fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Fibromyalgie : comment l’identifier et la soulager naturellement

 

 

Au début des années 90 on savait à peine diagnostiquer la fibromyalgie : 11 à 18 points douloureux, insomnie, anxiété, migraines, douleurs abdominales…tous ces symptômes étaient pris séparément et traités individuellement.

Finalement on est parvenu à reconnaître un schéma dans la répartition des points douloureux et une récurrence dans la fréquence des symptômes périphériques.points fibro

Et pourtant, cette maladie est toujours aussi difficile à diagnostiquer parce que nombreux sont ceux qui souffrent de points douloureux dans le dos et de fatigue : c’est sans doute la raison pour laquelle on a estimé à 5 ans en moyenne le temps qu’il faut à une personne atteinte pour en avoir la confirmation.

 

Un cas pratique appliqué à la fibromyalgie

Alors que je préparais mes examens pratiques d’aromathérapie, j’accumulai les heures de traitement avec des “cobayes volontaires”, et j’ai eu la chance d’avoir parmi eux une infirmière d’une soixantaine d’année atteinte de Fibromyalgie.J’avais 7 séances de traitement à ma disposition pour l’aider.

Avec elle j’ai appris que les personnes atteintes de Fibromyalgie ont un sommeil trop léger pour qu’il soit réparateur pour le système nerveux.

Les fibres nerveuses irritées ne peuvent pas être réparées, d’où les pertes de mémoire et de concentration, l’anxiété, la dépression, les vertiges, les déséquilibres de coordination, les irruptions cutanées et surtout, la douleurs.

Je me suis donc attelée à tenter d’équilibrer son système nerveux central, relâcher chaque fibre de son corps, la mettre dans un état de décontraction profond.

A la suite de cette expérience je peux vous dire ceci : si vous êtes atteint de cette maladie, surtout, faites vous masser.

Toutes les techniques qui permettent de se relaxer, qui produisent un relâchement musculaire, apporteront à la fois une action positive sur le système nerveux et un soulagement émotionnel: c’est là que le pouvoir des huiles essentielles fait vraiment la différence.

En deux séances, ma patiente était transformée! (et vraiment, à l’époque, je ne savais pas grand chose…)

Aujourd’hui je ne vais pas vous faire un cours sur comment savoir si vous souffrez de Fibromyalgie, mais que vous le soupçonniez ou que vous le sachiez pour sûr, vu les symptômes,vous allez probablement éprouver un soulagement en suivant mes suggestions de rééquilibrage du système nerveux et du terrain : par l’aromathérapie et par la nutrition.

 

L’aromathérapie de la Fibromyalgie

Pour bien aborder le soulagement de la Fibromyalgie, il faut traiter physiquement et psychologiquement.

Ma priorité sera de traiter l’inflammation. La case départ sera un régime anti-inflammatoire comme le régime anti-candida. Mais à ce régime, il va falloir absolument ajouter le pouvoir des Huiles Essentielles  en massage de tout le corps:

  • 5 gouttes de Lavande aspic,
  •  2 gouttes d’Huile essentielle de menthe poivrée
  • 3 gouttes de Thym à linalol
  • 1 goutte de Cyste ladanifère
  • dans 20ml d’huile infusée à l’hypericum perforatum.menthe poivrée

On utilisera, en alternance, pour masser tout le corps:

et

  • 10 gouttes d’Huile essentielle de mandarine
  • 7 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
  •  4 gouttes de Ravensara aromatica
  • dans 30 ml d’huile de pépin de raisin, pour les insomnies.

Pour une personne dépourvue de motivation, atteinte d’ anxiété et de dépression :

  • 4 gouttes d’Ylang Ylang,

dans 20 ml d’huile de pépin de raisin, en massage des pieds.

Pour les maux de tête venant d’une hypertension artérielle 

  • 2 gouttes de Marjolaine,
  • 1 goutte d’Estragon

dans une cuillerée à soupe d’huile de pépin de raisin en massage sur la poitrine et le haut du dos.

Une action sur les émotions enfouies est très importante car ce type de maladie provient la plupart du temps d’une situation traumatique qui se manifeste par de la colère rentrée, un déni, un deuil, et qui peut provenir de la perte de quelqu’un, d’une déception amoureuse, d’un viol, d’un accident, d’un licenciement… Cela vaut la peine de rencontrer un praticien en EMDR ou en EFT.

Ne limitez pas les approches qui ne laissent pas d’effets secondaires toxiques, et évitez les médicaments.

La nutrition de la Fibromyalgie

 

Parce que les problèmes de mal-absorption sont communs chez les personnes atteintes de Fibromyaligie, il est important de veiller à les supplémenter et à s’assurer de la qualité de leur nutrition.

Mais comme l’absorption est fortement compromise par l’inflammation du système digestif, il faut de toutes façons commencer par l’éliminer, et ce, par un régime tel que le régime anti-candida.

 

Le lien entre la fibromyalgie et la candidose

Il est fréquent chez les personnes qui souffrent de fibromyalgie d’être victimes de candidose chronique, (et vous pouvez traiter votre candidose grâce à l’Equilibre anti-candida) la principale source d’inflammation constante dans le corps, et de souffrir de sensibilités alimentaires. Vous devez donc insister sur la stimulation du système immunitaire et sur la détoxification de l’organisme.

Les pages consacrées au foie sont ici toutes indiquées, ainsi que celles qui aident à combattre le stress puisqu’on y parle de stress oxydatif et de détoxification en général.

Et le stress fait partie des origines supposée de la Fibromyalgie, ne l’oubliez pas.

En ce qui concerne la supplémentation en nutriments, préférez les formes liquides ou sublinguales qui sont bien mieux assimilées que les comprimés, et risquent moins de provoquer de réactions du système digestif.

 

L’essentiel de la supplémentation pour Fibromyalgie

 

  • des probiotiques à base d’acidophilus, formulé sans produits laitiers. Mais ce type de supplément est de toutes façon incontournable lorsque l’on suit un régime anti-candida, qui est ici la première chose à faire.
  • des enzymes protéolytiques, à prendre au cours des repas pour réduire l’inflammation, améliorer l’absorption des aliments (surtout les protéines).
  • de l’acide malic et du magnésium (anti-crampes et augmente l’énergie)
  • de la lécitine et du Jus Tahitian Noni pour augmenter l’énergie, accroître l’immunité, améliorer la circulation, aider à la régénération cellulaire et à l’équilibre du système digestif
  • Connaissez les aliments riches en oxalates et sachez en contrôler la consommation (ils sont expliqués dans l’Equilibre anti-candida)

Il est crucial de diminuer votre consommation de médicament afin de donner une chance à votre corps de se détoxifier.

Voici une vidéo dans laquelle je vous donne des points de repère

 

 

 

Derniers conseilstrappe à souris

 

Efforcez vous donc de suivre le régime anti-candida jusqu’à ce que vos symptômes s’améliorent voire, disparaissent :

  • bannissez la caféine, le sucre, les produits raffinés, l’alcool parce que ça n’aide pas votre sommeil et ça augmente la douleur.
  • Pour vous faciliter les choses, j’ai écrit l’Equilibre anti-Candida. Profitez-en.

 

L’exercice fait partie du protocole anti-Fibromyalgie! Un peu chaque jour va vous aider à retrouver de la souplesse musculaire et articulaire, mais aussi à rééquilibrer votre système nerveux.

Tentez l’hydrothérapie du colon: il est en effet recommandé de nettoyer votre colon du mucus et matière fécale sèche qui freine une absorption correcte des nutriments. Cela a aussi l’avantage de produire un état de décontraction intense de tout votre corps! On dort beaucoup mieux après, et on se sent plus léger.

Vous voyez, des solutions existent, et peuvent vous aider même si vous prenez un traitement chimique conventionnel.

D’ailleurs, dans cette éventualité, je vous conseille de consulter les pages consacrées à la liste noire des médicaments pour vérifier que leurs effets secondaires ne vous donnent pas aussi des symptômes de fibromyalgie.

 

La fibromyalgie est une maladie débilitante très pénible à vivre. Elle concerne bien plus de personnes que nous l’imaginons…alors, faites passer cet article, il peut changer la vie de quelqu’un!

Tags: , , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

14 comments

  • je suis fibromyalgique depuis 2005, j’ai tout essayé, rien ne marche sauf la suppression du sucre, prise de pharmaton énergie, et shi-ta-ker…….
    je voudrais etre cobaye pour tenter de guérir. merci

    • Bonjour,
      Ce que vous n’avez pas encore essayé est l’élimination du sucre associée à vos compléments alimentaires et à un traitement antifongique à base d’aromathérapie! Il y a beaucoup de choses à faire pour la douleur.
      Donnez moi plus de détails sur ce que vous prenez et on peut partir de là….
      Cécile

  • n’hésitez pas à nous prescrire les compléments alimentaires etc etc – j’en souffre depuis …………… !! j’ai subi 2 interventions intestinales avec plicature du mésothérique ! – c’est calvaire – avec la bouche : syndrome qui pique brule … depuis 3 ans cette dernière “nouveauté” ! mais ça ne fait pas mourir !! lol

    • Aiii! Pauvre Lilou!
      Je crois que je mets pas mal de compléments alimentaires un peu partout, mais il y a des cas qui réclament du sur-mesure…
      Cécile

  • Existe t’il au Québec des spécialistes en la matière qui peuvent nous guider, nous suivre en quelque sorte car en lisant votre page sur la fibromyalgie, cela m’a démoralisé complètement ayant l’impression d’arriver dans un nouveau monde y compris en ce qui concerne les massages. Comment ne pas s’y perdre?

    • Chère Carole,
      Il existe des tas de très bons thérapeutes au Québec! A votre place, j’irais consulter au moins un praticien de shiatsu qui ne verrais sans doute pas d’inconvénient à vous appliquer un mélange d’huiles essentielles un peu partout pendant la séance…

  • infertility cure diet recommendations

    Fibromyalgie : comment l’identifier et la soulager naturellement

  • fournier stephanie

    bonjour,je suis fibromyalgique depuis 4 ans dus au vaccin de la grippe h1n1 ,j’ai tout perdue ,mon travail,mes amis ,et dernierement mon mari ,cette maladie m’a pourris la vie et me l’a pourris encore ,j’ai essaye bcp de choses;le kine;magnetiseur,traitement medical,xprim et seroplex ,de l’homeopathie,de la detente ,mais comme j’etais en etat de stress permanent ,rien ne marche ,meme separee il ya toujours cette maladie qui m’empoissone la vie ,quelles sont les solutions et en plus on est pris pour des fous alors que c’est faux ,je cherche des personnes qui ont la maladie pour discuter et se sentir moins seul

    • Je suis reconnue Fibromyalgie depuis 1999 mais en fait je l’ai depuis les vaccins Tétanos/polio que j’ai eu en 1992 pour un poste en milieu hospitalier. J’ai tout perdu aussi, travail, amis, et conjoint. Vie foutue en l’air et traitements très lourds. Il y a 2 ans, j’ai finit par comprendre que les traitements traditionnels ne valaient rien, ils ne faisaient que détruire ce qui nous restait comme par exemple le foie. J’ai tout envoyé baladé d’abord le matin, puis la dose du midi et maintenant le soir je ne prends que le stricte minimum pour dormir c’est à dire du Theralène.
      Je me suis fixée des objectifs, ce qui occupe mon esprit tout le temps et bien que mes douleurs soient toujours présentes, je les supporte beaucoup plus facilement. De toute façon, elles sont là, on ne peut pas les prendre et les mettre à la poubelle, donc il faut s’en accommoder. Il y a des moments où la souffrance est terrible mais je fais à mon rythme ce que je dois faire. J’ai des objectifs, je dois les atteindre. J’ai choisi de vivre dans la solitude un bon moment, pour me remettre en question, sur qui j’étais, sur ce que j’étais capable de faire. Après avoir tout perdu, après avoir entendu ce que j’ai entendu, il fallait que je fasse le point, je ne pouvais pas rester avec tout cela sans savoir si c’était vrai ou pas. Donc il me fallait la paix, le silence. Je me suis retrouvée, la nana que j’étais, ce que je savais faire, ce que je sais toujours faire malgré cette maladie monstrueuse. Elle ne nous enlève pas qui nous sommes et ce que nous sommes même si nous sommes rejetés par les autres. Ce sont les autres qui n’ont rien compris c’est tout. Depuis 2005 que je n’ai plus de travail, 2008 que je n’ai plus de mari, et depuis 1 an que j’ai finit ce travail sur moi, sur ma famille, sur le pourquoi du comment, je peux dire que je me sens, malgré tout, plus légère, plus calme et plus apte à affronter les événements et les douleurs. Je vais essayer de me plonger dans l’associatif, c’est un objectif important aussi, aider les autres. Ce que l’on a pas fait pour moi, j’aimerais le faire pour les autres. Stéphanie c’est le nom de ma fille aussi. Elle est handicapée depuis ses 2 mois 1/2, c’est à dire depuis son BCG obligatoire ! elle est en centre spécialisé depuis ce temps avec retour à la maison les week-end de temps à autre.

      • Chère Véronique,
        Je ne sais pas quoi vous dire tant ce que vous m’écrivez me révolte…Quand je pense qu’ils sont en train de tout faire pour stimuler la population française à se faire encore plus vacciner! Tout ce que je puis faire pour vous donner un peu de baume au coeur c’est de vous assurer que de mon coté je fais de mon mieux pour informer mes lecteurs sur les dangers de la prise de médicament et que votre témoignage en aidera peut être certains à échapper au même sors que vous…Tenez bon…
        Bien amicalement,
        Cécile

  • […] Je vous y explique que les personnes qui en sont atteintes peuvent identifier des points douloureux précis à différents endroits du corps, mais qu’ils souffrent aussi souvent d’insomnie, de maux de tête, de problèmes nerveux, de dépression et de difficultés à se concentrer. (Vous pouvez les consulter ici) […]

  • […] Je vous y expliquais que les personnes qui en sont atteintes peuvent identifier des points douloureux précis à différents endroits du corps, mais qu’ils souffrent aussi souvent d’insomnie, de maux de tête, de problèmes nerveux, de dépression et de difficultés à se concentrer. (Vous pouvez les consulter ici) […]

  • C’est très beau tout ça mais toutes ces huiles essentielles, ces massages coûtent très cher et souvent, les fibromyalgiques ne savent plus travailler.

  • Bonjour,
    Je viens mettre un baume sur votre coeur… J’ai 47 ans et à l’âge de 18 ans, suivant l’année de la prise de la pilule et quelques jours après avoir reçu une piqûre de tétanos, des brûlements et douleurs dans tout le corp, ainsi qu’une fatigue chronique sont apparus. Et bien que plusieurs médecins m’aient dit (et le nom est écrit en gros dans mon dossier médical) que je souffrirais de fibromyalgie. Comme ils donnent juste des anti-douleurs et anti-dépresseur (je suis contre les médicaments), je n’ai pas voulu rien savoir du diagnostique et ni des médicaments. Et j’ai vécu des souffrances (au point de ne pas être presque capable de marcher et de me laver certains jours, ( car la peau me brûlait trop), jusqu’à il y a trois ans.

    J’ai passé un biofeedback chez une naturopathe: une machine qui t’analyse des pieds à la tête. J’ai y vu mes nombreuses carences alimentatire (comme si je ne mangeais pas en fait), à cause que mes intestins étaient poreux. Des vrais passoires!!! Plus aucuns nutriments pouvaient être absorbés par eux. J’ai souffert pendant une dizaine d’année d’une cystite intertielle (non guérissable par la médecine, car chronique) et dont je me suis en partie guérie au fil des années avec des produits naturels. Ayant maintenant juste une légère vessie érritable. Comme je sais qu’il me reste encore de l’inflammation dans le corps, quand le tout sera ok, la vessie sera complètement guérie. Car depuis 3 ans, j’évite les produits laitiers, le gluten et les aliments sucrés, depuis un régime strict sans gluten et caséïne proposé par la naturopathe. J’ai vu, pendant ce régime strict, que mes douleurs et brûlement diminuaient et j’ai compris que l’alimentation était la clé de la guérison. Depuis un an maintenant, je mange ÉNORMÉMENT de légumes et de fruits crus. Je prend des probiotiques, des enzymes, un supplément de vitamines et minéraux, des omégas 3, de la vitamine D, du zinc, un supplément d’algues pour la glande thyroïde (qui est revenu normal, je n’ai plus besoin de synthroïd), et surtout, je prend un supplément de plantes adaptogènes pour nourrir mes surrénales (car nous souffrons d’une fatigue surrénaliennes) et de la progestérone bio-identique naturelle (ma naturopathe m’avait fait prendre du vitex, contenant une plante qui stimule la production de progestérone) pour mon déséquilibre hormonal (règle hémorragique et hyperplasie de l’endomètre). Je ne souffre plus d’anémie depuis ans, alors que j’ai toujours été anémique depuis le début de mes douleurs (18 ans). La seule chose qu’on m’avait diagnostiqué à l’époque, à part de me dire que mes problèmes étaient dans ma tête. J’ai perdu mon emploi (fermeture d’usine) après 15 ans de service il y 9 neuf mois. Je suis sur le chômage et j’en profite pour me reposer. Je compte aussi prendre 6 mois sabatique (J’en ai pas vraiment les moyens, mais j’en ai de besoin). Je vois trop de bienfait sur ma santé depuis que je suis à la maison. En dirait que tout ce que je mange ou que je prend en suppléments, grâce au repos, j’en ressens trois fois plus les bienfaits. Aussi, chères Maman surtout, apprenez à vous reposer et à penser à vous. Après la travail, avant de vous donnez CORPS ET Âme à votre petite famille, allongez-vous sur votre divan pendant une demi-heure (histoire de faire baisser votre niveau de cortisol: une hormone acififiante et la cause d’une baisse de progestérone dans le corps (donc dominance en oestrogène et règles hémorragiques) car les surrénales doivent prendre de la progestérone pour la fabrication du cortisol (vous comprenez maintenant pourquoi vos petites surrénales deviennent si fatiguées par temps de stress???). Pendant cette demie-heure, profitez-en pour faire de la cohérance cardiaque (une techinique de respiration), allez faire des recherches sur internet. Bref, inspirez en comptant jusqu’à 5 et faire de même en expirant.
    Un corps épuisé ne peut plus bien faire son travail de nettoyage et d’élimination (surtout s’il souffre d’anémie). Un manque de fer conduit à avoir de l’inflammation intestinales et aussi une intolérance au gluten (sans être coéliaque). Bref, nos émonctoires: foie, reins, intestins, peau, poumons sont épuisés et engorgés. Aidez-les en prenant des plantes ou des ampoules (comme la cure 1 et 2 chez le naturiste au québec) contenant des plantes pour le foie-reins et intestins. Nous avons un foie très faible. Moi durant près de 30 ans, j’ai toujours eu une douleur au foie (mais rien à l’écho bien sûr), comme si quelqu’un s’amusait à me piquer avec des aiguilles à longueur de journée et je ressentais aussi une pesanteur, que je ressens encore de temps en temps. Mais plus de sensation d’être piqué. Je prend toujours une ampoule de la cure 2 du naturistes pour aider mon foie et mes reins dans le désengrassement de mon corps. Prenez des bains chauds transpirant au sel d’epsom (très reminéralisant et détoxinant). Faites-vous aussi des jus de légumes maison (très reminéralisant aussi). Notre corps est remplis de toxines, d’acident et de mucus, il faut les élilminer!!!! Au travers des petites crises de guérison, je ne cesse de voir des améliorations sur ma santé. Je suis même en train de retrouver l’odorat que j’avais presque perdu après l’accouchement de mon premier enfant (23 ans). J’avais perdu beaucoup de sang et j’ai vu mes problémes empirer et j’avais hérité, en bonis, ma cystite intertielle qui sera trouvé 9 mois après le début des symptômes. J’avais la vessie au sang à l’intérieur et à l’extérieur, le docteur m’avait dit: tu dois uriner tout le temps? Oui, je me levais aux heures la nuit et j’allais aux demies-heures le jour, voir au quinze minutes quand je buvais un verre de liquide, à la toilette.
    Maintenant, je sais que je souffre aussi d’arthrose aux genoux et au cou (j’ai mal au cou depuis l’âge de 18 ans), diagnostiqué il y a deux ans. Je n’ai presque plus mal au cou et les genoux vont mieux aussi, et je sais que, contrairement à ce que dit la médecine, je vais réussir à refaire mes cartillages. Je vais me mettre au bouillon de poule de Taty lauwers, dont j’ai eu le préfiliège de rentrer en contact avec l’une de ses anciens élèves Catherine Piette, sur Skyppe
    Moi je revis de jour en jour… Je suis présentement dans mes règles et je ne me sens pas ÉPUISÉE, la langue à terre, comme je me suis toujours sentie une semaine avant, puis pendant les 8-10 jours de mes règles, et durant la semaine suivant l’arrêt des règles. J’avais juste quelques jours dans le mois ou je me sentais un peu mieux, et tout recommençais après, et ce, pendant près de 30 ans. Et surtout, je ne me lève plus le matin avec l’impression qu’un bulldozer s’est amuser à me passer sur le corps durant toute la nuit.

    Un dernier petit conseil… Lâchez-prise sur des évênements antérieurs. Comme moi j’apprend à le faire. J’ai pardonné à mon père d’avoir abusée sexuellement de moi durant mon enfance et de m’avoir mis ensuite à la porte à l’adolescence (à l’âge de 16 ans), soit un an avant qu’il ne meure. Il y a près de deux ans maintenant et c’est la plus belle chose que je pouvais faire dans le chemin vers ma guérison. J’ai sentie une pesanteur quitter mes épaules, comme une délivrance!!! Il me reste à faire de même avec MA MÈRE. Mais j’ai commencé le processus avec une belle chandelle durant mes bains. Je parle à la chandelle, comme si c’était elle, et je lui ai pardonné dans mon coeur l’autre jour (en pleurant comme un enfant et ça fait du bien), comme je l’avait fait avec mon père dans mon coeur avant de le faire de vive-voix. Il me reste donc cet étape-là avec ma mère…
    Bonne chance, je suis de tout coeur avec vous!!!

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top