Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Jus ou smoothie?

Les jus, autant que les smoothies, font partie des outils de la personne en bonne santé, même si ce sont deux façons différentes de consommer rapidement une grande concentration de nutriments.

Mais savez vous ce que vous obtenez de l’un ou de l’autre?

 

Ce que le jus vous donne

 

Nous parlons bien évidemment du jus frais, extrait d’une presse ou d’une centrifugeuse, pas du jus reconstitué à partir d’un concentré.hurom

Un jus c’est la promesse d’une absorption quasi instantanée

En effet, souvenez vous que les aliments solides réclament d’être digérés… ce qui signifie que notre système digestif doit travailler.

Sans leur pulpe, les fruits et les légumes sont délivrés des fibres qui nécessitent la digestion : ils deviennent des concentrés de nutriments.

Ces nutriments vont arriver jusqu’aux cellules et aux tissus en très peu de temps comparé à des aliments entiers, ou même à des smoothies.

 

Votre sang va absorber ces vitamines, enzymes et minéraux très facilement et donner un peu de répit à votre système digestif.

 

Ce répit est souvent le bien venu lorsque l’on a un intestin sensible ou endommagé par une longue prise de médicaments.

 

Cela explique pourquoi les jus offrent une « perfusion » d’énergie instantanée que même un smoothie ne peut pas fournir, surtout chez une personne dont le système digestif est irrité, inflammé, et que des fibres feraient réagir. jus multi

Pour vous donner un exemple : le jus de légume est ce que je suggère de prendre en premier, le matin, dans mon régime anti-candida.

Même sans les fibres, il stimule le transit, donne des enzymes, détoxifie, nourrit, hydrate et répare le système digestif

Dans de nombreux cas où l’estomac a besoin de repos, les jus offrent une réponse thérapeutique : leur concentré de nutriments facilite la régénération cellulaire et la cicatrisation des tissus et l’absence de fibres facilite la désinflammation.

 

Un concentré de nutrimentscarotte

Non seulement les jus rendent les nutriments très faciles à absorber, mais ils permettent de consommer en un verre une quantité de fruits et légumes bien trop importante pour notre assiette.

En moyenne, dans un grand verre de jus le légume on trouve 5 grandes carottes, 2 branches de céleri, un poignée d’épinard ou de persil…tous ces légumes, cela prendrait beaucoup d’énergie et de temps de les consommer, beaucoup plus que de boire un verre de jus de légumes !

Lorsque l’on veut augmenter notre consommation de légumes, les jus offrent une magnifique opportunité : après un verre de jus de légume, on est encore capable de manger autre chose, comme de la salade ou des fruits !

Certainement pas après un smoothie.

 

Le smoothiesmoothies

 

 

Le plein de fibres

Parce que les smoothies sont traditionnellement fabriqués sur une base liquide (eau, lait, jus, yaourt) dans laquelle on mélange des aliments entiers comme des fruits, les feuilles vertes, noix et graines, vous vous retrouvez avec un concentré de fibres.

Toutes ces fibres sont un bon moyen de se remplir l’estomac et de calmer la faim quand on suit un régime !

Les fibres sont essentielles à la santé du transit, donc, indispensables pour soigner la constipation, une des grandes sources d’auto-intoxication dont même les enfants finissent pas souffrir aujourd’hui.

Contrôler le niveau de sucre

Il faut se souvenir que les jus de fruits peuvent être une grande source de sucre. Même si ce sucre est naturel, c’est tout de même du sucre que le corps doit assimiler et qui peut entretenir une addiction.

Or, si vous consommer tout ce sucre sans y ajouter des protéines (sous forme d’oléagineux, de poudre de protéine), vous allez vous retrouver avec un taux de sucre dans le sang plus haut que prévu et les effets secondaires qui vont avec.

L’intérêt du smoothie est d’associer des ingrédients d’un grand intérêt nutritionnel tels que des protéines (poudre de whey, beurre d’amande, graines de courges) des fibres (graines de lin, de chia) et des graisses (noix de coco, avocat, huile de lin, huile de coco) à des fruits secsingrédients séduisants comme les fruits rouges ou autres fruits très parfumés, dont l’index glycémique sera alors diminué.

 

Mais l’intérêt majeur d’un bon smoothie est qu’il est un repas liquide capable de calmer la faim pour plusieurs heures.

 

Donner des protéines après l’effort

Si vous avez besoin de vous remettre d’un effort intensif, d’une séance de gym, d’un match de foot, une activité physique qui vous donne faim et vous fatigue, le smoothie sera plus indiqué qu’un jus.

Yaourt, beurre d’amande, poudre de protéine et banane vous donneront les éléctrolytes et le glycogène nécessaire pour renflouer vos pertes !

En fait, la très grande variété d’ingrédients utilisés dans les smoothies permet de vous fabriquer une boisson sur mesure, avec des ingrédients entiers, dont votre corps réclame la valeur nutritive.

Le snack des adossmoothie pour ado

A l’heure où les adolescents ont tendance à se jeter sur des cochonneries et ne pas avoir conscience de ce qu’ils mangent, le smoothie est une bonne façon de les laisser jouer à se préparer des concoctions parfois bizarres mais sans doute plus nourrissantes qu’un paquet de biscuits.

Pour vous donner un exemple, voici ce que mon fils s’est fabriqué récemment :

Un fond de lait d’amande, des glaçons, une cuillère de yaourt nature, une grosse poignée de céréales croustillantes à la cannelle, une cuillère de beurre d’amande et une cuillère de poudre de protéine.

Il a tout mixé en une sorte de glace un peu coulante et s’est calé l’estomac avec ça après le foot !

 

Le matériel du moothiemixer

Bien sur, il vaut mieux avoir à disposition un mixer performant, puissant et non bruyant.

J’en ai choisi un doté de trois rangées de lames, qui offre aussi des timbales individuelles, ce qui permet de faire un smoothie pour une personne. Il fallait y penser…

Choisissez un mixer puissant qui ne va pas rendre l’âme sur le moindre glaçon : si ça n’est pas rapide et facile à utiliser, personne ne s’en servira.

Dernier conseil : méfiez vous des smoothies de bar à jus où les ingrédients sont souvent ludiques mais trop riches en sucre comme des bases de fruits, des sorbets, des jus tout prêts, et rien de bien intéressant à mettre dedans.

 

Les Huiles Essentielles dans les smoothieshuiles

Pourquoi pas ?

Les Huiles Essentielles ont besoin d’une base grasse pour être dispersées, alors qu’est-ce qui vous empêche de profiter d’une cuillère de purée d’amande ou de yaourt entier pour y faire tomber une goutte d’HE d’orange, de rose, de néroli ou de menthe poivrée pour ceux qui aiment les sensations fortes (surtout, avec du chocolat !).

En plus de goût, vous aurez tous les bénéfices thérapeutiques de la goutte ajoutée !

 

Enfin, voici une vidéo qui vous explique comment l’absorption des nutriments fait la différence dans la santé de vos enfants :

 

webinar ecole des parents from cecile Ellert on Vimeo.

Tags: , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

10 comments

  • Je suis tellement contente que vous ayez fait un article sur les jus. J’ai suivi le régime anti-candida. Je me suis fait des jus, mais pas autant qu’indique dans le régime n’ayant pas compris toute son importance. Maintenant que j’en ressent les bienfaits, j’encourage tout le monde à boire des jus, beaucoup de jus. De l’énergie à l’état pur. C’est mieux que du café! Alors avis à tous, buvez du jus que vous faites vous-même!!!

    • Chère Catherine,
      C’est ma faute : j’aurai du être plus explicite sur l’importance des jus dans mon livre…mea culpa…
      Un grand merci pour votre témoignage!
      Cécile

  • Bonsoir Cécile,

    Au début de la vidéo, j’ai tout de suite accroché à ceci. Je l’ai arrêté pour pouvoir écrire:

    Les enfants aiment et réclament les aliments que les parents voudraient qu’ils évitent de consommer, car ce sont les parents qui leur donnent ces aliments et leur font goûter.

    Il n’y a qu’à penser au fameux gâteau d’anniversaire à l’âge d’un an! Quel parent n’a pas une photo du premier anniversaire de leur enfant avec du chocolat plein la figure. Est-ce le bébé qui réclamait ce gâteau ou les parents qui en ont offert à leur bébé?

    Les enfants mangent ce que leurs parents leur donnent à manger. S’il n’y a jamais de sucrerie ou de mauvais aliments sur la table, jamais de bonbons entre les repas, comment les enfants vont-ils savoir que ça existe et que ça se mange? En regardant les autres enfants en manger, parce que les parents des autres en donnent à leurs enfants. Encore là, ce sont encore des parents qui donnent le goût aux enfants de manger ce qu’ils essaient par la suite de leur enlever.

    Je ne veux pas comparer les enfants aux chats ou aux chiens. Mais, que mange un chat ou un chien? Ce que le maître lui donne à manger. Il y a des chats et des chiens qui ne mangent jamais de bouffe de table et ne viennent jamais quêter de la nourriture lorsque leur maître est en train de manger. C’est une question d’habitude.

    C’est comme la cigarette : vaut mieux ne jamais commencer au lieu d’avoir à arrêter par la suite. C’est moins compliqué de cette façon.

    Je n’ai pas d’enfants, mais pas besoin d’avoir d’enfants pour comprendre mon point de vue. C’est juste de la logique.

    Peut-être que de «priver» les enfants de cochonneries n’est pas une solution pour tous. Certains diront que ces enfants privés de sucreries et autres désastres font pitié.

    Dans ce cas, une vedette de la télé québécoise qui aime le junk food et qui a trois enfants réserve le repas du samedi midi seulement pour les frites et les hamburgers au resto pour toute la famille (et c’est un rituel presque sacré pour eux) et ses enfants mangent correctement le reste du temps. L’idée n’est pas mauvaises, à mon avis.

    Il y a encore des parents qui ne savent pas ce que leurs enfants devraient manger, car ils n’y connaissent rien en nutrition. Pas plus loin que la semaine dernière, un homme dans la trentaine environ avec deux enfants de 7 ou 8 ans étaient à la caisse de l’épicerie avec des pains et des saucisses à hot dog et des petits gâteaux au chocolat. Il était 18h30 et je suis certaine qu’il allait préparer ça pour souper à ces deux pauvres enfants… Tout le monde n’a pas les moyens de manger convenablement et d’autres n’ont aucune connaissance nutritionnelle. Dommage dans les deux cas.

    Pour en revenir à ton sujet principal, soit les jus et les smoothies aux fruits, je ne bois ni l’un ni l’autre, car c’est beaucoup trop sucré pour moi et je connais les effets désagréables d’une baisse de sucre.

    J’ai sorti l’ancien extracteur à jus de ma mère qui n’a pas fonctionné depuis très très très longtemps et j’aimerais bien pouvoir trouver un endroit où le faire vérifier pour savoir s’il est encore en état de fonctionnement. J’aimais bien les jus de carottes, céleri et betteraves…

    Amicalement,

    Sco!
    P.S. Désolée pour la longueur du commentaire et tous ces sujets dans un seul commentaire…

    • Ah ah! Ne t’excuse pas Sco!, je te reconnais bien là! J’aime quand mes lignes provoquent des romans fleuves!
      Ici, à la maison, nous ne faisons que des jus de légume, sauf lorsque les pommes ou les raisons sont irrésistibles. Essaye les jus faits avec des carottes du jardin! C’est le meilleur moyen de vérifier que le juicer de ta maman marche encore…Go Sco! Go!

  • Bonjour Cécile
    Merci pour cette clarification très utile
    Je vais me remettre aux jus
    Amitiés
    Janine

  • Bonjour Cécile,

    Je viens justement de commandé un mixeur assez puissant pour pouvoir me faire des jus, des smoothies et des soupes. Je trouve le concept extra et j’ai juste super hâte de me faire mes propres jus le matin. Tu préconises le jus de légume le matin ? Pourquoi pas, à essayer: )
    De toute façon je vais éplucher un peu toutes les recettes proposées sur le net sur ces sujets, j’ai envie de m’amuser à tester de nouvelles choses aussi !

    Bien amicalement,
    Dorian

    • Bravo Dorian! Par contre, fait attention avec ton mixer, que ça ne soit pas qu’une façon de tout liquéfier, pulpe incluse! Il est de nombreux cas où il est intéressant de ne pas avoir de pulpe dans les jus car la cellulose est souvent irritante. Soi sur de pouvoir avec l’option d’extraire la pulpe du jus!
      Amitiés,
      Cécile

  • Bonjour,

    Y a t-il une différence entre un extracteur et un mixeur ? qu’elle est la puissance préconisée ?

    Merci pour les réponses et pour tous ces articles fort intéressants.

    Nathalie

    • Nathalie, l’extracteur sépare la pulpe et le jus. Vous obtenez le jus d’un coté, et la pulpe à jeter de l’autre. Le mixer sert à faire les smoothies qui contiennent à la fois le jus et la pulpe. Deux outils différents, deux utilisations différentes…

  • […] encore capable de manger autre chose, comme de la salade ou des fruits !” [Cécile Ellert, http://www.clubequilibrenaturel.com/jus-ou-smoothie/] […]

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top