Eliminez une belle source de douleur inutile : La sarcopénie

Ceci est un extrait de mon dernier livre, l’Equilibre anti-Douleur, le livre qui fait la part des choses entre la douleur utile et la douleur inutile. La sarcopénie est un sujet important car il s’agit d’une douleur complètement inutile et évitable. Vous êtes nombreux à être concernés sans même vous en douter…alors profitez de cet extrait du chapitre 2.

“Il y a une catégorie de personnes à qui on va dire qu’avoir mal partout est normal…à leur âge.

Oui, nous vieillissons tous,  diverses petites douleurs s’accumulent au fil du temps, pour qu’à la fin, on les subisse sans vraiment se demander si on peut en fait les éviter (sans avoir à se bourrer de médicaments).

Si on élimine les maladies issues de la toxicité qui sont le lot de tous, on doit se rappeler que ce qui guette l’adule vieillissant est la sarcopénie…et que nous avons les moyens de l’endiguer.

La sacropénie est la perte progressive de masse musculaire causée par une variété de facteurs, y compris une mauvaise nutrition, un manque d’exercice et une diminution des niveaux d’hormones. C’est un état insidieux qui reste souvent non diagnostiqué pendant des années, car il peut être déguisée par une augmentation de la graisse dans et autour du muscle.

Alors que le manque d’exercice et un style de vie sédentaire en sont la cause principale, ce problème peut également se trouver chez des personnes physiquement actives et qui l’ont été tout au long de leur vie. Cela indique que le manque d’exercice n’est pas le seul facteur déclenchant.

Les premiers signes de sarcopénie peuvent apparaître dès quarante ans, mais la situation s’aggrave généralement après 65 ans et progresse encore plus rapidement à mesure que l’individu vieillit si rien n’est fait pour stopper le processus.

Par conséquent, si vous souhaitez vous éviter des douleurs supplémentaires complètement inutiles (là, c’est clair, c’est de la douleur inutile), vous devez vous atteler

à commencer un programme de prévention ou de maintenance le plus tôt possible, surtout si vous présentez déjà des signes de la maladie.

Symptômes de la Sarcopénie     

     Douleurs musculaires et articulaires

     Sensation de douleur profonde dans les os

Rigidité dans les articulations et les muscles non causés par l’exercice

Un sentiment général de faiblesse et de fatigue, surtout les muscles fatigués

Réduction de la portée du mouvement

Mobilité réduite

 

Quoi faire ?


Et bien d’abord éviter la perte de muscle par atrophie. C’est la priorité.  D’autre part, éviter l’accumulation de graisse.

Une bonne façon de faire d’une pierre deux coups est de récupérer la masse musculaire perdue, dans la mesure du possible !

Evidemment, cela implique de se mettre à faire de l’exercice, se nourrir correctement et prendre une belle liste de compléments alimentaires.

Quand on y pense, un sportif ou une femme qui cesse de pratiquer un sport intensif ou de haut niveau verra sa masse musculaire diminuer, son taux métabolique diminuer et les excès de calories commencer à être stockés sous forme de graisse. On est nombreux à être passés par là…

On peut imaginer alors que le degré de perte musculaire chez un non-athlète, en particulier celui qui vieillit, aura des conséquences beaucoup plus importantes et sera plus difficile à rectifier.

Si c’est votre cas (non athlète et vieillissant..) je ne vous cache pas que vous avez du pain sur la planche.  Mais cela vaut la peine… Rappelez vous que c’est la régularité et la ténacité qui vous sauveront car plus vous reconstituerez vos muscles plus cela sera facile de continuer. Surtout tenez bon ! Instaurez une routine d’exercice, facile à suivre, qui ne laisse pas de place aux mauvaises excuses d’abandon.”

 

Cliquez ici pour continuer cette lecture vers “Six étapes pour prévenir la sarcopénie”

 

2 thoughts on “Eliminez une belle source de douleur inutile : La sarcopénie”

  1. Hé bien écoute, je ne connaissais pas le nom-là, “sarcopénie” (il est vrai qu’on met des noms sur à peu près tout ! du coup, on s’y perd…).
    C’est donc exactement ce dont est atteint mon père actuellement (bientôt 87 ans) : après avoir énormément bougé physiquement dans sa vie (pendant 35 ans, construire une maison de 120m² sur 3 niveaux, seul, vraiment seul pour faire tout : gros oeuvre, toit, boiseries, plomberie, électricité, carrelages, peintures etc), lui a pris du temps et actuellement, il ne fait PLUS RIEN DU TOUT.

    Il estime qu’il “en a déjà bien assez fait comme ça” et du coup se laisse complètement aller, passe des journées entières avachi dans son relax à écouter la radio ou la télé, ou à table à manger des trucs qui “se mangent tout seuls” car préparer à manger est pour lui une “corvée” (forcément, avant, l’esclave c’était ma mère, qui faisait toute l’intendance y compris la paperasse !)
    Résultat : il a complètement fondu musculairement (60kg pour 1m82…c’est pas lourd), est de + en + acariâtre (déjà qu’il avait un caractère pas facile), se plaint d’avoir mal partout (tu m’étonnes !) et attend que d’autres s’occupent de sa petite personne (on “lui doit bien ça”) car bien sûr…pour lui, c’est (encore) une… corvée !

    J’ai juste pris l’initiative de lui faire des jus frais tous les 2/3 jours (environ 2L répartis dans des petites bouteilles bien fermées et au frigo… sinon c’est encore une “corvée” de boire autant), à chaque fois que je lui fais ses courses, c’est toujours au magasin bio, et les fruits et légumes, c’est non-négociable, c’est du bio.
    Je “limite la casse”, quoi !
    J’ai lâché l’affaire pour lui (re)montrer (encore) qqs exercices simples à faire pour se re-muscler en douceur sans forcer, en se tenant à sa rambarde de terrasse, de toute façon, il sait tout, il a tout vu tout connu, et ce n’est pas moi qui vais lui apprendre quoi que ce soit ! alléluia ! que veux-tu dire à ça…. à quoi bon s’acharner…
    Je continue sur ma lancée.
    Vivra qui veut, on ne peut pas obliger les gens à prendre soin de leur carcasse s’ils ne veulent rien savoir et rien entendre. Déjà les jus sont efficaces mais il ne le reconnaîtra jamais.
    J’ai vu une vraie différence de caractère l’an dernier quand je me suis astreinte pendant 1 mois entier à lui faire des jus FRAIS tous les jours + boire du plasma marin isotonique tous les jours, + suppression des produits industriels, sucre et autres saletés.
    Mais c’est un sacerdoce que je ne compte pas renouveler ! il n’est jamais content !

    Si tu as une idée de complément alimentaire facile (et accessible financièrement) qui le retaperait un peu plus vite que prévu, je suis preneuse de rajouter ça aux jus !
    (car bien sûr, perte de mémoire, pas d’écoute…etc se rajoutent à sa sévère perte de vision suite à glaucomes, DMLA etc)

    Merci à toi chère Cécile !

    1. Quelle femme cette Cigalounette 🙂
      Alors mon conseil : du bouillon d’os (poule, boeuf etc…) en plus des jus, et lui faire soulever des mini poids comme des boites de conserve 4/4, ou une bouteille de lait par exemple…Mais il est vrai qu’à cet âge là, ça vous regarde de haut, et nous ne sommes que des petites pisseuses de rien du tout et eux ils savent déjà tout. Alors, courage…et patience!

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *