Les jus, autant que les smoothies, font partie des outils de la personne en bonne santé, même si ce sont deux façons différentes de consommer rapidement une grande concentration de nutriments.

Mais savez vous ce que vous obtenez de l’un ou de l’autre?

 

Ce que le jus vous donne

 

Nous parlons bien évidemment du jus frais, extrait d’une presse ou d’une centrifugeuse, pas du jus reconstitué à partir d’un concentré.hurom

Un jus c’est la promesse d’une absorption quasi instantanée

En effet, souvenez vous que les aliments solides réclament d’être digérés… ce qui signifie que notre système digestif doit travailler.

Sans leur pulpe, les fruits et les légumes sont délivrés des fibres qui nécessitent la digestion : ils deviennent des concentrés de nutriments.

Ces nutriments vont arriver jusqu’aux cellules et aux tissus en très peu de temps comparé à des aliments entiers, ou même à des smoothies.

 

Votre sang va absorber ces vitamines, enzymes et minéraux très facilement et donner un peu de répit à votre système digestif.

 

Ce répit est souvent le bien venu lorsque l’on a un intestin sensible ou endommagé par une longue prise de médicaments.

 

Cela explique pourquoi les jus offrent une « perfusion » d’énergie instantanée que même un smoothie ne peut pas fournir, surtout chez une personne dont le système digestif est irrité, inflammé, et que des fibres feraient réagir. jus multi

Pour vous donner un exemple : le jus de légume est ce que je suggère de prendre en premier, le matin, dans mon régime anti-candida.

Même sans les fibres, il stimule le transit, donne des enzymes, détoxifie, nourrit, hydrate et répare le système digestif

Dans de nombreux cas où l’estomac a besoin de repos, les jus offrent une réponse thérapeutique : leur concentré de nutriments facilite la régénération cellulaire et la cicatrisation des tissus et l’absence de fibres facilite la désinflammation.

 

Un concentré de nutrimentscarotte

Non seulement les jus rendent les nutriments très faciles à absorber, mais ils permettent de consommer en un verre une quantité de fruits et légumes bien trop importante pour notre assiette.

En moyenne, dans un grand verre de jus le légume on trouve 5 grandes carottes, 2 branches de céleri, un poignée d’épinard ou de persil…tous ces légumes, cela prendrait beaucoup d’énergie et de temps de les consommer, beaucoup plus que de boire un verre de jus de légumes !

Lorsque l’on veut augmenter notre consommation de légumes, les jus offrent une magnifique opportunité : après un verre de jus de légume, on est encore capable de manger autre chose, comme de la salade ou des fruits !

Certainement pas après un smoothie.

 

Le smoothiesmoothies

 

 

Le plein de fibres

Parce que les smoothies sont traditionnellement fabriqués sur une base liquide (eau, lait, jus, yaourt) dans laquelle on mélange des aliments entiers comme des fruits, les feuilles vertes, noix et graines, vous vous retrouvez avec un concentré de fibres.

Toutes ces fibres sont un bon moyen de se remplir l’estomac et de calmer la faim quand on suit un régime !

Les fibres sont essentielles à la santé du transit, donc, indispensables pour soigner la constipation, une des grandes sources d’auto-intoxication dont même les enfants finissent pas souffrir aujourd’hui.

Contrôler le niveau de sucre

Il faut se souvenir que les jus de fruits peuvent être une grande source de sucre. Même si ce sucre est naturel, c’est tout de même du sucre que le corps doit assimiler et qui peut entretenir une addiction.

Or, si vous consommer tout ce sucre sans y ajouter des protéines (sous forme d’oléagineux, de poudre de protéine), vous allez vous retrouver avec un taux de sucre dans le sang plus haut que prévu et les effets secondaires qui vont avec.

L’intérêt du smoothie est d’associer des ingrédients d’un grand intérêt nutritionnel tels que des protéines (poudre de whey, beurre d’amande, graines de courges) des fibres (graines de lin, de chia) et des graisses (noix de coco, avocat, huile de lin, huile de coco) à des fruits secsingrédients séduisants comme les fruits rouges ou autres fruits très parfumés, dont l’index glycémique sera alors diminué.

 

Mais l’intérêt majeur d’un bon smoothie est qu’il est un repas liquide capable de calmer la faim pour plusieurs heures.

 

Donner des protéines après l’effort

Si vous avez besoin de vous remettre d’un effort intensif, d’une séance de gym, d’un match de foot, une activité physique qui vous donne faim et vous fatigue, le smoothie sera plus indiqué qu’un jus.

Yaourt, beurre d’amande, poudre de protéine et banane vous donneront les éléctrolytes et le glycogène nécessaire pour renflouer vos pertes !

En fait, la très grande variété d’ingrédients utilisés dans les smoothies permet de vous fabriquer une boisson sur mesure, avec des ingrédients entiers, dont votre corps réclame la valeur nutritive.

Le snack des adossmoothie pour ado

A l’heure où les adolescents ont tendance à se jeter sur des cochonneries et ne pas avoir conscience de ce qu’ils mangent, le smoothie est une bonne façon de les laisser jouer à se préparer des concoctions parfois bizarres mais sans doute plus nourrissantes qu’un paquet de biscuits.

Pour vous donner un exemple, voici ce que mon fils s’est fabriqué récemment :

Un fond de lait d’amande, des glaçons, une cuillère de yaourt nature, une grosse poignée de céréales croustillantes à la cannelle, une cuillère de beurre d’amande et une cuillère de poudre de protéine.

Il a tout mixé en une sorte de glace un peu coulante et s’est calé l’estomac avec ça après le foot !

 

Le matériel du moothiemixer

Bien sur, il vaut mieux avoir à disposition un mixer performant, puissant et non bruyant.

J’en ai choisi un doté de trois rangées de lames, qui offre aussi des timbales individuelles, ce qui permet de faire un smoothie pour une personne. Il fallait y penser…

Choisissez un mixer puissant qui ne va pas rendre l’âme sur le moindre glaçon : si ça n’est pas rapide et facile à utiliser, personne ne s’en servira.

Dernier conseil : méfiez vous des smoothies de bar à jus où les ingrédients sont souvent ludiques mais trop riches en sucre comme des bases de fruits, des sorbets, des jus tout prêts, et rien de bien intéressant à mettre dedans.

 

Les Huiles Essentielles dans les smoothieshuiles

Pourquoi pas ?

Les Huiles Essentielles ont besoin d’une base grasse pour être dispersées, alors qu’est-ce qui vous empêche de profiter d’une cuillère de purée d’amande ou de yaourt entier pour y faire tomber une goutte d’HE d’orange, de rose, de néroli ou de menthe poivrée pour ceux qui aiment les sensations fortes (surtout, avec du chocolat !).

En plus de goût, vous aurez tous les bénéfices thérapeutiques de la goutte ajoutée !

 

Enfin, voici une vidéo qui vous explique comment l’absorption des nutriments fait la différence dans la santé de vos enfants :

 

webinar ecole des parents from cecile Ellert on Vimeo.

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • yhs-fh_lsonsw
  • jus ou smoothies