Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Énergie et endurance : sachez ménager vos adrénales.

IMG_0361

Vos glandes adrénales méritent que vous leur portiez un peu d’attention : logées au dessus de vos reins, elles ne sont pas bien grosses, mais dès qu’elles sont déséquilibrées, toute votre énergie s’en ressent.

Elles nous aident à faire face à tout un ensemble de situations stressantes qui réclament de réagir à notre environnement.

Il peut s’agir de courir un marathon, de passer un examen ou de survivre au stress d’un bouchon sur l’autoroute quand on est pressé.

Dans toutes ces situations les adrénales jouent un rôle vital.

 

Adrénales : productrices d’adrénaline et cortisolchute libre

En effet, elles sécrètent deux hormones importantes : l’adrénaline et le cortisol.

C’est l’adrénaline que vous sentez lorsque vous sautez d’un avion en chute libre, que vous vous jetez à l’eau pour sauver quelqu’un de la noyade ou quand vous combattez la première seconde de trac en arrivant sur scène.  Elle agit immédiatement et peut s’évanouir aussi rapidement. Son action est éphémère.

Par contre, le cortisol agit plus lentement et ne provoque aucun signe flagrant lors de sa libération dans l’organisme.

Son niveau peut rester élevé dans la circulation sanguine de 15mn à plusieurs heures selon que les événements stressants se poursuivent. Et c’est là que le bas blesse : ce niveau peut devenir chroniquement élevé et avoir des conséquences indésirables sur l’organisme.

 

Les adrénales : glandes de la réponse au stress

Il y a des centaines de situations qui peuvent réclamer une sécrétion excessive de cortisol : avoir peur de ne pas être à la hauteur d’un nouveau travail très exigeant, le harassement quotidien d’un patron, la ménopause et ses variations hormonales stressantes, un déséquilibre émotionnel favorisant l’angoisse permanente etc…

En effet, de part ses fonctions de mobilisation des ressources physiques, le cortisol stimule le niveau d’énergie en élevant le niveau de sucre dans le sang.courrir

Mais il supprime aussi les réponses inflammatoires et immunitaires pour limiter la douleur qu’une activité physique intense indispensable à la survie pourrait provoquer.

C’est pour cela que lorsque l’on courre depuis un certain temps, on fait travailler nos adrénales, on atteint un plateau, une forme d’insensibilité générale qui nous permettrait de courir ainsi pendant des kilomètres…

Par contre, les études montrent que nous nous retrouvons alors plus facilement victime d’une infection des voies respiratoires…

 

Ménager les adrénales pour se protéger des maladies chroniques

En fait, le stress chronique répété peut être connecté à des déséquilibres immunitaires, des maladies auto-immunes et un taux de sucre chroniquement élevé allant jusqu’au diabètes. C’est ce qui explique aussi la propension qu’ont certains sportifs de haut niveau à déclarer plus facilement que d’autres des candidoses chroniques et des périodes d’épuisement.

Il est vrai qu’une glande adrénale surmenée peut cesser de produire suffisamment de cortisol, ce qui se manifestera par l’installation d’un épuisement chronique, d’un burn out.

On sait aussi que l’exercice est un excellent moyen de dissiper l’anxiété et les mauvais cotés du stress. C’est pourquoi, bien que l’on nous conseille de pratiquer une activité physique, un sport de régulation du système nerveux, loin de toute obligation de compétition et de dépassement de soi, est tout de même plus conseillé que de trapèze volant pour rééquilibrer vos adrénales…Votre activité doit vous délasser le corps et l’esprit.

 

L’exercice physique, allié des adrénales

Sans nécessairement faire de la chaise longue professionnelle devant un match de foot pour ménager son stress et ses adrénales, , il est bon de considérer le tai chi, le chi gong, le yoga, le cyclotourisme, la natation, la danse, la marche à pied etc…tai chi

Au bureau, cachez vous dans le couloir pour enchainer quelques pompes, quelques sauts à la corde ou une petite marche dans les escaliers…

Sans aller aussi loin, vous disposez tout de même de quelques huiles essentielles bien utiles : le basilic, l’épinette noire, le genièvre et le gingembre.

 

Prescription aromatique de soutien aux adrénales

Faites vous une huile de massage sur une base de 10 ml, avec

  • 3 gouttes d’Ocimum basilicum
  • 2 gouttes de Picea mariana
  • 3 gouttes de juniperus communis
  • 2 gouttes de Zingiber officinalis

Faites vous masser régulièrement les pieds et le dos avec cette huile qui protègera à la fois vos reins (siège de votre énergie), votre immunité et votre niveau énergétique.

En cas d’urgence, si vous avez peur de ne pas tenir le coup, vous profiterez d’un soulagement rapide avec le mélange suivant :

Dans 5 ml de base, ajoutezhuiles

  • 2 gouttes d’HE d’anthémis nobilis
  • et 3 gouttes d’HE d’orange.

Massez vous le ventre, la poitrine et si possible la région lombaire avec ce mélange, aussi souvent que nécessaire et surtout avant de vous coucher.

 

Et puis..

  • Si vous vous sentez en proie à l’angoisse, suivez les conseils de cette page.
  • Évidement, il faut rester le plus cohérent possible et éviter tous les excitants : café, alcool, sucre et autres stimulants.
  • Supplémentez vous avez une plante adaptogène comme le ginseng sibérien, le rhodiola ou le noni.
  • Faites du sur-mesure : identifiez tous vos déséquilibres énergétiques et préparez votre propre traitement aromatique grâce aux outils disponibles dans l’Essentiel de l’Équilibre.

Car, je vous le rappelle : surtout pour vos adrénales, c’est l’équilibre qu’il faut privilégier.

 

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

17 comments

  • Merci je me retrouve dans votre résumé

  • J’achète bio, je ne mange pas de ruminants, j’utilise des huiles essentielles, fais 100kms de vélo le mardi et le vendredi aprés midi, plus jardinage, et vous REMERCIE
    VIVEMENT pour vos infos que je conserve précieusement dans mes documents. MERCI. Yolande

  • Bonjour Cécile,

    Merci pour cet article plein de bons conseils, Non seulement on apprends à mieux se connaitre physiquement, mais en plus on peut se référer à tes conseils pour répondre à nos maux.

    Ta newsletter reçue aujourd’hui est également riche d’informations positives. Elle mériterait en effet de devenir un article!

    Un article invité sur mon blog Votre Efficacite Personnelle, qu’en penses-tu ?

    Bien amicalement,
    Christine

  • Bonjour Cecile…..Comment vas tu apres cet été ?Moi j’ai ete un peu surmenee par un grand nombre d’invites durant plusieurs semaines …10 a 18 pers autour de la table ….Sur le moment cela a ete fantastique….amis,famille étaient reunis pour de grandes tablees ds le jardin et autour de la piscine et apres qd tout le monde a ete parti je me suis écroulée…douleurs ds la nuque ,fatigue …..que j’ai essaye de soigner avec des plantes qui n’ont pas suffi et j’ai enfin vu mon généraliste qui m’a diagnostique le syndrome d’Arnold suite a un gros stress….et prescrit anti inflammatoires et decontractant musculaire et meme du Xanax pour dormir (que je ne vais pas prendre plus de 3/4 jours!)…..Je t’entends pester d’ ici….mais j’avais peur que cela s’aggrave et que je ne sois pas retablie pour repartir a HK le 18 Sept …..Est ce qu’il y a un rapport avec les glandes adrenales et as tu un conseil…sachant que des que j’ai un stress je me mets a avoir des crampes ds le cou et ds le bas de la nuque…..Bises Madeleine

    • Damned Madeleine! Tu sais bien qu’à nos âges il faut y aller doucement! Exactement je peste d’ici!
      Ben oui, tu as achevé tes adrénales, et puis à mon avis tu manques de Calcium et magnésium. Il te faut aussi un bon complex de vitamine B, mais attends d’être à HK pour l’acheter, il sera moins cher là-bas. Et puis, si c’est le cou et le bas de la nuque, c’est aussi ton méridien de la vessie qu’il faudrait rééquilibrer. Il faudrait que quelqu’un te masse de chaque coté de la colonne avec des pressions des pousses. Vessie/rein, ça va ensemble. En rentrant, va te faire faire un massage des pieds, ça masse bien les reins.
      Tiens moi au courant!
      Gros bisous,
      C.

  • Bonjour Cécile,
    On voit bien plus clair sur ces glandes qui nous gouvernent à la lecture de ton article ! Et surtout, on mesure à quel point tout est question d’équilibre !
    Merci et à bientôt !

    • Merci Bernadette…je vois encore une fois combien nos langages se croisent…comme quoi, lorsqu’il y a une vérité, « tous les chemins mènes à Rome »…
      Amitiés,
      Cécile

  • Bonsoir Cécile,

    Un naturopathe de renom (qui a écrit sur le candida – il a peut-être le premier à le faire) m’a déjà dit que mes surrénales étaient à plat, qu’idéalement il faudrait les mettre sur une tablette pour qu’elle se reposent, mais ce n’était pas possible. J’ai pris des produits naturels qu’il m’a conseillés, mais je demeure quand même trop stressée. C’est dans mon tempérament…

    Je suppose que surrénales et adrénales (c’est la première fois que je vois ce mot) sont synonymes.

    Quant au candida, je ne sais plus quoi en penser. Je pense que, si on l’a, on ne peut pas s’en débarrasser à moins de s’affamer. C’est en s’affamant qu’on affame la levure. Le combat est entre nous et la levure… Lequel des deux survivra à la famine?

    C’est peut-être drastique, mais je ne crois pas qu’on puisse s’en débarrasser en continuant à manger…

    Heureusement que tu as toujours de bonnes «recettes» d’huiles essentielles pour nous remonter…

    Amicalement,

    Sco! 🙂

    • Ma chère Sco!, en ce qui concerne le candida, il ne faut pas faire l’erreur de penser que le régime est suffisant pour contrôler sa surpopulation. Le candida est un hote normal de notre système digestif, et nous ne tentons pas de nous en débarrasser mais d’éviter la candidose chronique. Et pour cela, l’aromathérapie est bien utile…c’est la différence que j’apporte dans mon livre. Les huiles essentielles nous permettent de passer à la vitesse supérieure du rééquilibrage anti-candida sans avoir à prendre des médicaments anti-fongiques, subir leur liste d’effets secondaires et aller à contre-courant en nous intoxiquant de plus belle.
      Sans les huiles essentielles et les suppléments adéquates, le régime ne risque pas de fonctionner, si ce n’est en te permettant de consommer beaucoup moins d’aliments qui favorisent l’inflammation comme le sucre, le blé et les produits laitiers.
      Je ne pense pas que ton naturo t’ai fais suivre un traitement aromatique lors de ton régime…à essayer!

  • Bonsoir Cécile,

    Sujet fondamental pour la santé que la fatigue des surrénales.
    C’est bien d’en parler.
    Le pire que l’on puisse faire subir à notre corps, c’est de les épuiser, puisque les reins sont le siège de notre énergie vitale de naissance, notre capital de départ.
    Le premier souci devrait être de les préserver.
    Pour ma part j’utilise beaucoup en association avec l’épinette noire le pin sylvestre.
    Ou le genièvre aussi.

    Amicalement.
    Marie.

  • Merci Marie! On n’est jamais trop nombreux pour en parler…
    Amicalement,
    Cécile

  • Excellent article ! Merci beaucoup, Cécile
    J adhère à 100% !
    Le bio, évidement, c est à dire le naturel, autant que faire se peut, à tous les niveaux de la chaîne, agriculture raisonnée, transformation, conditionnement, préparation, cuisson…
    Et, effectivement, à quoi sert de « manger bio » si c est pour s intoxiquer, par ailleurs, avec des médicaments ou des traitements toxiques et pleins d effets secondaires…
    Oui, la santé, c est un tout, et d abord un état d esprit … et aussi une question de choix.
    D où l importance du rôle du stress dans la génèse de bon nombre de maladies, dues simplement -et logiquement, à la baisse de nos défenses immunitaires et bon nombre d autres déséquilibres…
    C est ce qu on appelle la psychosomatique, il me semble…
    Encore un grand MERCI pour tout ce travail qui nous est offert avec tellement d élégance et de générosité. Merci

    • Chère Marika,
      Je ne sais pas quoi dire…Je suis à chaque fois ravie de découvrir que je ne suis pas la seule à prêcher dans ce sens là…Vous résumez très bien tout mon discours. Bravo, et merci.
      Cécile

  • board caribbean days

    Énergie et endurance : sachez ménager vos adrénales.

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top