IMG_0361

Vos glandes adrénales méritent que vous leur portiez un peu d’attention : logées au dessus de vos reins, elles ne sont pas bien grosses, mais dès qu’elles sont déséquilibrées, toute votre énergie s’en ressent.

Elles nous aident à faire face à tout un ensemble de situations stressantes qui réclament de réagir à notre environnement.

Il peut s’agir de courir un marathon, de passer un examen ou de survivre au stress d’un bouchon sur l’autoroute quand on est pressé.

Dans toutes ces situations les adrénales jouent un rôle vital.

 

Adrénales : productrices d’adrénaline et cortisolchute libre

En effet, elles sécrètent deux hormones importantes : l’adrénaline et le cortisol.

C’est l’adrénaline que vous sentez lorsque vous sautez d’un avion en chute libre, que vous vous jetez à l’eau pour sauver quelqu’un de la noyade ou quand vous combattez la première seconde de trac en arrivant sur scène.  Elle agit immédiatement et peut s’évanouir aussi rapidement. Son action est éphémère.

Par contre, le cortisol agit plus lentement et ne provoque aucun signe flagrant lors de sa libération dans l’organisme.

Son niveau peut rester élevé dans la circulation sanguine de 15mn à plusieurs heures selon que les événements stressants se poursuivent. Et c’est là que le bas blesse : ce niveau peut devenir chroniquement élevé et avoir des conséquences indésirables sur l’organisme.

 

Les adrénales : glandes de la réponse au stress

Il y a des centaines de situations qui peuvent réclamer une sécrétion excessive de cortisol : avoir peur de ne pas être à la hauteur d’un nouveau travail très exigeant, le harassement quotidien d’un patron, la ménopause et ses variations hormonales stressantes, un déséquilibre émotionnel favorisant l’angoisse permanente etc…

En effet, de part ses fonctions de mobilisation des ressources physiques, le cortisol stimule le niveau d’énergie en élevant le niveau de sucre dans le sang.courrir

Mais il supprime aussi les réponses inflammatoires et immunitaires pour limiter la douleur qu’une activité physique intense indispensable à la survie pourrait provoquer.

C’est pour cela que lorsque l’on courre depuis un certain temps, on fait travailler nos adrénales, on atteint un plateau, une forme d’insensibilité générale qui nous permettrait de courir ainsi pendant des kilomètres…

Par contre, les études montrent que nous nous retrouvons alors plus facilement victime d’une infection des voies respiratoires…

 

Ménager les adrénales pour se protéger des maladies chroniques

En fait, le stress chronique répété peut être connecté à des déséquilibres immunitaires, des maladies auto-immunes et un taux de sucre chroniquement élevé allant jusqu’au diabètes. C’est ce qui explique aussi la propension qu’ont certains sportifs de haut niveau à déclarer plus facilement que d’autres des candidoses chroniques et des périodes d’épuisement.

Il est vrai qu’une glande adrénale surmenée peut cesser de produire suffisamment de cortisol, ce qui se manifestera par l’installation d’un épuisement chronique, d’un burn out.

On sait aussi que l’exercice est un excellent moyen de dissiper l’anxiété et les mauvais cotés du stress. C’est pourquoi, bien que l’on nous conseille de pratiquer une activité physique, un sport de régulation du système nerveux, loin de toute obligation de compétition et de dépassement de soi, est tout de même plus conseillé que de trapèze volant pour rééquilibrer vos adrénales…Votre activité doit vous délasser le corps et l’esprit.

 

L’exercice physique, allié des adrénales

Sans nécessairement faire de la chaise longue professionnelle devant un match de foot pour ménager son stress et ses adrénales, , il est bon de considérer le tai chi, le chi gong, le yoga, le cyclotourisme, la natation, la danse, la marche à pied etc…tai chi

Au bureau, cachez vous dans le couloir pour enchainer quelques pompes, quelques sauts à la corde ou une petite marche dans les escaliers…

Sans aller aussi loin, vous disposez tout de même de quelques huiles essentielles bien utiles : le basilic, l’épinette noire, le genièvre et le gingembre.

 

Prescription aromatique de soutien aux adrénales

Faites vous une huile de massage sur une base de 10 ml, avec

  • 3 gouttes d’Ocimum basilicum
  • 2 gouttes de Picea mariana
  • 3 gouttes de juniperus communis
  • 2 gouttes de Zingiber officinalis

Faites vous masser régulièrement les pieds et le dos avec cette huile qui protègera à la fois vos reins (siège de votre énergie), votre immunité et votre niveau énergétique.

En cas d’urgence, si vous avez peur de ne pas tenir le coup, vous profiterez d’un soulagement rapide avec le mélange suivant :

Dans 5 ml de base, ajoutezhuiles

  • 2 gouttes d’HE d’anthémis nobilis
  • et 3 gouttes d’HE d’orange.

Massez vous le ventre, la poitrine et si possible la région lombaire avec ce mélange, aussi souvent que nécessaire et surtout avant de vous coucher.

 

Et puis..

  • Si vous vous sentez en proie à l’angoisse, suivez les conseils de cette page.
  • Évidement, il faut rester le plus cohérent possible et éviter tous les excitants : café, alcool, sucre et autres stimulants.
  • Supplémentez vous avez une plante adaptogène comme le ginseng sibérien, le rhodiola ou le noni.
  • Faites du sur-mesure : identifiez tous vos déséquilibres énergétiques et préparez votre propre traitement aromatique grâce aux outils disponibles dans l’Essentiel de l’Équilibre.

Car, je vous le rappelle : surtout pour vos adrénales, c’est l’équilibre qu’il faut privilégier.

 

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • glandes adrénales