vous avez besoin d’aromaPro mini! Comment pouvez vous me demander si certaines huiles peuvent être mélangées sans huile de base! Ca dépend de ce que vous allez faire avec! De toutes façons, si c’est pour vous faire un traitement à appliquer régulièrement, vous avez besoin d’une base, huile ou autre.

  • Bonjour Cécile,
    J’aurai aimé trouvé “un traitement ” pour la ménopause, adapté aux personnes ayant ou ayant eu un cancer hormonaux-dépendant, et même pour les personnes qui ont des antécédents. Ne pouvant prendre de THS, ils ne peuvent pas prendre non plus de traitement aux plantes ou HE ayant pour effet le même qu’un traitement hormonal. Il faut éviter tout ce qui est hormon-like. Auriez vs des conseils à me suggérer. Merci d’avance.

    • Cecile Ellert

      Sandie, au risque de vous choquer : le géranium et le damiana n’interfèrent pas avec les risques de cancer…En particulier Damiana! Vous pouvez utiliser Damiana en gélules ou/et en huile essentielle. De même avec la menthe poivrée! Aucun risque! Aucune de ces huiles est hormone like, et les dilutions employées en aromathérapie holistique rendraient inoffensives des huiles hormone like. Alors, ne vous privez pas…

      • Merci beaucoup pour votre réponse, je suis rassurée.
        J’aimerai depuis 2-3 ans, faire votre formation mais jusqu’à maintenant ce n’était pas possible.
        J’espère pouvoir la suivre l’année prochaine si tout va bien car beaucoup de points m’intéressent que l’on ne trouve pas ailleurs, avec en plus votre manière d’expliquer qui me convient bien.
        Au plaisir.

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top