fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche
pour trouver les articles qui en parlent

Mal de ventre : sachez identifier pourquoi vous avez mal

 

On a tous eu “mal au ventre” un jour, et “mal au ventre” pouvait avoir diverses significations et diverses origines…

Mon but étant de vous éviter une course inutile chez le médecin, je vais tenter d’éclairer ici ce qui se passe réellement lorsqu’on a mal au ventre, quelles parties du système digestif sont impliquées et ce que cela signifie, par quoi cela est provoqué : je vous donne en suite les moyens prévenir l’apparition de certaines conditions pénibles nécessitant l’intervention d’un médecin.

Depuis le reflux gastrique, jusqu’à l’ulcère de l’estomac, en passant par la constipation chronique, on va les passer en revue.

Mais si votre problème ressemble plus à une indigestion permanente, une alternance de constipation et de diarrhées incontrôlables souvent après les repas ou une contrariété, consultez plutôt le chapitre consacré à la colopathie ou syndrome du colon irritable.

 

1.Quand ça n’est pas le ventre, mais l’estomac qui brule : le reflux

Les symptômes de reflux (la brûlure d’estomac) font partie des problèmes digestifs les plus communs.

Une récente étude Suédoise montre que 6% des personnes interrogées souffrent de brûlure d’estomac quotidiennement et 14% hebdomadairement.

Cette fréquence de symptômes indique que ces personnes souffrent de ce qu’on appelle reflux gastroesophagal. En plus d’être douloureux, le reflux peut endommager l’œsophage au point d’en faire le nid d’un cancer.

Les symptômes du reflux se décrivent par une sensation de brûlure remontante depuis le centre de l’abdomen jusqu’au sternum, dans la poitrine.

Cette brûlure peut être accompagnée d’un goût amer dans la bouche, d’une hypersalivation, particulièrement la nuit.

La grossesse, certains médicaments (anti-inflammatoires, aspirine), l’alcool et certains aliments acidifiants peuvent déclencher du reflux gastrique.

Il faut aussi savoir que les enfants de moins de 12 ans et certains adultes souffrent de reflux sans ressentir la brûlure de l’oesophage, mais ont des difficultés à avaler et une toux sèche.

Il existe tout un choix de médicaments qui réduisent le niveau d’acide de l’estomac, tels que les pompes inhibitrices de protons Nexium, Prilosec et Portonix, mais ces médicaments ne sont pas sans risques :

Lisez la liste noire des médicaments en cliquant ici

J’ai des patients dont le traitement anti-reflux a accru les symptômes de brûlure de l’œsophage…il faut faire attention aux interférences avec d’autres médicaments.

2. Des cailloux dans le ventre : les calculs de la vésicule biliaire

Seulement 1/4 des personnes qui en souffrent sont traitées. Si vous êtes à risque, lisez vite les pages sur les oxalates.

Ces petits cailloux, constitués de cholestérol et de sels biliaires sont communément retirés avec l’ablation de la vésicule biliaire, une des interventions les plus répandues.

Cette ablation peut être nécessaire si les cailloux provoquent une inflammation ou une infection de la vésicule, du pancréas ou du foie.

La douleur d’un calcul coincé dans un des canaux biliaires qui relient le foie et l’intestin grêle se manifeste assez rapidement, dans la région droite du haut de l’abdomen, entre les omoplates ou sous l’épaule droite.

Elle est parfois accompagnée de fièvre, de vomissements, et si elle dure depuis plus de 5 heures, cela signifie qu’il va falloir se rendre aux urgences pour être soulagé.

Sachez qu’aujourd’hui on peut retirer la vésicule sans incision externe, en passant par la bouche ou le vagin.

L’obésité augmente les risques, surtout dans les cas de YoYo, perte de poids et reprise : plus les écarts de poids sont importants, plus les risques de faire des calculs sont grands.

Les femmes qui prennent la pilule contraceptive augmentent aussi leurs chances de fabriquer des calculs.

La meilleur façon de prévenir les cailloux : détoxifiez votre foie régulièrement et assurez vous qu’il produit suffisamment de bile et allez voir ce que je vous explique ici.


3. Les allergies et intolérances alimentaires font mal au ventre

  • Manquer d’enzymes digestives,
  • avoir un intestin malade,
  • une flore intestinale déficiente
  •  ou réagir avec des allergies à des aliments est une des causes les plus courantes de douleurs abdominales, depuis les crampes, les gaz, la nausée, jusqu’à la diarrhée.

C’est important à savoir, car dans ces cas là, éliminer un aliment déclenchant ou se supplémenter avec des enzymes suffit à éliminer les symptômes, bien mieux que n’importe quel médicaments.

Lisez le chapitre consacré aux allergies alimentaires en cliquant ici

4. La diverticulite, inflammation du ventre

Lorsqu’elle se manifeste, la diverticulose se fait sentir par des douleurs au ventre, plus particulièrement dans la quart gauche du bas de l’abdomen avec une fièvre possible.

Si une des excroissances de la parois intestinale, appelées diverticules, s’enflamment, cela provoque la diverticulose, mais si une diverticule s’endommage au point de provoquer un abcès, la douleur se double de nausées, de vomissements, de fièvre et requière une intervention chirurgicale. 

5. Colite ulcérative, maladie de Crohn

Ce sont les maladies inflammatoires de l’intestin les plus communes.

Elles se manifestent par des douleurs dans le ventre, des diarrhées, parfois de l’anémie et des saignements rectaux, une perte de poids.

La plupart du temps, il aura fallu deux diagnostiques erronés avant d’aboutir à l’une ou l’autre de ces maladies, parce qu’ on pensera d’abord à l’appendicite, au syndrome du colon irritable, à l’ulcère ou à une grippe intestinale.

On distingue la maladie de Crohn à la présence d’ulcères qui se nichent dans la parois de n’importe quelle partie du système gastro intestinal, ce qui entraîne des infections, un épaississement de la muqueuse intestinale et des blocages qui nécessitent une chirurgie.

Par contre, la colite ulcérative n’affecte que le colon et le rectum : on reconnait ses ulcères au fait qu’ils saignent et sont purulents.

On en est encore à soigner la colite ulcérative en retirant le colon, ce qui signifie anus artificiel!

6. La constipation : mère des maux de ventre

Je sais que les infirmières apprennent qu’aller à la selle 3 fois par semaine est normal…dans mes livres, si on n’y va pas 2 à 3 fois par jour, on est constipé.

Je rencontre énormément de constipés chroniques qui veulent se débarrasser de leurs boutons sur la figure, de leurs maux de ventre, de leurs maux de tête, sans savoir qu’ils sont constipés, sans m’en parler (je le découvre au cours du traitement) sans se douter que tout cela provient de leur auto-intoxication, car ils ne vont pas à la selle tous les jours.

La constipation est une sorte de mal moderne provenant de trop de sédentarité, de l’ingestion de produits raffinés privés de fibres, d’une mauvaise qualité de la flore intestinale et du manque d’eau. C’est en fait la mère d’un grand nombre de problèmes courants.

Les principaux problèmes qui en découlent sont:

– l’appendicite,

– la mauvaise haleine,

– les odeurs corporelles,

– la langue chargée,

– la dépression,

– la diverticulose,

– la fatigue,

– les gaz,

– les maux de tête,

– les hémorroïdes,

– les hernies,

– les indigestions,

– l’insomnie,

– le syndrome de malabsorption,

– l’obésité,

– les varices.

Et c’est dans le meilleur cas. Mais tout cela est très facilement évitable! Il suffit de pratiquer la prévention par la détoxification du foie! 

Le scénario que je rencontre souvent est le suivant : beaucoup de personnes constipées pour une raison X souffrent d’une inflammation quelconque provoquée par leur auto intoxication.

En effet, le fait de contenir dans leur corps les déchets organiques qui devraient être éliminés provoque souvent l’ auto acidification de l’organisme, puis tous les maux articulaires qui en découlent, les problèmes d’immunité qui se manifestent par des infections variées et diverses, suivis par de la fatigue, du stress, de la déprime.

On leur suggère alors de prendre des antidépresseurs, anti-inflammatoires, des anti-douleur, des antibiotiques, Tous ces médicaments, ont quelque chose en commun : un de leurs effet secondaire principaux est de constiper.

Alors, ils prendront des laxatifs, qui achèveront de déséquilibrer leur système digestif….sans rien résoudre au problème d’origine, qui est de traiter les causes de la constipation.

Souvent, un rééquilibrage nutritionnel suffit, mais il faut considérer que bon nombre de personnes sont constipées pour des raisons émotionnelles, de stress, d’irrégularité due aux multiples décalages horaires de leurs voyages. Régler tout ça, n’est pas à la portée d’un laxatif, ou alors, il faut qu’il soit d’une nouvelle génération….

Une bonne habitude à prendre : le lavement du colon! Cliquez ici pour en savoir plus. 

7. L’ulcère de l’estomac : quand le ventre saigne!

C’est un petit trou dans le système gastro-intestinal. L’ulcère du duodénum, le plus courant, se situe dans les premiers 15 cm de l’intestin grêle.

L’ulcère de l’estomac s’appelle l’ulcère gastrique.

Aucun des deux n’est cancéreux, mais alors que l’ulcère du duodénum est pratiquement toujours bénin, ça n’est pas le cas de l’ulcère gastrique.

En France, on estime que 8% des français ont un ulcère duodénal et 2% un ulcère gastrique .

Une des principales causes d’ulcère est d’abord le stress, puis l’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de l’aspirine, de même que la fumée de cigarette.

De plus, environ 40% des français sont infectés par une bactérie, l’Helicobacter pylori, que l’on retrouve chez plus de 90% des personnes qui souffrent d’un ulcère duodénal, et chez environ 80% de celles qui ont un ulcère gastrique.

Cependant, si la plupart des personnes qui souffrent d’ulcère portent cette bactérie, seulement une personne infectée sur 6 développera un ulcère, duodénal ou gastrique.

Les principaux symptômes consistent en des brulures à l’estomac qui peuvent durer de 30 mn à 3 heures.

Parfois, la douleur apparait à chaque repas, mais le plus souvent réveille la personne au milieu de la nuit. Des semaines de douleur peuvent être suivies de semaines sans…la douleur peut être soulagée en prenant des anti-acide, avec du repos, manger ou boire du lait.

Dans les cas les plus graves, des vomissements, du sang dans les selles entrainent de l’anémie.

Il est parfois bien utile de faire un traitement de fond et de varier les outils pour identifier des causes ignorées du mal de ventre.

La première source de mal de ventre est souvent entretenue par l’action simultanée d’un grand nombre de déséquilibres, dont il faut se débarrasser de la façon la plus naturelle possible tout en vous rééduquant grâce aux outils utilisables à vie du Mode d’emploi du microbiome

 

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

136 comments

  • Merci pour toutes ces informations pratiques et intéressantes.
    je pense que je vais mieux pouvoir cibler mes douleurs de ventre maintenant.

  • Bonjour et merci pour cet article;il est très intéressant.
    mais un soucis qui est le suivant:je ressens depuis peu une chaleur au ventre qui se propage également au niveau du cœur et du poumons.J’aimerais savoir qu’est-ce-que cela peut bien-être. En attente de réponses
    Merci

    • Cher Eugène,
      Il m’est difficile de vous répondre sans vous avoir sous les yeux…
      Si vous tenez vraiment à ce que je vous aide, je vous suggère qu’on se voit sur skype via une consultation.
      Bien amicalement,
      Cécile

  • Bonjour, ma fille de 14 ans se plains de l’estomac depuis hier après-midi, je l’ai donc emmené aux urgences qui lui ont fait une prise de sang et dont les résultats sont bons sauf que le taux de globules blancs est élevé de 11 340 ( 3000 en trop), ils lui ont fait un lavement pour aller au toilette. Ce soir, elle se plains toujours, elle n’arrive pas a seller et à même du mal à péter. Pouvez-vous me donnez des informations s’il vous plaît !

    • Chère Isabelle,
      Il y a beaucoup de facteurs qui provoquent le mal d’estomac. Il n’est pas rare que ce soit une bactérie ou un virus (et son analyse de sang montre que son corps se défend contre quelque chose). C’est bien qu’on lui ai fait un lavement (même si il a du être provoqué par un produit chimique…) et il est normal qu’elle ne puisse plus rien produire après.
      Par contre, si rien ne la soulage, je vous suggère de lire mon article sur l’estomac (allez voir dans l’index des articles). Vous y trouverez les principales origines dont on n’a pas du vous parler à l’hôpital et surtout, de quoi la soulager.
      Bon courage,
      Cécile

  • Bonjour Cécile,

    Merci infiniment, car grâce à votre site, j’ai enfin compris ce qu’il m’arrivait. Selon mon médecin généraliste, je n’ai rien puisque mes analyses sont correctes. Or, je souffre de diarrhées, crampes abdominales, gorge irritée, bouche pateuse, ventre gonflé, gaz, l’impression d’être continuellement dans le brouillard…et surtout FATIGUE intense et une très mauvaise qualité de sommeil. Une micro-nutritionniste m’a conseillé, en plus du régime alimentaire, de l’Ergypur et de la Biotaurine pour aider mon foie lors de la detoxification. Or, depuis, mon ventre s’est mis à re-gonfler. Je me demande si la biotaurine ne serait pas en cause (elle contient des levures). Je souhaiterais avoir votre avis : dois-je continuer ou pas avec la Biotaurine?
    Encore merci, et j’espère, à tres bientôt
    Sara

  • Excusez moi, je n’ai pas précisé que je pense très fortement à une candidose. Le test salive etait d’ailleurs très explicite.
    Merci encore Sara

    • Chère Sara,
      C’est une bonne idée de prendre quelque chose pour aider le foie lorsqu’on a une (évidente oui) candidose. Je ne connais pas la biotaurine…mais si elle contient des levures (et pour cause, avec une candidose…) ça n’est peut être pas le moment d’en prendre, effectivement.
      je sais que vous allez devoir utiliser de véritables anti-fongiques en plus de vos compléments alimentaires habituels…Dans mon livre (l’Equilibre anti-candida) vous trouvez la liste des compléments alimentaires dont vous avez besoin ainsi que les formules aromatiques à utiliser pour servir d’anti-fongique. Contre le candida, vous devez avoir une approche intégrative…ne négligez rien!
      Bon courage,
      Cécile

      • Merci beaucoup Cécile, je suis effectivement prête à l’attaquer de front! Je ressens deja les premiers effets positifs en deux semaines de régime.
        Bien à vous

  • Bonjour, j’ai 16 ans et depuis environ 4jours, j’ai mal au niveau de l’estomac. Il ne s’agit pas d’une douleur intense (cela ne m’empêche pas de respirer, je ne vomis pas ou autre), cela me fait simplement un poids. Je suis assez stressée, toutefois, j’ai peur que ce soit quelque chose de grave (ce qui me stress encore plus). J’en ai parlé à ma maman qui pense que cela est dû au stress et au fait que je sois souvent légèrement “recroquevillée” sur mon ordinateur ou lorsque je travaille (quand j’écris par exemple). Je n’ai jamais eu de problèmes (au ventre ou à l’estomac), donc pensez-vous que c’est possible que ce soit par exemple un ulcère? Pensez-vous qu’aller au médecin est nécessaire?
    Je me pose beaucoup de questions. Peut-être que cela partira au bout de quelques jours, je l’ignore.
    Merci d’avance pour votre réponse.

  • Bravo pour ton désir de savoir et ta précision! Tu t’exprimes bien mieux et bien plus clairement que bien des adultes qui me contactent!
    Alors, saches qu’avant d’avoir un ulcère il y a beaucoup d’autres raisons de souffrir de ces symptomes.
    A ta place, je lirais mon article sur l’estomac http://www.clubequilibrenaturel.com/brulures-destomac-pas-dit/, celui sur la candidose : http://www.clubequilibrenaturel.com/candida-albicans/
    et je me mettrais à pratiquer une technique anti-stress telle que la méditation de pleine conscience comme celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=X30YOkC2ZvY.
    Tu peux aussi utiliser des huiles essentielles qui agissent sur le stress et son impact sur le système digestif comme l’angélique (une de mes préférées). Son nom botanique est angelica archangelica. Il te suffit d’en mettre quelques gouttes au creux de tes poignets et de les respirer. Il y en a une ici qui n’est pas trop cher et de bonne qualité : http://www.huiles-et-sens.com/huile-essentielle-angelique-racines-bio/ et elle sert à beaucoup de choses.
    Tu sais, ce que tu as peut tout simplement venir d’un mauvais transit. Pour savoir si tout va bien de ce coté là, jette un oeil à ma vidéo ici : http://www.clubequilibrenaturel.com/index-des-videos-de-lequilibre/, elle s’appelle “le voyage interne dont on ne parle pas”.
    Surtout continue à être aussi intelligente…
    Bonne continuation à toi,
    Cécile

  • Merci pour votre réponse (très rapide)!
    Vous avez raison, il s’agit sûrement de quelque chose sans gravité, mais avec internet et notre propre imagination il est très facile de se faire des films, et même de se faire peur…

    Je vais regarder attentivement les sites que vous m’avez conseillés. Je pense également que les huiles essentielles et une technique anti-stress peuvent être très utiles (notamment lorsque je suis en période d’examens, d’oraux). J’espère que cela passera.
    Si j’ai d’autres questions (par rapport à vos articles) je vous recontacterai peut-être si cela ne vous pose pas de problèmes.
    Merci beaucoup, et merci encore pour votre réponse!
    Bonne continuation à vous, Amandine

  • bonjour, j’ai 18 ans et depuis 3 jours je ressens une douleur intense au niveau de l’estomac après ou avant le diner, je suis obligée de m’allonger pour me soulagé (Ou je prends un verre de lait sur les conseils de mon père qui a des problèmeS a l’estomac). Je ne sais pas si c’est du a cela mais ces crises surviennent quand je bois des boissons un peu acide type jus d’orange ou certains alcools. exemple il y a trois jour j’ai pu du jus d’orange bio et 10 min apres j’ai eu très très mal et cela c’est calmé une fois couché mais cependant j’ai mal tous les soirs depuis ce jours alors que je Fais attention de ne pas boire ce type de boisson.

  • Bonjour, suite à ma dernière grossesse cela fait deux ans que je me lève le matin avec t crampe d’estomac et des nausé cela fait deux semaine que je vomi la plupart des matin mais la douleur passe en général assez vite.
    De plus ma langue et blanche et chargé.
    Quand pensez vous?
    Merci d’avance.

    • OU! C’est long deux ans avec des nausées! Ca sent le manque d’acide chlorhydrique! Je sais, ça à l’air bizarre, mais lorsque l’on manque de cet acide, l’estomac a tendance à compenser. Essayez de vous supplémenter avec de la bétaine HCL (ce sont des gélules) à prendre avant chaque repas. Si vous vous sentez soulagée dans les 24 h, vous aurez trouvé le problème. Sinon, ne continuez pas.
      En dehors de ça, vous devriez aller voir ce que j’ai écrit sur le foie…
      Bon courage,
      Cécile

  • Merci beaucoup 🙂
    Je sais juste que ça n’a rien avoir avec mon alimentation je mange que des légume viande poisson j’évite tout les congèle, le boîte de concerve, tout ce qui est sucreri ou sodas…

  • bonjour.depuis quelque jour j’ai mal a l’estomac,des maux de coeur qui persistent,je mange parce qu’il faut se nourrir mais je ressens cette sensation d’avoir toujour le ventre plein….je ressens une fatigue et je suis un peu essoufler.j’essais te tenir car j’ai deux enfant ,le plus petit a 10 mois,je l’allaite aussi…je m ‘inquiete sur ma sante.Que pensez vous.

    • Corinne, ce sont des signes de toxicité du foie…essayez de boire plus que vous ne mangez, et ne vous inquiétez pas, vous avez surtout besoin de vous hydrater et de vous reposer, pas tant que ça de manger, même en allaitant. Trouvez vous une poudre verte du type green magma et buvez en au lieu de manger. Et puis, si vous avez le temps, trouvez de la bétaine HCL, en gélules, et prenez en pour voir si vos symptomes disparaissent. Vos symptomes resemblent beaucoup à ceux qu’on a lorsque l’on manque d’acide dans l’estomac. Vous manquez d’enzymes digestives, vous assimilez mal. Commencez pas vous décontracter et par prendre une gélule avant les repas (liquides si possible) et respirez des HE qui décontractent comme la lavande et la mandarine. L’ideal pour vous est d’utiliser l’HE de cardamome. Mais ne vous stressez pas si vous ne la trouvez pas. Commencez avec ce que je vous conseille. Bien amicalement,
      Cécile

  • je m’inquiete deja car meme le fait de preparer les repas m’ecoeurent ,j’ai aussi une douleur au dos,je deviens vite irritable.je vous remercie. d’avoir repondu aussi rapidement.mon medecin ma donner que du meteospasmyl qui ne fait aucun effet .

    • Oui, ces symptômes confirment ce que je pensais…vous devriez lire mon article sur l’estomac. J’y donne plus de détails sur l’acide de l’estomac et son rôle. Votre état inflammatoire vous empêche d’absorber des nutriments important en plus…Commencez par la bétaine HCL…ça risque de tout changer.

  • Bonjour,
    Voilà j’ai 20 ans et depuis quelques temps j’ai mal dans le bas ventre. Rien de très méchant jusqu’à il y a une semaine. La douleur s’est faite plus vive et s’est accompagnée de vertiges. J’ai eu envie de vomir mais rien n’est sorti. Je suis allée voir le médecin qui, n’ayant pu identifier le problème, m’a envoyée faire une échographie pour déceler éventuellement un problème au niveau de l’utérus, la vessie, le foie ou autre.. Rien non plus, tout est normal. Pourtant la douleur est de plus en plus forte et de plus en plus présente. Alors qu’elle ne durait que quelques heures il y a une semaine, aujourd’hui elle a durée toute la journée, je n’ai pas réussi à me lever de mon lit. J’ai parcouru plusieurs sites dont le vôtre et pourtant rien ne m’indique ce que je peux éventuellement avoir. J’ai oublié de préciser mais en plus de ces douleurs, je ressens une brûlure dans tout le buste, qui part du bas du ventre et qui remonte jusque dans la gorge, j’ai le coeur aussi qui accélère par moment, si cela peut aider.
    Svp, dîtes moi ce que j’ai, je refuse d’aller aux urgences, j’en ai une peur bleue. Aidez moi..
    Mervi

    • Chère Samara,
      Je comprends que vous n’ayez pas envie d’aller aux urgences…mais avant cela, si j’étais vous, j’irais voir un médecin chinois ou un acupuncteur, n’importe quel praticien d’une méthode énergétique…et puis, pourquoi pas faire une hydrothérapie du colon! Je sais par expérience qu’un bon lavement élimine pas mal de symptomes venant de la région abdominale…
      Bon courage,
      Cécile

  • Bonjour Madame,

    De mon point de vue, les médecines complémentaires telles que l acuponcture, ne doivent en aucun cas remplacer des consultations médicales par des professionnels (médecins généralistes , spécialistes) et je trouve donc totalement scandaleux , et le terme n est pas encore assez fort, que vous puissiez, en première ligne de votre article somme toute intéressant , indiquer que vos “conseils” (avec si besoin consultation et livre à acheter) pourront éviter au “patient/client” d aller consulter. C est extrêmement grave et ce sont à cause de ce type de comportement, que malheureusement les médecines parralleles ne sont pas apprécier en France. Au lieu de vous positionner comme “complémentaire”, vous adopter une position de remplacement. Je suis choquée et révoltée par ce type de comportement!
    Juste une chose, chère madame, l HE de pamplemousse pour dissoudre des calculs biliaires … ça par contre, c est un mensonge!

    • Chère Lili,
      Je comprends votre réaction, beaucoup l’ont simplement parce qu’on les a dépouillés de leurs pouvoirs de décision face à leur corps. Dans mes articles je ne dis pas qu’il est inutile d’aller chez le médecin : je dis qu’il y a des tas de cas où on peut s’en passer. Je le sais d’autant plus que je travaille dans un cabinet et que les médecins qui y travaillent se plaignent qu’on les dérange avec des broutilles qui peuvent se régler facilement à la maison. Ils sont d’ailleurs les premiers à faire comme moi : éduquer les gens pour qu’ils aient le minium de connaissance qui leur permette d’agir en toute confiance et à temps. Je suis entourée de personnes qui ne fréquentent plus les médecins depuis bien longtemps…et lorsqu’ils y vont par acquis de conscience, c’est pour se rendre compte qu’ils ont perdu leur temps et que le médecin ne leur a rien appris et ne les a pas aidé.
      J’aimerais souligner que vous ne pouvez pas m’accuser de mensonge : tout ce que je mets dans mes articles est parfaitement vérifié! Surtout l’HE de pamplemousse et son utilisé sur les calculs biliaires! Vous savez, pour moi, les mensonges viennent de l’industrie pharmaceutique qui met dans la tête des gens crédules comme vous que les médicaments guérissent une maladie.
      Bien amicalement,
      Cécile

  • Bonjour. Madame
    J’ai 32 ans
    Depuis quelque jours j’ai mal au ventre situer au centre 3″ en haut du nombril .surtout lorsque je mange .ce qui occasionne douleur intense des rapport beaucoup de rapport inutile ( je mastique bien ). Des brulement et de la douleur . Et constiper des vertige ou étourdissement … pas de haut le cœur ou de vomissement ça nuit beaucoup a ma qualité de vie .
    Merci d’avance

  • Mon conseil: faites vous tester pour l’hélicobacter pylori (j’ai écris un article dessus :http://www.clubequilibrenaturel.com/helicobacter-pylori-aromatherapie-holistique/) et aussi, investiguez vos sensibilités alimentaires.

  • bonjour jai 14 an et je resent de la douleur comme si jaitai aceite

  • Bonjour pourquoi ça fait un mois que j ai soit disant mes règles et que sa fait maintenant une semaine j ai des douleurs horrible au bas du ventre ?

  • bonjours tout le monde voila j’ai mal au ventre depuis 1 semaine j’ai essayer plein de médicament rien a faire pour vous donnez une idée de ce que je ressent appuyer fort avec votre main au niveaux du nombril mais rester bien appuyer c’est ce que j’ai depuis une semaine je n’ai pas de vomissement je vais a la toilette normalement sa m’inquiète pouvez vous me dire si quelqu’un a été dans le même qua que moi et comment avez vous fait pour que sa part merci

  • Bonjour, j’ai 16 ans et je ressens une douleur dans le ventre au niveau de l’estomac et sur les cotés depuis environ 3-4 jours. Je ne vais pas à selle très souvent (1 ou 2 fois par semaines), cela pourrait en être la cause ? J’ai mal au ventre le 3/4 de la journée et je le ressens plus le soir. Je n’ai pas de nausées, pas de sensations de brûlures ni l’envie d’aller à selle. Je n’arrive pas à avaler quoi que ce soit, et j’ai mal à l’estomac quand je m’efforce de manger au moins un petit peu. Je n’ai jamais eu ce genre de maux. Savez-vous ce que cela pourrait être ?
    Merci.

  • Bonjour, voilà quelques jours que j’ai une douleur qui se manifeste sous forme de crise dans le côté gauche du ventre,cela est accompagner d’une sensation de ne pas avoir faim, le ventre est dur et sensible au toucher, seriez vous me dire ce que cela pourrais être ?

  • Bonjour, j’ai une douleur intense qui survient au milieu du ventre en pleine nuit. Cela m’empeche de me rendormir car je ne peux pas rester allonger ni sur le dos, le ventre, côté. Une fois assise ou debout la douleur disparait totalement. cette nuit à été la 3 ème fois en 4 mois. Pourriez vous me dire ce qui m’arrive?

  • Bonjour, j’ai 25ans et ressens de forte contraction au niveau abdominal. depuis environ 96heures. C’est douleur sont apparu peux après avoir mangé une assiette de viande au poulet et des frites chez un Turc. ayant mangé ce jour la que au matin et soir je me demande si cette nourriture n’est pas la cause? les symptômes chez moi sont: l’impression d’avoir tjs le ventre rempli et gonfler, production de gaz, diahrée quand un peu veut bien venir, une impression que + va sortir mais des fois ça ne viens pas, petit saignement et une sensation de nauzée quand je force trop à la toilette. mes expressions ont l’air bisard mais je vois pas comment m’exprimer autrement pour être vraiment précis. Je ne vois pas ce que je pourrais avoir parmis toutes c’est maladie. Merci pour une éventuelle réponse et aide !

    • j’ai oublié de préciser que je me suis déja fait opérer il y 4ans environ de l’appendicite !

  • Bonjour,

    Je me permets de vous écrire pour que vous m’aidiez..
    J’ai depuis 2 semaines des douleurs à l’estomac. Au début j’avais d’importantes nausées, puis brulures d’estomac et parfois les 2 en mêmes temps.
    Je me suis rendu chez mon médecin qui m’a dit que c’était une gastrite et m’a mis sous traitement.
    Mais cela ne passe pas malgré une semaine de traitement..
    Je mange normalement, j’ai même très faim, et dès que je rentre en digestion mon estomac me fait souffrir.
    Savez-vous ce que cela peut-être?
    je m’inquiète énormément, je suis très anxieuse d’origine, et m’angoisse beaucoup quand il s’agit de douleur.
    Merci pour une éventuelle réponse et pour votre aide.

  • Bonjour j’ai bien lue votre article qui est au passage intéressant et j’ai pas trouver ma réponses dedan ´ je soufre terriblement de l’estomac et des intestin après chaque repas en 15 minute maximums je me tord de douleur dans tous le ventre ´ chaque zone devien vraiment très douloureuse ´ en général sa me provoque de la dhiare c’est comme sa a chaque Foix que je mange ´ je me suis déjà fais retirer la vesicul ´ ont ma traiter contre l’hélico bactérie ke et rien n’a changer je ne mange presque plus de lipide puisque je ne les supporte plus et que je suis malade dé que j’en consome docteur au secour lol je ne sais plus quoi faire j’ai 23 ans et ne c’est plus comment m’alimenter je c’est que sa va se finir par des grosse douloure que ce Que je peux bien avoir docteur ???

  • Bonsoir a tous ! Voila j’ai 22 ans et depuis maintenant 4 ans, je souffre de rgo de temps en temps donc je suis sous pantoprazole, mais plus souvent et quotidiennement de nausees et de mot de ventre a me tordre par terre. Mon ventre gonfle, je fais des flatulences, j entend comme un bruit de liquide qui ce propage .. J ai fais une fibroscopie et disant c est le stress. Pour mon cas je ne sais plus quoi faire .. Des idées ? Merci a tous !

  • Bonjour/bonsoir,
    Je vient à vous aujourd’hui pour un petit soucis au qu’elle j’espère vous pourriez peut être m’aider.
    J’ai 17 ans 1/2, je passe mon bac à la fin de l’année et cela fait aujourd’hui 3jours que je me plein de douleurs de ventre ( située à droite du nombril) j’ai eu une diarhee avant mon mal de ventre et depuis mon mal s’accompagne de nausée et dégoût de la nourriture je me force à manger mais je n’est pas fain j’ai l’impression que manger va me faire vomir.
    Je prend un anti depresseur depuis 8 mois si cela peut aider.
    ( car je suis emetophobe ).
    En espérant une réponse de votre part !
    Léa

  • Merci pour ces infos très riches.
    je veux savoir si on va à la selle quotidiennement, et quand passe
    presque un 1/4 heure ou plus pour se débarrasser des déchets,
    ne présente pas une constipation?? et surtout qu’on fait un effort
    pendant cette opération pour faire sortir ces déchets…
    Merci de me répondre.

    • Et oui, c’est de la constipation chronique. Ce qui aide, c’est de se faire des lavements intestinaux à l’eau. Ca aide à éliminer, et de plus, ça relance les reflexes de contraction du colon. A essayer d’urgence!

  • Chère Léa,
    Les anti-dépresseurs sont toxiques pour le foie et ont tendance à dérégler le système digestif. Il faut arrêter ça! Et vous faire des lavements intestinaux…
    Bien amicalement,
    Cécile

  • J’ai des douleurs sa ressemble à des coup d’au de dans de mon vnetre sur la côte gauche
    Que faire

    • Ce sont souvent des gaz que l’on appelle “météorisme”. Lisez mon papier sur le SIBO et mes pages sur la candidose…
      Bien amicalement,
      Cécile

  • Bonjour, j’ai bien peur d’être infectée par une candidose mais le régime me fait peur car je suis assez mince et je n’arrive pas à prendre de poids et ce régime va me faire maigrir dramatiquement! Et si j’arrivais à le faire, faut il que je le continue à vie? Merci de votre réponse. Cordialement.

    • Chère Sabrina,
      Si vous développez une candidose, c’est que vous êtes déséquilibrée et qu’un grand nombre de vos systèmes souffrent. C’est ce qui explique sans doute votre minceur…Ce régime n’est pas du tout hypocalorique. Il fait maigrir ceux qui ont besoin de maigrir..et pour les autres, une fois que leur équilibre est rétabli, ils atteignent un poids normal. Si vous avez des problèmes avec l’absorption de vos aliments, vous devez cependant considérer tout l’aspect psycho-émotionnel qui y est lié, surtout ne pas ignorer l’aide des huiles essentielles et vous faire éventuellement aider par quelqu’un qui sache agir sur votre subconscient.
      Bien amicalement,
      Cécile

  • Bonjour, j’aie 37 ans constipé depuis tout bébé . Il y a 2 semaines j’aie étais aux urgences on ma fais un lavement et une radio qui montrais des matiéres fécales . 2 jours àprés je suis retourné voir mon médecin car douleurs ( coup de couteaux )bas ventre coté droit et gauche et des fois au milieux . Il ma donné sachet colopreg mais aujourd’hui j’aie encore mal je ressent du chaud coté droit du bas ventre et ca me fais peur , mon grand père et mort d’une oclusion intestinal !!qu’ais-je donc aider moi merci .

  • Ah j’aie perdu au moin 10 kilos en 2 semaines car je nose plus manger car j’aie mon coeur qui s’emballe àprés chaque repas !! pour précision j’aie la sep .

  • Bonjour

    Depuis longtemps, je n’allais aux selles que tous les 3 jours. Je ne me considérais pas constipée c’était juste “mon rythme”. J’avais par contre des jours ou j’etais tres ballonnée.
    Cependant depuis au moins trois semaines, je vais à la selle tous les jours qui ne sont pas tres solides. J’ai des douleurs dans le bas du dos sur les cotés gauche et droit et égalememt des douleurs au ventre plutôt sur le bas et sur les côtés. Ce sont des douleurs genre brulure ou pincement. Je n’ai pas le ventre dur. A quoi songez vous ? J’hesite a aller consulter mon médecin. Les douleurs ou la gêne n’est pas insupportable mais cela persiste… je vous remercie

  • au fait… je suis une femme de 40 ans.

    • Et bien, à mon avis il était temps! Vous devriez être soulagée d’avoir enfin un transit un peu plus normal! Par contre, les brulures sont un signe d’inflammation, ou d’irritation. Il y a des chances pour que vous réagissiez à des aliments ou à un colon irritable! Consultez aussi les pages sur le candida. A la quarantaine, beaucoup de choses changent, inclus vos hormones et votre immunité. D’où les symptomes en question.

  • Bonjour, j’ai acheté vos excellents livres sur le Candida et sur les H.E.Je suis votre programme à la lettre ( à savoir régime alimentaire, acide caprylique, H.E. en massage sur le ventre, probiotiques..) depuis 7 semaines.A la base, j’ai de l’eczéma dans une oreille et des démangeaisons anales.Pas d’autres symptômes.Il est vrai qu’il y a plus de 20 ans que je fais attention à mon alimentation et que je fais une fois par an , une hydrotherapie du colon ainsi qu’un jeune de quelques jours.Le test de la salive s’est révélé hautement positif avec des filaments très épais et très lourds.C’est là que j’ai réalisé que j’étais infectée par le candida, à ma grande surprise.Au bout de 7 semaines de régime, je n’ai aucune amélioration et le test de la salive est toujours fortement positif.Et au niveau PH urinaire, je stagne à 6.Je n’arrive pas à aller plus basique.Aussi je suis un peu découragée de ne voir même pas une petite amélioration.Qu’en pensez vous?

    • Chère Magui,
      Pas mal de facteurs peuvent interférer. Vous ne parlez pas de sensibilité alimentaire. C’est un aspect souvent ignoré du programme…sans compter les rééquilibrages énergétiques et l’implication de la médecine chinoise. Chez vous ça n’est pas tant l’alimentation qu’il faut changer que tout un terrain, voir des origines émotionnelles.

  • Bonjour.A noel j’ai une une gastro. Quelques jours apres, ca a commencé a aller mieux, mais tres doucement. Suite a ca, j’ai eu des selles jaunes, et des que je mangeais un peu gras, une diarrhée dans la demi-heure. J’ai commencé a prendre 6 gouttes d’huile essentielle de citron par jour.Cela fait 2 semaines. Je peux recommencer a manger normalement maintenant et mes selles sont normales.Tous les matins au réveil. Seulement J’ai une gene (pas assez fort pour appeler douleur) a l ‘estomac et a droite du ventre, plutot en bas des cotes, mais pres de l’estomac.pas de fatigue particuliere, de vomissements ou de fievre. Il faut savoir que je suis atteinte d’une hepatite c depuis tres longtemps. Voila, j’ai tout dit…. Merci de m’avoir lue, et merci pour votre réponse prochaine

  • Bonjour… j ai une douleur du côté droit en dessous des côtes ( sensation de brûlure pincement ) j ai cette douleur depuis plus de 24h . Quand je respire fort ou mal mis dans un endroit elle est plus fort… je dois me tracasser ? J ai des diarrhée depuis plus de 7 ans assez fréquente à la prise de sang tout va bien juste un peu de colesterol mais rien de bien grave … j espère que vous pourrez me renseigner bien à vous d avance merci

    • Chris, avez-vous déjà entendu parlé de la valve iliocécale?
      IL y a beaucoup d’origines possibles à ce que vous me décrivez, et si vous avez des diarrhées depuis si longtemps c’est que vous réagissez à des aliments. Je vous envoie à mon chapitre sur les sensibilités-allergies-intolérances alimentaires

  • Je ne vois pas l’interet de creer des blogs dans lesquels des personnes viennent poser des questions importantes, si ce n’est pas pour y repondre

  • ce serait sympa de repondre a ma question posée un peu plus haut alors.Merci

  • Bonjour.A noel j’ai une une gastro. Quelques jours apres, ca a commencé a aller mieux, mais tres doucement. Suite a ca, j’ai eu des selles jaunes, et des que je mangeais un peu gras, une diarrhée dans la demi-heure. J’ai commencé a prendre 6 gouttes d’huile essentielle de citron par jour.Cela fait 2 semaines. Je peux recommencer a manger normalement maintenant et mes selles sont normales.Tous les matins au réveil. Seulement J’ai une gene (pas assez fort pour appeler douleur) a l ‘estomac et a droite du ventre, plutot en bas des cotes, mais pres de l’estomac.pas de fatigue particuliere, de vomissements ou de fievre. Il faut savoir que je suis atteinte d’une hepatite c depuis tres longtemps. Voila, j’ai tout dit…. Merci de m’avoir lue, et merci pour votre réponse prochaine

    • Clo, il se peut que vous ayez les séquelles de votre infection bactérienne. Vos intestins peuvent être irrités. Faites une cure de bouillon de poule maison pour voir, en mangeant le moins possible, pendant trois jours. le collagène suffit en général pour reconstituer la muqueuse. A votre place je me supplémenterais aussi en acide chlorhydrique.

  • Bonjour, j’ai 40 ans et cela fait quelques temps que j’ai une douleur du côté gauche sous la dernière côte. C très supportable mais gênant et de temps en temps accompagné de douleurs d’estomac. Qu’est ce que je dois faire? Merci

    • Chère Maria,
      C’est sans doute lié à un manque d’acide dans l’estomac. Allez voir l’article que je consacre à l’estomac.

  • Bonsoir,
    J’ai une douleur importante à l’omoplate droite et un mal de dos qui perdure depuis presque 2 ans. Une fatigue extrême et un amaigrissement (qui d’ailleurs inquiète mes proches) je pèse 42kgs et j’ai 48 ans. J’ai passé un scanner (2 hernies cervicales). Mais, depuis 6 mois environ, j’ai quelques remontées gastriques (je précise que je n’ai pas de douleur à l’estomac, ni brûlure) ni de fièvre, ni vomissement, juste des (ballonnements…) j’ai parfois une douleur au niveau des côtes droite (comme un coup de poignard)?. Les médecins m’ont dit que cela pouvait être dû a un reflux gastrique, hernie hiatale, stress!? Je suis sous traitement pour les reflux gastriques-oesophagien depuis 1 mois environ (sans succès). J’évite les laitages, le pain blanc et tous les aliments acides ect, mais malgré cela (pas de changement). A ce jour, les douleurs à l’omoplate droite continue de me faire horriblement souffrir, je sens comme un poids c’est insupportable je n’en peux plus (le mal de dos est horrible également) mais je le supporte malgré tout. J’ai oublié de vous dire qu’il m’arrive d’avoir des sueurs nocturnes, démangeaisons sur le corps, mais surtout en haut du dos & omoplate droite (mais je n’ai pas d’éruption cutanée) seulement une tâche une peu brunâtre au niveau de l’omoplate. Les examens sanguins datant du mois de novembre sont normaux, mis à part peut être les IDGR qui sont à la limite 12,7% (normes labo – 12,0-17,0) et la créatinine à 9,6mg/l (normes 6,0-10,0) ainsi qu’une auto immunité (anticorps antinucléaires positive) mais le seuil de positivité est bas 1/80 homogène. Je souffre également d’une hypothyroidie & thyroidite autoimmune décelée en 2012 (je suis sous L-thyroxine)…Est ce que le problème vient réellement de l’estomac?? Car les traitements pour les reflux ne me font aucun effet. D’où mon inquiétude. Merci d’avance pour votre réponse.

  • Bonjour

    Depuis plus de 4 mois je souffre de douleurs dans l’abdomen. Cela a commence par des crises très fortes ou j’étais pliée en deux. Soute à la quatrième crise les douleurs sont restées. Par moment je n’arrive pas à manger suite à la douleurs. J’ai enlevé beaucoup de choses de mon alimentation mais rien n’y fait. J’ai passe une échographie un scanner une irm une fibroscopie et une coloscopie mais tout est normal. Mon médecin et mon gastroanterologue semblent perdu. J’ai perdu 10 kg et je n’en peux plus de la douleur les antispasmodiques ne fonctionnent pas et les antalgiques m’aident parfois. Je ne vois aucune amélioration et commence à désespérer.
    Avez vous une idée de ce qui crée ses douleurs?

  • Bonjours
    Sa fait 3 semaines que j’ai mal au ventre, les douleurs ne sont pas très fortes ( normalement j’ai mal le matin )
    Vu que les douleurs n’étaient pas fortes je ne suis pas aller voire qui que se soit, mais la sa fait 3 semaines quand même, et puis ce n’est que mal au ventre normalement c accompagner de qq chose d’autre …

  • douleurs épigastriques la nuit vers trois heures du matin , horrible les intestins ce tordent.

  • Andrault guillaume

    Bonjour,
    Je me permets de vous contacter car depuis une petite semaine j’ai quelques soucis de santé. Il y a 5 jours j’ai commencé à avoir le ventre un peu ballonnet et une selle un peu “molle” mais sans aller jusqu’à la diarrhée et je ne me sentais pas à 100%. Le lendemain ( après une nuit moyenne avec 3 courts réveils de mon petit garçon ) je me suis senti ballonné une bonne partie de la journée avec une impression de grande fatigue un mal au crâne et une impression d’avoir toujours envie d’aller à la selle mais quasi rien plus un symptôme de constipation.
    Le lendemain encore un peu fatigué ( en fait c’est plus une impression d’un léger brouillard dans la tête, pas facile à décrire désolé ) et de nouveau une selle molle mais toujours d’aspect normale.
    Le 4ème et 5 eme jour ça va plutôt mieux, même très bien le 5eme jour, et aujourd’hui dans l’après midi de nouveau ballonnement au niveau du ventre, très légère sensation de fatigue et encore une impression d’avoir toujours envie d’aller à la selle pour finir ce soir par de nouveau une selle molle.
    Pour préciser la veille de mon premier jour de malaise et cet après-midi j’ai fait une séance d’entraînement haute intensité, je suis assez sportif et je commence tout juste cette façon d’entraînement. Je pense avoir une alimentation relativement saine même si j’avoue je fait des petits excès en sucre ( chocolat ou gâteau) et je ne bois quasiment pas d’alcool.
    Désolé pour ce roman mais j’essaie d’être le plus précis pour que vous ayez toutes les infos pour me conseiller.
    D’avance merci

    • Cher Guillaume,
      Vous réagissez manifestement à un aliment, et vos symptomes “sentent” aussi la candidose…Allez voir ce que j’ai écrit sous les chapitres “allergies, sensibilités alimentaires” et sous “Candida”.

  • Bonjour,
    J’ai 20 ans, je suis française et j’habite au Canada (médecins difficiles d accès et médicaments différents d en France) et depuis une journée et une nuit, j ai des douleurs dans le bas ventre et dans le bas du dos, des diahrees et des nausées, je pensais que ce ne ėtait qu’une simple diahree, mais cela fait 6 mois que j ai une infection urinaire assez résistante qui n est jamais vraiment partie, cela peut-il être lié ? Je n’ai pas de famille au Canada donc personne a qui demander conseil, pouvez-vous m’aider?
    Merci beaucoup!!!

    • Cecile Ellert

      Chère Marie,
      Si vous avez une infection urinaire résistante et que vous avez mal dans le bas ventre et le bas du dos, il y a des chances pour que vous fassiez une infection des reins..Ne restez pas comme ça! Au moins appliquez vous des HE anti-bactériennes pour les voies urinaires comme le genièvre, l’épinette noire, le romarin, le thym…Suivez les conseils que je donne dans le mode d’emploi des huiles et appliquez en sur le ventre, les pieds et le bas du dos, deux fois par jour.

  • Bonjour j’ai 34 ans et depuis 2 mois j’ai des douleur au ventre qui s’étende au thorax et defois dans le dos ! Mon ventre fait des bruit bizard comme si je digérer pas mais ça peut ce passer même si j’ai pas manger ! J’ai aussi souvent la diarrhée ! J’ai comme une gêne dans la gorge comme une glaire qui veut pas sortir ! J’ai calmer la cigarette et l’alcool les dernier temps mais pas de changement ! J’ai l’impression que quand je mange ça va mieux ! Avez vous une idée ou pouvez vous m’aider ? Ayant très peur qu’on m’annonce un truc grave je suis pas aller chez le médecin ! C’est peur son suite au dece de ma mère du cancer ya pas longtemps ! Merci d’avance pour vos réponse

1 2

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top