Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Grippe ou septicémie? C’est la question….

On sait que la grippe peut être mortelle.

Mais c’est dans le cas où la personne atteinte était déjà en mauvais état au départ ou affligée d’une immunité compromise, voire mal développée (comme c’est le cas chez certains enfants).

Je viens de recevoir tout un ensemble d’informations visant à alerter les professionnels de la santé sur le risque mortel lié à la grippe, la septicémie, ou infection généralisée.

Alors, je me dépêche de vous traduire tout ça (oui, comme d’habitude, c’est en anglais…) pour que vous ne tombiez pas bêtement dans la phobie de la grippe alors que les huiles essentielles vous donnent absolument tous les moyens de vous en protéger, inclus de la septicémie. Je vais tout vous dire, ne vous inquiétez pas…mais j’ai une petite anecdote qui me vient à l’esprit…

La semaine dernière, je déjeune avec une copine qui enseigne dans un lycée du coin et qui me dit combien elle a entendu que la grippe de cette année était virulente et qu’elle considérait sérieusement de se faire vacciner. Le soir même, ma fille rentre de la fac et m’annonce qu’ils ont eu droit à une belle propagande pro-vaccin contre la grippe, comme quoi la grippe de l’année était hyper dangereuse et qu’ils encourageaient les étudiants et les profs à venir se faire piquer gratuitement directement, à la fac.

Ma fille s’amuse toujours de me raconter ce genre de chose. Elle sait combien ça va me faire dresser les cheveux sur la tête, et combien j’ai souffert lorsque mon fils a eu droit à la totale vaccinale en entrant le corps de l’élite de l’armée américaine. D’ailleurs, entre nous, il m’a appelée hier soir pour me dire qu’il avait mal à une oreille, ce qui ne lui ai jamais arrivé de sa vie! Ils lui ont juste ravagé son ventre avec le stock de vaccins et une magnifique dose de penicilline intramusculaire (qui fait fléchir les genoux m’a-t-il dit…). Je me demande comment ce garçon survivrait sans les huiles essentielles de sa mère!

Au sujet de ses symptômes d’otite, je lui ai rappelé qu’il a les lavements du colon pour s’en débarrasser…Alors que s’il va chez le médecin de la base, il va récupérer des antibiotiques qui continueront leur travail de destruction sur son ventre, pendant que son otite, comme la plupart, guérira toute seule, puisqu’en général, c’est viral, et donc, intraitable par anti-biotiques. Dans tous les cas,  je sais qu’il ne risque pas l’infection parce qu’il a un petit protocole aromatique à s’appliquer au moins une fois par jour. Donc, pas de risque de septicémie…et c’est ça le plus important.

Oui, c’est la septicémie l’important…le reste, bon, c’est pas marrant, mais on s’en sort.

Le but c’est de ne pas se laisser achever par l’infection. Et c’est le cas de ceux qui se font vacciner (et les autres, qui ignorent le pouvoir des huiles essentielles), qui pensent qu’ils ne risquent rien, qui comptent sur l’efficacité de polichinelle des médicaments anti-grippe, et qui au bout du compte, subissent une magnifique infection des voies respiratoires qui dégénère en septicémie. Je me suis souvent demandée : mais pourquoi certains médecins donnent des antibiotiques pour une grippe! C’est ridicule! Une grippe, c’est viral!

En fait, ils tentent avec leurs petits moyens d’endiguer une éventuelle septicémie…en affaiblissant au passage l’immunité et l’intégrité du ventre. Mais bon, on fait avec ce qu’on a…

Vous, vous avez les huiles essentielles, les lavements du colon, et des réflexes de protection de votre flore intestinale. Et c’est tout ce dont vous avez besoin pour passer avec succès au travers de n’importe quelle épidémie de grippe, que vous en subissiez quelques symptômes, ou absolument aucun.

Mais revenons à la septicémie, parce que vous risquez de me dire : mais, la septicémie, c’est une complication d’une maladie bactérienne, non?

Oui, en effet. Cependant, les virus deviennent une cause croissante de septicémie sévère dans le monde entier, et surtout, certains symptômes ressemblent complètement à la grippe! Et c’est pourquoi il faut absolument le savoir (et utiliser des huiles essentielles à la fois anti-virales et anti-bactériennes…) car une septicémie réclame des soins médicaux immédiats, alors qu’on peut tout à fait se remettre de la grippe avec quelques jours à une semaine d’alitement. Si on prend une septicémie pour une grippe, on va moins se méfier.

Je vous rassure, si vous utilisez correctement des huiles essentielles anti-grippe au moindre symptôme, vous ne pouvez pas développer d’infection. Je vous redonnerai un protocole pour cela un peu plus loin.

Evidemment, si vous n’appliquez aucun des bons gestes à avoir en cas d’inflammation, vous n’allez pas vous faciliter les choses. En effet, la réponse inflammatoire est étroitement liée à l’infection.

Voici les signes classiques de la septicémie : 

Une forte fièvre, une tendance aux vomissements des liquides, un rythme cardiaque rapide, une respiration rapide et superficielle et / ou essoufflement, une léthargie et / ou confusion, des difficultés à s’exprimer clairement.

Dans le cas où plusieurs de ces signes sont visibles, il vaut mieux consulter parce que l’hospitalisation peut être nécessaire (mon dieu! Je l’ai dit!) au moins pour éviter la déshydratation. Par contre, la qualité des traitements est tout à fait variable d’un pays à l’autre, voire d’un établissement à l’autre. Mais bon, ici, c’est l’hydratation qui est de la plus haute importance, car une grande partie des dommages causés par la septicémie commence par une perte de liquide. Faites votre possible pour que les huiles essentielles puissent alors être utilisées (elles ne l’étaient manifestement pas avant…)

Bref, l’important est d’éviter par tous les moyens d’éviter l’hôpital, où il peut arriver tout et n’importe quoi, donc voici quelques petites règles de prévention : 

Je vous rappelle la base incontournable à garder à l’esprit : Votre système immunitaire est votre première ligne de défense contre tous les types d’infections, qu’elles soient bactériennes ou virales. Et d’une.

Donc, le moyen le plus efficace d’éviter de contracter la grippe est de renforcer votre système immunitaire.

Bien que les autorités sanitaires conventionnelles affirment que la vaccination annuelle contre la grippe est la meilleure façon de contrer la grippe, la littérature médicale suggère quand même que l’optimisation de la vitamine D pourrait être une stratégie beaucoup plus efficace, et les preuves remontent à au moins une décennie. Voilà pour ceux qui n’ont pas une approche holistique. D’ailleurs, vous pouvez leur annoncer à ce sujet que ça a été publié dans une étude parue en 2008 dans le journal Virology. Du coup, l’année suivante, c’est une vaste étude Américaine qui a confirmé que les personnes qui avaient les plus faibles taux de vitamine D avaient aussi beaucoup plus de rhumes ou de grippe que ceux qui se supplémentaient en vitamine D (il faut se supplémenter, à moins de vivre au soleil toute l’année).

Et puis, je vous en ai parlé dans un autre article, il y a le zinc!

Le zinc stimule la fonction immunitaire et joue un rôle vital dans l’activation des cellules T de votre corps (globules blancs chargés de détruire les cellules infectées). Si vous avez tendance à avoir de fréquentes infections bactériennes ou des rhumes, c’est sans doute le moment de vous mettre au zinc!

Et puis, le pompon : vous vacciner vous rend juste plus vulnérable!

Je n’ai pas eu besoin d’études scientifique pour le remarquer autour de moi, mais maintenant qu’il y a des chiffres, autant vous les donner…accrochez-vous, ça fait mal :

Des preuves suggèrent que le vaccin pourrait vous rendre plus vulnérable à la maladie. Et pan.

Par exemple, des chercheurs canadiens ont découvert que la vaccination annuelle contre la grippe augmente le risque de pandémie et provoque des épisodes plus graves. Il faudrait en parler à quelques responsables au gouvernement…

Les données recueillies au Canada et à Hong Kong en 2009-2010 ont montré que les personnes qui ont reçu le vaccin contre la grippe saisonnière en 2008 couraient deux fois plus de risques de contracter la grippe porcine H1N1 que celles qui n’avaient pas reçu le vaccin contre la grippe. J’étais à HongKong durant le H1N1, et pour la petite histoire, personne dans la clinique où je travaillais n’a été infecté. Par contre, on a diffusé de l’HE d’arbre à thé en continu pendant des mois…

Prédisposé aux autres grippes

Une étude publiée en 2011 a aussi prévenu les parents que le vaccin contre la grippe saisonnière semble affaiblir le système immunitaire des enfants et augmenter leurs chances de développer des grippes issues des autres virus, ceux qui ne sont pas inclus dans le vaccin! C’est une belle loterie tout ça…Non seulement, le vaccin ne vous protège qu’à environ 20%, mais en plus vous avez plus de chance de développer une autre grippe.

Je ne vais pas revenir sur la façon dont les études sur l’efficacité du vaccin anti-grippe ont des résultats biaisés…cela concerne tous les vaccins.

Par contre, je vous renvoie ici à tout ce que j’ai déjà écrit sur le sujet, avec le mot clé “grippe”.

La vérité sur les médicaments du rhume et de la Grippe

La grippe, en une leçon

Avant la prochaine grippe, oubliez le vaccin   

Mais pour vous aider à agir de suite, je vous rappelle ce que j’ai écrit dans l’Aromathérapie anti-grippe” : 

Lorsqu’il s’agit de grippe, trois huiles essentielles s’imposent: l’Eucalyptus radiata, le Ravensara aromatica (et non pas la Ravintsare) et le Pruche (Tsuga canadensis).

On les administre en massage sur la poitrine, le haut du dos et le ventre, avec la dilution suivante ( pour les enfants profitez de la vidéo “les bobos des enfants”):

dans 1 cuil à café d’huile de base (comme l’amande douce)

2  gouttes d’Eucalyptus radiatapruche

2 gouttes de Pruche

1 gouttes de Ravensara aromatica

pour leur action antivirale, immunostimulante et correctrice du terrain.

Voilà. Avec ce mélange, il n’y a pas de risque de septicémie…à condition de vous en appliquer toutes les heures les deux premiers jours si les symptômes sont déjà là, et deux fois par jour en prévention (et si vous buvez des tisanes sans arrêt, bien sûr!)

Si vous souhaitez faire vraiment du sur-mesure, consultez l’Essentiel de l’Equilibre et apprenez vraiment à utiliser vos huiles…

 

 

 

Related posts

5 comments

  • Bonjour Cécile,
    Merci pour cette précieuse information! Je suis totalement d’accord avec votre position sur la vaccination anti-grippe et les soins bien plus efficaces avec les huiles essentielles! Personnellement, je prends un mélange d’Agatophylle (ravensara arom), Epinette noire et Eucalypus glob., env. 5gtes de chaque dans la main puis directement sur le torse, au premier symptôme de refroidissement! Très bien! J’utilise les HE depuis plus de 15 ans… (Juste un petit commentaire: La “chance” d’attraper une maladie, je l’appellerais plutôt un “risque”…)
    Merci encore beaucoup pour tout ce que vous écrivez que je lis régulièrement!
    Marianne, de Suisse

  • bonjour,

    je suis surprise de vous lire qu’il ne faut pas confondre Ravensara aromatica avec Ravintsare.
    dans une brochure HUILES ESSENTIELLES CHEMOTYPEES de D.BAUDOU et M.L. BREDA, le Ravintsare est l’HE recommandée pour les infections grippales.

    ??

    Raita

    • Chère Raita,
      Pourquoi êtes vous surprise? Ce ne sont simplement pas les mêmes huiles, mêmes si elles ont des propriétés symptomatiques similaires! Je vous rappelle que, contrairement à Dominique Baudou (dont j’apprécie le travail), mon aromathérapie est holisitique. Donc, mes choix d’huiles essentielles ne sont pas tout à fait les mêmes. Je préfère tout simplement Ravensara aromatica…

  • Bonjour Cecile,
    J’ai toujours beaucoup de plaisir à vous lire.
    Je trouve ces infos très précieuses ainsi que tous ces articles.
    Je suis une anti-vaccin grippe .
    Pour la grippe vs aviez proposé le cèdre de l’atlas à la place de la pruche.
    En cas de début de grippe laquelle des 2 utiliser?

    Merci Cécile

    • Chère Nicole,
      Le cèdre de l’atlas est un puissant mucolytique! Donc, il est à choisir à la place de la pruche seulement si vous voulez ralentir l’émission de mucus.

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top