Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Huiles essentielles pour la route

 

Prendre la route ou l’avion peut devenir un calvaire si un de nos enfants ne supporte pas le trajet.haute mer

Ce sont surtout de plus souvent les enfants qui souffrent du mal des transports, et pour de nombreux parents, l’idée de leur faire avaler des médicaments anti-vomitifs n’est pas la solution car ils n’éliminent pas tous les symptômes.

Ils ont raison…puisqu’il y a les huiles essentielles!

Que ceux qui lisent et croient que les huiles essentielles ne sont pas pour les enfants de moins de 7 ans se rassurent : c’est faux et archi faux, tant qu’il n’y a pas d’ingestion. Tout est dans le choix d’administration! On ne va rien leur faire avaler, simplement les masser.

Un bébé d’un jour peut profiter des huiles essentielles qu’on lui fera respirer…mais on ne les lui présentera pas sur un sucre, bien évidement!

 

L’huile essentielle de gingembre à la rescoussegingembre

Pour ce qui est du mal des transports, le gingembre a été utilisé depuis des siècles pour traiter les problèmes d’estomac en général et au cours des 25 dernière années la science a démontré son efficacité sur le mal des transports en particulier.

Une étude a documenté l’action de cette racine sur 80 cadets de la marine qui n’étaient pas encore habitués à naviguer en haute mer.

On leur a donné ou une pilule placebo ou un gramme de gingembre pulvérisé. Et bien c’est le gingembre qui a permis de soulager les nausées, sueurs froides, vomissements et vertiges (comme quoi, ce ne sont pas des symptômes d’origine psychosomatiques….)

On trouve le gingembre en teinture, pilules etc…mais surtout, c’est une huile essentielle aux nombreuses propriétés!

Quand j’étais enceinte, on me faisait boire de la Ginger ale : canada dry etc…mais je ne suis pas sure qu’un bébé aime ça…

 

Le mélange d’huiles essentielles à préparerhuiles

Voici mon mélange magique contre le mal de transport et toutes formes de douleurs associées, et préventif des éventuelles cochonneries virales qu’il est si facile d’attraper dans les avions :

Pour un enfant de plus de trois ans, préparez une petite bouteille en verre teinté de 30 ml en la remplissant de 20 ml d’huile de base

Ajoutez y :

  • 2 gouttes d’HE de cinamomum cassia
  • 3 gouttes d’HE de mentha piperita
  • 8 gouttes d’HE de zingiber officinalis

Secouez bien et massez la poitrine et les avants bras de votre enfant avec un peu de cette huile, matin et soir,  un jour ou deux avant le départ, et fréquemment après. Vous pouvez renouveler l’application régulièrement sans risque de surdosage.

Pour un adulte, doublez simplement les doses d’huiles essentielles dans la même quantité de base.

 

Les points qui accompagnent les huiles essentielles

Ensuite, il y a quelques points d’acupression à ajouter pour garantir l’effet recherché :

On trouve de plus en plus facilement des bracelets d’acupression pour le mal de transport.

Associés aux huiles essentielles, ils font merveille!

Le tout est de les placer au bon endroit.

 

photo braceletsFaites bien attention : trois doigts après la pliure du poignet! On place la boule du bracelet sous le troisième doigt.

Si la boule est bien placée, on ressent une forme d’engourdissement dans l’avant bras.

 

Huiles essentielles et bracelet : c’est suffisant ?

Il y en a pour qui les huiles seules sont suffisantes, ou les bracelets seuls, mais l’association des deux crée une synergie à ne pas négliger.

Enfin, il y a aussi du bon sens à considérer :

  • Ne pas lire dans la voiture
  • Sur un bateau, rester sur le pont
  • Dans un avion, avoir une place à l’avant
  • Une bonne ventilation
  • Boire beaucoup d’eau
  • Manger très légèrement et plutôt des pommes crues en lamelles (éviter les religieuses au chocolat…)
  • Bien respirer, profondément, en écoutant de la musique relaxante

 

Si votre enfant se plaint de maux de tête, l’huile gingembre-menthe est un anti-inflammatoire naturel que vous pouvez utiliser pour lui masser les tempes, le haut du cou.massage pour enfant

Si ses douleurs sont musculaires et articulaires, la même huile est efficace en massage des zones douloureuses.

Voilà…un seul produit hyper efficace qui sert à tout ! Il ne vous reste plus qu’à le préparer et l’avoir sous la main, prêt à l’emploi pour votre prochain voyage…

Découvrez aussi le kit des huiles essentielles du voyage

Pour tout savoir sur l’administration des huiles essentielles sur les enfants de tous les âges mais aussi apprendre à protéger toute la famille de la plupart des maladies courantes, découvrez le manuel d’aromathérapie holistique: l’Essentiel de l’Equilibre

Et vous, comment se passent vos heures sur la route avec des enfants?

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

12 comments

  • Bonjour Cécile,
    Excellente idée que cet article sur les solutions au mal des transport. Si j’avais su tout cela plus tôt !!!
    Personnellement, j’ai guéri le mien grâce aux bracelets d’acupression. Incroyable. Je suis même capable de lire à l’arrière d’une voiture.
    Quant au gingembre et la menthe, ils font toujours partie de ma trousse personnelle de voyage. Quand aux autres, je ne les connaîs pas, mais vais essayer de les trouver.
    J’ai quand même la chance que mes enfants ne soient jamais malades en voyage. Il faut dire que je les ai beaucoup traînés à travers la planète quand ils étaient tout petits…
    Merci et à bientôt !

    • Tu sais Bernadette, si j’ai pu rassembler tous les tuyaux dont je parle ici, c’est parce que je les ai testés….sur moi! Entre les 15 heures et plus d’avion qui m’ont séparées de la France depuis 20 ans et tous les trajets que j’ai du faire en bateau durant toutes les années où j’ai vécu sur une ile, j’ai eu le temps de trouver des solutions à mon horrible mal des transports..et c’est vrai que les bracelets d’acupression ont tout changé. Mais bon, je continue à tout combiner pour ne prendre aucun risque. Je crois que le mal de transport est ce qui m’est arrivé de pire physiquement dans ma vie, et je suis prête à tout pour ne pas avoir à le subir à nouveau.

  • Bonsoir Cécile,

    Je dirais qu’en avion, c’est d’avoir un hublot pour pouvoir voir à l’extérieur. En tout cas, ça m’aide. Pour ce qui est des bracelets, est-ce que tu les utilises sur les deux bras ou juste sur un seul bras et lequel?

    Il y a aussi des trucs qu’on donne sur les bateaux de croisière à se placer derrière l’oreille, mais je ne me souviens plus de quoi au juste. Je n’ai jamais fait de grandes croisières. Je ne sais pas si c’est efficace.

    Ah oui! Voyager avec des enfants qui ne dorment pas durant le trajet ça doit être un défi : soit ils ont le mal des transports, soit ils se lamentent pour savoir quand on va arriver…

    Entre deux maux, il faut choisir le moindre. Allons-y donc pour tes conseils sur les huiles essentielles. Existe-t-il un mélanger pour faire patienter les enfants durant le voyage?

    Amicalement,

    Sco! 😉

    • Chère Sco!
      Et bien figure toi que s’il n’existe pas de mélange qui fasse patienter les enfants, il existe une huile qui calme les plus excités : la mandarine! Si en plus on l’associe à la lavande, c’est le coup de barre!
      des bises,
      Cécile

  • Bonjour Cécile,
    la question est plutôt: comment ça se passe pour moi
    quand je dois prendre la route et que ce n’est pas moi qui conduit?
    je vais tester tes huiles car, une fois sur deux je ne supporte
    pas les virages.
    j’ai pensé que c’était du au fait de manger ou pas mais je crois
    aussi que cela a à voir avec l’énergie et qu’une voiture est une cage de faradet
    où les énergies ne passent pas!

    • Et bien Hannah, si tu voyages, tu vas en avoir bien besoin! J’ai donné ces huiles et les bracelets à mon fils lorsqu’il a été grimper l’Anapurna. Il a été le seul à ne pas souffrir du mal d’altitude! Et puis surtout, dans des pays comme le Népal, il vaut mieux protéger son foie et son système digestif. Là, tu fais d’une pierre plusieurs coups!

  • […] Les huiles essentielles de la route. Ce sont surtout de plus souvent les enfants qui souffrent du mal des transports, et pour de nombreux parents, l’idée de leur faire avaler des médicaments anti-vomitifs n’est pas la solution car ils n’éliminent pas tous les symptômes. […]

  • Bonjour !

    Ma puce de 9 mois pleure beaucoup en voiture.

    Je pense qu’il y a deux choses :

    – un inconfort criant (parce que malgré la proposition de manger une banane (ce qu’elle adore), il arrive qu’elle continue à hurler). Donc, mal des transports.

    – une envie, parfois, de ne simplement pas être en voiture, de faire des câlins,… Mais l’absence de réponse à ses demandes génère des hurlements.

    Que faire pour chacune de ces deux hypothèses ? Si je ne me trompe pas, les huiles essentielles de cannelle et surtout de menthe poivrée sont déconseillées aux enfants, et encore plus aux bébés.

    Existe-t-il des réflexes simples ? Pour les bébés, en voiture ? Des huiles essentielles plus douces ?
    A diffuser éventuellement pendant le trajet (j’ai un diffuseur pour voiture) ?

    Merci d’avance !

    • Chère Anne,
      Cannelle et menthe poivrée ne sont pas déconseillées aux bébés, tant qu’elles sont correctement diluées. Il ne s’agit pas ici de leur faire ingérer. Votre bébé peut profiter de la puissance de ces huiles à raison d’une goutte dans 5ml de base, donc, vous pouvez lui mettre une goutte de chaque dans 10 ml de base. Mais le mieux revient à lui faire respirer sans lui en mettre sur la peau! Simplement en plaçant un coton sur lequel vous aurez fait tomber deux ou trois gouttes de chaque huile et en le plaçant près d’elle dans la voiture…vous pouvez aussi diffuser de la menthe-bergamote, moins forte que la menthe poivrée, et qui ne donnera pas envie de dormir au conducteur 🙂

  • Bonjour,
    Je suis allergique à l’HE de cannelle !!! Et pourtant j’adore la déguster . Par quoi puis je la remplacer.
    J’ai essayé aussi le mélange pour voyage : lavande aspic, menthe poivrée et cannelle mais même probleme d’irruption sur la peau localisé à l’endroit de la pose
    Merci !!!

    • Dominique, si vous n’allez pas dans des pays exotiques où vous risquez la tourista, vous pouvez vous passer de la cannelle et la remplacer par le gingembre

      • Merci pour votre réponse
        pour nos petits déplacements je remplacerai donc la cannelle par le gingembre mais nous partons souvent dans des pays avec risques de touriste alors l’origan peu il avoir le même effet ? Un autre HÉ ?
        Bonnes vacances
        Merci !!

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top