fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Dépression : petit guide pour arrêter les anti-dépresseurs plus facilement

Chaque année, des millions de personnes prennent des médicaments pour traiter leur dépression. Pour certains, les antidépresseurs fournissent un répit temporaire à ce qui semble être un poids insupportable. Pour d’autres, l’utilisation d’antidépresseur crée des effets secondaires plus négatifs et indésirables que les avantages.
Et puis, quand la dépression reste – ou devient pire – le manège pharmacologique d’essayer pilule après pilule s’installe, jusqu’à ce qu’on se décide à devoir s’en passer, mais ça n’est pas si simple.

Quand on veut se retrouver

Les personnes qui me demandent de les aider à sortir de la prise de médicaments me disent tous : “je me rends bien compte que ça ne me fait pas de bien. Mais je ne sais pas comment tout arrêter”.
Vous pourriez avoir atteint un point où vous sentez moins le besoin d’un antidépresseur. Voire où vous vous demandez pourquoi vous continuez à vous “intoxiquer” avec ça.

Peut-être que les méthodes pharmaceutiques n’ont jamais vraiment cliqué sur vous. Vous vous demandez peut-être: “Quelle est la prochaine étape pour moi?”

Les médecins qui prescrivent des antidépresseurs échouent souvent à développer un plan à long terme avec le patient. Parce que réduire les antidépresseurs réclame un équilibre délicat entre le timing, le dosage et les bonnes structures de soutien. Plus important encore, votre succès dépendra de votre attitude et de votre ferme engagement à la mener à bien. Et ça n’est pas ce qu’un psychiatre inclue dans l’équation.

Voici les 9 étapes clés que vous devez savoir avant de commencer à réduire la prise de médicaments psychiatriques. Ceci n’est pas destiné à être un guide exhaustif mais plutôt à illustrer l’idée générale de ce processus qui doit quand même être au final largement individualisé.

 

9 étapes essentielles à la réduction d’un antidépresseur

La réduction des médicaments impose de grandes exigences à l’esprit et au corps. Soutenir l’état de votre organisme doit être une priorité avant, pendant et après le processus de réduction.

Calmer l’inflammation

La dépression est fortement liée à l’inflammation dans le corps, donc la réduire est la priorité # 1.

Les aliments inflammatoires comme le gluten, le soja et les produits laitiers, ainsi que les stimulants comme le sucre et la caféine, peuvent provoquer des réactions cérébrales ou des simulacres psychiatriques – des réponses physiologiques à des aliments qui imitent les symptômes de la maladie mentale.

Donc, le mieux est de consacrer un mois entier à éliminer complètement les aliments déclencheurs suivants de votre alimentation:.

Sucres raffinés
Laitier
Gluten
Céréales (y compris le maïs)
Soja
OGM
café
De l’alcool

Consommer un régime riche en les aliments suivants:

Viandes nourries à l’herbe
Oeufs de pâturage
Poisson sauvage
Ghee
Huiles telles que la noix de coco et l’huile d’olive
Fruits et légumes biologiques
Noix et graines germées crues / germées (si toléré)
Beaucoup d’eau purifiée

Le régime est simplement le moyen le plus simple de contrôler les variables du dysfonctionnement métabolique et de la réponse inflammatoire. Il est incontournable, mais il peut ne pas suffire…Les huiles essentielles apportent un plus indéniable dans l’accès aux résultats, tout simplement parce que leur usage holistique offre un moyen non toxique de calmer le système nerveux, remonter le moral, combattre l’inflammation, soutenir l’immunité, moins subir le stress et activer la régénération cellulaire. Alors, surtout, profitez de leur aide au maximum. Vous ne risquez rien avec cette approche holistique

 

Prenez un engagement, faites un plan

Faites une auto-évaluation honnête avant de décider de diminuer vos antidépresseurs.

La peur est-elle votre émotion dominante? Si oui, travaillez sur votre état émotionnel avant de commencer via la correction de vos faiblesses énergétiques avec les huiles essentielles.

Il y a de grandes chances pour que votre méridien du rein soit déséquilibré et vous devez choisir les huiles essentielles correspondantes à l’action positive sur ce méridien pour agir sur votre peur. Créez votre mélange d’huiles de soutien du rein et massez le sur des points le long du méridien du rein, essentiellement sous et sur les pieds.

 

Pour voir la vie en rose, évacuez vos toxines

 

La peur c’est aussi la toxicité, et utiliser les huiles essentielles du méridien du rein va faciliter l’évacuation de vos toxines.

Les toxines sont ce qui vous fait voir la vie en noir…et manquer de confiance en vous.

Le stress limite fortement les mécanismes que votre corps utilise pour évacuer les toxines, ce qui signifie que le simple fait d’adopter des moyens fiables de combattre le stress (de préférence avec des huiles essentielles et des techniques de reprogrammation du subconscient) va relancer vos capacités d’évacuation.

C’est là que les lavements du colon vont faire une grande différence dans votre vie…

 

C’est quelque chose que je vous explique ici.

Mais encore une fois, rien ne sert de vous destresser si vous ne faites pas un effort côté alimentaire et surtout, coté prise de médicaments !

Plus vous aurez le réflexe de substituer des protocoles aromatiques aux médicaments, moins vous entretiendrez votre toxicité.

 

Et cette détoxification cohérente aura le mérite de vous faire voir plus clairement toutes vos options, surtout les positives, ce qui sera l’élément le plus important de votre succès!

Quand vous rencontrez des difficultés sur le chemin, rappelez vous pourquoi vous vous êtes engagée dans ce processus, concentrez vous sur l’avenir, même si cela signifie ralentir ou même vous arrêter pendant un moment.

 

Ce qui compte, c’est que vous arriviez à votre destination et que vous progressiez, pas combien de temps cela prendra.

 

Apprenez à ne pas subir le stress

Etablir l’équilibre dans le corps n’est qu’une étape. Vous devez en faire autant pour votre esprit…et que ça ne soit pas artificiellement entretenu par des médicaments.

Pour cela, vous devez développer votre résilience personnelle, et cette nouvelle acquisition n’a pas de prix pour retrouver un peu d’amour propre. Vous vous redonnez des moyens de vous battre…vous quittez le clan des « légumes » soumis aux médicaments.

L’un des moyens les plus habilitants de promouvoir la résilience personnelle consiste à entraîner votre corps à réagir plus efficacement au stress.

Il existe de nombreux outils qui se complètent incluant les huiles essentielles et des exercices de pleine conscience

La cohérence cardiaque

La méditation, dans la solitude, dans la nature.
Les hobbies créatifs, tels que le patchwork ou la peinture

Il y a beaucoup de chemins à prendre pour atteindre un lieu d’immobilité intérieure. Choisissez-en un, et entraînez-vous.

 

Je vous en donne un certain nombre dans ce kit anti-stress ici.

 

Suivez vos progrès

Les pensées et les plans deviennent réels quand nous les mettons par écrit. Commencez un journal que vous utiliserez tout au long de ce processus. Faites-en un document vivant; soyez honnête chaque jour, en enregistrant ce que vous partager avec d’autres. Profitez en pour exprimer votre gratitude et pour vous autoriser à rêver.

Notez le dosage et le type de médicament consommés chaque jour, ainsi que l’heure de chaque dose. Comment vous sentez-vous avant et après avoir pris vos médicaments?

Soyez prêt à ajuster votre plan selon les besoins.

Les huiles essentielles anti-stress sont de puissants sédatifs du système nerveux et peuvent considérablement vous aider à tenir et progresser vers la réduction.

 

Trouvez-vous un groupe de soutien en chair et en os !

Fuyez les réseaux sociaux qui sont une des principales causes de déprime. Vos « amis » n’étalent que le bon coté des choses, ce qui reluis le plus dans leur vie.

Eviter de vous mettre dans une situation de « comparaison avec les gens normaux » va vous aider à retrouver votre équilibre.

Et puis, n’éliminez pas l’éventualité de vous entourer d’un sang neuf en terme d’amis !

Une « maladie mentale » peut être profondément transformatrice. Votre expérience va vous faire grandir bien plus que ceux qui n’ont rien vécu de semblable, alors entourez-vous de personnes qui comprennent ce que vous traversez d’un point de vue holistique, ouvert sur autre chose que le point de vue conventionnel de la maladie.

 

 

Exprimez qui vous êtes vraiment

Tant que l’on prend des médicaments, il est très difficile de se projeter dans l’avenir, ou même, de savoir pourquoi on est là.
Alors décidez-vous à investir dans quelque chose qui vous épanouis en poursuivant une passion que vous n’avez jamais pris le temps de faire. Peut-être est-il temps de rallumer un intérêt que vous avez ignoré. Notez comme c’est bon!

 

 

Autorisez vous le plaisir!

 

Je trouve qu’un bon moyen de vous y donner accès est de devenir votre meilleure amie. Protégez vous comme si vous protégiez ce que vous avez de plus cher. Apprendre à s’aimer inconditionnellement est une pratique quotidienne…mais ça vaut la peine de s’y mettre.

Les huiles essentielles du cœur vous y aideront. La rose otto vous donne l’amour inconditionnel…alors profitez-en !

 

Rappelez-vous votre pourquoi

Ecrivez-le et regardez-le souvent. Avoir au moins un bon ami ou un conseiller qui comprend votre «pourquoi» que vous pouvez appeler lorsque vous vous sentez contesté.

Récitez un mantra de puissance lorsqu’une émotion ou une situation difficile survient. L’utilisation de mantras ramène votre attention au centre, alignant doucement vos pensées avec le sentiment positif choisi.

Surtout, soyez patient et gentil avec vous-même, peu importe ce qui se présente pour vous. Ne vous battez jamais pour vous sentir déprimé ou éprouver des difficultés.

Related posts

One comment

  • Excellent guide, Cécile, et pas si petit que ça ! Il a le double avantage de pouvoir servir de feuille de route même aux personnes qui ne souffrent pas de dépression et qui ne prennent aucun médicament. Il rassemble l’essentiel de mon hygiène quotidienne : alimentation anti-toxique et anti-inflammatoire, lavements, HE ciblées dans des préparations adaptées à mon cas (corps et visage), cohérence cardiaque, mantras, coloriage, carnet d’écriture. Il y a des jours où, face à des situations autrefois stressantes, je ne me reconnais plus (grâce notamment au Mode d’emploi anti-stress et à tous ses outils, trucs et astuces), et pour cause je suis vraiment moi-même.
    Bon courage et belle aventure à toutes et à tous
    Catherine

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top