Avec la rentrée, la déprime  nous attend tous au tournant …et bien que nous nous attendions, il n’est pas toujours facile d’y faire face.

La déprime ne se manifeste pas de la même façon chez tout le monde, certains semblent ne pas y succomber alors que d’autres réclament des antidépresseurs ! C’est juste que les “symptômes” de déprime saisonnière sont suffisamment variés pour ne pas toujours être reconnus. Mieux vaut les connaître pour moins les subir et grâce aux conseils qui suivent, vous avez même les moyens de les prévenir, et, pourquoi pas, d’en faire profiter votre entourage…

Alors, qu’est-ce qui doit vous mettre la puce à l’oreille?

  • N’importe quel petit changement dans vos sentiments, votre façon de vivre vos journée, de  traverser vos émotions est un signe
  • Vous vous réveillez, mais préfèreriez rester au lit
  • Vous avez plus de mal à vous concentrer
  • Vous vous sentez subitement au bord des larmes sans raison particulière
  • Vous vous surprenez à manquer de confiance en la vie
  • Vous avez subitement envie de petites choses sucrées
  • Vous avez du mal à vous endormir ou trouvez votre sommeil moins profond
  • Vous vivez une baisse de libido
  • Vous perdez ou prenez du poids
  • Ce qui vous fait d’ordinaire plaisir vous semble sans intérêt

Vous vous reconnaissez? Alors, voici vos options.

Les options anti-déprime

Vous pouvez aller voir le médecin qui vous dira que ça va passer, vous conseillera de faire plus d’exercice, d’éviter les excitants et éventuellement, vous donnera de quoi dormir, et il y a des chances que ça vous fasse du bien.

Et puis, vous pouvez prendre en compte ces quelques conseils anti-déprime :

  • Éliminer les sucres, le blé et les graisses raffinées.
  • Remplacez les sucres rapides par des fruits secs (dates, figues, pruneaux, amandes, noix, noisettes etc…) et du sirop d’agave.
  • Remplacez le blé par les grains entiers et substituts que vous trouverez dans ces idées recettes.
  • Choisissez les huiles entières (coco, avocat, olive, tournesol non raffiné)
  • Augmenter votre consommation de protéines, donc en acides aminés qui agissent dans le bon fonctionnement des neuro-transmetteurs. Mais vous pouvez aussi en prendre un assortiment par supplémentation.
  • Évitez le café mais forcez sur le thé vert : ce thé aux multiples vertus stimule aussi la sécrétion de GABA  (acide gamma aminoburytique, un neurotransmetteur qui régule l’activité du cerveau et de la cellule nerveuse), et de dopamine, la substance du plaisir.

Mais vous pouvez aussi vous supplémenter directement en GaBa en l'associant avec de la taurine, de la L Théanine et du magnésium.(vous trouverez ces suppléments sur supersmart )

Vous dormirez mieux, aurez plus de facilité à vous décontracter et verrez la vie sous un autre angle.

 Outre une sensation de détente physique et mentale, elle induit en quelques semaines une diminution du sentiment de fatigue et une amélioration des facultés d’attention, de concentration et de mémorisation. La personne se réinscrit dans la vie, fait les choses avec plus de détermination. Sans favoriser le sommeil ni provoquer de somnolence diurne, la L théanine améliore la qualité et la profondeur du sommeil, donc sa capacité de régénération.

Maintenant, je pourrais vous suggérer la luminothérapie, mais il faut trouver l’appareil adéquat et ne pas regarder à la dépense car ça n’est pas donné. Alors je vais plutôt vous parler d’aromathérapie :

Toute les huiles essentielles conseillées pour la dépression et qui ont l’avantage de ne provoquer ni effets secondaires ni accoutumance, peuvent être utilisées dès l’apparition des plus légers symptômes. N’attendez pas que votre médecin vous diagnostique une déprime !

L'aromathérapie anti-déprime

Déprime ou pas, voici les huiles essentielles qui remontent le moral, rééquilibrent le système nerveux, combattent l’anxiété :

La litsée citronnée (dépression)

La lavande vraie (anxiété)

La menthe bergamote (burn out)

Le pin sylvestre (mélancolie)

Le néroli (angoisses)

La rose (dépression)

Le patchouli (anxiété)

La sauge sclarée (paranoïa)

Le jasmin (souffrance émotionnelle)

Le géranium (baby blues)

Le magnésium  (associé au calcium) et un bon cocktail de vitamines B soutiennent votre équilibre nerveux, donc, c’est aussi bon à prendre, ainsi que 1000 mg d’huile de lin (omega 3).

Vous pouvez aussi avoir recours à la vitamine D mais elle est difficile à trouver sous forme naturelle pour des raisons de bio-disponibilité.

Si on vous conseille des anti-dépresseurs légers, privilégiez la version naturelle du Prozac : le millepertuis (hypericum perforatum)!

Vous le trouverez en

  • teinture mère,
  • en comprimé (750 à 900 mg par jour),
  • en huile de base infusée (à utiliser comme base pour vos mélanges d’huiles essentielles).

Je vous donne toute la liste des compléments alimentaires qui peuvent vous éviter les antidépresseurs dans mes pages sur la dépression.

D'autres causes de déprime

Une autre cause négligée de déprime est la candidose : les pages sur le candida sont très informatives sur ce sujet, faites les tests et vous en aurez le cœur net.

Ne négligez pas non plus l'impact des variations hormonales : baby blues, syndrome prémenstruel, préménopause

Si vous avez une expérience à partager au sujet de la déprime saisonnière, elle sera la bien venue dans les cadres ci-dessous. Merci pour les lecteurs qui en profiteront!

Je vous rappelle aussi que vous pouvez tenter votre chance et gagner une consultation gratuite avec moi! Cliquez ici!

Et si vous avez aimé ces pages, profitez des suivantes dès leur parution en étant prévenu par la newsletter du club!C'est gratuit, et vous recevrez un cadeau.

CADEAU ! Recevez gratuitement des livres de recettes à faire vous même en vous inscrivant à la newsletter du Club!

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • deprime saisonniere et produits naturels
  • la deprime saisonniere