Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Méditation, marche et aromathérapie : la combinaison qui équilibre

IMG_0361

Pour beaucoup, c’est aussi simple que de s’installer sur un zafu, fermer les yeux et laisser le vide s’installer en eux.

Pour d’autres, c’est un peu plus compliqué…alors pour les aider, voici une approche qui risque de leur plaire car elle rend la méditation vraiment plus facile à aborder : on va associer la marche, la méditation et l’aromathérapie. La méditation améliorée…

Voici les ingrédients.

faviconLa marche respirée…marcher

C’est une technique dérivée du yoga Kundalini qui mélange le simple fait de marcher, de répéter un mantra et de respirer.

Marcher, compter, respirer et recommencer.

Le résultat est une méditation qui nous aide à mettre une sourdine à un bavardage mental, sans s’asseoir, sans tenter d’ignorer que votre nez vous démange…

C’est une autre façon d’appliquer la pleine conscience. Vous remarquez enfin ce qui se produit à cet instant, ici et maintenant, vous oubliez votre liste de choses à faire, vous oubliez de ressasser les évènements de la veille, vous êtes en contact avec l’instant, vous êtes là.

De plus, marcher est bon pour la santé. Une marche régulière renforce vos os, rééquilibre votre pression artérielle et votre cholestérol. En fait, les résultats d’une étude récente montrent que marcher 75 minutes par semaine peuvent ajouter deux ans à notre vie et marcher 64 minutes par jour rallonge cette même vie de 4 ans et demi.

 

faviconAssociée aux huiles essentielles…lavande

On peut rendre la méditation encore plus puissante et thérapeutique en l’associant à l’aromathérapie. En effet, un des grands effets de la méditation est l’état de relaxation profonde dans laquelle elle place l’organisme, permettant alors l’impact thérapeutique maximal d’un traitement naturel qui travaille en harmonie avec l’énergie et les besoins de la personne à équilibrer. Tout traitement voit son action facilitée par la relaxation et la méditation.

Que vous ayez à vous appliquer un traitement aromatique ou que vous choisissiez de méditer simplement pour vous régénérer, apprendre à contrôler vos pensées, vos émotions et donc l’état de votre immunité, combiner la méditation et les huiles essentielles décuple l’action thérapeutique des deux approches.

Pour illustrer dites vous que la différence entre combiner aromathérapie et méditation et ne pas les combiner est comparable à ce que l’on obtient en consommant des aliments à la teneur élevée en phyto-nutriments au lieu de simplement satisfaire sa faim avec un plat de nouilles au beurre.

 

faviconAugmenter votre pouvoir de création

Par exemple, si vous avez besoin d’avoir une inspiration créatrice suffisante pour trouver un slogan publicitaire par exemple, un massage des avant-bras et de la poitrine avec de l’huile essentielle de romarin (conseillée en cas de fatigue mentale, confusion, idées brouillées, mauvaise mémoire) associé à la méditation stimulera l’apparition des formules dans votre tête, rendra la recherche plus fructueuse.

Si vous souhaitez simplement méditer pour augmenter votre protection énergétique avant de donner un cours à un grand groupe de personnes qui peuvent potentiellement être agressives ou négatives, vous masser les avant-bras avec de l’huile essentielle de genièvre vous protègera et vous apportera une protection psychique supplémentaire.

 

faviconLe mode d’emploi

La marche-respirée ne pourrait être plus simple. Enfilez des chaussures confortables, ou restez pieds nus si vous vous déplacez sur du gazon.

Au lieu de faire attention à votre entourage, les gamins des voisins qui jouent au ballon, les oiseaux qui gazouillent, efforcez vous de diriger votre attention vers vous même.

 

  • Inspirez par le nez en quatre temps et expirez par la bouche ou le nez en quatre temps.
  • Imaginez que votre respiration grimpe des marches et les redescend.
  • Enchainez les inspirations-expirations sur quatre jusqu’à ce qu’elles soient rythmées.
  • Commencez à marcher en synchronisant votre marche avec votre respiration, comptant chaque temps avec vos pas.

 

Ajoutez les doigts :doigts

Dès que vous marchez et respirez de façon synchronisée sans effort, vous pouvez commencer à comptez vos doigts.

Commencez sur l’inspire en touchant votre index et votre pouce,

puis votre médium sur le pouce,

l’annulaire sur le pouce

puis l’auriculaire sur le pouce.

 

Puis répétez le tout en expirant sur quatre temps (et quatre pas) , et comptez quatre temps en restant sur l’expire, bloquez votre respiration.

Le plus important est de synchroniser le rythme de votre respiration avec le rythme de vos pas (ou inversement).

Assurez vous que vous avez bien rempli vos poumons et gonflé votre ventre avant d’expirer et de bloquer.

 

Le mantra :

Ajouter un mantra à votre marche respirée va approfondir votre focus : Sa-ta-na-ma.

Ces sons sanskrits signifient naissance, vie, mort et renaissance. Une syllabe par pas.

Vous pouvez les murmurer ou les lancer à haute voix !

Mais vous pouvez aussi utiliser n’importe quel autre mantra, peu importe qu’il ai une signification ou non.

C’est sa répétition qui est essentielle pour taire le bavardage intellectuel et nettoyer vos pensées.

 

faviconChoisissez votre huile essentielle géranium

  • Pour calmer votre irritabilité, frustration, colère, ou soigner vos blessures émotionnelles : l’Achilée millefeuille (achillea millefolium), la camomille allemande (matricaria chamomilla)
  • Pour vous relever d’une peine de coeur, retrouver votre équilibre intérieur : l’angélique racine (angelica archangelica)
  • Pour vous aider à comprendre le but de votre vie : le basilic (ocimum basilicum)
  • Pour vous déstresser, vous rafraichir les idées : la bergamote (citrus bergamia)
  • Pour vous soulager de la peur, de l’anxiété et faciliter votre médiation : le cèdre de l’atlas (cedrus atlantica)
  • Pour faciliter une transition (un deuil, peine de coeur, abandon) : le cyprès (cupressus sempervirens)
  • Pour vous remettre d’un burn-out et vous redonner confiance en vous : l’épinette noire (picea mariana)
  • Si vous avez peur du futur, si des obsessions avec le passé freinent votre développement : l’encens d’oliban (boswellia carterii)
  • Pour vous remettre du baby blues : le géranium (pelargonium asperum)

Enfin, la méditation est très utile en cas de stress, de cancer, de maladie chronique, de colopathie, d’insomnie, de dépression, de frein au vieillissement. Alors ne la négligez pas…

 

N’oubliez pas de consulter les pages sur le mode d’emploi des huiles essentielles pour correctement appliquer les huiles essentielles et sur l’index si vous avez besoin d’éclaircissement sur d’autres sujets vous concernant.

Faites passer ces pages à ceux qui en ont besoin…ils vous remercieront.

Avez vous déjà profité des bienfaits de la méditation? Si oui, partagez votre expérience avec les autres lecteurs du club…

 

 

 

 

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

15 comments

  • Bonjour Cécile,
    Ces temps-ci, tout m’appelle à la méditation… Je sais que ce sera à mon programme dès mon produit lancé. Par contre, la marche respirée, je peux la pratiquer dès maintenant. J’aime beaucoup l’idée de l’HE de romarin pour l’inspiration. A point nommé !
    Très bel article. Merci et à bientôt !

  • Bonjour Cécile,

    Comme ton article tombe bien pour moi ! : )

    Je prépare depuis quelques temps déjà quelques articles sur les huiles essentielles et sur la méditation. Je me suis fait un stock d’huiles essentielles (dites) « spirituelles » pour apprendre à mieux les connaître, et surtout, pour pouvoir en parler sur mon blog et je les teste au fur et à mesure…

    Je suis déçue car j’ai récemment acheté un livre sur la médecine vibratoire mais l’aromathérapie n’est que brièvement abordée… Bon, j’ai quand même appris de nouvelles choses mais ce n’était pas aussi ciblé que je le pensais !

    Si tu es d’accord, je te demanderai peut être ton avis d’experte pour savoir ce que tu penses de mon article avant de le publier.

    Je te souhaite une belle fin de semaine ! A bientôt : )

    • Tu vois Nathalie, il y a encore des choses à faire pour travailler sur l’esprit!
      Je te donne un peu plus de matériel pour tester tes huiles!
      N’oublies pas cependant que vous avons tendance à tous réagir un peu différemment…
      Et oui, bien sur, si tu as besoin que je jette un oeil à ton article, se sera avec plaisir…
      Amitiés,
      Cécile

  • Coucou Cécile,

    J’adore la marche. C’est une chose simple et tellement agréable ! On pense à beaucoup de choses pendant une petite ou grande randonné. Je fini généralement la promenade dans un état de bien être !

    Paul

  • Paul, la prochaine fois profite des multiples vertus d’une huile essentielle qui t’accompagne pendant ta marche…tu me raconteras!
    Amitiés,
    Cécile

  • Cécile, la marche est une activité que je pratique (marche rapide plutôt).

    Lors d’une marche plus lente, j’ai même appris à ancrer davantage les pieds sur le sol, la sennsation est étonnante.
    En revanche, point d’huiles essentielles associées à ces moments de détente.
    Il va falloir que ça change 🙂

    • En effet Jean Luc, rajouter les huiles change tout! Comme tu le vois dans mon article, elles agissent à bien des niveaux et il est bon de ne pas négliger ce qu’elles peuvent nous apporter.
      J’espère que tu me raconteras l’effet que ça te fait…

  • Coucou Cécile,

    Merci pour toutes tes suggestions d’huiles essentielles pour la marche et/ou la méditation. Si je m’écoutais, je les utiliserais toutes en même temps. Je vois une de tes suggestions et je me dis : super, c’est celle-là qu’il me faut, puis la suivante est aussi intéressante et la suivante encore. Elles sont toutes essentielles tes huiles…

    Pourquoi ne pas me faire un mélange de toutes ces huiles à la fois (ou presque), car je n’ai quand même pas besoin de celle pour les babies blues…

    Je ne médite pas, mais je marche. Je vais essayer le mantra et la respiration en même temps. Je crois que si j’ajoute les doigts, en plus de surveiller où je mets les pieds sur le trottoir, ce sera trop pour moi.

    Amicalement,

    Sco! 😉

    P.S. Dans l’url de ton article, il manque la lettre «e» à «meditation».

    • tu sais Sco! Rien ne t’empêche de faire un mélange avec toutes les huiles qui t’intéressent, de te les appliquer sur la poitrine et d’aller marcher..ça ne pourra que te faire du bien…
      Bisous,
      C.

  • Bonjour Cécile
    Merci beaucoup
    Formidable technique : j’ai juste un peu peur de m’emmêler les pinceaux à vouloir tout coordonner en même temps mais peut être qu’avec un peu d’entraînement , j’y arriverai !J’aime beaucoup l’idée d ‘ associer à cette technique l’utilisation des huiles essentielles

    Amitiés

    Janine

    • Coucou Janine,
      Tu vas voir, en coordonnant le tout sur la respiration, on y arrive très bien.
      Profite bien!
      Amitiés,
      C.

  • Bonjour Cécile! Cet article est exactement ce que je recherchais! Je fais pas mal de randonnées et je commence seulement à me dire que je pourrais lier la méditation et la marche… Pour l’instant j’essaie de réapprendre à marcher. Se focaliser sur l’enchainement des articulations afin de limiter les problèmes d’arthrose, tendinites et entorses permet également de limiter l’incursion de pensées parasites…Vais essayer rapidement!
    merci encore pour l’article!
    Bonne journée/semaine
    Marine

    • Merci Marine! Et merci pour le conseil de se concentrer sur l’enchainement des mouvements…J’espère que les autres lecteurs suivront ce conseil judicieux…
      C.

  • Bonjour Cécile,
    J’aime beaucoup la marche méditative.
    Accorder la respiration avec les pas est
    un must dès qu’on envisage dépasser les
    5000m comme au Népal.
    Répéter un mantra, quelle bonne idée!

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top