Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Colopathie et syndrome du colon irritable : ce que personne ne vous dira mais que vous devez savoir

Si vous souffrez du syndrome du colon irritable et que vous allez voir votre médecin, disons le franchement, les traitements qu’il vous donnera ne serviront à rien.

Pourquoi? simplement parce qu’ils ne viseront que vos symptômes et non les réelles causes. Et ces causes, c’est ce que votre docteur ne saura pas identifier, parce qu’on ne les lui aura pas expliquées à l’école…

Les symptomes du SCI?

Les symptômes de ce syndrome débilitant sont, entre autre,

  • des urgences de diarrhée,
  • l’alternance de diarrhée et de constipation,
  • des douleurs abdominales,
  • des gonflements,
  • des gaz,
  • une impression que la moindre de bouchée avalée nous envoie aux toilettes.

Tellement facile à gérer avec l’aromathérapie!

L’Aromathérapie est outil particulièrement utile dans le traitement du SCI…Les huiles essentielles ont l’avantage de travailler à la fois sur

  • l’inflammation,
  • la douleur,
  • la régulation du système digestif,
  • la stimulation de l’immunité,
  • l’état nerveux,
  • le stress
  • et vos mémoires cellulaires, donc, vos prédispositions génétiques.

L’Aromathérapie holistique donne en plus des moyens d’identifier les véritables causes de SCI…mais ça, encore trop peu de praticiens le savent.

En terme médical, le syndrome du colon irritable est le nom que l’on donne à un problème que l’on ne sait pas identifier! Si vous allez voir votre médecin en lui disant que vous avez mal au ventre, des gaz, des gonflements, il vous enverra faire une batterie d’examens pour vérifier la structure de vos intestins, histoire de procéder par élimination dans la liste des pathologies possibles.

Mais bien avant de passer par là, voici les critères qui permettent de déterminer que vous en souffrez :

 

  • Vous allez mieux dès que vous avez passé des selles.
  • Vous souffrez d’une diarrhée que rien ne semble améliorer.
  • Vous avez la sensation que quoi que vous avaliez, rien ne tient.

 

Si vous rassemblez ces critères, on vous diagnostiquera avec du SCI, et on vous prescrira de quoi faire disparaitre vos symptômes :

  • des anti-diarrhéiques (qui provoqueront plus de gonflements)
  • des antispasmodiques (qui augmenteront les risques de constipation et de toxicité interne)
  • des médicaments mis au point pour le SCI, dont la spécialité est de réduire la motilité intestinale et réduire la diarrhée, et un autre qui va augmenter la sécrétion des fluides dans l’intestin et augmenter la motilité. Ce sont des médicaments qui ont déjà été retirés du marché à cause de leurs effets secondaires et des risques.
  • on risque même de vous prescrire des anti-dépresseurs pour calmer vos nerfs (tout vient des nerfs quand on n’identifie pas la cause, c’est bien connu)

Le problème avec ces médicaments, c’est qu’ils vont fabriquer d’autres symptômes, et surtout, il ne vont pas traiter la cause de vos problèmes.

Je sais que le SCI peut être traité naturellement et définitivement…j’en ai fait l’expérience, sur moi, et sur mes clients.

Il suffit d’en comprendre la cause, et il est vrai qu’elle varie d’une personne à l’autre.

Si vous suspectez que vous en souffrez, vous devez comprendre certains facteurs, mais surtout que :
le SCI est un syndrome qui découle d’une inflammation permanente dans le système digestif.

Les principales causes de cette inflammation

  • SIBO : invasion bactérienne anormale dans l’intestin grêle. Une étude montre que cela concerne 84% des personnes qui souffrent de SCI.
    Il suffit de traiter le SIBO pour que les symptômes de SCI disparaissent aussi.
  • La dysbiose intestinale : ou déséquilibre microbien du colon. C’est ce qui se passe lorsque l’on souffre de candidose : la flore intestinale est déséquilibrée, les mauvaises bactéries se multiplient de façon anarchique, la candidose se généralise, contribue à l’irritation des tissus et à leur inflammation. Cette inflammation continuelle du colon est la cause d’une longue liste de maladies chroniques et auto-immunes. Une étude a montré que 83% des personnes souffrant de SCI ont une flore intestinale défaillante et 73% ont une dysbiose évidente.
    Dans ces cas là, un contrôle des FODMAPS et un mode d’emploi réparateur de votre ventre apporteront des solutions.
  • Perméabilité excessive de la muqueuse intestinale
    La muqueuse intestinale est comme une fine mousseline qui ne laisse passer que les molécules d’une très petite taille. Certains aliments, certaines substances toxiques, peuvent endommager cette muqueuse et y laisser des brèches par lesquelles de grosses molécules qui devraient continuer leur voyage dans l’intestin passent et accèdent à la circulation sanguine. Cette intrusion provoque une réaction de l’immunité, inclus de l’inflammation. Cette inflammation à elle seule peut provoquer les symptômes de SCI (et bien d’autres, plus graves). réparation intestinale simple
  • Les infections intestinales
    Les intestins sont capables de résister naturellement aux infections bactériennes grâce à l’acide produit dans l’estomac. Le stress chronique, une alimentation déficiente et la prise de médicaments anti-acides font chuter cette production d’acide et favorisent donc les infections intestinale, sans compter tous les autres problèmes issus du manque d’acide dans l’estomac.
  • Les sensibilités alimentaires et la sensibilité non céliaque au gluten.
    La sensibilité au gluten non céliaque est une réaction au gluten qui n’est pas auto-immune (contrairement à la maladie céliaque) ni une allergie.
    Pourtant, elle est souvent ignorée..par manque d’information.
    Les personnes qui en souffrent ont les mêmes symptômes que ceux du SCI : gaz, gonflements, douleurs abdominales, changements fréquents de consistance des selles. Elles souffrent aussi de fatique et une difficulté à se concentrer.
    Les sensibilités et intolérances alimentaires (IgG et IgA) sont une grande cause de SCI. Les identifier et ajuster son alimentation en conséquence est souvent révélateur.

Donc, au lieu de prendre des médicaments complètement inutiles, ne laissez pas vos problèmes tomber dans la chronicité avant de tenter d’identifier leurs vraies causes et de les traiter intelligemment.
Cela demande souvent une forme de rééducation du style de vie et de l’alimentation…mais cela vaut la peine de s’y tenir.

Vous trouvrez déjà une foule d’informations dans ces pages, et si vous n’avez pas d’aromathérapeute près de chez vous pour vous aider, faites comme moi : apprenez tout vous même! AromaPro est là pour ça.

Inscrivez-vous au Club Equilibre Naturel!

Tags: , , , , , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

4 comments

  • Bonjour, j’aimerais savoir si la maladie d’Addisson peut être soignée autrement que par la prise de corticoïdes?
    Cordialement. Bonne journee.

    • Chère Sylvie,
      Les corticoides n’ont jamais soigné personne si je ne m’abuse…Alors oui, s’il s’agit de soigner, il y a quelque chose à faire, qui n’a rien à voir avec la prise de corticoides.

  • Gwenaëlle Morel

    Bonjour
    Dans une de vos video, vous suggéré un nettoyage de l’energie du colon avec quelques huiles: poivre noir, eucalyptus globuleux, palmarosa, neroli
    Est ce qu’on fait une préparation avec toutes ces huiles et en quelle quantité ? Est ce qu’on les mélange avec une huile végétale ?

    Merci

    • Ah non! Ne vous nettoyez pas le colon avec des HE! On applique les HE sur le ventre et on se lave le colon avec WE l’eau..
      J’explique comment faire vos mélanges dans l’essentiel de l’équilibre et dans Aromapro mini

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top