Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

La grippe, en une leçon

On l’appelle aussi Influenza, cette infection virale qui vous cloue au lit en affectant vos voies respiratoires : c’est la très contagieuse Grippe.

En effet, que ce soit du type A ou B, les virus de la grippe provoquent une infection aiguë de la gorge, du nez, des bronches, des poumons et des oreilles, alors, rien à voir avec une petite bronchite ou une simple rhinite qui elles, ne sont pas virales.

Ici, le virus s’introduit par les muqueuses du nez, par les yeux ou la bouche, et se transmet très facilement par la toux ou par éternuement, surtout en hiver, ce qui se traduit souvent par une épidémie.

L’épidémie de grippe : et dire qu’il suffirait qu’on la prévienne intelligemment pour qu’elle n’apparaisse pas!virus

L’épidémie va concerner de 25 à plus de 50% de la population, à n’importe quel âge, et sa sévérité se modulera en corrélation avec la qualité du système immunitaire de chacun.

Si vous n’utilisez pas les principes de prévention et de soutien immunitaire que je préconise dans les pages qui suivent, la grippe peut facilement vous clouer au lit 10 à 15 jours, avec fièvre, douleurs musculaires, fatigue, mal de tête, toux sèche, mal de gorge etc…et vous laisser affaibli pour une bonne semaine supplémentaire.

Cependant, la grippe est rarement dangereuse, mais mal traitée elle peut vous laisser fragilisé et plus susceptible de contracter une pneumonie, une otite ou une sinusite.

En fait, les personnes qui risquent de souffrir le plus des conséquences de la grippe sont celles qui ont une faible immunité ou celles qui souffrent déjà (je devrais dire, En plus) d’une maladie chronique affaiblissante, touchant le coeur ou les poumons.

Bref, l’idéal est de l’attendre de pied ferme et de ne pas se laisser prendre de cours sans les outils de base pour l’enrayer ou la combattre.

Grippe : origines et éducationaddict

Parlons du vaccin : mon but étant de vous éviter d’avoir recours aux médicaments, je ne peux vous suggérer la vaccination, et pour plusieurs raisons.
Chaque épidémie se manifeste suite à la mutation d’un virus de la grippe. Après chaque vaccination, les anticorps que nous avons développé pour une grippe, ne servent plus à rien pour la prochaine, et il faut se revacciner pour la nouvelle grippe.

Donc, vous pouvez :

– choisir de vous faire vacciner tous les ans, mais je dirais que c’est le mauvais choix sachant que le vaccin est sans garantie puisqu’il ne vous protège qu’à moins de 50% et qu’il y a tous les ans des gens qui souffrent d’effets secondaire plus ou moins grave en réaction à l’inoculation,

– ou vous prenez les dispositions qui s’imposent pour vous prémunir naturellement, sachant que les études montrent que la fréquence de faire une grippe sérieuse se réduit à tous les 15 ans en moyenne, et que dans 80% des cas, les symptômes grippaux sont si atténués qu’on ne les remarque même pas.

Avec le vaccin, vous espérez vous protégez…mais ici, je vais vous apprendre à vous préparer.

 

Être près avant la grippe

Pour introduire et donner le “la” de la suite de mon discours, voici un extrait de ce que le Docteur Pierre Oudinot disait il y a 50 ans dans son livre “La conquête de la santé” Ed. Dangles :

“l’organisme humain vit normalement au milieu d’innombrables microbes réputés plus ou moins pathogènes, plus ou moins virulents. En bonne santé nous hébergeons des millions de staphylocoques, de streptocoques, de colibacilles et très souvent des bacilles de diphtérie, de pneumonie, voire de la tuberculose, tous parfaitement inoffensifs. On ne devient donc pas malade du seul fait d’être en contact avec des microbes.”

Et oui, pour tomber malade, il faut être deux! Et à ce sujet, le docteur Marchesseau donne une image parfaite : ” ce ne sont pas les moustiques qui font les marécages, ce sont les marécages qui font les moustiques.”

Pour traduire : la malbouffe, la sédentarité, l’alcoolisme, le tabagisme, la drogue, le stress, les pollutions de toutes sortes, ainsi que l’abus d’antibiotiques, cortisone, somnifères, tranquillisants, pilules, vaccinations obligatoires, puis enfin, nos propres pensées négatives, ainsi que celles nourries par l’inconscient collectif et les interdits de notre éducation, tout ça, c’est le marécage. Plus c’est sale, plus le virus va y trouver de quoi manger.( je ne parle pas de vos mains…je parle de ce que vous avez à l’intérieur!) Et alors, le grand nettoyage de printemps de l’organisme peut commencer, la fièvre peut tout brûler, faire transpirer et éliminer une grande partie des toxines…

Peut être voyez-vous par là où je veux en venir?

Et oui, tout cela pour vous faire comprendre que plus vous maintenez votre “propreté interne”, moins vous vous exposez aux maladies infectieuses.

 

Les outils de prévention

Je ne sais pas si le mot “prévention” est réellement le plus adéquate ici : en effet, même si cela vise le même but, je pense que le terme de choix serait “prémunition”, car il contient le mot “munition”.
Ayez vos Munitions prêtes, mais surtout, donnez les à votre organisme en lui apprenant à entraîner son immunité.

Commencez donc par tout savoir sur le sujet, lisez le chapitre qui y est consacré, ici.

Maintenant, il y a deux cas de figure :

1. Vous commencez à sentir les symptômes précurseurs de la grippe, quelques bouffées de chaleur, un peu de mal de tête ou dans le dos, ou peut être, la gorge qui pique ou le nez qui coule…: vous pouvez réagir et l’enrayer en deux jours.

2. Vous n’avez pas fais attention assez tôt, ou vous étiez dans l’impossibilité de réagir, alors vous êtes déjà au lit, alors il faut vous aider à souffrir le moins possible, et le moins longtemps possible.

Enrayer la maladie dès le début des symptômes

A ce stade de la manifestation, vous avez trois choses à faire :
1. aider votre corps à se débarrasser des toxines qui ont attiré le virus

2. stimuler votre immunité

3. combattre le virus

– Eviter l’alimentation solide, donc consommer principalement des jus de fruits et de légumes crus maison et si possible, de hautes doses de concentré bioactif comme le jus Tahitian Noni, des tisanes, des bouillons, de l’eau, qui vont tous participer à l’élimination des toxines.

Buvez chaud…en médecine traditionnelle chinoise, les premiers symptômes de rhumes sont appelés “Syndrome du froid” et il convient alors de tout faire pour réchauffer l’organisme.

Je vous dis tout à ce sujet dans le tao de la nutrition et de la guérison. – Si vous avez le matériel, administrez vous un lavement à l’eau ou à la tisane de thym, et si vous pouvez, allez faire une séance d’hydrothérapie du colon

Reposez-vous, mais pas devant un écran car c’est par l’activité des yeux que l’énergie des reins s’enfuit, et dans l’énergie des reins réside votre énergie vitale, votre Jing. Vous devez préserver votre Jing pour soutenir la vitalité de votre corps. Donc, fermez les yeux, dormez, écoutez de la musique…mais ne regardez rien.

– Faites brûler des huiles essentielles antivirales pour assainir votre environnement (et éventuellement protéger les gens qui vivent autour de vous) : Ravensara, Romarin, arbre à thé, citron, eucalyptus globulus, pin sylvestre…seuls ou en synergie de trois, au choix.

– Massez vous les pieds et la poitrine avec les mêmes huiles diluées.

– Si vous avez mal à la tête, appliquez vous une goutte de lavande vraie sur chaque tempe et massez en légers mouvements circulaires, buvez 60 ml de jus Tahitian Noni et un grand verre d’eau.

– Si vous sentez que votre gorge commence à piquer, mettez deux gouttes d’huile essentielle de bois de santal (santalum album) dans votre main et étalez les sur votre gorge, jusque sous le menton. Gargarisez vous avec du jus Tahitian Noni Original en ayant soin que le jus soit en contact avec vos amygdales, puis crachez le et rincez vous la bouche. Préparez vous de la tisane de Thym pour en boire toute la journée, avec ou sans miel.

– Si vous avez des douleurs musculaires et mal à la gorge, profitez des propriétés anti-virales et analgésiques du jus Tahitian Noni original, buvez en 60 ml toutes les heures (suivi d’un grand verre d’eau) jusqu’à soulagement complet. Vous pouvez aussi vous masser la gorge avec de l’huile essentielle de Thymus vulgaris dilué, matin et soir.

Il se peut que la stimulation du système immunitaire qui découle de la consommation du jus Tahitian Noni ou de l’application des huiles essentielles provoque une petite fièvre.

Surtout, ne la faites pas baisser (sauf si vraiment elle dépasse 40 degrés), buvez sans arrêt, prenez un bain d’un degré plus froid que votre température, et massez votre gorge et vos pieds avec de l’huile essentielle de Marjolaine ou de Citron, diluée dans une huile de base.

(si vous n’y connaissez rien en aromathérapie, lisez le chapitre qui y est consacré, ici.)

 

Un protocole qui marche pour se protéger de la grippejus multi

 

Personnellement, je n’ai jamais d’infections virales qui durent plus de deux jours grâce à ce protocole.

La plupart du temps, je m’applique des huiles essentielles anti-virales dès que je vois les gens éternuer autour de mois et j’augmente ma consommation de jus Tahitian Noni.

Si je n’ai pas eu le temps de réagir assez tôt (je suis quand même souvent en contact avec des gens malades…) je me retrouve alors condamnée à rester tranquille et à me reposer. C’est difficile quand on ne se sent pas fatigué, mais IL FAUT RÉSISTER! Au moins jusqu’à la disparition totale des symptômes.

Faire durer la maladie le moins longtemps possible

Dans le cas où vous sentez que vous êtes malade, commencez quand même par suivre le protocole de prémunition, auquel vous allez ajouter le protocole suivant qui a pour but de raccourcir au maximum la durée de la maladie et accélérer votre récupération :

Pratiquez un lavement à l’eau pure une fois par jour, ou mieux, faites de l’hydrothérapie du colon.

Ne consommez plus de produits laitiers ni de produits à base de blé

Ne buvez pas de jus d’orange, mais du jus de citron additionné d’eau et de miel

Évitez les aliments solides, les produits animaux, le sucre, les excitants comme le café et absolument, l’alcool (sauf dans un grog…)

N’utilisez pas les produits qui font baisser la fièvre ou qui débouchent le nez ( la fièvre est un des majeurs mécanismes de défense contre la grippe, et le mucus est le véhicule qui permet d’évacuer à l’extérieur du corps les toxines et déchets dont l’organisme tente de se débarrasser).

Ne donnez pas d’aspirine à un enfant qui a la grippe. La combinaison de l’aspirine et d’une maladie virale a été reliée au développement du syndrome de Reye (une maladie qui provoque des lésions multiples à divers organes et qui peut être fatale).

Tant que vous n’avez pas de fièvre, usez et abusez de bouillon de poule maison

Si vous avez de la fièvre, buvez des jus frais et rafraîchissants. Plus rien de chaud.

jetez votre brosse à dent…elle peut vous re-contaminer tous les jours.

 

Encore une fois, pour bien comprendre et utiliser correctement les huiles essentielles, soigner la grippe et bien d’autres maux, cliquez ici.

Tous ces conseils doivent s’associer à l’aromathérapie de la grippe! C’est ici!

Si vous avez aimé cet article sur la grippe, faites le passer sur facebook (et cliquez sur like) et tenez vous au courant de ce qui se passe sur le site en vous inscrivant la la newsletter (sur la page d’accueil du site!)

Tags: , , , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

6 comments

  • Bonjour Cécile,

    Un des outils de prévention, à mon avis, est de ne pas se dire qu’on va attraper la grippe parce que les autres l’ont. Il y a des gens qui ne l’attrapent jamais alors que d’autres se font vacciner et l’attrapent quand même.

    Déjà que les vaccins pour tout et pour rien ne sont pas recommandés, s’il faut en plus se taper la grippe (ou même le rhume) quand même, ce n’est pas rigolo.

    Et je vois qu’il y a toujours de nombreux trucs dans ton coffre de produits magiques à base d’huiles essentielles!

    Amicalement,

    Sco!

  • Bonjour,

    Pour ceux que cela intéresse, j’ai créé un site qui rassemble tous les symptomes de la grippe, ses différents remèdes et modes de prévention.

    N’hésitez pas à faire un tour : http://www.symptomesgrippe.com

    Belle journée,

  • Je lis votre post sur “La grippe, en une leçon” et je m’interroge quand vous écrivez :
    “[…]une petite bronchite ou une simple rhinite qui elles, ne sont pas virales.”

    Il me semblais que la majorité des rhinites, quand elles ne sont pas allergiques et pas mal de bronchites étaient d’origine virales…

    Merci

  • Bonjour Vincent,
    Vous avez raison, je me suis mal exprimée : en fait je voulais dire qu’il ne s’agit pas du même type de virus. C’est vrai que les rhinites et bronchites sont causées par plusieurs centaines de virus, mais pas comparables avec un virus de grippe…
    Je vais corriger ça.
    Merci de l’avoir noter…
    Cécile

  • Bonjour,
    J’ai trouvé votre article intéressant cependant je reste perplexe quant à l’utilisation du ravensara… Car il ne faut pas se tromper…le ravintsara est effectivement utilisé pour les états fébriles. Même chose pour l’eucalyptus globulus… À mon avis c’est plutôt l’eucalyptus radiata qui est utilisé et non le “globulus”…
    Merci pour votre réponse, car je sais que l’article n’est pas récent.

    • Oui, Ravintsara autant que Ravensara sont très bonnes pour stimuler l’immunité, ainsi que Globulus et radiata. Toutes ces huiles ont le même élément chimique dominant, le 1.8 cineol, qui en fait toutes de bonnes huiles du rhume et de la grippe. En confidence, même si j’utilise beaucoup radiata aujourd’hui, c’est globulus qui fait partie des 40 huiles essentielles requises à maitriser pour passer les examens controllés par les fédérations nationnales d’aromathérapie holistique, partout dans le monde. De même qu’on doit étudier Ravensara aromatica et non pas Ravintsara. Mon article n’est pas récent, mais toujours valide…
      Cécile

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top