Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

L’équilibre du printemps

Les bons conseils d’un heilpraktiker plein de bon sens!

Voici sa lettre sur le printemps.

 

Comment allez-vous ? Vous êtes-vous bien reposés cet hiver ? Pas si simple… Je sais.

Le travail, la famille et les impératifs de nos vies – qui s’accélèrent et ne s’arrêtent jamais même en hiver – exigent beaucoup de nous.

Et puis il y a cette possibilité grandissante de communiquer : portable, smart phone, tablettes et autres messageries nous permettant de rester joignable ou connecté où que l’on soit, 24/24 et 7 jours sur 7. Ce miracle technologique envahit nos vies et démultiplie nos capacités de rester sans limite en contact AVEC L’EXTERIEUR au détriment de L’INTERIEUR.

Car comprenez bien qu’à force de nous concentrer sur l’extérieur, nous affaiblissons l’intérieur.

Comment ça ?

Si une personne vit constamment à l’extérieur de chez elle, ne prenant jamais le temps de s’occuper de son “chez soi”, de le soigner et de faire du rangement, elle va vite se sentir très mal à la maison à cause du désordre qui y règne.

De notre côté, si nous sommes en permanence tournés vers l’extérieur sans prendre le temps suffisant de nous recentrer, de nous retrouver, nous risquons vite de nous sentir mal, vidé et les nerfs à fleur de peau parce que nous avons toute notre énergie en superficie et rien en profondeur.

Nous devons rester très attentif à ce phénomène – qui touche aussi les enfants et les adolescents – sous peine d’aggraver la tendance du siècle à l’hyperactivité (excès de FEU, de Yang). Car comprenez bien que cet excès d’énergie  FEU n’est qu’apparent. Il est la conséquence d’un déséquilibre, autrement dit d’un manque d’énergie en profondeur ou, selon les chinois, d’un manque d’EAU (de Yin).

L’idéal serait donc de veiller à un meilleur équilibre entre notre communication externe et notre communication interne, autrement dit entre notre vie extérieure et notre vie intérieure.

Que faudrait-il faire ?

– D’abord EN PRENDRE CONSCIENCE : observer le phénomène pour reconnaître où vous en êtes, vous et les jeunes qui vous entourent en leur expliquant bien les enjeux.

– APPRENDRE A ETRE “OFFLINE” : essayez de vous imposer des moments pendant lesquels vous acceptez de ne pas être “connecté”. Autrement dit au moins quelques heures par jour et une journée entière le WE (pourquoi pas) pendant lesquelles vous coupez tous vos écrans et autres appareils pour retrouver une vraie qualité de vie et notamment de présence à vos proches.

– LE SILENCE : je vous propose en même temps le plus souvent possible de couper radio, autoradio, TV, musique… pour réapprendre le silence. Il est l’occasion de laisser les choses se mettre en place à l’intérieur de vous, comme un ordinateur auquel on arrête de charger des données afin de le laisser les organiser, les intégrer, les digérer… pour éviter le bug. C’est dans le silence que les intuitions, les idées nouvelles ou les prises de conscience apparaissent. C’est encore le silence qui nous aide à prendre du recul et à nous “ressourcer” parce qu’en MTC les oreilles sont liées aux Reins, la réserve d’EAU du corps dont il est question dans “l’épuisement”. Il est donc une source de bien-être à ne pas négliger.

– LA NATURE : Les chinois relient les cinq éléments présents dans la nature à tous les organes et les tissus du corps. Retrouver le contact physique avec ces éléments – qui sont la terre, l’eau, le bois, le métal ou le feu – ramène nos cellules à des vibrations archaïques, mais essentielles à notre équilibre profond à l’heure où nous sommes trop dans le virtuel.

– SOYEZ ATTENTIF AU SOMMEIL : C’est le moment où nous “rechargeons les batteries”. Si vous laissez trop peu de temps votre appareil en charge, il n’est jamais vraiment rechargé et vous êtes très vite à nouveau fatigué. Le conseil en MTC est de “dormir” avant 23 heures. Les heures de sommeil avant minuit sont les plus importantes, car elles sont celles qui permettent au Rein énergétique – la “batterie” du corps – de se régénérer. Je vous en reparlerai.

Et le PRINTEMPS dans tout ça ?

Le Printemps est la saison du FOIE en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) qui est un organe lié à la pulsion de Vie, à l’extériorisation, la parole, la créativité et l’imaginaire.  C’est la poussée de la nature qui commence depuis la mi février à s’exprimer puisque les saisons sont centrées – selon la tradition chinoise – sur les solstices et les équinoxes. C’est aussi le moment où nous recommençons à faire des projets, à nous remettre en mouvement. La nature le commande à l’intérieur comme à l’extérieur de nous, comme une sorte de nouveau départ, de nouvel élan.

Que pouvons nous faire pour aider notre Foie à bien passer sa saison ?

La SAVEUR qui stimule le Foie en MTC et le renforce est l’ACIDE. C’est le moment de faire la traditionnelle cure de JUS DE CITRON le matin à jeun avec un peu d’eau CHAUDE en ajoutant éventuellement une cuillère à soupe d’huile d’olive (si vous supportez) pendant 10 jours.

La couleur VERTE stimulent aussi le FOIE : portez cette couleur, mangez des PISSENLITS, de l’OSEILLE, des ORTIES, de l’AIL de l’OURS mélangés à une salade verte ou un potage si vous pouvez… Ces produits verts de la nature n’apparaissent pas par hasard – avec leur saveur acide – à cette saison.

MARCHEZ TÔT LE MATIN : Le mouvement draine le Foie qui est lié aux muscles et aux tendons selon la MTC. Le matin tôt, c’est le moment de la journée où le Foie est le plus actif : je vous propose de marcher d’un bon pas pendant un quart d’heure avant le petit déjeuner ou en allant au travail.

La cure D’ALOE VERA : c’est maintenant la saison pour tester le jus ou gel de cette plante utilisée pour détoxifier le Foie et le Gros Intestin (en phytothérapie chinoise). Son action sur le Foie et la Gros Intestin explique qu’elle ait  d’excellents effets sur de nombreux problèmes : constipation, système immunitaire, problèmes de peau, cicatrisation, fatigue saisonnière,…
Comment procéder ? En maison diététique, demandez un produit de qualité avec ou sans miel (celui-ci potentialise le effets de la plante). Commencez par 3 fois 10 ml (une cuillère à soupe) par jour pendant quelques jours. Puis augmenter progressivement à 20 ml puis à 30 ml matin, midi et soir avant les repas. Faites une cure de trois semaines et prolongez éventuellement si le besoin s’en fait sentir.

RAPPEL : EVITEZ le LAIT, les PRODUITS LAITIERS (deux maximum par semaines), le CAFE au LAIT (mélange poison pour le Foie) et de diminuer votre consommation de SUCRE (soda, confiture, desserts, chocolats,…). Essayez au moins de testez pendant quelques semaines pour voir comment vous vous sentez ! Surtout si vous êtes sujet aux allergies, aux maux de tête, aux problèmes de peau, aux lourdeurs digestives, aux inflammations en tout genre…

Et l’émotion liée au Foie ?

Beaucoup savent que l’émotion liée au Foie en MTC est la COLERE, mais pourquoi ?

Parce que le Foie – selon la MTC – “draine” les émotions. Autrement dit, il s’occupe des contrariétés et des imprévus qui sont en quelque sorte en MTC des “feux” qui nous font voir rouge. Les contrariétés exigent de nous – par définition – des changements de programme et des adaptations auxquelles nous ne sommes pas forcément préparés.

Or, pour “éteindre” ces “feux”, le Foie a besoin “d’eau” qu’il trouve dans la réserve d’eau du corps (les Reins en MTC).

S’il y a assez “d’eau” dans les Reins – parce que nous sommes bien reposés – nous arrivons sans problème à garder le feu sous contrôle, donc à nous maîtriser et à rester ZEN, patient, courtois malgré la contrariété. Mais si nous sommes fatigués, voire “épuisés” (il n’y a plus d’eau dans le puits), puisque notre Foie – lié à la parole – ne dispose pas de suffisamment d’eau pour contrôler le feu, nous exprimons ce feu qui nous envahit du fait de la contrariété. Ce qui nous conduit à élever la voix, voire à nous mettre… en colère. Et plus la contrariété est forte ou la fatigue est grande, plus nous élevons la voix ou plus nous klaxonnons en voiture.

Il faut donc avoir beaucoup d’EAU pour rester COOL, pour laisser “COULER”…

Est-ce à dire qu’il faut boire beaucoup d’EAU ?

Non, pas vraiment ! Car ce n’est pas de cette EAU dont nous parlent les chinois. De quoi parlent-ils alors ? Je vous en reparle très prochainement. C’est promis !

En CONCLUSION : – à l’heure où l’actualité est plutôt éprouvante – autorisez-vous le plus souvent possible à faire des breaks dans la nature (portable coupé) pour la toucher et la sentir : humez à plein poumon une poignée d’humus dans un sous bois ou de bonne terre de votre jardin. Traversez un ruisseau pieds nus. Ressentez la caresse du soleil et de la pluie sur votre peau. Touchez les arbres et les fleurs. Prenez le temps de la contempler et de l’écouter : les oiseaux, l’eau qui coule, la brise dans les arbres.
Retrouvez votre âme d’enfant avec tout l’émerveillement, l’insouciance du moment présent et la joie de vivre qui vont avec… Allez-y ! Ca vous fera tellement de bien !
Pierre Mougel.

www.plusheureuxautravail.com  /  www.clubdespossibles.net

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top