Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

La muscade : l’huile essentielle à adopter

Plus ça va, plus j’incite mes lecteurs à profiter des pouvoirs des huiles essentielles dans leur cuisine. Toutes les huiles ne s’y prêtent pas, bien sur. On a déjà le curcuma, le thym, le citron, le romarin, le basilic…il ne manque plus que la muscade!th

Cette huile possède de nombreuses propriétés intéressantes, mais elle n’est pas souvent conseillée sous prétexte que de trop grandes quantités peuvent être toxiques et provoquer des hallucinations.

Mais tant que l’on reste raisonnable et que l’on respecte les règles de dilution, rien n’empêche d’en profiter, tant que vous n’êtes pas enceinte (trop stimulante, elle pourrait provoquer l’accouchement).

Ceci dit, ne la négligez pas en fin de grossesse! Sachez qu’elle facilite l’accouchement, aide à soulager la douleur des contractions et facilite la progression du travail, donc, vous pouvez l’associer à un mélange d’huiles à emporter à la maternité ! On a toujours besoin de quelque chose qui soutient l’énergie pendant un accouchement.

J’aime beaucoup cette huile car elle permet de réchauffer ceux qui ont toujours froid. C’est une huile chaude, réchauffante, aphrodisiaque et stimulante.

Je la donne à ceux qui ont perdu le gout de vivre, l’appétit, ceux que tout fatigue.

Mais elle a un bien plus large spectre d’action

Elle est analgésique, c’est un tonique neuromusculaire, antiseptique, anti-oxydante, anti-spasmodique, laxative, et digestive.

  • On va l’utiliser en cas de fatigue nerveuse et de dépression.
  • Elle va réchauffer au début d’un rhume et accélérer son évolution.
  • Elle va soulager les articulations inflammées par l’arthrite, la goute, les rhumatismes.
  • Elle va réchauffer les muscles avant un entrainement, et va soulager les courbatures après !
  • Elle est à ajouter à un mélange anti-douleur en cas d’entorse ou de congestion, et pour mieux récupérer de la fatigue.

Exemple :

Sur 10 ml d’un macérat à l’arnica, faites tomber :

4 gouttes d’HE de Muscade

2 gouttes d’HE de Menthe poivrée

4 gouttes d’HE de Nard de l’Himalaya

Et massez avant et après votre séance de sport, là où vous avez mal d’habitude.

Les huiles mettront une trentaine de minutes pour rejoindre votre circulation sanguine, resteront environ 3 jours dans votre système et ont l’intelligence d’aller là où vous en avez besoin.

Pour le coeur

La muscade fait partie des huiles essentielles qui stimulent la circulation et le cœur mais surtout, c’est une grande huile de la digestion.

Pour la digestion

C’est un stimulant digestif qui donne de l’appétit, aide à combattre les infections intestinales et la mauvaise haleine, c’est votre outils contre la toxicité des intestins, les fermentations, les parasites et la diarrhée.

Vous comprenez mieux pourquoi vous allez gagner à en ajouter une goutte dans vos plats ?

Choisissez toujours une sauce suffisamment grasse : une belle sauce à l’huile d’olive par exemple, ou évidemment, une béchamel, une sauce crème, un velouté monté au beurre…une goutte d’HE de muscade en fin de préparation, après cuisson, lui donnera une nouvelle dimension et vous fera profiter de toutes ses propriétés.

Et dans les gâteaux ? Associez la à de l’huile essentielle d’orange et de cardamome…Dans des cookies croustillant au beurre, pour le thé…une merveille.

Mais aussi au petit déjeuner : voici une recette qui vous épatera.

 

Pancakes aux amandes, muscade et cardamome, sans œufs.th

2 cuil à soupe de graines de Chia

6 cuil à soupe d’eau

3 cuil à soupe de compote de pomme

100 ml de lait d’amande

1 cuil à café de vanille liquide

250 g d’amandes en poudre

2 cuil à soupe de farine de tapioca

Une belle pincée de sel

1 cuil à soupe de levure chimique

1 goutte d’HE de cardamome, 1 goutte d’HE de muscade (ou pour varier, cannelle, orange)

Dans un bol, versez l’eau et y ajouter les graines de chia. Laissez gonfler 10 mn. Ajoutez y la compote, le lait l’amande, la vanille et les huiles essentielles.

Dans un autre bol, versez les ingrédients secs, formez un puits au centre et versez-y doucement les ingrédients liquides. Cessez de remuer dès que la préparation est homogène.

Faites chauffer un peu d’huile de coco dans une poêle à crêpe et versez-y une petite louche de pâte sans l’étaler. Laissez cuire 2 à 3 minutes avant de retourner et laisser cuire l’autre coté une ou deux minutes de plus. Répétez l’opération pour terminer la pâte et arrosez de sirop d’érable avant de déguster.

A vos casseroles !

Je vous donne d’autres recettes avec des huiles essentielles dans « 140 recettes aromatiques anti-candida » et dans « l’Equilibre de l’Immunité ».

 

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

6 comments

  • hélène Chantal

    Bonjour….
    Après avoir apprécié à sa juste valeur le traitement anti-candida ( je le suis depuis 10 mois, et je pense que j’arrive à la fin ) je souhaiterai savoir comment obtenir la version électronique de l’essentiel beauté .
    J’utilise moi-même depuis très longtemps les huiles essentielles, et faire soi-même ses produits de beauté est très intéressant. Merci pour votre news-letter, que je lis tous les jours, même si je ne réponds pas souvent. Cordialement.

  • Bonjour Cécile,

    je te suis depuis longtemps même si
    je ne commente pas toujours tes articles,
    C’est drôle, je suis sur mon blog des plantes:

    http://www.lemonde-des-plantes.com/

    entrain de sélectionner les herbes aromatiques
    indispensables dans une cuisine.
    j’ai une question, j’ai un peu de diabète et j’aimerais
    connaître qu’elles sont les huiles essentielles
    qui pourraient m’aider.
    merci
    amitiés

    • Martin, ton si ton diabète est de type 2, j’ai écrit un article sur le sujet. Va voir dans l’index des article, sur le menu.

  • Bonjour Cécile,

    Encore un très bel article 🙂
    J’ai une question à propos des huiles essentielles dans les gâteaux.

    Quand on voit la qualité des produits que l’on achète, c’est dommage de les « tuer » à la cuisson, n’est-ce pas ?
    Pour ma part, je veille de façon générale à cuire, même les gâteaux, en dessous de 100 degrés.

    Jusqu’à quelle température on peut cuire sans altérer les huiles essentielles ?
    Amicalement,
    Aurélie

    • Salut Aurélie!
      Oui, c’est dommage de tuer une huile à la cuisson. Ecoute, n’ignore tout à fait si une huile résiste ou pas à telle et telle température. Je pense que tu peux la traiter comme n’importe quelle autre substance vivante…
      Bisous
      C.

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top