Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

L’aromathérapie holistique de l’immunité


HE citron

Les huiles essentielles sont constituées de plusieurs familles chimiques desquelles on distingue deux constituants chimiques aux pouvoirs largement anti-infectieux : Les aldéhydes (citron), les phénols (thym, marjolaine)  et les alcools monoterpéniques (lavande, géranium, arbre à thé)

Ce pouvoir anti-infectieux signifie : microbicide à large spectre (bactéricide, fongicide et viricide).

D’une part le microbe est attaqué par les molécules aromatiques et d’autre part, l’ensemble du système psycho-neuro-endocrino-immunitaire est stimulé de façon à ce que son propre système de défense entre en action.

Comme bon exemple, nous avons le géraniol issu de l’huile essentielle de Palmarosa, à la fois puissant anti-infectieux, stimulant réputé du système immunitaire et excellent utérotonique.

De même, l’huile essentielle de menthe poivrée contient du menthol, à la fois anti-infectieux et hépatostimulant.

Une autre famille chimique, les oxydes, possède également des propriétés anti-infectieuses mais qui diffèrent d’un oxyde à l’autre.

On retiendra l’oxyde de l’hyssope décubens, à la fois antiviral et immuno-restaurateur, de même que le 1.8 cinéole de l’eucalyptus globules, un antibactérien bien connu.

Voici, pour vous aider, une liste des huiles les plus indiquées dans la lutte contre les envahisseurs pathogènes (les virus, microbes, bactéries etc…) à ajouter à celles citées plus haut :

  • Le thym vulgaire à géraniol : antimicrobien, antibactérien majeur à large spectre, antifongique et antiviral, et dépourvu de contre-indications thymus vulgaris

Mais en règle générale, toutes les huiles essentielles de thym, depuis le thymus serpylum jusqu’au thymus vulgaris, sont d’excellents agents anti-infectieux.

  • La Ravensara aromatique est de son côté extrêmement anti-virale, donc très utilisée en période de grippe.
  • La Marjolaine des jardins (Origanum marjorama), anti-bactérienne et anti-infectieuse, elle est l’huile essentielle active sur les “coques” : staphylocoques doré, pneumocoque, colibacille.
  • L’arbre à thé est une autre huile fortement anti-infectieuse, anti-bactérienne à large spectre, antifongique, antivirale, antiparasitaire (amblais, ascaris, ankylostomes) et antiseptique. A avoir en grande quantité chez soi, ne nécessite aucune dilution, c’est la boite à pharmacie de poche la plus pratique.
  • L’huile essentielle de citron (Citrus limon) est une des huiles essentielles les plus anti-infectieuses, antibactériennes, antiseptiques et antivirales, à conseiller pour désinfecter l’atmosphère d’une chambre de malade ou d’une salle de classe en période d’épidémie.
  • La cannelle de Chine : anti-infectieuse, anti-bactérienne à très large spectre très puissante, antivirale, antifongique, anti-parasitaire, anti-fermentaire et antiseptique. C’est l’huile essentielle des gastro-entérites virales et infectieuses.

Avec ces huiles, vous êtes prémuni contre les épidémies de toutes sortes et les voyages en pays exotiques à risque.

Pour certains, à la suite d’un traitement traditionnel dévastateur sur l’intégrité du système digestif et sur l’immunité , il peut être utile de se supplémenter pour donner à l’organisme de quoi se remettre en route.

La supplémentation du système immunitaire

noni

Tout d’abord, sachez que

  • tout ce qui participera à nettoyer votre foie aidera votre immunité,
  • tout ce qui nettoiera votre colon,
  • tout ce qui stimulera votre système lymphatique aussi.
  • et surtout, tout ce qui participera à l’alkalanisation de votre organisme, donc à sa désacidification et désinflammation.

Il est donc extrêmement utile d’augmenter votre consommation de vitamines, de minéraux, d’acides aminés grâce à des  sources liquides, plus rapides d’action et mieux assimilées telles que des jus de fruits et légumes que vous extrayez vous même, du jus d’herbe de blé, frais ou en poudre ou le jus Tahitian Noni sans doute le meilleur choix, dont l’action immuno-stimulante a été démontrée scientifiquement, et sur l’efficacité duquel vous pouvez vous reposer.

Il est indispensable de prendre des probiotiques assortis tels que Lactobacillus acidophiles, lactobacillus bulgaricus et Bifidobactérium bifidum pour aider votre flore intestinale à se reconstituer.

Les indications contenues dans les pages consacrées à l’estomac peuvent aussi vous aider à bien faire ainsi que celles consacrées au Candida albicans, très souvent à l’origine de vos problèmes de santé et d’équilibre en général.

Dans tous les cas de protection de l’immunité, il est fortement conseillé de prendre des acides gras essentiels, de préférence de source végétale comme l’huile de lin, d’onagre, de graine de cassis. Les omégas 3 se trouvent facilement sous forme de gélules d’huile de lin.

Pour être le plus cohérent possible avec cette supplémentation, suivez quelques règles nutritionnelles, telles que :

  • éviter les produits animaux industriels, les produits industriels, le sucre sous toutes ses formes, les produits raffinés, les sodas, l’alcool et la suralimentation!
  • pratiquer une forme de jeune hydrique une fois par mois est un bon exercice de frugalité :

Contentez vous de boire des jus frais faits maison, des tisanes, du jus de noni, de l’eau additionnée de jus de citron. Dormez, méditez, respirez, ne vous laissez pas polluer par quoi que ce soit, consacrez vous à vous.

Vous retrouverez toutes ces notions avec bien d’autres nécessaires à la protection de votre équilibre, à son atteinte et à votre autonomie face à la maladie dans l’Essentiel de l’Equilibre, Manuel d’aromathérapie holistique paperbackstack_550x498(1) - copie

ainsi que dans le livre dans lequel vous trouverez une liste exhaustive d’outils contre l’auto-immunité, l’Equilibre de l’Immunité

 

paperbackstack_550x498

 

 

 

 

Et vous, que faites vous pour protéger votre équilibre immunitaire?

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

6 comments

  • Bonjour,
    Je m’intéresse de plus en plus aux huiles essentielles. Je n’ai pas de gros problèmes de santé mais une tendance à avoir les yeux un peu trop secs, ce qui entraine fatigue visuelle et sensibilité à la lumière. D’autant plus que j’ai une mauvaise vue due à une malformation de la rétine. Je suis déjà très sensible à la lumière à l’origine alors ce manque de larmes me gâche un peu la vie au point de ne parfois même plus pouvoir lire un livre le temps que ça se calme un peu. Je ne mange pratiquement plus de gluten et cela me soulage au niveau inflammatoire. La fatigue visuelle est présente mais je n’ai plus l’inflammation des yeux. Je ne trouve aucune réponse efficace à ce problème. Est ce que l’un de vos livres pourrait me donner des pistes ? Si oui lequel ? Désolée si je ne pose pas la question au bon endroit, je n’ai pas trouvé où la poser. Merci d’avance, cordialement, Aude

  • Rouschmeyer Dominique

    Bonjour, ma fille qui a 35 ans a un staphylocoque doré depuis 1 an. Les réactions sont de gros abcès purulants au point certains de devoir les faire inciser. Elle a contracté ça suite à un travail thérapeutique sans touché, sans aiguilles ! uniquement le verbal.

    J’ai cherché sur internet et c’est comme cela que je suis tombée sur votre site et suivi vos conseils. Je suis allée voir une amie qui est naturopathe
    qui m’a conseillée des huiles essentielles comme le romarin officinalis, tea tree et lavande aspic en interne, 1g/de chaque /jour. En externe si abcès dans un peu d’huile végétale 30g de chaque pour massage sur zone.

    C’est vraiment un phénomène très pénible d’avoir des abcès qui se mettent n’importe où.

    Qu’en pensez-vous ?
    Merci pour votre réponse.
    Bonne journée,
    Dominique

  • Marie Jeanne RIVIERE

    Bonjour Cécile
    Et sur un angoissé de 36 ans super intelligent qui fuit sa vie dans son écran d’ordinateur qui n’arrive pas à faire les bons choix pour en sortir et fume beaucoup comment l’aider?
    J’ai essayé de proposer et fais les jus frais mais il n’ai pas toujours disposé à le boire … J’en profite alors?
    Comment puis-je aider au démarrage de SA démarche pour en sortir. Merci pour votre réponse MJ

    • Cecile Ellert

      Ah ah! Je vois que nous avons le même à la maison! 🙂
      Bon…le truc c’est de commencer perfidement en vaporisant des huiles essentielles un peu partout dans la maison. Ce simple geste va lui en faire respirer à son insu! Mettez lui de l’encens d’oliban, de la menthe bergamote et du citron…

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top