Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Le syndrome du colon irritable : comment le comprendre et le traiter naturellement

On l’appelle colon irritable (irritable bowel syndrome en anglais), colite ou colopathie, mais c’est un seul et même gros problème issu de notre société moderne.

Nombreux sont ceux qui en souffrent là où le stress, la mal bouffe et les médicaments règnent en maîtresth

 

favicon-pngLa colopathie : largement ignorée par les médecins.

Nombreux sont encore les médecins qui n’en ont pas vraiment entendu parler, et qui vous enverrons consulter un Gastroentérologue.

Les personnes qui souffrent de colite, ou colopathie fonctionnelle, représentent 50% des consultations de gastro-entérologie.

On leur fait en général subir tous les examens qui permettront d’éliminer l’hypothèse du cancer du colon pour, finalement, leur proposer des antispasmodiques pour luter contre les spasmes (Débridat), et un anxyolitique, puisqu’au moins, on reconnaît l’impact des variations émotionnelles sur le spasme du colon.

Rien en ce qui concerne un changement d’alimentation…

En effet, si vous n’êtes ni hypertendu, ni diabétique, ni alcoolique, ni obèse, on n’a pas de raison de vous conseiller d’améliorer votre nutrition…

Donc basiquement, si on reconnait que vous êtes bien atteint de colon irritable, on vous dira que vous êtes trop stressé, et on vous mettra sous antispasmodique et sous antidépresseur…mais on ne vous donnera pas de solution réelle à ce mal qui peut vous empoisonner l’existence pour de longues années (d’autant qu’avec la prise des médicaments, il y a encore moins de chance pour que votre état s’améliore).

 

faviconLa vie avec la colopathie, c’est quoi?

C’est quelqu’un de fatigué, anxieux, déprimé, avec des malaises variés allant de la tachycardie, aux nausées, aux sueurs, jusqu’aux douleurs articulaires, en plus des bien connues douleurs abdominales, des ballonnements et troubles du transit qui l’obligent à ne pas s’éloigner des toilettes en toutes circonstances.

Vous connaissez?

En effet, un colopathe peut être constipé un jour, et le lendemain avoir besoin d’éliminer quasi instantanément tout ce qu’il vient d’ingérer pendant son repas.

Un des symptômes les plus débilitants à mon avis est la production excessive de mucus dans le colon : cette émission incontrôlable s’écoule par l’anus et est accompagnée de douleurs et spasmes intestinaux.

On a l’impression de fabriquer du blanc d’œuf (excusez l’image, mais c’est le cas…) Cette émission est le signe typique d’une magnifique sensibilité alimentaire, d’une inflammation intestinale permanente, d’une forme de chronicité.

Je me permets de donner ces détails pas très ragoutants parce que lorsque ça vous arrive, vous vous mettez vraiment à paniquer, d’autant que ce type de symptôme ne figure pas dans la liste habituelle qui caractérise la colopathie et que la plupart des professionnels de la santé ne le prenne pas en compte!

J’ai fini par apprendre qu’une des meilleurs façons de se débarrasser de se problème est de cesser de consommer certains aliments déclencheurs, de ce qui provoque l’inflammation et tous un tas d’autres symptômes qui s’enchainent comme des dominos.

Lorsque ça m’est arrivé, j’ai consulté (évidement…) et on m’a dirigée vers un spécialiste. Mais le rendez vous étant fixé à deux semaines plus tard, je n’allais certes pas rester les bras croisés dans cette situation débilitante et effrayante : Je produisais du “blanc d’oeuf” tous les matins avec des douleurs abominables… il fallait que j’agisse.

 

faviconUn exemple de traitement improvisé contre la colopathiepanier

A l’époque, je ne connaissais pas le Jus Tahitian Noni, mais j’avais déjà profité des bienfaits de l’alimentation crue.

Pourtant, dans ce cas-là, les fibres se révélaient trop irritantes : alors j’ai fait des jus ! Et bien laissez moi vous dire que le jus de carotte, choux, persil, céleri, fait merveille en cas d’irritation du colon!

J’ai cessé tous les aliments producteurs de mucus, comme le blé et le lait, et je me suis alimentée avec uniquement des jus de légumes, ou de fruits (ananas-pamplemousse).

Lorsque mon rendez vous chez le gastro est arrivé, je n’avais plus de symptômes, sauf lorsque je me remettais à manger du pain ou du beurre.

Je suis allée rencontrer ce docteur avec la conviction que je n’avais pas besoin de sa science.

Ce garçon là n’a, à aucun moment, évoqué la colopathie, ni l’irritation du colon, ni l’intolérance alimentaire, ni la production de mucus, ni le contrôle de l’alimentation…il n’a eu à la bouche que la batterie d’examens dont il avait besoin pour se faire une idée sur mon cas, par élimination.

A aucun moment il ne m’a écoutée lorsque je lui ai décris ce que j’avais entrepris pendant les deux semaines qui précédaient notre rendez-vous. Aucune attention, aucunes questions. Pas de temps pour ça.

J’ai refusé sa coloscopie, je lui ai dis qu’il avait franchement mauvaise mine (il était tout gris) et qu’il ferait bien de se mettre aux jus frais…

C’était il y a 10 ans.

Il m’aura fallu plus de 5 ans pour tout comprendre toute seule (après avoir parlé à des spécialistes un peu partout dans le monde) sur la colopathie et il n’y a vraiment pas grand chose à comprendre :

  • Contrôler votre alimentation,
  • comprendre à quels aliments vous réagissez
  • traiter une forte probabilité de candidose chronique
  • optimiser votre nutrition,
  • détoxifier votre organisme,
  • donner à votre corps ce dont il a besoin pour se régénérer

est tout ce qui risque fortement d’améliorer votre état et de vous faire plus de bien qu’une coloscopie ou une prise de sang.

C’est à la suite de cette expérience que j’ai découvert l’existence de la candidose chronique, puis que j’ai décidé de partager mon expérience dans mon tout premier livre, l’Equilibre anti-candida. que vous pouvez aussi trouver en anglais ici

Car une des sources majeures de colopathie est la candidose chronique.

Je vous explique tout sur le sujet dans cette vidéo

 

Et si vos symptômes persistent, si on vous fait finalement des examens qui mettent à jour une pathologie (ils finissent toujours par trouver quelque chose quelque part), et bien vos nouvelles habitudes vous auront déjà mis sur la voie de la guérison, peu importe la gravité de votre maladie.

Vous aurez en fait gagné du temps, du terrain sur votre colopathie.

 

favicon

Ne négligez pas tous les autres facteurs qui peuvent intervenir dans l’entretien de votre colopathie…Je vous les liste et explique dans les 200 pages de l’Equilibre anti-douleur, le livre qui vous donne les clés d’une approche anti-douleur intelligente et innovante.

CADEAU ! Recevez gratuitement des tas de recettes équilibrantes en vous inscrivant à la newsletter du Club!

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

40 comments

  • […] Mais si votre problème ressemble plus à une indigestion permanente, une alternance de constipation et de diarrhées incontrôlables souvent après les repas ou une contrariété, consultez plutôt le chapitre consacré à la colopathie. […]

  • DONC vous me dites qu’on ne peut pas traiter cette maladie même avec les plante

    • En fait, je vous dis que les plantes ne suffisent pas, il y a autant de cas différents que de traitement. Il faut commencer par identifier et débarrasser l’organisme de ce qui entretien son inflammation. J’ai à l’esprit les intolérances alimentaires et le candida en priorité…
      Tout va jouer autour d’une rééducation de votre alimentation et de votre style de vie…comme d’habitude…

  • bsr, depuis le mois d’octobre 2012 je souffre de douleures attroces ac ballonements que je me nourisse ou pas la douleure pérssiste atteint le dos accompagniée (de chaleurs) gastriques. cela me gache la vie au quotidient perturbe le sommeil fatigue génerale et je me sens faible malgré les traitements aucun résultat(débridat, duspatalin,météospasmyl). Après avoir fait deux scanner et une IRM + fibroscopie ils n’ont rien diagnostiqué de suspet mais je ne comprent pas d’ou viennent ces douleurs pérsistantes je n’ai pas fais la coloscopie par peur car mon medecin les pratiques a vif sans anésthésie.
    pouvez vous m’aider a trouver des solutions a ce probléme qui m enpéche de vivre normalement merci

  • lu , jai appris recemment que jai une colopathie fonctionelle , cela me fait deprimer car j arrive pas a prendre du poids, Comment faire ?

    • cher Kouamé,
      Vous ne pouvez pas prendre du poids avec une colopathie parce que votre colopathie a pour origine des sensibilités alimentaires qui empêchent votre organisme d’absorber les nutriments. Vous manquez de nutriments, de minéraux, de tout ce qui sert à votre corps pour régénérer ses cellules et prendre du poids. Vous devez donc d’abord identifier ce à quoi vous réagissez, identifier si vous souffrez de candidose (infection par candida), et travailler sur votre immunité et le rééquilibrage de votre système digestif.
      Bon courage,
      Cécile

      • salut. après chaque repas mon ventre ce gonfle.des gaz intestinaux.des ballonnements .et q’on je m’assois j’ai des douleur a cote gauche de labdomaine .at q’on je me lève çà disparaît.et ou coucher q’on je m’alenge sur le dos j’ai des douleur a cote gauche dorsal .et q’on je me mit au ventre aucune douleur .je ne comprent rien de ce que m’arive .et des fois q’on je v’ait a la selle des douleur dans lanus .jai vu in spécialiste il ma dit que cetais une fissure .je ne sait pas quoi faire aider moi si lvous plais

  • Coach factory online coupon 20 2014

    Syndrome du colon irritable : comment le traiter naturellement

  • […] écrit plusieurs articles au sujet des sensibilités et intolérances alimentaires ainsi que sur la colopathie, alors aujourd’hui je vous présente les […]

  • Bonjour,

    je viens de lire votre article et de visionner votre vidéo (d’ailleurs petit problème sur la fin, je n’ai plus de sons et l’image reste sur le même texte)…
    Mais, au vue de ce que j’ai pu lire et entendre, je me permets de vous contacter car votre avis m’intéresse énormément !

    Je vais essayer de faire simple et court : Mes premiers symptômes remontes à mai 2013. Un soir, devant mon ordi, j’ai eu une sensation d’oppression et difficultés à respirer puis plus tard, une toux sèche qui n’en finissait pas (seul le sirop Euphonyl arrivait à en venir à bout)… j’avoue avoir un peu paniquée car je ne comprenais pas ces symptômes ni pourquoi ils étaient apparus comme cela d’un coup.
    Je suis évidemment allée voir mon médecin qui en a conclu que c’était dû au stress, une sorte de crise d’angoisse (je suis effectivement une personne très “speed”, qui doit s’occuper de beaucoup de choses et qui doit, la plupart du temps ne compter que sur soi-même) ; mais là, je me suis dit, elle se trompe ; je sais ce que c’est une crise d’angoisse, je l’ai déjà vécue et là, les symptômes non rien à voir ! Alors, évidemment, ordonnances avec médicaments… aucun résultats… prises de sang… rien… et batteries d’examens que j’ai demandé à un autre médecin ( le mien ne voulait pas) pour écarter des doutes… radio des poumons… rien…. radio du coeur… rien… Pneumologue… rien… il a seulement constaté cette toux mais ne pouvait donner une explication à celle-ci !?
    je suis allée revoir mon médecin plusieurs fois qui m’a prescrit tout un tas de médicaments sans aucun résultats… pire… j’avais tous les effets secondiares mais pas escomptés… j’ai tout arrêté !
    Alors, face, je dirais, à un médecin perdu car ne trouvant rien à mes symptômes, j’ai pensé à consulter un ORL… et là… il constate que j’ai une irritation et que je dois avoir des reflux… donc, traitement… mais douleurs à l’estomac, sensation de brûlures, difficultés respiratoires toujours là… je lui demande donc que j’aille consulter un gastroentérologue…

    Après une fibroscopie sans anésthésie (ce fût un très grand moment, je l’avoue, inoubliable, il est certain), le verdict tombe… hernie hiatale… de nouveau, traitement + petits conseils d’alimentations : pas d’aliments acides, pimentés, relevés. Malheureusement, effets secondaires de nouveau : état de fatigue intense voir limite anémie… de nouveau prises de sang…rien… à part un taux d’hormones anormalement élevé !
    J’arrête de nouveau tous les médicaments et me tourne vers les plantes (les médicaments chimiques, j’en veux plus !!!!), je prends du Nocolit (complèment alimentaire à base de Fenouil et de ferments lactiques)… je sens une amélioration et les douleurs s’estompent…

    Malheureusement, peut-être suite à de très mauvaises nouvelles (une entreprise qui annonce que tout va mal, que les banques ne suivent plus et 5 licenciements) mes maux d’estomac, des douleurs très fortes au côté droits reviennent… de nouveau, médecin, de nouveau, examen avec une échographie pour éloigner le cancer des ovaires… rien… sauf que mon médecin m’annonce que j’ai fait une rupture de kyste d’où mes douleurs au côté droit et que cela allait durer 1 mois et cela expliquait, apparemment, mon taux d’hormones anormalement élevé de ma prise de sang précédente… (bizzare la personne m’ayant fait l’échographie ne m’avait rien dit de cette fameuse rupture de kyste…) ; enfin, bon, si les douleurs persiste au delà, revenir la consulter… c’est ce que j’ai fait…. je suis même allée voir 2 autres gastroentérologues… sans résultat…
    le dernier m’a même donnée un régime à faire, il y a 2 jours, que je ne vais pas suivre car, en fait, cela concerne des personnes qui doivent mettre leurs intestins au repos avant un examen ou lors de la reprise alimentaire post chirurgicale…. et si suite à ce fameux régime, pas d’amélioration, on envisage la coloscopie !
    Pffff…. j’ai l’impression que personne ne comprend mes symptômes et m’écoute…et j’ai toujours mal tous les jours… aujourd’hui, je fais quand même attention à ce que je mange depuis quelques jours, je prends quotidiennement du spasfon (ça me soulage plus ou moins mes douleurs au côté droit), j’ai repris le Nocolit depuis aujourd’hui (qui m’avait aussi un peu soulagée) et concernant mes sensations de brûlures ou remontées acides… bien je prends des Rennis sans vraiment trop de résultat (car Gaviscon Moxydar… rien n’y fait !) et en plus, il y a quelques jours, j’ai eu de grosses douleurs dans le bas du dos…

    Alors, je me tourne vers vous pour avoir une aide et comprendre mon corps qui me joue de mauvais tours et qui est continuellement douloureux tous les jours… j’avoue que cela me rend irascible, impatiente, désespérée et interrogative et mon petit garçon le ressent énormément et l’ambiance à la maison (je suis en vacances) n’est pas toujours au beau fixe.

    Désolé pour mon grand roman mais votre article m’a vraiment interpellée et vous avez peut-être la possibilité de répondre à mes douleurs.

    Dans l’attente de vous lire, je vous souhaite une bonne journée. Merci d’avance

    Aline

  • Bonjour,
    Voilà depuis que j ai 7 ans j ai des maux de ventre atroce au début personne ne me croyais après une colonosxopie juste des noeuds intestinaux, aujourd’hui j ai 20 ans et c est de pire en pire sa me pourris la vie quoi que je mange quoi que je bois j ai des crampe, colique c est tellement mortel que j en ai des suer que je pris le ciel pour qu un jours ça cesse après une deuxième colonosxopie l année passer mon docteur me sort spasme du colon génial un jolie traitement spasmomene que je commence et rien n y fait sa ne fonctionne pas je meurs toujours autant de douleur j ai peur d aller au travail car je sais que si je mange je vais avoir mal du coup je ne mange pas mais j ai encore mal de la veille car je mange quand même le soir mais j ai mal jusqu au lendemain alors se lever en ayant mal au ventre autant vous dire que sa ne fait pas plaisir alors sa me stress car je suis pudique et aller au toilette au travail c est possible donc jesouffre toute la journée carte stress ( je travaille en call center) et d avoir manger la veille mais c est instantané je suis encore occuper de manger que j ai déjà mal ai ventre c est de pire en pire et j en peu plus personne ne sait m aider moi je n arrive pas a faire quelque chose car quoi que je mange ou bois et même de l eau et bien douleur j en peu plus vraiment comme la j ai manger du riz bah je me vide complètement en passant par des douleurs atroce… une idée pour moi vraiment je suis à bout du fait qu on ne trouve rien et du fait que sa M handicape tous les jours… Pas de resto ou alors il faut vite partir car je suis pas bien c est plus possible… :'( j espère vous allez comprendre se que je veux dire car personne n arrive a me comprendre. Merci

  • Bonjour je mesuis reconnue et etsit presque en larme envous lisant ! Depuis petiteje ne sais pas ce que c est de ne pas avoir mal au ventre.. Comment m y prendre pour savoir quel aliment ne me convient pas ? Jai le sentiment que tout ce que je mange me fait mal au ventre !!! Aider moi svp

    • Chère Nathalie,
      en fin de page je vous indique un protocole de traitement. Il vous suffit de cliquer sur le lien.

  • Bonjour,

    Voilà depuis au moyen 2 ans je souffre de maux de ventre, de glaire avec mes selles.Après 3 coloscopie durant cette période : résultat rien.
    Le Gastro entéro m’a donné du bolinan et du entocort mais bon sur le coup sa soulage mais les douleurs et glaires reviennent.
    Je suis déjà un régime alimentaire préconisé par lui rien n’y fait.
    Je voudrais avoir des conseils de votre part et d’autres personnes comme moi.

    Merci beaucoup

  • Bonjour,
    moi cela fait exactement 10 ans que j’ai ce problème les médecins n’ont pu donné aucunes explication. j’ai toujours des tachycardies, brûlure sur les cotés de l’abdomaine , fatigue , anxiété.
    pour ce qui est des jus comme vous le conseiller, je pense qu’il me crée les même symptomes, mais je sais pas si je dois persister.

    • Vous savez, si j’avais du attendre les explications des médecins pour me débarrasser de mon colon irritable, je me demande dans quel état je serais aujourd’hui!
      C’est un problème qu’il faut aborder sous des angles variés, pas seulement alimentaire. Alors essayez ce que j’explique dans l’article et vous verrez..

  • bonjour
    bon ma chère je souhaite que tu peut m’aider sa fait pas longtemps que j’ai visité 4 médecins généraliste mais bon pas de résultats jusqu’au moment . certains d’eux me dit c’est de la colopathie fonctionnel et d’après votre expérience j’ai remarqué qu’on a les mêmes symptômes vraiment ce qui me rend plus nerveuse c’est les nausée du matin et les régurgitation et aussi la tachycardie qui me rend encore inquiète. je veux bien avoir votre point de vue ,alors maintenant est ce que il faut que je visite un cardiologue ou un gastro ??
    c’est très important et merci beaucoup.

    • A mon avis, ni l’un ni l’autre! Ce que vous avez est lié au stress, système nerveux, système digestif. Il faut travailler le fond…toxicité, candidose, foie, nervosité.

  • Bonjour
    Je suis un homme âgé de 34ans, j’ai fait un petit malaise ya de ça 1mois et demi après avoir mangé un kebab, j’ai pensé dans un premier temps à une intoxication alimentaire (nausée, sueur, tremblements..) je suis allé aux urgences ou on vous envoie à un médecin traitant (pas assez grave pour eux) j’ai pris mon mal en patience je suis allé voir mon médecin traitant et il n’a pas pu voir non plus je suis reparti aux urgences cette fois en clinique ou il m’on fait une radio, analyse d’urine verdict du médecin “votre intestin est fatiguée ” traitement de 4 jours et tout va bien pendant 2 semaine je reprends le boulot de nuit et refait une rechute avec mal de ventre, tremblements avec l’impression d’avoir froid, poitrine gauche à l’intérieur chaud, je décide d’aller voir mon médecin traitant pour lui expliquer mon problème et il réussit à me diagnostiquer une “inflammation du colon ” en me donnant traitement “poly karya “, mebeverine zentiva,.. Traitement de 1 mois voyant qu’après une dizaine de jours cela n’allait guère mieux je décide de revenir voir le médecin préoccupé par peur d’une maladie plus grave il me dit que c’est nerveux il faut se calmer et me fait faire analyse de sang tout est OK et radio de l’abdomen et échographie du système digestif pareil la tout est OK rien d’anormal depuis ces résultats je me sent un peu mieux mais je dort pas très bien, ma femme est enceinte et depuis 1 mois et demi je lui fais vivre des frayeurs j’aimerais lui éviter ça parcequil y’a encore 2 mois j’étais bien souriant je faisais du sport foot et muscu, je ne sais plus quoi faire je ne dit pas que c douloureux ça ne me fai pas mal c’est juste quand j’appuie sur le colon je sens que ça fait un petit peu mal, je vais au selle une fois par jour mais c’est pas des mases que je dégage c’est rarement une diarrhée et j’ai pas

  • Et le fait que j’ai perdu du poids environ 5kg parceque la nourriture me dégoûté comme depuis les résultats ou tout le monde a beau me rassurer je vais un peu mieux mais les sommeil je les redoute car une fois j’ai fait de la tachycardie en plein sommeil j’ai bien cru que mon coeur allé lâché le médecin m’a prescrit un anti anxiolotique il est vrai que je dort avec mais il ne faut pas que je me réveille sinon je me recouche plus avec sentiments que j’ai des remontées d’air qui va de l’estomac aux crane, je ne sais pas quoi faire et fallait que ça tombe en même temps que le bébé est en route…

    • Cher Mourad,
      Je ne sais pas quoi vous dire…si ce n’est d’essayer de vous détoxifier en suivant ce que j’explique dans mes pages. Vous avez le système digestif inflammé et vous absorbez mal vos nutriments. Vous stockez des toxines, qui fatiguent votre foie et vos reins…donc, il faut commencer par quelque part, et chez vous, c’est le foie…
      Bon courage,
      Cécile

      • Re BONJOUR Cécile mee poisse s’accumule les unes aux autres ce matin je me suis réveillé avec un petit mal au fessier gauche dont j’ai trouvé ça bizarre vu que dernièrement je n’ai pas fait de sport puis dans l’après j’ai pris une douche et en me savonnant le dos j’ai senti un truc qu’il n’allait pas encore et toujours a gauche (tout comme mon problème de colon) et la en sortant de la douche et voila qu’après le fessier c’est le dos a gauche vers le milieu ca me fait mal surtout quand je me baisse y’a til un lien avec mon inflamation ? La ca commence sérieusement à souler

  • Re bonjour chère Cécile, le foie ? Mais j’ai fait une échographie ou rien n’a été décelé à ce niveau là, mon colon me fait mal lorque j’appuie dessus et des fois ça m’arrive que des petites pointes vienne me taper les abdos comme des points de côté, je retrouve le goût de manger tout en étant prudant, j’ai arrêté de manger gras (frites, Burger, etc..) dont je n’étais déjà pas un gros mangeur je n’y comprends plus rien c’est arrivé d’un coup du jour au lendemain je mange que des légumes, fruits, fibres, viande blanche, mes selles ne présente pas de glaire, pas de sang, je ne suis pas constipé mais il n’est pas comme avant non plus et ce n’est plus en quantité comme avant.
    Le médecin est formelle il dit que c’est une inflammation du colon.

  • bonjour, je retrouve beaucoup de points communs avec ce qui m’arrive en ce moment… ballonnement tachycardies etc… tisanne fenouil et l’anis, bref ça part puis ça revient, par contre ce qui m’arrive en plus de tout ce que vous énuméré, une micro paralysie au contour des yeux et surtout un phénomène d’avoir une bouche sèche et lèvres aussi, je prend aussi du lozartan contre la TA et des statines thaor 40mg pensez vous que ces informations supplémentaires sont dues au colon ?
    merci

  • bonjour,
    jai 32ans et je cherche des reponses, des suggestions, à mes pb de santé via les forum en tout genre car je ne trouve aucune reponse en medecine traditionelle.
    je prends le temps de laisser un temoignage ici car je me reconnais au travers de certains temoignages.
    pour essayer de faire court et ca va etre difficile tant mes symptomes sont nombreux et fluctuants.
    ca va faire 15ans que j ai des troubles de l intestin et que lon ne mapporte aucune reponse qui calmemon cas.
    pour etre precis j ai deja fais 4 fibroscopie, namometrie, phmetrie, scanner abdo , irm du foi , coloscopie, electro cardio, abdo pelvienne, 2 entero irm, radio des poumons, test deffort, scanner thoracique, et tout ces examens pls fois.
    j ai essaye les regimes alimentaires diff ne suis alllergique a rien en particulier.
    je ne bois plus dalcool apres efectivement un passe assez fetard, je ne fume plus voir tres peu. je n ai jamais consomme de drogue dur qui maurait sensibilisé quelque part. j ai un equilibre affectif plus que normal et n ai jamais subit de traumatisme a ma connaissance qui me rendrait specialment anxieux ou quelconque pb qui me ferait somatisé qoi qu e se soit.
    bref, je passe par des episodes qui st de plus en plus frequents voir lacinants depuis 1an et demi au sujet de mon corps j entends par la de la gorge au bas du ventre. j ai ete diagnostic gastrite et colopathie , petit reflux oesophagien, blalbalblbalbalb
    bref, apparement pa sde quoi fouetter un chat. j ai limpression qu epers ne prend la mesure de la gene occasionné. cest a dire que j ai arrete mon travail car je ne peux plus me tenir debout et supporter cette gene, je suis completement mort de fatigue , le ventre gonfle, le sentiment que mes intestins st dur comme d la pierre alors qu ils ne le sont pas, l eventre gonfle h24, des spasmes ds tt les sens , qui remonte juquau coeur. je ne suis ni bien allonge du au reflux ni bien debout car mon corpsest en perpetuelle rejet de tt , crampe estomac , spasme venue dun autre monde l impression detre enceinte de 7,8 mois pas 3 !!!
    et ca ne passe pas cest meme plus chronique cest sans repis.
    je sature car j ai a peu de chose pret tt pour moi et je me trouvais d un courage exemplaire de me tenir debout malgres tt ce bordel. et bien le je crak j ai limite envie de me sucider desole du terme un peu radicale… mais ds l idee cest ca car j ai le sentiment que mon corps et il l est est completement intoxique.
    alors que je mange sainement ne sors plus ne fait aucun exces et ceux depuis un long moment, je me fais deja des jus, essaye les probiotoques tt les traitement gastriques du monde.
    je suis completement coupé du monde et surtt de ma vie tel qu elle etait il y a encore 10 ans , j acceptais qu elle soit de moins en moin sanime, mais meme si la je veux bien accepte une vie de con, je ne peux meme pas. jen arrive au statut d handicape !!!!!!!!!
    j attends des idees car je ne crois pas au miracle.
    merci 🙂

  • Bonjour j’ai consulter votre site j’ai visionné votre vidéo, j’aimerai avoir votre aperçu de mes problèmes.
    Cela fait maintenant depuis juin 2014 que je souffre énormément de douleur abdominal surtout sur le colon droit sensibilité sur les cotes tjs coté droit ces douleurs irradit dans le dos dans ma jambe droite des maux de tête terrible.
    Diagnostique on me dit que je souffre de colopathie fonctionnelle
    sujet a être constipé beaucoup de gaz très handicapant dans la vie
    Mon état de santé ne s’améliore pas malgré de nombreux traitement, je dois pratiquer une coloscopie début février j’avoue que je n’ai pas bien envie
    Je suis d’une nature assez anxieuse a me dire que je ne vais pas m’en sortir qu’il vont me trouver quelque chose de grave enfin la panique
    Je suis très fatiguée même je dirai épuisé j’ai des coups de pompes dans la journée
    Je suis sensible a tous les virus qui passent , sinusite à répétition, angine purulente, bronchite
    Je n’ai plus de libido, j’ai arrêté ma pilule croyant que ca venait de là, à ce jour pas de désir envers mon compagnon que j’aime très fort
    Voilà ce sont des petits problème qui me gâche bien ma vie alors que je n’ai que 34 ans
    A votre avis serai-je porteur d’un candida? quel démarche dois-je effectuer?
    Merci

    • Chère Stéphanie,
      Le mieux est que l’on se parle directement! IL y a beaucoup à faire dans votre cas…
      Contactez moi ici : http://www.clubequilibrenaturel.com/reservez-vos-30-mn-sur-skype/
      Bien amicalement,
      Cécile

      • Bonjour et tout d’abord merci d’avoir répondu a mon commentaire
        J’aimerai savoir si je pourrai entreprendre un régime anti fongique ainsi qu’un traitement anti fongique de manière naturelle
        J’ai une homéopathe qui me suis a distance, qui me redonne confiance elle me dit bien que je souffre de colopathie fonctionnelle elle m’a prescrit des traitements naturelle et là dernièrement elle m’a donné des probiotix
        Je voulais me lancer dans un nettoyage du foie serait il bénéfique, car depuis pas mal de temps douleur excessive visicule biliaire, foie irradiant dans le dos et ces fichus maux de tête
        J’avais oublié de vous dire que la médecine d’aujourd’hui m’a fait passer un tas d’examens, scan, echo, qui n’ont rien révéler et bilan sanguin qui le 1ER soit inflammation ou infection avec un taux de leucocytes a 18000 et hépatique rien n’était pas bon mais ce bilan c’est normalisé au bout de 15 jours mes douleurs sont toujours là, je souffre
        cordialement stephanie

        • Chère Stéphanie,
          Vous pouvez parfaitement suivre tout le programme que je décris dans l’Equilibre anti-candida, avec l’aide de votre thérapeute, ou avec mon aide via les consultations en ligne; Ce programme contient une formule aromatique antifongique qui provoque aussi une détox du foie et stimule votre immunité.

  • Bonjour,
    Je souffres d’un lupus et d’une polyarthrite rhumatoïde depuis la naissance de mon fils il y a deux ans. Mais cela fait plus de 6 ans que j’ai de gros pb de diarrhée chronique (pardon pour le détail ). J’ai l’impression que mes maladies ont agrave ce pb. Je ne mange plus rien hormis des pâtes sans gluten ou du riz. J essai de manger un peu de légumes bouilli mais rien ne passe. Après avoir vu un gastro qui m’a dit que j avais un colon irritable il m’a laissé comme ça avec des anti spasmodique et anti diarrhee mais sans conseil pour me ré alimenter. J’ai perdu énormément de poids et depuis 2mois je n’ai même plus mes règles alors quon essai bb2. Je n’ai plus de vie sociale entre les maladies auto immunes et les pbs de diarrhée. Mais j’ai l’impression qu’aucun médecin (spécialiste consulté à l hôpital pour le LED et la PR) ne s’en inquiète. Je ne peux plus vivre ainsi.
    peut on vraiment s’en sortir??? Qui consulter ? Comment faire ? Y a t il vraiment une solution ?
    Je n’y crois plus… je n’ai plus de force pour me battre contre tout ça…

  • Bonjour,
    Depuis maintenant 10 jours je souffre de mal de ventre, haut, bas, sur les côtés des fois, bref j’ai l’impression que c’est partout, et le pire je vais au toilette chaque moment, parfois c’est liquide et d’autres fois c’est un peut dure, je souffre. A votre avis de quoi s’ agit il. Merci

  • jai des douleur a cote gauche de labdomenne .des gazes intestinaux.ds ballonnements. et q’on je me couche ou dos j’ai des douleur atros . par contre q’on je me met au ventre rien . je vouler savoire qoui je dois fair

  • Certains disent que c’est problème de la flore intestinale altérée par notre alimentation pas saine, des que la bactérie candida albicans, supposait être une bonne bactérie qui veille sur l’équilibre et la biodiversité au sein de nos intestins, se transforme en une mauvaise bactérie qui engendre les symptômes que vous connaissez de types (digestives, pelviennes, maux de têtes, brulures, infections urinaires etc.). C’est pour ça qu’on conseille la suppression des aliments qui contiennent du sucre que ce soit naturel qu’on trouve dans les fruits et les légumes ou complexe qu’on trouve dans les céréales, pain ,etc.
    Mais demander aux gens de supprimer les fruits, les légumes et tout ce qui contient le sucre, c’est une idée folle .
    Certains d’autres disent que le S.I.I est lié au stress, mais moi personnellement parfois je ne suis pas stressé et pourtant les symptômes apparaissent. Le stress peut augmenter les crises et provoque l’intestin mais il n’est pas le seul, à moins de prouver que l’intestin irritable touchent les nerveux

  • Bonjour, je voudrais vous faire une remarque.
    Certains disent que c’est problème de la flore intestinale altérée par notre alimentation pas saine, des que la bactérie candida albicans, supposait être une bonne bactérie qui veille sur l’équilibre et la biodiversité au sein de nos intestins, se transforme en une mauvaise bactérie qui engendre les symptômes que vous connaissez de types (digestives, pelviennes, maux de têtes, brulures, infections urinaires etc.). C’est pour ça qu’on conseille la suppression des aliments qui contiennent du sucre que ce soit naturel qu’on trouve dans les fruits et les légumes ou complexe qu’on trouve dans les céréales, pain ,etc.
    Mais demander aux gens de supprimer les fruits, les légumes et tout ce qui contient le sucre, c’est une idée folle .
    Certains d’autres disent que le S.I.I est lié au stress, mais moi personnellement parfois je ne suis pas stressé et pourtant les symptômes apparaissent. Le stress peut augmenter les crises et provoque l’intestin mais il n’est pas le seul, à moins de prouver que l’intestin irritable touchent les nerveux !

  • Bonjour ,

    Moi aussi je souffre depuis 6 mois d’une colopathie et je suis désespérée.Tous les jours des troubles digestifs , gazes ballonnements , maux de tête !

    Mes maux de ventre se sont déclenchés suite à un grand stress , et ils sont bien restés. Je suis constipée et c’est épuisant d’aller au toilette. Je panique , de peur de faire de gros efforts. Je ne m’attendais pas à une maladie si compliquée à gérer. Mon médecin est entrain d’analyser une éventuelle candidose. Si c’était cela, je serais peut-être soulagée.

    Par contre je ne veux pas éliminer tous les sucres , car j’en ai un peu besoin.

    Je ne suis pas toujours stressée et pourtant mon colon reste irrité.

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top