Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

L’inflammation : à savoir pour la reconnaitre et la prévenir

L’inflammation fait partie des systèmes de défense du corps contre les irritations, les infections, les toxines et autres molécules étrangères à l’organisme. Une des plus grandes sources de douleur quotidienne.

Mais, quand on sait combien il peut être dangereux de prendre des anti-inflammatoires sur le long terme, il est bien plus malin d’apprendre à s’en passer, simplement et naturellement.

Il faut savoir reconnaitre les autres facteurs peuvent aussi provoquer de l’inflammation  et auxquels on est confrontés régulièrement:
• l’excès de médicaments,
• les toxines environnementales,
• l’attaque des radicaux libres,
virus

• les traumas,
• les infections bactériennes, fongiques ou virales.

 

Mais il y a aussi les causes moins connues d’une inflammation moins visible, chronique telles que
• les allergies,
• l’arthrite,
• l’asthme,
• le syndrome du colon irritable,
• les maladies auto-immunes,
• la colite ulcérative,
• l’ulcère peptique
• ainsi que la prise de poids, surtout lorsqu’elle est localisées autour de la taille
• et l’obésité.

Cette inflammation sous-jacente attire particulièrement l’attention des chercheurs car on la soupçonne comme n’étant pas le produit d’une infection quelconque, mais à l’origine d’un grand nombre de maladies allant des maladies cardiovasculaires et du diabète, jusqu’à la maladie d’Alzheimer, à l’arthrite et à d’autres maladies chroniques.

Il est vrai qu’il est difficile d’identifier à quel moment l’inflammation est la cause ou le produit d’une maladie, tant elle fait partie de l’ensemble du processus, depuis le déclenchement jusqu’au développement.

Une chose est sure, on a fait le lien entre :
• l’inflammation et les maladies cardiovasculaires,
• l’inflammation et l’obésité,
• l’inflammation et le diabète 2.

Nous donnons tous les jours des tonnes d’occasions à notre corps d’être irrité et donc doucement enflammé, par des petites choses comme
• une gingivite,
• des réactions d’intolérance à des aliments,
cup cakes

• des allergies,
• la consommation de sucre et de graisses animales.

Dans les cas où elle ne se manifeste pas sous sa forme équilibrée et manifeste, l’inflammation devient une tueuse silencieuse et discrète.

Dans le cas de la prise de poids, l’inflammation la favorise, mais aussi l’entretient.

La principale cause d’inflammation chronique est aujourd’hui notre alimentation telle qu’elle nous est suggérée par l’industrie alimentaire, les grandes surfaces et les lobbies des produits laitiers, du maïs, du bœuf et du blé qui nous gavent de produits industriels à l’index glycémique élevé.

J’appelle cela la toxicité.

Voici l’enregistrement d’un webinaire consacré à la toxicité dans lequel je vous explique tout.

 

 

 

 

Une bonne illustration de la manifestation de cette inflammation chronique est le développement anarchique du candida albicans, depuis notre système digestif jusqu’à n’importe où dans notre organisme.

Voici la (longue) liste des facteurs qui vous relient à l’inflammation :

• Des allergies de saison (rhume des foins par exemple)
• Des allergies alimentaires qui vous font dire que vous ne « digérez pas bien » tel ou tel aliment,
• Une surexposition à des polluants, des pesticides, des produits chimiques
• Une surexposition à un travail stressant, des collaborateurs ou un patron difficiles à vivres
• Des infections fréquentes (rhumes, sinusites, angines, cystites, eczéma, acné, boutons de fièvre)
• De l’arthrite, de la polyarthrite, du lupus
• De la colopathie (syndrome du colon irritable)
• Des problèmes comportementaux tels qu’un déficit d’attention chronique, de l’autisme
• Des maladies de cœurs
• Du diabète
• De l’obésité
• De la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer
obèse qui boit

• Un certain niveau de stress quotidien
• Une consommation de plus de trois verres d’alcool par semaine
• Moins de trois fois 30 minutes d’exercice par semaine

Si plus de trois de ces lignes concernent votre vie, il est important que vous agissiez pour éliminer la cause d’inflammation.

Il peut être utile d’en déterminer la cause :

Pour cela, vous pouvez demander qu’on teste votre niveau de CRP, protéine C-réactive.
Cette protéine se trouve dans le sang et elle représente le principal marqueur d’inflammation. Ce test vous donnera un ordre de grandeur de l’étendue de votre état d’inflammation.

Et puis, le secret revient à avoir le réflexe Huiles Essentielles pour la douleur! Associées à une bonne supplémentation, vous avez tout ce qu’il faut pour ne pas entrer dans le cercle vicieux de l’inflammation entretenue par la toxicité!

Tout vous est expliqué dans cet article sur la douleur.

En même temps, si vous vous savez envahi par l’inflammation, faire un régime, de l’exercice, éliminer une invasion par candida et pratiquer une méthode de relaxation est la voie royale, et ce, quel qu‘en soit son niveau.

Alors dites moi, comment vivez-vous avec l’inflammation? Savez-vous la reconnaitre? Vous êtes vous habitué à votre inflammation? Que faites vous pour la combattre?

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

2 comments

  • bonsoir Cecile,
    j’ai limité le sucre ( et perdu quelques kilos … ) et surtout j’ai arrêté les médicaments en premier les anti inflammatoires : la gêne et la douleur ne se sont pas intensifiées, et après, suite à la lecture d’un de vos dossiers, l’inexium ( pris pour des reflus gastro-oesophagiens ) mais là je rencontre quelques difficultés Quand ça me gène trop je bois un grand bol d’eau tiède ça me calme pour un moment J’attends avec impatience vos cours
    merci pour toutes les informations que vous partagez
    arlette

  • Bonjour, moi j’aimerais bien que vous m’éclaircie unpeu plus sur mon cas bon sa fait dissons 6ans j’ai des petite douleur dans mes doigts main droite sa vien sa part je voyais sa normal en pensant que c’était due aux fitigue que j’utilisé trop m’a main la en 2015 la douleur et venue fort mes doigts commencé a être enflé janvier 2016 j’ai décidé d’aller un test prise de sang en croyant que j’ai arthrite mes test mont révélée que tout et ok sauf que mon ESR devait être 0 a 15 pour moi c arrivé 30mg par hr et que j’ai une sévère imflammation un ans j’ai des douleur maintenant aux bras droite que j’arrive pas a dormir tellement j’ai mal la mon pied aussi gonfle et me fait mal la janvier 2017 j’ai refait mes test ESR c descendue a 15mg j’ai toujour mal au bras je souffre ont me donne pas vraiment d’explication même pas médicament j’ai fait trois fois acuponcture sa ma soulager unpeu mes en vain la je prends des truc naturel c tout pouvait vous m’aider mercie

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top