Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Les 9 facteurs vitaux impliqués dans une élimination saine et efficace.

IMG_0361

Ils sont neuf facteurs, les points incontournables dont le bon fonctionnement est la clé d’une bonne détoxification de l’organisme, gage d’efficacité, de propreté interne, d’équilibre.

Que l’un ou l’autre ne remplisse pas sa fonction et tout s’écroule. Chacun dépend du bon fonctionnement de l’autre.

 

faviconDésintoxiquer, concrètement, de quoi s’agit-il?

Pour obtenir une détoxification cohérente du corps il est vital de se consacrer au nettoyage du colon mais aussi à celui des organes qui filtrent les toxines du corps, tels que le foie et les reins.

Pour aider le corps se désintoxiquer et à faire fonctionner ses organes émonctoires correctement, il faut s’assurer que les 9 facteurs vitaux d’élimination soient soutenus par les bons nutriments et par les bonnes huiles essentielles.

 

faviconQuels sont ces 9 facteurs vitaux de la détoxification?images

Voici un petit récapitulatif qui peut vous être utile…

  • Le contrôle du système neuromusculaire : le système nerveux et les muscles du tract gastro-intestinal contrôlent le rythme du transit des aliments que nous consommons. S’il est trop lent, les toxines s’accumulent et encrassent les intestins, vous rendant plus vulnérable à l’inflammation et aux maladies chroniques.

S’il est trop rapide, les nutriments n’ont pas le temps de passer à travers la membrane des intestins jusque dans la circulation sanguine et les fibres n’ont pas le temps de s’accrocher aux toxines qu’elles doivent balayer.

Un supplément qui régule la production de bile (comme le Taraxacum officinale ou pissenlit) aide à maintenir une bonne élimination et péristalisis. C’est le cas aussi du piment de Cayenne. Les huiles essentielles de menthe poivrée, et de fenouil doux, dans une base d’huile de pépin de raisin, en massage sur le ventre, vont aussi participer à cette régulation et au contrôle du sphincter pylorique.

 

  • Le système respiratoire : trop souvent négligés, les poumons contribuent largement à l’évacuation des toxines en dehors du corps.

Avec une moyenne de 24000 souffles par jour, l’expiration de toxines dans chaque souffle fait des poumons des organes majeurs de l’élimination des déchets de l’organisme.

On ne compte pas les huiles essentielles qui soutiennent le système respiratoire : les plus connues sontromarin

  • le thym vulgaire tellement antiseptique, anti inflammatoire et antifongique,
  • la lavande aspic, fortement antivirale, antibactérienne et antifongique
  • le romarin officinale, mucolytique, antispasmodique et décongestionnant
  • le cèdre de l’atlas, antiseptique, expectorant et mucolytique
  • la ravensara aromatica, anti-infectieuse, antitussive et immunostimulante

 

  • Le foie : c’est l’un des organes de nettoyage principaux de notre corps. Non seulement il filtre les toxines des aliments que nous consommons, mais il doit continuellement filtrer les toxines de notre sang ! Cet énorme travail en fait un organe complètement vital à un bon processus d’élimination.

Inutile de dire qu’il faut lui faciliter la tâche au maximum en évitant de manger trop de « cochonneries » et qu’il n’est pas superflu de l’aider au quotidien avec quelques plantes magiques telles que le pissenlit et l’artichaut, des substances naturelles tells que la bétaines HCL et la L glutamine.

L’aromathérapie du foie reprend les huiles essentielles citées dans le soutient de la péristalsis et de la production biliaire, c’est à dire la menthe poivrée et le fenouil, mais il y a aussi les camomilles, l’immortelle et le romarin, qui agissent à la fois sur l’assainissment et la protection énergétique de cet organe ainsi que sur l’état émotionnel, la colère, qui y est lié.

 

  • L’estomac : une digestion inefficace est souvent à l’origine de la prolifération  de certaines bactéries indésirables, productrices de toxines au niveau des intestins. (comme le candida albicans).

Des fonctions digestives saines sont essentielles à une élimination correcte. C’est ce que la bétaine HCL, la L-glutamine et la L-glycine peuvent vous aider à obtenir, en coordination avec la prise d’huiles essentielles  protectrices de la digestion telles que

  • la cardamome,
  • la camomille allemande
  • et la bergamote, régulièrement massées sur le ventre et l’estomac.

 

  • Les reins : Ils sont la station principale de recyclage du corps. juniperus communis

C’est là que les toxines et les vieilles cellules usagées, les protéines, sont réduites en charpie de façon à récupérer ce qui peut encore servir et éliminer le reste par l’urètre.

C’est une des raisons pour lesquelles l’examen de l’urine du matin peut être si révélateur : elle doit être jaune claire et pas trop odorante. Plus elle est foncée et d’une odeur piquante, plus elle est chargée en toxines, ce qui signifie que vous surchargez vos émonctoires.

Si ça vous arrive, aidez vos reins avec des plantes telles que l’artichaut, le pissenlit, le persil et l’ortie, ou massez vous le ventre avec des huiles essentielles diurétiques telles que le genièvre officinale, le pamplemousse et le cèdre de l’atlas (ce sont les mêmes huiles qui entrent dans la composition des traitements anti-cellulite).

 

  • L’intestin grêle : c’est là que s’opère l’absorption des nutriments transportés par vos aliments. Mais c’est là aussi que les anti-oxydants atteignent les tissus qu’ils sont sensés nettoyer. Certaines plantes sont particulièrement anti-oxydantes comme le turmeric et  l’ail.

De leur coté, de nombreuses huiles essentielles soutiennent et protègent es fonctions intestinales dans leur travail d’élimination des déchets :

  • la cannelle,
  • l’origan,
  • le fenouil
  • et le basilic, toutes d’incroyables petites pharmacies à elles toutes seules.

 

  • Le gros intestin, ou colon : C’est l’organe qui est le plus à risque de se laisser encrasser (et d’ailleurs, la plupart du temps, il l’est !) par un excès de toxines, mais aussi par une accumulation de matière fécale collée sur la paroi de sa muqueuse, abritant un grand nombre de parasites et de bactéries indésirables.  On est en général loin des trois selles par jour qui permettent de maintenir un colon propre ! Et pourtant, c’est vraiment l’organe qui a le plus besoin d’être propre.

Les graines de lin, les probiotiques (lactobacillus acidofillus) et les fibres solubles sont des outils de bases, mais les huiles essentielles aussi savent protéger et assainir votre colon :

  •  le Néroli, anti-spasmes, rééquilibrant, antiseptique et antifongique,
  • Le poivre noir, antimicrobien, laxatif, antitoxique et antispasmodiquepoivre noir
  • Le thym sauvage, antifongique, anti-infectieus, antibactérien, tonique général

 

  • Le système lymphatique : il est vital pour la purification du corps, les nodules et conduits lymphatiques étant les routes et autoroutes du système immunitaire. Tout repose sur la façon dont les globules blancs et anticorps travaillent pour évacuer les agents toxiques hors de l’organisme. Stimuler l’immunité signifie aussi aider le système lymphatique. Les herbes qui soutiennent l’immunité stimulent aussi l’activité du système lymphatique. Il y a l’ail, le thé vert, l’origan et l’echinacea, mais aussi beaucoup d’huiles essentielles !

Le massage avec les huiles essentielles suivantes est tout particulièrement recommandé pour stimuler la circulation de la lymphe, sur les jambes, les bras, le ventre :

  • Vétiver, immunostimulante et dépurative
  • Bois de santal, immunostimulante et antifongique
  • Rose otto, dépurative, antitoxique, détoxifiante

 

  • Le sang : c’est le véhicule de la plupart des déchets cellulaires transportés pour être éliminés par tous les systèmes décrits ci-dessus.

Une bonne circulation sanguine est cruciale dans tout le processus d’élimination et de détoxification.

Se faire masser régulièrement est un bon moyen de stimuler la circulation sanguine…surtout avec les huiles essentielles suivantes : images-1

  • Le romarin officinal,
  • le jasmin,
  • le pin sylvestre

 

Pour compléter cette page, vous pouvez essayer quelques recettes de détoxification du foie,

mais aussi faire une semaine de détoxification intelligente, depuis vos cellules jusqu’à vos pensées toxiques

Si vous savez que vous n’allez pas bien mais ne trouvez pas de solution, c’est d’une détoxification anti-fongique dontvous avez besoin….

Que vous ayez essayé ou non de vous détoxifier, l’important est que vous en compreniez la nécessité et que vous ayez une occasion de l’expérimenter!

J’adorerais connaitre vos commentaires à ce sujet! Dites moi tout ci-dessous…

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

21 comments

  • Le foie : repond directement aux grandes tristesses chocs emotionels : remede : artichaux 🙂 g bises Cecile

    • Et oui, c’est pour cela que l’huile essentielle d’immortelle est si bonne pour le foie : elle travaille sur la colère enfouie! Mais fait passer un sale quart d’heure le temps que ça remonte..

  • S’il n’était qu’e-mail à lire par jour ce serait le vôtre. Merci.

  • Bonjour Cécile,
    Quelle belle synthèse ! On voudrait que tous nos organes fonctionnent au mieux, mais il arrive que quelque chose se détraque dans la machine sans qu’on sache bien d’où cela vient. Me concernant, il s’agit du sommeil. C’est périodique, parfois, dans de bonnes et longues périodes de sommeil réparateur, je me dis que j’en suis sortie de mes insomnies et puis, ça recommence et je trouve d’autant plus difficile de rester en surface que je viens de connaître une bonne période. As-tu un remède ?
    Merci et à bientôt !

    • Bernadette, dans ton cas, le plus simple est de procéder à une petite évaluation que je ne peux pas faire ici par manque d’information et de Privacy! Chez toi, je ne pense pas qu’il s’agisse d’un problème de fonctionnement d’organe…
      Bien amicalement,
      Cécile

  • Salut
    Merci de penser à moi. Ici au Gabon nous avons : les pommes, mangues, papaye, citron, orange, celeri, basilic, arachides, bananes, pamplemousse, gingimbre etc… & rien d c q vous avez cités. Comment faire alors ma détoxification ?
    Merci de me répondre.

    • Chère Nina, il est vrai qu’au Gabon vous n’avez pas tout, mais ce que vous avez est très bon!
      Je pense que ans votre cas, il doit exister sur place une phytothérapie traditionnelle qui doit remplacer la phytothérapie occidentale qu’on trouve facilement en Europe…

    • bonjour Nina, Cécile a raison. Il vous faut interroger sur les plantes médicinales locales tout en vérifiant autant que possible leur action dans des études faites au Gabon ou en zone tropicale. Je vis en Nouvelle-Calédonie mais fais beaucoup référence à des ouvrages de phytothérapie créole (Antilles car mon compagnon est Martiniquais et a aussi la connaissance transmise par sa maman, qui avait sa pharmacie au jardin jusqu’à presque 90 ans et avec 8 enfants !). Par exemple, la décoction de feuilles de manguier est diurétique, antidiarrhéique, antirhumatismale et utilisée en traitement d’appoint des affections des voies respiratoires (attention au suc du fruit vert et la résine des branches qui sont allergènes). A condition de ne pas être sous traitement cardiotonique (à cause de l’activité de la carpaïne sur le coeur), les papayes consommées crues ou cuites sont excellentes contre les troubles hépatiques, ainsi que le jus de pulpe de citrouille (à boire en cure matinale pendant 10 j). La décoction de feuilles de papayer (très amère) est également utilisée pour détoxifier le foie et nettoyer le sang.

  • quel bonheur, ces 3 semaines de detox printemps ( en plus il arrive à grand pas) les recettes sont vraiment délicieuses. toute la famille en mange, sans rien dire. j’adore les soupes, les plats de légumes. et surtout les desserts. j’ai fait , ce soir, les pancakes à la banane, hum hum un vrai délice. je vais en refaire souvent. un petit détail = mon jus d’orange était important, donc j’ai epaissi un peu avec de la farine de riz. merci à Cecile pour toutes ces bonnes idées culinaires. à bientot,,,,

  • merci pour les informations! j’aimerais tout de même connaitre “”les facteurs d’inefficacité des réactions de détoxification””.
    merci de me répondre dès que possible

    • Cher Cissé…bonne question! Je suppose que tu veux savoir comment neutraliser les réactions de détoxification? Si c’est le cas, j’en parle dans mon livre l’Equilibre Anti-Candida, en détail, car si il y a des symptômes communs à tous, tels que le mal de tête, les migraines, la fatigue ou la colère, il y a aussi des symptômes qui sont directement reliés au type d’intoxication dont on souffre au départ….et je ne peux pas les énumérer tous ici!
      Par contre, je peux te dire qu’en général, puisqu’il s’agir d’éliminer des toxines, plus tes organes seront forts pour le faire facilement, mieux ça sera. Donc, soutenir ton foie avec des plantes et des huiles essentielles bonnes pour le foie est une bonne idée, et pour soutenir tes reins, boire de l’eau et du thé vert (légèrement diurétique) est aussi à faire.
      Maintenant, en ce qui concerne les autres symptômes, tu peux les prendre un par un et les traiter séparément. Jette un oeil dans l’index pour les trouver.
      Porte toi bien,
      Cécile

  • Merci mille fois pour vos emails qui sont accueillis avec grande curiosité à chaque fois (et grand plaisir, aussi !) !
    Qu’en est-il des bains d’eau salée pour détoxifier le corps ?
    Merci

  • Je dirai que le BON DIEU TOUT PUISSANT tout simplement.
    Vous avez trop fait.
    Merci

  • Merci pour votre grande générosité, de cœur. Pour les 9 facteurs, vous énumérez à chaque des huiles ou autres, est-ce que c’est à consommé par la bouche ou autrement et quelle quantité que l’on doit mettre et pendant combien de temps que l’on doit faire la cure avec ces produits ?????? Que le meilleur et bonne et belle journée à vous !!!!

    • Chère Jocelyne,
      Je précise dans tout l’article que les HE en question ne sont appliquée que par la peau. Je vous renvoie au mode d’emploi des HE pour les quantités (dans le menu du site) et en ce qui concerne le temps, je pense qu’il s’agit surtout d’une hygiène de vie à adopter au même titre que certains boivent du café le matin…

  • Super on prend plaisir à toutes ces informations pratiques pleines de bon sens cdt

  • Bonjour Cécile ,
    Je souffre d’oedeme lymphatique au niveau des membres inferieurs ,aussi l’article ci dessus concernant le systeme lymphatique a retenu toute mon attention…quels sont les dosages de chaque HE citées ?
    Merci d’avance

    • Chère Corine,
      Les doses dépendent de quelques facteurs : tout vous est expliqué dans le mode d’emploi des huiles essentielles que vous trouverez (à télécharger gratuitement) sur le menu de ce site (en haut de la page).

  • Bonjour,
    Le massage du bas ventre avec de l’huile de ricin bio (évidemment 😊) est très efficace pour relancer le système lymphatique.
    À bientôt et merci pour vos conseils.

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top