Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Les huiles essentielles, source officielle de bonheur végétal !

(Cet article invité a été rédigé par Cécile Mahé, auteur du blog Plante-essentielle)

 

goutte-eau-vertUne goutte. Rien qu’une goutte. Et c’est tout un monde olfactif qui s’ouvre à nous. Odeur, souvenir, émotion, réaction.

Une huile essentielle ne contient pas seulement quelques molécules chimiques extraites d’une plante.

Elle contient l’essence de la plante, dans toute sa subtilité et dans toute sa globalité.

Les anciens parlaient même de l’âme de la plante.

Et c’est pour cette raison qu’elle produit une si forte impression, bonne ou mauvaise d’ailleurs. Car la rencontre peut être assez brutale. Il faut dire qu’elles sont toute une armée là-dedans : jusqu’à 30 plantes distillées pour 10 petits millilitres !

L’huile essentielle et vous : une rencontre qui se fait (ou pas)

Alors parfois la rencontre va fonctionner, parfois non. Ce sera plus tard, parfois jamais. On se recroisera ou pas. L’important, c’est qu’on se connaisse finalement. Peut-être qu’un jour, on aura besoin de se retrouver. On appréciera alors son odeur, sa présence, les soins qu’elle nous apporte et on se dira que finalement, on l’a peut-être mal jugée. Qui sait comment opère la magie ?

On sait qu’il y a dans certaines huiles essentielles plus de 200 composés, mais on est bien incapable de les identifier. Elle agit donc bien, même si elle est concentrée, de manière globale, avec toute sa complexité, sur nous-mêmes, qui ne sommes pas moins complexes.

Et c’est la raison pour laquelle les huiles essentielles font partie selon moi des vecteurs du lien qui unit étroitement les hommes et les plantes.

Tisser du lien avec le monde végétal est une source de bonheur quasi inépuisable.

Mais au fait, pourquoi vouloir créer du lien entre les hommes et les plantes ?

C’est vrai, on a tendance à se sentir plus proche de la cause animale (aaaah le ronronnement d’un chat !). Et pourtant, sans les végétaux, que serions nous ? L’air que l’on respire, nos aliments, nos médicaments… tout nous vient du règne végétal.

Et j’ose dire aussi le bonheur, du moins c’en est une condition. Allez, seulement trois exemples pour vous convaincre.

Une source inépuisable de gratitudefleur-beton

Au boulot, même dans les paysages de tours bétonnées, il y a toujours une plante qui fait de la résistance, un brin d’herbe qui s’est inséré là où on ne l’attendait pas, une fleur arrivée comme par magie et qui nous apporte ces petits moments si pleins de gratitude pour peu qu’on prenne le temps de les remarquer, de leur donner de l’importance.

Or la gratitude, tous les experts en bonheur le dise, c’est top pour notre niveau de bonheur. 

  Prenez le temps, chaque jour de vous émerveiller de la beauté ordinaire de la nature 

Les bienfaits de la méditation, sans même avoir besoin de pratiquer

Si l’on s’absorbe suffisamment dans des tâches comme le jardinage ou la cuisine, par exemple, notre attention toute entière portée sur l’instant présent, nous serons dans la même disposition d’esprit que celui qui pratique la méditation. Et avec moins d’efforts, et tout autant de bénéfices !

Consacrez chaque semaine quelques heures à la pratique d’une activité qui vous relie au monde végétal :

  • Les bienfaits d’une ballade en forêt : Est-ce parce que cette activité physique permet de brûler des calories, ou parce qu’elle nous permet de respirer des molécules bénéfiques pour notre santé ? Ou bien encore tout simplement parce qu’elle nous rappelle d’où l’on vient ? En tout cas la ballade en forêt nous rend plus heureux, plus créatif, moins stressé et en meilleure santé selon de nombreuses études, notamment celle menée par l’université de Chiba au Japon (The physiological effects of Shinrin-yoku). 

 

L’huile essentielle, vecteur de lien entre l’homme et les plantes

Mais toutes ces activités, parfois, sont plus difficiles à pratiquer, pour diverses raisons qui vont du manque de temps ou de motivation, à l’hospitalisation par exemple. Et dans ce cas, l’huile essentielle peut nous apporter cette source de bonheur toute végétale, partout et à n’importe quel moment.

On a tendance à l’oublier, on utilise comme des comprimés ou un tube de crème les huiles essentielles, sans plus réfléchir d’où elles nous viennent. Une goutte de ci, une goutte de ça, on dilue à tant de % et… STOOOOP.

L’huile essentielle nous apporte bien plus que ce pour quoi on va l’utiliser.

Elle ne va pas seulement agir sur un symptôme, elle va aller beaucoup plus loin.

Je ne parle même pas de traiter la cause, je parle du lien qu’elle va rétablir. Par exemple, l’extraordinaire potentiel de l’huile essentielle de rose à ouvrir le cœur, ou le pouvoir étonnant de l’encens sur notre concentration ne viennent-ils pas de la capacité de ces huiles essentielles à nous relier à leur monde végétal ?

Les plantes, les végétaux font partie à tous les niveaux- alimentaire, psychique, cosmétique, sanitaire- de notre équilibre naturel.

Mais sortons donc d’une vision purement utilitariste pour retrouver ce lien si bénéfique, sacré, qui nous relie au vivant.

Les huiles essentielles vous apportent jusque dans votre salon les bénéfices que j’évoquais juste au-dessus ! Un pur bonheur… végétal ! Et vous, comment cultivez-vous votre lien à la nature ? Partagez votre approche en commentaire !

CADEAU ! Recevez gratuitement des livres de recettes à faire vous même en vous inscrivant à la newsletter du Club!

aromaPro jpeg moyenne

 

Tags: , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top