Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Mal au dos? Hernie discale? Et si cela venait d’une petite valve dans votre ventre…

Des années que vous subissez une hernie discale et vous préfèreriez échapper à la chirurgie! Il y a moyen…

Lorsque vous avez tout essayé et que rien n’y a fait, que votre dos quoi qu’il arrive vous fait souffrir, tournez vous du coté de votre ventre car c’est un endroit où peu de praticiens vont voir lorsque vous souffrez du dos, et pourtant, dans 90% des cas, c’est de là que tout provient.

En effet, il se peut que vous souffriez sans le savoir du syndrome de la valve iliocécale. th

De nombreux problèmes d’hernies discales,  d’inflammation du tunel carpien et de toxicité du foie sont liés au fonctionnement de cette valve qui sert de lien entre l’illium (extrêmité de l’intestin grêle)  et le cécum (début du colon).

Cette petite valve est sensée de s’ouvrir pour laisser couler le bol alimentaire de l’intestin grêle vers le colon. Mais surtout pas dans l’autre sens.

Les problèmes apparaissent lorsque cette valve oublie de se refermer : le contenu du colon (les matières fécales) peuvent alors remonter dans l’intestin grêle, puisque la porte est ouverte! 

 

La menace de l’intoxication

Cette intrusion provoque une sorte d’intoxication de l’intestin grêle, puis du foie, à laquelle l’organisme va devoir réagir en tentant de diluer les toxines coupables dans de l’eau.

Cette action de dilution va provoquer des gonflements de tissus qui vont entrainer des hernies (comme les disques des vertèbres), une forme de rétention d’eau localisée qui va déclencher tout un ensemble de symptomes douloureux qui semblent irrésolubles, surtout dans le cas de problèmes de dos.

Les symptomes du syndrome de la valve iliocécale :

(Les symptômes sont pires au levé et ils s’améliorent en bougeant)

  • des palpitations,
  • des douleurs dans la poitrine,
  • des migraines,
  • des nausées,
  • l’oreille qui siffle,
  • des vertiges,
  • une soif soudaine,
  • des cercles noirs sous les yeux,
  • une faiblesse générale,
  • une haleine fétide,
  • des odeurs corporelles fortes (des signes de toxicité du foie)
  • des signes de déshydratation,

 

Les causes à éliminer

L’activité des surrénales intervient beaucoup dans le fonctionnement de cette valve, et le stress longue durée est alors un facteur important de déséquilibre. Je vous en dis plus ici.

Avec le stress, une des causes majeures de problèmes de fermeture de la valve est la candidose, donc l’invasion du candida albicans.

La candidose alimente le cercle vicieux stress/toxicité/inflammation/valve qui se ferme mal.

Il faut aussi savoir que le mauvais fonctionnement de cette valve fait perdurer les problèmes de toxicité que l’on tente de régler par tous les moyens!

Il faut donc attaquer le problème à différents niveaux, grâce à 

  • une bonne gestion du stress,
  • une  nutrition adaptée en particulier via un régime anti-inflammatoire comme le régime anti-candida.

Dans l’Equilibre de l’immunité je vous suggère des compléments alimentaires qui sont tout aussi important dans le traitement du syndrome de la valve iliocécale :

  • la prise de chlorophyle, très bonne pour toute forme d’inflamation et de toxicité des intestins,
  • la bétaine HCL et les enzymes pancréatiques qui agiront sur la qualité d’absorption de vos aliments,
  • le citrate de calcium (contre les oxalates)
  • et la vitamine D.

 

Une petite manipulation qui change tout

A tout cela, vous devez ajouter une technique manuelle qui aide à refermer cette valve. C’est tout simple.

Sur le coté droit de votre ventre, à mi chemin entre le nombril et la hanche, il y a cette valve illeocecale qui évite le reflux du contenu du colon vers l’intestin grêle.

 

  • Sur le dos, les jambes surélevées, sur une chaise ou le lit (on est sur le dos, par terre) on croise les doigts (ici, je suis debout pour la photo, mais idéalement, il faut être allongé)

valve 1

 

 

 

 

  • On positionne les mains au niveau du nombril et on pointe les pouces de chaque coté du nombril, légèrement en dessous.  valve 2

 

 

 

 

On inspire; puis sur l’expire, on enfonce les pouces en les faisant remonter vers l’avant, vers les côtes.Valve 3

 

 

 

A l’inspire on relâche, et à l’expire on replonge les pouces dans le ventre et vers les côtes.

Recommencez  10 fois de suite.

Cela soulage les irritations du colon et referme les valves.

 

Inscrivez-vous au Club Equilibre Naturel!

 

vignette coaching S

 

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

6 comments

  • Bonjour Cécile,

    En découvrant votre site je découvre aussi une cause potentielle supplémentaire à l’apparition de hernie discale.
    Merci d’en avoir fait un article bien détaillé 🙂

    Je constate que dans tous les cas le traitement qui permettra assez rapidement d’éviter l’opération est similaire : un changement alimentaire radical et une stimulation physique localisée.
    Pour la petite manipulation, un autre exercice très simple consiste à faire un auto-massage avec les poings fermés en rotation un peu au-dessus de l’aine, en soufflant doucement et bien à fond.
    Cela permet de stimuler la zone en douceur et ça a aussi pour effet de débloquer une constipation 🙂

  • J’ai aussi apprécié cet article.
    Un autre moyen d’agir sur la valve : sur le pied droit côté externe à environ 1/2cm du bord masser en remontant verticalement avec la phalange de son index replié à plusirers reprises. Selon la force que l’on y met ceci peut être très douloureux, y aller doucement au départ puis de façon plus énergique.. on peut aussi masser avec une petite balle dure, en position debout cette même zone. Libération de l’intestin assurée surtout si vous continuez le massage en passant sous l’articulation du pouce horizontalement vous traversez sous l’autre pied et redescendez près du bord externe. (Réflexologie plantaire).

  • Bonjour Cécile,
    Une petite merveille de simplicité cet auto-massage !!! Et il peut résoudre tellement de troubles d’une manière si efficace aussi bien au niveau lombaire qu’au niveau digestif !
    S’agit-il bien du point E25 ? Le point Mu du Gros Intestin ?
    En tous cas, un grand merci pour ce nouvel article aussi merveilleux que tous les autres 🙂
    A bientôt. Amitiés
    Eric

    • Cecile Ellert

      Oui cher Eric, c’est un point Mu (je n’en ai pas parlé…personne ne connait les points mu d’habitude…). Je crois que cette petite manip le rend assez facile d’accès…Merci de l’avoir partagé!

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top