Lorsque nous respirons une huile essentielle, son odeur voyage dans diverses régions de notre cerveau, dont certaines qui contrôlent notre mémoire et nos émotions, que l’on soit adulte, ou nouveau né.

Cela peut vous sembler une évidence, ou dénué d’intérêt…mais vous allez voir combien cela peut tout changer dans votre vie si vous en prenez conscience et savez vous en servir.

 

L’odorat : plus puissant sur les émotions et les souvenirsimages-2

Notre corps contient bien plus de récepteurs d’odeurs (au moins 1000) que dans le cas des autres sens comme la vue (quatre) et le toucher (au moins quatre).

Ceci signifie que si vous pouvez discerner différentes odeurs, vous pouvez aussi reconnaitre celles que vous ne pouvez pas décrire.

Dans une étude implicant des adultes, on a testé différentes sources de souvenirs (mots, image, odeur) pour voir ce que ces déclencheurs faisaient apparaitre chez les cobayes humains.

Il se trouve que ce sont les odeurs qui ont fait apparaitre les souvenirs les plus poignants, provenant de la première décennie de leur vie, alors que les déclencheurs verbaux et visuels rapprochaient plus de souvenirs récents.

Les souvenirs provoqués par des odeurs sont aussi associés à une sensation plus forte d’être projeté dans le passé.

Enfin, différentes études ont révélé que les jeunes autant que les plus vieux adultes étaient capables de retrouver deux fois plus de souvenirs quand ils étaient associés à une odeur, ce qui a bien montré aux chercheurs une preuve de la pérennité et de l’acuité des souvenir à travers la vie, peu importe l’âge.

 

Nouveau né et huiles essentielles : que du positifbébé

L’usage des huiles essentielles dès la naissance permet de créer des souvenirs apaisant chez les nourrissons, surtout après le trauma de la naissance.

En effet, Il est important de créer des associations positives, des souvenirs qui peuvent facilement être associés à une odeur distincte car les odeurs ne rattachent pas qu’à des associations et souvenirs positifs : il est des odeurs qui sont connues pour déclencher des flash backs liés à des traumas.

Or, la naissance est souvent un moment traumatique pour le bébé, et même parfois, pour la maman.

Alors on va tout harmoniser en associant l’odeur de la maman et un choix d’huiles essentielles.

De plus, les applications aromatiques dès la naissances peuvent éviter bien des problèmes et des médicaments inutiles au bébé…Lisez tout ici.

 

Pourquoi associer une huile essentielle à l’odeur de la maman?maman et bébé

1. Eviter le trauma du manque, de la séparation affective.

S’il arrive que la maman disparaisse peut après la naissance, ou à n’importe quel moment, l’huile essentielle qui aura été utilisée en présence de la mère pourra être utilisée pour rassurer le bébé et plus tard l’enfant comme étant une odeur familière associée à celle de sa mère. Cette simple association peut éviter des problèmes de développement lié à l’abandon, à l’anxiété, au manque d’amour maternel.

2. Neutraliser la négativité de la mère

Il y a des situations où les émotions négatives de la mère (suite à un accouchement qui a mal tourné, à un trauma émotionnel, en cas de rejet du bébé) peuvent se transmettre au bébé via l’odeur.  Y associer une huile essentielle puissamment anxiolytique est une bonne façon d’en protéger le bébé et plus tard, l’adulte.

En effet, un nouveau né est capable de reconnaitre une menace environnementale d’après l’odeur de sa mère dans une situation similaire, bien avant que son développement sensoriel et moteur ne lui permette une réelle exploration de son entourage.

Le geste préventif et curatif incontournableNéroli

Bien sur, il est toujours bienvenu de diffuser des huiles qui calment le système nerveux central et soutiennent l’immunité dans la salle d’accouchement.

  • Mais voici le geste qui fait toute la différence :
    Dès que le bébé est posé dans les bras de sa mère, on lui appliquera
  • une goutte d’HE d’encens d’oliban
  • et une goutte d’HE de néroli (toutes les deux diluées dans une huile de base)

sur le front, ainsi que sur celui de la maman et du papa.

 

  • L’encens d’oliban est une huile anxiolytique puissante, qui stimule l’immunité et facilite les grandes transitions de la vie : or, s’il est une transition importante, c’est bien la naissance…que ce soit pour le bébé ou pour les parents.
  • Le néroli est une huile indispensable quand on a un bébé : elle rééquilibre le système nerveux en cas de choc, de stress et d’anxiété. Mais c’est aussi l’huile des coliques des bébés et des spasmes intestinaux.

Cela concerne toutes les mamans, surtout celles qui ont bien préparé le terrain.

  • si la maman a pris soin de ne pas souffrir de candidose ou de toxicité,
  • si la naissance s’est passée par voie basse,
  • Alors il n’y a pas de raisons que le bébé souffre du ventre…mais dans ce cas, le néroli sera bienvenu durant l’apprentissage du sommeil indépendant, surtout si le bébé y associe le confort des bras de sa maman au moment de sa naissance.

 

Des odeurs thérapeutiques contre l’anxiété

Une étude sur 16 essais aléatoires examinant les effets anxiolytiques de des huiles essentiellesallergies sur des personnes montrant des symptômes d’anxiété a montré dans la majorité des des cas l’efficacité des huiles essentielles pour calmer l’anxiété (sans effets secondaires).

Dans le cadre d’une autre étude, les personnes exposées à l’HE de bergamote avant une opération chirurgicale ont démontré moins de symptômes d’anxiété pre-opératoire que ceux qui n’y avaient pas été exposés.

L’HE d’orange douce et l’HE de lavande sont connues pour réduire l’anxiété et améliorer l’humeur des personnes qui attendent dans la salle d’attente des dentistes.

Lisez encore plus sur les moyens de combattre l’anxiété grâce aux huiles essentielles, ici.

 

Inscrivez-vous au Club Equilibre Naturel!

vignette coaching S

aromaPro jpeg moyenne

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.