fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Aromathérapie : les enfants adorent ça!

 

 Lorsque je donne un massage aux huiles essentielles à une femme enceinte, son bébé réagit toujours, c’est normal. Mais lorsqu’on habitue un bébé à certaines huiles essentielles, dès la naissance, elles deviennent un puissant outils d’action sur son comportement, son bien être, son sentiment de sécurité.

Et je ne parle pas de l’intérêt qu’il y a à le soigner avec des substances d’une efficacité insurpassée mais d’une inocuité incomparable qui de plus soutiendra son immunité. Alors, huiles essentielles ou médicaments?

 

 

 

Certaines huiles essentielles sont des favorites chez les bébés 

 

Citron, mandarine, néroli, orange, bergamote sont leur préférées.

Lavande et camomille sont un peu plus fortes, on peut les introduire un peu plus tard.

Frankincense, et rose otto possèdent de merveilleuses notes de base dont l’action profonde sur les sens invite à la relaxation physique et émotionnelle.

Tout ça pour dire qu’avec les huiles essentielles nous avons la possibilité d’éduquer nos enfants en leur apprenant à associer les beaux moments de leur vie avec des odeurs agréables.

Mais il ne faut pas négliger pour autant l’aspect thérapeutique de l’utilisation des huiles essentielles.

Comme je le disais plus haut, les bébés ont leurs préférences : autant les utiliser pour associer le plaisir au bien-être.

Les huiles essentielles des bébés 

Toutes les huiles essentielles doivent être appliquées diluées sur la peau, sauf la lavande, l’arbre à thé et le géranium (excepté s’il s’agit d’un massage bien sûr).

La dilution d’une HE dans une huile de base varie en fonction de l’âge et du poids.

Pour un bébé de moins d’un an, la dilution de base est de une goutte d’HE dans une cuil à soupe d’huile de base (5ml). Si vous souhaitez utiliser plus d’une HE, ajoutez 5 ml d’huile de base proportionnellement aux gouttes d’HE. Vous pouvez garder le mélange obtenu dans un flacon en verre fumé fermé, conservé à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Jusqu’à 10 ans, la dilution est de 3 gouttes d’HE dans 5ml d’huile de base.

1: L’orange douce, Citrus aurantium

On l’utilisera en cas de constipation, d’indigestion, de gastro-antérite, de nausées, d’anxiété ou de difficulté à se calmer.

L’orange s’associe bien au Frankincense (états nerveux), au Gingembre (nausées), au Citron (indigestion), à la rose otto (anxiété).

2. La mandarine – Citrus réticulata

Elle a en gros les mêmes propriétés que l’orange sur le système digestif, mais elle va un peu plus loin en ce qui concerne le système nerveux car elle va aider les enfants hyper actifs, hyper excitables, insomniaques et dont les nerfs lâchent facilement dans des crises de nerf.

La mandarine se mélange bien avec la bergamote (digestion), la camomille romaine (nervosité, insomnie) et la rose otto (anxiété, déprime, chocs émotionnels).

3. Le citron – Citrus limonum

Cette HE va vous servir en cas de fièvre et d’infections de toutes sortes.

C’est un stimulant du système immunitaire et de l’activité hépatique, alors dès que votre bébé montre des signes de faiblesse, que votre ainé a rapporté la cochonnerie que tous les gamins se refilent à l’école et qu’il va gentiment la partager avec le petit, faites leur à tous un massage à base d’huile essentielle de citron.

Le citron se mélange bien avec la lavande, le thym, le cyprès, l’eucalyptus, l’arbre à thé (infections respiratoires, toux, états grippaux), le gingembre et l’orange (problèmes digestifs).

4. La bergamote – Citrus bergamia

Ce tonic du système digestif est aussi bien utile pour les infections de la peau dont l’origine est nerveuse (eczéma, psoriasis, bouton de fièvre).

N’hésitez pas à l’utiliser sur un bébé hyperactif et insomniaque, ou au contraire si il est apathique et dépressif.

La bergamote se mélange bien avec la mandarine (hyperactivité), la camomille romaine, la lavande (nervosité), la marjolaine et le thym (voies respiratoires, toux).

5. Le thym – thymus vulgaris

Voici un de mes antiseptiques favorit, efficace mais doux, anti-inflammatoire, purifiant et stimulant. Il est obligatoire dans la chambre d’un malade, en diffusion.

Le thym est l’HE de la toux, des infections des bronches, de la gorge rouge, de la sinusite, du rhume.

Elle se mélange bien avec la bergamote, la lavande, le thym et le romarin.

6. L’arbre à thé – Melaleuca alternifolia

Une huile à avoir absolument en grandes quantité à la maison, elle peut s’utiliser telle quelle, pure, sur un bobo, une piqure, en cas de rhume, elle a sa place dans le sac, comme une mini trousse à pharmacie.

C’est un des meilleurs stimulants du système immunitaire, tout en étant antiseptique, anti-virale et très anti-fongique.

Je l’utiliser pour fabriquer le rince bouche familiale, quelques gouttes dans un grand flacon d’eau, avec une goutte d’HE de menthe poivrée et une goutte d’HE de cannelle.

C’est l’HE anti-bouton, anti-infection urinaire, anti-otite, anti-gingivite, anti-bronchite, anti piqûre d’insecte, et infections fongiques en tous genres.

Elle se mélange bien avec la lavande, le citron et la marjolaine.

 

7. La Rose otto – Rosa damascena ou centifolia

Elle est très chère, d’accord, mais si vous pouvez vous la procurer, faites le car elle offre un large spectre d’action surtout en cas de dépression, de choc psychologique, de panique, d’allergie inexpliquée.

Avec la lavande et l’arbre à thé, c’est l’autre huile essentielle “tout en un”.

Nous l’appelons “l’amour inconditionnel en bouteille”.

Elle se mélange bien avec Frankincense (dépression, asthme), mandarine (nervosité), orange (digestion).

8. Le Romarin – Rosmarinus officinalis

Contrairement à la Rose otto, cette huile aux multiples talents est bon marché et donc, à inclure absolument à votre pharmacopée.

Bien qu’elle soit analgésique et antispasmodique, je l’emplois plutôt pour son action stimulante sur le foie et la vésicule biliaire, donc pour tous les problèmes digestifs, ainsi que pour les infections respiratoires, depuis la bronchite jusqu’aux symptômes de grippe (inclus les courbatures, la fatigue, les maux de tête).

Le Romarin se mélange bien avec la lavande, l’eucalyptus et le thym.

9. La marjolaine – Origanum marjorana

C’est l’huile des petits ventres nerveux, ceux qui souffrent de colique, de douleur abdominale, de diarrhée de flatulence ou d’indigestion.

Elle est aussi utile en cas de difficultés respiratoires, de toux, bronchites, hyperactivité, anxiété ou de rêverie incontrôlée.

Elle se mélange bien avec la bergamote (hyperactivité), la camomille romaine (digestion, colique), l’arbre à thé (sinusite).

 

10. La lavande – Lavandula angustifolia

Encore une HE qui sert à tout!

Par contre je voudrais faire une mise en garde : ne la confondez pas avec le Lavandin, et assurez vous que votre lavande est une lavande fine, ou vraie, de Provence ou de Bulgarie. Aujourd’hui la demande dépasse de loin la production mondiale et il est fréquent de tomber sur une lavande coupée, reconstituée chimiquement, voir synthétique.

Donc, bio ou pas bio n’est pas le plus important dans ce cas, c’est l’origine qui prévaut, la garantie de pureté.

La lavande peut être utilisée pure sur la peau, elle ne pique pas sur une brûlure, sur une piqure d’insecte (surtout de guêpe), elle calme les démangeaisons (varicelle), elle aide à la cicatrisation de la peau (mélangée à la crème oxyde de zinc pour les fesses), elle purifie le linge dans l’eau de rinçage, elle fait sécher les petits boutons, elle apaise le soir, dans l’eau du bain diluée dans du lait….et elle est bonne pour les problèmes respiratoires.

Je la mets dans le sac de mes enfants lorsqu’ils partent en excursion avec l’école ou dans un pays étranger. Dans l’avion, quelques gouttes sur le siège pour assainir l’atmosphère et calmer les nerfs…

La lavande se mélange bien avec le thym, le romarin, l’eucalyptus et l’arbre à thé (rhume), la bergamote, la camomille et le citron.

 

11. L’eucalyptus – Eucalyptus smithii

L’eucalyptus est un antiseptique général versatile et efficace.

Mais assurez vous de la variété que vous achetez : vous trouverez sans doute plus facilement l’Eucalyptus globulus, mais il est très souvent rectifié chimiquement pour augmenter sa teneur en cinéole, et donc indésirable pour les enfants.

Smithii est le seul qui puisse être utilisé sans risque sur un petit.

Il est aussi très efficace pour soulager les poitrines congestionnées, les crises d’asthme et aider à respirer.

Il se mélange bien avec la lavande, le citron et le romarin.

12. Le gingembre – Zingiber officinale

C’est un peu l’HE de l’hiver car elle réchauffe les extrémités froides, elle fait circuler le sang, assèche la production de mucus, elle tonifie les muscles mais surtout, elle soulage les petits ventres des douleurs abdominales, coliques, flatulences ou diarrhées.

Une autre utilisation bienvenue est son action contre le mal des transports : il suffit de renifler le flacon de temps en temps ou d’en masser un peu la poitrine d’un petit qui souffre dans la voiture ou l’avion.

Cette HE se mélange bien à l’orange et au citron.

 

13. Le frankincense – Boswellia thurifera ou carteri

Cette HE est l’un des ingrédients indispensable à mon mélange anti-asthme des enfants : citron, frankincense, cèdre de l’atlas (cedrus atlantica).

Mais surtout, comme je le dis plus haut, c’est l’HE des grands changements de la vie, des infections des voies respiratoires, et du stress émotionnel.

En tant que parent, elle peut vous être d’un grand secours pour vous sortir du surmenage nerveux ou physique souvent provoqué par la somme de travail et de patience accumulées lorsqu’on s’occupe d’adorables petits monstres.

Le Frankincense se mélange bien avec le citron et le gingembre (voies respiratoires), l’orange (surmenage nerveux) et la rose otto (chocs émotionnels, surmenage, dépression).

 

14. La Camomille romaine – Chamaemelum nobile

L’ingrédient clé de toutes les camomilles est le Chamazulène, un agent fortement anti-inflammatoire et cicatrisant.

Analgésique et sédative, cette huile est à avoir sous la main en cas de bobos en tous genres pour calmer à la fois les nerfs et la douleur.

De plus, la camomille est l’huile de la digestion des bébés, très douce et très efficace, elle les calme nerveusement (ce qui est souvent à l’origine des problèmes de tension dans le ventre) en même temps qu’elle les soulage des coliques, diarrhées, indigestions ou pertes d’appétit.

N’hésitez pas aussi à l’utiliser pour soigner les dermatites (eczéma, psoriasis), les insomnies et les maux de tête.

La camomille se mélange bien à la bergamote, la lavande, la mandarine et la marjolaine.

Vous disposez maintenant de 14 huiles essentielles bien aimées des bébés et enfants, à vous de vous lancer pour créer des mélanges à la fois puissants et agréables.

Gardez à l’esprit que les HE sont synergistiques. Lorsque deux ou trois sont associées dans un même mélange, leurs effets sont bien plus grands que ceux des huiles utilisées séparément. En effet, lorsque vous les mélangez, vous créez une huile unique, un nouveau matériel qui donnera un bien meilleur résultat.

Tout un cours sur les bobos des enfants est disponible ici.

 

 

 

Vous avez aimé ces pages? Alors n’oubliez pas de vous inscrire au Club Equilibre Naturel pour recevoir la newsletter

Tags: , , , ,

Related posts

31 comments

  • Merci Cécile pour cet article !
    Il est absolument GENIAL. Je m’en sers et plusieurs de mes amies aussi, à qui j’ai recommandé ton site.
    On a testé notamment : eucalyptus + citron + menthe poivrée, pour les rhumes et toux des enfants. La cannelle, la mandarine sont bien aussi.

    QUE DES AVANTAGES :
    – les enfants sont soignés en 2-3 jours
    – c’est naturel
    – cela renforce leurs défenses immunitaires, ils se portent visiblement en meilleure forme (ils non l’air pas fatigués par les médicaments)
    – on peut associer l’homéopathie pour booster de l’intérieur
    – les enfants adorent les massages
    – enfin, les massages aident à les calmer le soir avant d’aller les coucher ! un bon rituel du coucher 😉

    Je précise :
    – mes enfants ont 2 ans et 4 ans.
    – la camomille est particulière : on aime, ou on aime pas. En tout cas, l’odeur est bien forte!
    – il m’est arrivé d’utiliser de l’huile d’olive pour remplacer l’huile d’amande douce … en dépannage. L’odeur n’est pas désagréable et la texture non plus 😉

    Question : il me semble qu’il existe des HE qui peuvent se mettre directement sur la peau. Lesquelles ? Peut-on les utiliser avec les enfants directement sur la peau aussi ?

    • Chère Aurélie,
      Je suis bien heureuse de lire que des mères comme toi comprennent à quel point les huiles essentielles sont utiles et douces pour soigner les enfants! Merci pour ton enthousiasme et ta façon de faire suivre la bonne parole autour de toi!
      Oui, il existe des huiles que l’on peut mettre directement sur la peau, j’en parle dans mon article sur les huiles des vacances (http://www.clubequilibrenaturel.com/aromatherapie-et-voyage/), et je conseille d’avoir toujours sur soi de la lavande, en particulier de la lavande Aspic qui est une véritable trousse de secours à elle toute seule. On peut l’appliquer sur la peau de tout le monde, que ce soit pour une piqure d’insecte (surtout les guêpes) ou pour un mal de tête subit (une goutte sur les tempes ou dans la nuque).
      Je donne la liste de toute les huiles qui peuvent être appliquées à sec dans mes pages sur le mode d’emploi des huiles essentielles : http://www.clubequilibrenaturel.com/huiles-essentielles-mode-emploi/, ainsi que toutes les précautions d’emploi sur les enfants.
      Pour info, je suis en train d’écrire un manuel pratique d’aromathérapie holistique qui va rassembler toutes les informations utiles, sans prose, dans un peu plus de 200 pages, sous forme de fiches et classées alphabétiquement.
      Bien amicalement,
      Cécile

  • Bonjour Cécile,

    Mon loulou a eu gros rhume ce weekend et après être passée sur votre site, j’ai filé acheter un diffuseur pour lui mettre dans chambre (lundi).
    Je l’ai fait tourner une petite heure avec de l’eucalyptus, de l’arbre a thé, du thym et du cèdre de l’atlas. Je lui ai aussi fait une petite huile de massage avec les mêmes HE dilué dans le l’amande douce.
    Mon bébé a fait sa nuit sans aucune interruption (ce qui n’était même pas le cas avant son rhume) et hier (mardi) il respirait déjà beaucoup mieux! Ce matin, après une nuit complète à nouveau, il respirait sans ronflement par le nez!
    Merci à vous d’avoir partagé ces quelques conseils, je crois bien que je vais me faire une bonne pharmacie d’huiles!
    Maintenant c’est moi qui suis prise, je vais voir ce que je peux faire pour me soulager, sachant que j’allaite encore, il a 4mois1/2.

    Stephanie

  • Bonjour,
    Je découvre ce site et le trouve intéressant surtout pour les enfants (5 et 7 ans pour les miens).
    Mon fils de 5 ans est asthmatique et a très souvent le nez pris, surtout le soir et la nuit. Je cherche quelque chose à diffuser dans sa chambre pour l’aider à respirer, pouvez-vous m’aiguiller ? J’ai déjà essayé des baumes bio pour bébé, hypoallergéniques et compagnies à mettre sur la peau, mais il fait aussi beaucoup d’allergies cutanées… Merci d’avance si vous avez des choses qu’on pourrait tester…
    Ingrid

  • […] irruption cutanée. Pour d’autres, cela peut faire partie du quotidien, peu importe la saison! Les huiles essentielles : les enfants adorent ça. L'aromathérapie pour les enfants et les bébés. Manuel d'aromathérapie holistique, l'Essentiel […]

  • Un mot: MERCI!
    Je m’intéresse de plus en plus aux huiles essentielles depuis quelques mois, notamment pour soigner mes petitous… L’automne à peine entamée, j’ai déjà une grosse toux à soigner… J’ai déjà sous la main un échantillons d’HE dont vous parlez plus haut, de l’HV de noisette, mais j’étais bloquée par les dosages et je n’osais pas. J’ai enfin une indication claire et rassurante qui m’a éclairée et débloquée… Il était temps!
    Encore merci!
    Une maman de trois enfants qui va entamer la saison des maux en tout genre plus sereine…

  • […] L’aromathérapie antifongique : l’incontournable arbre à thé, le très bon romarin à cinéole, le planant Frankincense, la menthe poivrée sédative, la mandarine régulatrice. […]

  • Bonjour à toutes,

    Je viens de tomber sur site les conseils sont géniaux 🙂

    Je suis novice dans l’utilisation des HE et j’aimerais savoir ce que je pourrais lui donner car il a une laryngite, le nez bouché et il tousse bcp quand il est couché et le nez pas mal bouché aussi.

    Je vous remercie avance pour vos conseils.

    Amicalement.

    Dorothée.

    • Chère Dorothée,
      Vous voulez mon avis? Mettez lui ses mélanges d’huiles autant sur la poitrine que sur les avant bras, et surtout, FAITES LUI UN LAVEMENT intestinal. Tout vient du ventre.

  • Re bonjour,

    J’ai oubliée de préciser mon fils à 3 ans 🙂

    Bonne journée.

    Amicalement.

  • bonjour;
    Je tombe sur ce site par hasard, essayant de trouver coûte que coûte de bons conseils naturelles pour mon bébé que j’essaye de préserver le plus possible. étant consciente de la manipulation des lobies pharmaceutiques je me dois en tant que jeune maman de protéger mon bébé. Mais dur dur de trouver de bons conseils de valeur sûr.
    Alors simplement merci, grâce à vous c’est comme si j’avais eu le feu vert pour suivre mon instinct.En fait j’ai bien raison d’éviter les pediatres depuis sa naissance. mon fils de 7 mois ( allaité 5 mois) n’ai encore jamais tombé malade, jamais de fievre, jamais rien. je ne lui ai jamais donné de medicaments apart du doliprane quand il a vraiment mal à ces dents qui ne sont pas préssées à sortir. seulement des huiles essentiel appliqué en massage et j’espère continuer ainsi.
    .
    Par contre j’aimerais avoir des conseils pour l’alimentation des bébés. auriez vous un liens internet ou un livre à me conseiller ? car il prend actuellement des petits pots ( legumes et fruits) que je lui cuisine moi même et du lait 2eme âge bio. j’aimerais remplacer ce lait par des laits vegetaux ? qu’en pensez vous ? j’aimerais banir de son alimentation tous ce qui est mauvais pour lui comme le lait de vache ou le sucre mais je veux qu’il ne manque de rien. Mais je manque d’info

    Je rêve de travailler en tant qu’aromatherapeute, il faut eveiller le plus de gens possible
    merci pour tous ces conseils que je vais m’empresser de continuer à lire.
    justine

    • Bravo Justine!
      Niveau alimentation pour bébé, je vous renvoie vers les enseignements du Dr Kousmine. J’ai un livre écrit par Marion Kaplan sur l’alimentation de la future maman et des bébés dont je me suis servi pour mes propres bébés. Elle donne des recettes de laits à faire vous même.
      Si vous rêvez de travailler en tant qu’aromathérapeute, vous avez mon école d’aromathérapie holistique en ligne pour professionnels! Je vous y explique tout ce qu’on ne vous explique pas ailleurs. C’est là : http://www.clubequilibrenaturel.com/aroma-pro-formation-aromatherapie-holistique/

      • merci pour votre réponse. J’aimerais vraiment faire cette formation mais pour l’instant ce n’est pas possible je n’ai pas les moyens. j’ai fait le choix de rester à la maison la première année de bébé. Des que je trouve un travail je m’inscris et je commence. à la suite de la formation est ce que je pourrais me mettre à mon compte et en vivre ?
        je n’ai jamais su ce que je voulais vraiment faire dans la vie et bien aujourd’hui je pense avoir trouvé !!!!! et d’ailleurs je me trouve idiote de ne pas y avoir pensé avant.

  • Bonjour, je viens souvent piocher dans vos méthodes pour soigner mon bebe et du coup ce matin j’ai fait un article sur mon blog ou je partage mes expériences je me suis permise de citer votre site puisque c’est en quelque sorte “ma source”. J’espère que vous n’y voyez pas d’inconvénient, sinon n’hésitez pas à me le dire.
    Douce journée, justine.

    • Cecile Ellert

      Chère Justine,

      Dès qu’il s’agit d’informer les mamans je suis entièrement pour! Autant que vous voulez! 🙂

       

  • Bonjour Cécile,

    C’était déjà grâce à vos conseils que je changeais d’alimentation et me sortais de l’endométriose il y quelques années.

    Aujourd’hui je suis maman d’une petite loulette de 15 mois et je suis comblée.

    J’aimerais vous poser une question. Depuis sa naissance, elle dort rarement plus de 2h d’affilée. En lisant vos conseils aroma pour les enfants, je suis certaine que là est la solution.

    Que préconisez-vous, tout en sachant qu’elle ne peut pas se rendormir sans le sein, souvent juste pour le contact.

    Elle est si paisible quand elle dort que ça me fend le cœur de la voir se réveiller si souvent et de ne pas pouvoir profiter d’un long et doux sommeil.

    Et il est clair que je suis épuisée même si l’allaitement est pour moi merveilleux. Mais parfois suis désespérée de ne pas avoir encore eu une vraie nuit de sommeil depuis plus d’un an.

    Merci pour votre aide.

    Rhalmia

  • Rhalmia! Mais vous êtes une martyre! Comment avez vous pu vous laisser faire ainsi! On ne vous a pas expliqué que les bébés sont les maitres de la manipulation? Il y a vraiment un truc qui cloche ici…
    Il faut rééduquer votre bébé : si elle a mangé (surtout qu’à son âge elle mange aussi du solide) qu’elle est changée et qu’elle a bu, c’est dodo et c’est tout! Vous devez lui donner l’opportunité de se rendre compte qu’elle s’auto-suffit!
    Mettez lui quelques gouttes de lavande sur l’oreiller pour l’aider, mais vraiment, n’ayez pas peur de la laisser pleurer! A cette âge là, vous pouvez!

  • Bonjour Cécile,
    Ma fille de 3 mois allaitée exclusivement au sein, régurgite beaucoup depuis une semaine.
    Pouvez vous me dire avec quelles huiles je peux la soulager s’il vous plait?
    Merci. Cordialement.

    Julie

    • J’ai oublié de préciser que depuis sa naissance elle a toujours des glaires dans la gorge.
      Merci. Cordialement.

      Julie

      • Chère Julie,
        Si votre bébé a des glaires dans la gorge, c’est qu’elle a des problèmes digestifs…Il se peut qu’elle n’ait pas une très bonne flore. Pour sa régurgitation essayez le Néroli en massage sur le ventre, la mandarine verte, l’orange…une goutte dans 5 ml de base. Surtout, continuez à l’allaiter!

  • Bonjour Cécile,

    Je me suis procurée votre livre “l’Essentiel de l’équilibre” et j’aimerais savoir si j’ai bien compris.
    J’ai trouvé que mon méridien en déséquilibre était celui du rein. Maintenant je dois donc faire un mélange des huiles correspondant à ce méridien. Mais ce mélange doit il comporter les 6 huiles à savoir: Epinette noire, Gingembre, Géranium, Bois de Santal, Sauge sclarée et Cédre de l’atlas? et autre question: ce massage est à faire combien de temps?
    Merci pour votre réponse.
    Sabrina

    • Sab, ce que j’explique dans le livre c’est que vous devez choisir parmi la liste des huiles du rein celle qui correspond le mieux à l’ensemble de vos besoins, et qui peut agir sur d’autres méridiens sur lesquels vous avez aussi besoin d’agir. Certaines huiles agissent sur plusieurs méridiens. C’est à vous de les sélectionner à partir de la petite liste que je donne sur chaque fiche de méridien.

  • Bonjour Cécile,
    merci j’apprends beaucoup grâce à vous. J’ai une question, j’aimerais beaucoup avoir votre réponse…
    Est-il vrai que la menthe poivrée est déconseillée aux enfants de moins de 6 ans ?

    • Leslie, tout n’est qu’une histoire de dilution: appliquez simplement les règles de dilution pour les enfants de cet âge: 3 gouttes par 5ml d’huile de base. C’est tout.

      • Merci beaucoup pour votre réponse! Une dernière question si vous me le permettez: dans une recette qui pèse 100 gr au total, avec des ingrédients comme de l’argile, des hydrolats, mais qui ne contient que 10 gr d’huile végétale, pour le dosage des huiles essentielles on doit se baser seulement sur le poids des huiles végétales ?

  • Basez vous sur la quantité d’huile oui, parce que le reste est hydrosoluble

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top