Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Qu’est ce qui vous fait grossir? les causes auxquelles on ne pense pas toujours

fleur rouge

Vous sentez-vous de plus en plus à l’étroit dans vos vêtements sans savoir pourquoi?

Hercule Poirot, le célèbre détective, aurait accusé son Tailleur…incapable qu’il était d’imaginer qu’il puisse lui même se mettre à grossir avec un style de vie parfaitement contrôlé et immuable…et pourtant!

Certains facteurs en apparence bénins peuvent passer inaperçus….des facteurs dont dépendent bien sur vos équilibres physique et psychologique.

Le manque de sommeil fait grossirdormir

Le journal américain « Sleep » a mis en avant que moins de 5 heures de sommeil par nuit chez un adulte accroit les risques d’obésité de 80%.

Les hormones ont une grande part de responsabilité : D’un coté la ghreline,  une hormone sécrétée dans le tract intestinal qui stimule les sentiments de faim.

Or, son niveau de sécrétion augmente lorsqu’on manque de sommeil (d’où l’adage bien connu « qui dort dine »).

D’un autre, la leptine, une hormone sécrétée par les cellules graisseuses pour signaler à notre corps qu’on peut cesser de manger. Encore une fois, lorsque l’on manque de sommeil, cette hormone n’est pas sécrétée.

D’où le besoin d’un snack en plein milieu de la nuit…on se rencontre en pyjama autour du frigo…ou comment grossir en pleine nuit.

Le manque de sommeil nous incite aussi à prendre de mauvaises décisions telles que choisir un morceau de gâteau à la place d’une salade de fruit pour combler un petit creux. Et ça, ça fait grossir…

Si vous avez besoin d’un réveil pour vous lever à l’heure, si vous vous sentez fatigué en vous levant et tombez de sommeil dans la journée, il n’y a pas de doute, vous ne dormez pas suffisamment.

Ou vous ne dormez pas assez parce que vous vous couchez trop tard, ou bien c’est parce que votre sommeil est de mauvaise qualité, voire inexistant.

Ce que vous consommez avant de vous coucher a un impact sur la qualité de votre nuit :fruits secs

  • les amandes,
  • les grains entiers (riz complet, quinoa, millet),
  • les graines de courge,
  • la dinde
  • et le Cheddar

contiennent des facilitateurs de sommeil. Les privilégier ne peut que vous aider, ainsi que tous les conseils que je vous donnent pour combattre l’insomnie, ici.

Surtout, ces facilitateurs de sommeil vous aident à ne pas grossir.

Mais revenons à ce qui vous fait grossir malgré vous.

Les réactions aux aliments font grossir

Les réactions aux aliments, c’est à dire les intolérances et sensibilités alimentaires (et parfois aussi les allergies), peuvent provoquer :

  • des symptômes d’indigestion (pas facile de dormir avec le ventre gonflé, ni d’entrer de votre nouveau pantalon…)
  • une chute de l’immunité ( le meilleur moment pour subir une chute d’énergie, consommer plus de sucre, sécréter plus d’insuline et fabriquer plus de cellules graisseuses…)
  • une poussée de candidose (la porte ouverte à des infections fongiques localisées ou à une candidose chronique source constante d’inflammation de l’organisme, elle même à l’origine de l’inflammation des cellules graisseuses qui résistent à l’amaigrissement, des douleurs physiques et émotionnelles qui empêchent de dormir et qui poussent vers la consommation de chocolat, glace, sucreries etc….)
  • une inflammation localisée ou généralisée dans l’organisme (la douleur empêche de dormir, favorise la prise de médicaments qui entretiennent le déséquilibre général…)
  • une augmentation des risques d’infection (et de prise de médicaments acidifiants dont la candidose raffole pour encore mieux se multiplier)
  • un manque d’absorption des nutriments (qui dit moins de nutriments, dit moins de chances pour le corps de s’auto-réparer et de se détoxifier)
  • des problèmes de transmission au niveau du système nerveux et du cerveau etc…(la porte ouvert aux problèmes comportementaux, à l’anxiété, à la dépression, à la prise de médicaments, inflammation, prise de poids etc…)

Pour vous donner un exemple d’intolérance, prenons la très répandue intolérance au lactose. bouteille de lait

Le manque de l’enzyme Lactase empêche de correctement digérer le sucre du lait, le lactose. D’où gonflements abdominaux et gaz qui font grossir.

Avec l’intolérance au gluten et au blé, l’intolérance au lactose est l’intolérance la plus courante. Un grand nombre de personnes en souffrent sans le savoir…et ne savent pas que ça les fait grossir.

Pour identifier et soigner vos intolérances et sensibilités alimentaires, cliquez ici.

Le blé , indépendamment du gluten, contient une protéine qui  déclenche la prise de poids. Qu’il s’agisse de blé entier ou non…il contient de l’amylopectine A. Cette protéine se transforme rapidement en sucre dans le sang, favorisant une décharge hormonale qui accroit à la fois l’appétit et le nombre des cellules graisseuses de l’abdomen!

Rien qu’en évitant le blé vous vous facilitez la vie pour contrôler votre appétit et votre poids

Les ovaires polycystiques font grossir

  • Un dérèglement des hormones féminines,
  • des perturbations au niveau du cycle menstruel,
  • des difficultés à tomber enceinte,
  • une prise de poids inexpliquée (surtout au niveau de l’abdomen) sont des signes d’ovaires polycystiques.

Si les origines de ce syndrome sont mal connues, divers glandes sont impliquées comme les adrénales, l’hypophyse et la thyroïde, signe d’un grand déséquilibre énergétique interne.

Travailler sur son rééquilibrage général est crucial…se détoxifier, changer de style de vie, soigner son stress, dormir, mieux manger, rééquilibrer son activité hormonale, soigner son foie, il faut créer une synergie de rééquilibrage général à l’origine duquel il y a souvent un régime anti-candida.

Une thyroïde paresseuse fait grossir

Un manque d’hormone thyroïdienne se reconnait à une fatigue générale, mais aussi à une prise de poids générale assortie de la difficulté à la perdre.

Pour faire correctement tester votre activité thyroidienne et utiliser l’aromathérapie pour l’équilibrer, cliquez ici.

Le stress fait grossir

Les réactions du corps au stress contribuent aussi à faire grossir malgré soi. Le stress chronique peut accroitre l’appétit, en particulier les envies de sucre en réponse à une plus grande production de cortisol, l’hormone qui joue un rôle dans la sécrétion d’insuline, la régulation du taux de sucre dans le sang et la façon dont le gras est réparti…autour de la taille. Qui dit plus de stress, dit plus de cortisol sécrétée, plus d’insuline et donc plus de cellules graisseuses qui s’accumulent sur les hanches.

Testez votre niveau de stress : Comme les niveaux de cortisol fluctuent au cours de la journée, de nombreux praticiens recommandent de faire plusieurs test de salive par jour au lieu d’une prise de sang.

L’aromathérapie pour soigner votre stress, c’est ici.lavande

Donc, si vous avez l’impression de grossir et que vous ne comprenez pas pourquoi, il est temps d’aller voir au delà des apparences…

Ayez une approche holistique de votre organisme, une approche qui prend en compte vos émotions aussi bien que vos bobos quotidiens!

Traitez vous de haut en bas.

L'Essentiel de l'Equilibre

Identifier toutes les failles, les déséquilibres à réparer est un travail de longue haleine…pour vous faciliter la tâche, l’Essentiel de l’Equilibre vous explique comment procéder et vous donne les outils qui vous aideront à prendre soin de vous, et à ne pas grossir.

Enfin, si vous savez pourquoi vous avez pris quelques kilos (ne rien faire en sirotant un cocktail sur la plage pendant les vacances…ça peut laisser des traces) et que vous souhaitez vous simplifier la vie pour les perdre, découvrez comment l’aromathérapie peut vous aider à mincir, ici.

D’autres sujets complètent cette page :

Equilibre hormonal

Médicaments

La fibromyalgie

Avez vous aimé cet article? Laissez moi vos impressions, histoires, commentaires…ci-dessous, et rejoignez les nombreux inscrits à la newsletter du club pour vous tenir au courant de mes dernières publications…

 

 

 

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

9 comments

  • Hello Cécile….ton article aurait pu participer à l’évènement interblogueur de Nicolas Elzéard qui a lieu jusqu’au 15 juillet.
    la Thématique portait sur les meilleures astuces de perdre du poids, de s’affuter…

    Ton article apporte pleins d’infos qu’on en trouve pas couramment sur le net…

    Si ça te dit…contacte-le ; il fait partie du groupe de Sylviane.
    Son site lameilleurecyclosportivedevotrevie.com.

    Karine

  • Bonjour Cécile,
    Tu mets le doigt sur ce qui me guette depuis quelque temps. Je dors peu, mal et j’ai pris une mauvaise habitude au cours de mes insomnies : grignoter quelque chose devant la télévision en attendant le sommeil. Heureusement que je grignote santé, mais quand même, mes pneus ne vont pas tarder à gonfler.
    Merci pour les conseils, toujours aussi pertinents et à bientôt !

  • Hello Cécile,
    Une phrase que j’aime bien : « Si vous avez besoin d’un réveil pour vous lever à l’heure, si vous vous sentez fatigué en vous levant et tombez de sommeil dans la journée, il n’y a pas de doute, vous ne dormez pas suffisamment. »

    Il y a beaucoup « trop » de raisons pour lesquelles on ne dort pas suffisamment :
    – étudiants : on double les heures de travail la nuit, car la journée ne suffit pas à s’informer et s’exercer suffisamment dans les temps impartis pour réussir ses examens,
    – parents : on suit le rythme des enfants qui ne dorment pas. Cela peut être, entre autre, si on leur a transmis une candidose et tous les méfaits que cela induits (allergies, troubles du sommeil …). Il peut y avoir d’autres problèmes également.
    – adultes : on devient indisciplinés, le soir, on est absorbé par la logistique de la maison, les papiers, nos passe-temps (lectures …)
    – seniors : enfin, on a le temps en journée ! Mais comment discipliner son sommeil maintenant, alors qu’on a passé toute sa vie à faire le contraire ?
    😛

    Merci pour cette « petite piqûre » de rappel : quand on dort suffisamment, on n’a pas besoin de réveil le matin 😉

  • Bonjour Cécile,
    Après tout ce que tu as énuméré, on s’étonne d’avoir des
    problèmes de poids!
    ce qui est certain c’est que je fais attention à ce que
    je mange avant de me coucher.
    J’aime beaucoup faire des rêves et ppursuivre mon travail
    intérieur pendant la nuit et ce n’estpas copatible avec un
    gros repas riche!

    • Tu as raison Hannah! Il vaut mieux bien rêver la nuit que mal digérer…d’autant que ça ne laisse pas les mêmes traces notre petit corps…

  • Bonjour Cécile,
    Je dors comme un bébé, je suis rarement stressé (peut-être pas assez ?) et je n’ai pas d’ovaire polycystique (ça se saurait), ça diminue déjà sérieusement mes possibilités de grossir.
    Il faudrait que je fasse du sport, mais j’ai tendance à partager ce que disait Churchill quand on lui demandait son secret de bonne forme et de longévité : « No sport ! »
    Amicalement.

  • Bonjour Jean,
    Je te vois en effet plus Churchill numéro 2! Mais bon, l’important est l’équilibre en tout, alors un tout petit peu de sport tout de même…moi j’aime bien le hamac…

  • riffault aldjia

    Merci Cécile pour ce tour d’horizon des causes possibles du sur-poids, personnellement je n’en ai pas mais ça peut aider des personnes de mon entourage, mais j’ai des réveils nocturnes 3h = 1h solaire (la cause?)…. A propos des smoothies je crois que j’ai raté ou zappé cet épisode?????!!! Ce que je tiens à dire et ce n’est pas pour vs passer la brosse à reluire, j’ai passé l’âge pour cela ( l’âge a des avantages mine de rien), c’est l’esprit dans lequel vs agissez: je m’explique, mais ce n’est pas facile d’exprimer clairement ce que je veux dire,vos livres ne s’arrêtent pas en « eux-mêmes » vous les continuez par vos conseils et vos lecteurs ne se sentent pas abandonnés face à leurs questions, merci pour ça.
    Il parait qu’Hippocrate a dit ou écrit : »Si vs voulez être un bon médecin, cherchez la cause et traitez-la. Si vs voulez être un meilleur médecin, cherchez la cause de la cause et traitez-la.Si vs voulez être un authentique thérapeute, cherchez la cause de la cause de la cause et traitez-la. » Et ça peut mener très très loin tt ça. Bon courage ! Aldjia

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top