Le Gymnema sylvestris : bien plus qu’une herbe anti-sucre

Et si on donnait de l’aide à vos huiles essentielles pour guérir votre diabète 2 ?

D’abord, pour ceux et celles qui l’ignorent encore l oui, on peut guérir le diabète 2 ! Et je vous explique comment dans un article, ici.

C’est aussi quelque chose dont je vous parle dans mon livre l’Equilibre anti-Candida parce que tout revient à faire des changements alimentaires, mais aussi travailler sur votre niveau de toxicité, votre stress et l’état de vos intestins.

Et puis on me demande souvent de l’aide au sujet de cette sacrée addiction au sucre, et c’est un sujet sur lequel je consacre plusieurs pages dans l’Equilibre anti-Candida. Il y est fait mention d’une herbe ayurvedique appelée Gymnema sylvestris. L’herbe magique qui vous coupe l’envie du sucre…

Et bien, je crois qu’il faut lui rendre justice et ne pas la limiter à cette attribution car cet arbuste a des propriétés plutôt impressionnantes qui vont bien plus loin que de vous désintoxiquer du pouvoir du sucre.

Gymnema sylvestre est un arbuste grimpant ligneux qui provient des forêts tropicales de l’Inde, de l’Afrique et de l’Australie et ses feuilles ont été utilisées en Ayurveda, pendant des milliers d’années.

Les tradi-praticiens l’utilisent pour divers maux, notamment le diabète, le paludisme et les morsures de serpent, mais surtout, on connait sa capacité à inhiber l’absorption du sucre. Et ce qui nous intéresse est tout ce qui en découle.

  1. Le gymnema sylvestris réduit les envies de sucre grâce à l’acide gymnémique, qui aide à supprimer le goût sucré. C’est ce qui fait que, si vous prenez votre gélule avant un aliment ou une boisson sucré, l’acide gymnémique bloque les récepteurs du sucre présents sur vos papilles gustatives et vous n’aurez pas vraiment l’impression de manger du sucré ! Frustrant, non ? Peut être…mais c’est surtout un très bon plan pour manipuler un enfant ou un conjoint que l’on voit s’enfoncer dans l’addiction au sucre. On se sent parfois très seule face à ce type de dépendance.

Le gymnema sylvestris apporte ce petit plus qui peut désenclencher le cercle vicieux et bien plus facilement entamer la désaccoutumance.

 

  1. Le gymnema sylvestris aide à réduire les niveaux de sucre dans le sang. Et là….je dis, « Bingo », parce que cette sacrée glycémie trop élevée est à elle seule une trop grosse source de prise de médicaments.

Rien que pour le diabète : Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 420 millions de personnes dans le monde sont atteintes de diabète et ce nombre devrait augmenter. Or, le Gymnema sylvestris possède des propriétés antidiabétiques et lorsqu’on l’utilise au sein d’une synergie avec d’autres produits naturels équilibrant et détoxifiants (comme, au hasard, les huiles essentielles) on obtient des résultats impressionnants.

Alors, évidemment, bien que les recherches montrent son efficacité, qu’on ne compte pas les études qui prouve son action sur la glycémie, le monde médical va vous dire que la preuve scientifique de la capacité de Gymnema à réduire le taux de sucre dans le sang n’est pas suffisante pour qu’on le recommande en tant que médicament antidiabétique autonome. Encore une fois, il n’est pas question de se contenter de l’utiliser seul, mais bel et bien au sein d’une action régulatrice cohérente comme le programme anti-Candida. A ce sujet, si vous souhaitez faire l’expérience, sachez que 200 à 400 mg d’acide gymnémique réduit l’absorption intestinale du glucose.

Et puis, on sait bien que à la base il y a la candidose à soigner, ainsi que l’inflammation systémique. Or, le Gymnema sylvestris aide à réduire l’inflammation en raison de sa teneur en tanin et en saponine

Je ne vais pas revenir ici sur le sujet, mais pour rappel, une inflammation chronique de bas grade peut contribuer à divers problèmes de santé que je vous liste ici.

Et puis, le lien entre la consommation de sucre et l’inflammation n’est pas un mystère : je vous explique tout dans mes articles relatifs au candida albicans ici.

 

Contre l’inflammation ? Donc,  bon pour l’immunité et plus

Les feuilles de Gymnema sylvestris sont considérées comme immunostimulantes, ce qui signifie qu’elles peuvent réguler le système immunitaire en réduisant l’inflammation.

Une meilleure immunité, moins d’inflammation, un dégout du sucre : c’est la formule magique contre bien des maux, inclus toutes les douleurs chroniques et auto-immunes, la candidose, l’hypoglycémie, l’insomnie, l’acidose chronique, la colopathie, l’hypertension, l’anxiété et la dépression.

 

Un bon conseil, essayez!

De mon côté, je suis en train de faire le test…une petite cure de Gymnema pour voir. Personnellement, je ne suis pas une accro au sucre, mais il est vrai que chez moi c’est très affectif…je suis une grosse gourmande, surtout lorsque je pense à la France et à ses boulangeries.

Dans un mois je serai en France et je suis curieuse de voir les effets de cette petite plante aux multiples vertus..

 

 

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *