fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Comment traiter votre coeur avec amour

 

On connaît les termes qui parlent de la mauvaise santé du coeur, comme ” crise cardiaque”, “AVC”, “infarctus du myocarde”…et on les associe avec hospitalisation, médicaments, douleur, danger…

Évidement, quand on sait que les maladies cardiovasculaires représentent le principal problème de santé du monde occidental et qu’elles sont la première cause de mortalité des pays industrialisés, il y a de quoi s’inquiéter, même si pour l’instant en France, avec 29% des décès, elles ne sont que la deuxième cause de décès derrière le cancer.

On sait compter les morts, mais peut on avoir une idée du nombre de personnes qui couvent une maladie cardiovasculaire sans en avoir les symptômes?

On a des chiffres qui concernent les Etats-Unis : 50 millions d’américains sont supposés avoir des faiblesses cardiovasculaires dépourvues de symptômes criants, et donc sont supposés à risque.

Pas moyen de trouver les chiffres qui concernent les français, mais cette population prédisposée existe aussi, et c’est là que la prévention intervient.

  • Savez vous si vous souffrez d’hypertension, ou si vos artères se durcissent, ou si vos reins ne fonctionnent plus très bien?

A moins d’aller chez un médecin, vous ne risquez pas de vous ne rendre compte car bon nombre de symptômes s’immiscent dans votre vie quotidienne, faisant partie de ce que vous ressentez tous les jours, au point que vous mettez ces petits désagréments sur le compte de l’âge, du stress, de la vie…

  • On estime à 25% les personnes qui ont eu une crise cardiaque sans le moindre symptôme de trouble cardiaque préalable.

Bien sur, vous pouvez être un cas à risque : vos parents en étaient atteints, vos grand parents en sont morts, vous fumez, vous avez une vie stressante, vous êtes un peu enrobé, voir diabétique…ou bien vous prenez pas mal de médicaments pour une maladie chronique inflammatoire.

Quoi qu’il en soit, vous disposez de plein de moyens de protéger votre cœur, surtout si vous n’aimez pas bouger et que vous adorez bien manger.

Mais avant de vous les énoncer, je voudrais poison
faire quelques mises au point :

1. Non, manger des aliments contenant du cholestérol ne fait pas grimper le votre

2. Non, manger des aliments contenant du cholestérol ne vous fera pas avoir une maladie cardiovasculaire

3. Oui, le beurre est moins dangereux que le pain blanc et que la confiture

4. Non, ça n’est pas le cholestérol qui entraîne les maladies de coeur

5. Oui, c’est bien l’inflammation causée par la consommation excessive de sucre et autres hydrates de carbone simples qui est la plus dangereuse.

6. Et enfin, oui, tant que vous n’aurez pas réduit votre candidose, vous n’aurez réduit ni votre inflammation interne ni vos risques de problèmes cardiovasculaires

En fait, un taux élevé de graisse dans le sang est un effet et non une cause de risque cardiovasculaire élevé.

Et les recherches ont fortement suggéré que l’excès de cholestérol est le produit d’une inflammation excessive dans corps.

C’est cette état inflammatoire qui semble être à la source des changements dangereux apparaissant dans le système cardiovasculaire. Des dizaines d’études publiées chaque mois dans des journaux médicaux le démontrent tous les jours.

Si vous lisez ces lignes, c’est peut être parce que votre médecin vous a prescrit des médicaments pour faire baisser votre cholestérol ou pour rééquilibrer votre hypertension. Peut être avez vous entrepris de “surveiller votre alimentation” en replaçant le sucre par les sucrettes et le beurre par de la margarine allégée…

Alors, sachez ce que votre médecin ne vous a peut être pas dit sur votre cœur :

Cinq études importantes ont montré que:

  • 1. le risque de crise cardiaque et d’AVC était réduit de 1.4% chez les personnes traitées avec des statines, mais que le taux d’effets secondaires sérieux ( pouvant entraîner la mort) s’élevait à 1.8% sur les mêmes personnes.

Donc, les statines n’ont pas montré être en mesure de fournir des bénéfices de santé suffisant pour participer à une réelle prévention primaire.

Les statines sont en fait utiles pour prévenir la crise cardiaque et l’AVC chez deux catégories de personnes : ceux qui souffrent de diabète 2 et ceux qui ont déjà eu une crise cardiaque ou un AVC.

  • 2. il n’y a pas de relations entre le cholestérol sanguin et le risque de maladie cardiaque chez les femmes de plus de 50 ans et les hommes de plus de 70 ans. Les statines données à ces individus ne font que les exposer à un risque d’effets secondaires plus important que les éventuels avantages cardiaques.
  • 3. Une enquête du Concile de Recherche Médicale a montré que les hommes qui mangent du beurre ont moitié moins de risques de développer des maladies de coeur que si ils mangeaient de la margarine.
  • 4. Le lait maternel fournit une plus grande proportion de cholestérol que quasiment tout autre aliment. Mais le cholestérol et les matières grasses sont essentielles au développement des bébés et des enfants, surtout pour le développement de leur cerveau. Les enfant ont besoin de graisses de bonne qualité pour fournir la bonne matière première à leur cellules cérébrales.

On ne devrait pas tant se focaliser sur les graisses, mais plus sur l’inflammation.

Les statines permettent en fait de faire baisser les résultats des test habituellement utilisés pour mesurer l’inflammation (les tests de protéines C-réactives par exemple). Mais l’inflammation est toujours là.

On a fait récemment le lien entre l’élargissement abdominal, l’assimilation des sucres et l’augmentation de la pression artérielle : on a tout regroupé sous le terme sydrôme métabolique. 

Les personnes atteintes de syndrome métabolique sont d’ordinaire d’âge moyen et ont du ventre.

La femme de 40 ans avec un corps en forme de pomme, ou l’homme amateur de bière au ventre bien arrondi, tous les deux souffrent d’inflammation et d’hypertension, tous les deux sont à haut risque de souffrir d’ une maladie cardiovasculaire.

La graisse abdominale produit beaucoup d’inflammation.chips

Si vous êtes diabétique, votre haut niveau d’insuline accroît encore plus votre inflammation.

Cette inflammation créé des plaques sur les parois des vaisseaux sanguins qui entourent le muscle cardiaque pour l’irriguer, les plaques compromettant cette irrigation, c’est ce qui augmente considérablement le risque d’avoir une crise cardiaque.

Cela peut arriver à n’importe qui, à n’importe quel âge.

Alors, rappelez vous que les maladies de coeur ne sont pas un résultat inévitable de votre vieillissement : de nombreuses mesures préventives peuvent être prises pour éviter les problèmes cardiaques.

 

Votre premier test:

Le cœur est le plus important muscle de votre corps.Une simple prise de pouls peut vous renseigner sur son activité.

Le meilleur moment pour prendre son pouls est le matin avant de se lever : placez votre index et votre majeur de votre main droite contre le face interne de votre poignet gauche, entre l’os et le tendon. Comptez vos pulsations pendant 15 secondes et multipliez les par 4.

Votre rythme cardiaque devrait être situé entre 60 et 100 pulsations minute.

Si votre pouls est trop rapide ou trop lent (alors que vous être au repos), consultez un spécialiste, utilisez son expertise pour avoir une idée de l’état de votre système cardio-vasculaire.

Cela ne vous oblige pas à utiliser tout de suite des médicaments, mais à évaluer votre état de santé.

Après, c’est à vous de prendre des mesures de rééquilibrage, comme par exemple, revoir votre niveau de nutrition. 


La nutrition du coeurhamburger

Bien sur, la première chose à faire consiste à s’assurer que notre alimentation ne serve pas de fuel à l’inflammation.Bien sur, les habituelles graisses trans, aliments industriels, restauration rapide sont des grosses sources d’inflammation (et de candidose…faut il le signaler?)

Mais il y a aussi la qualité des aliments, de nos matières grasses :

Les huiles incolores et inodores que nous trouvons partout dans les supermarchés sont de qualité variable. Certaines seront directement transformées en produits chimiques lors de la digestion, et ces produits chimiques favorisent l’inflammation. D’autres, calment l’inflammation.

La plupart des huiles utilisées pour fabriquer les produits transformés sont riches en graisses polyinsaturées oméga 6 qui sont presque toujours déclinées en produits chimiques déclencheurs d’inflammation. Consommer des aliments raffinés ajoute encore plus d’omégas 6 et fait augmenter le niveau d’inflammation.

L’alimentation moderne tend à être assez élevée en oméga 6 et pauvre en oméga 3. (l’huile d’olive est en fait surtout porteuse d’omega 9 n’ayant aucun effet sur l’inflammation).

Les véritables aliments non transformés sont bons pour le coeur. Les élevages de bovins nourris au grain au lieu du fourrage produisent une viande et un lait encore plus riches en oméga 6 et pauvres en oméga 3 qui eux, produisent des produits chimiques anti-inflammatoires dans le corps.

Pour agir sur l’inflammation, il est aussi conseillé de consommer 50% d’aliments crus (fruits, légumes, noix, graines), ainsi que beaucoup d’ail et d’oignon.

Et puis, éliminez toutes les sources inutiles de sodium, lisez les étiquettes, à la recherche de produits finissant par sodium, ou Na.

 



La supplémentation du coeur

Dans tous les cas, mais surtout si vous prenez des statines, il est très important de vous supplémenter avec du Coenzyme Q10 (100mg 3 fois par jour) et Coenzyme A.

Les études récentes (dont personne ne parle) montrent que l’association CoQ10 et statines réduit les risques de maladies de coeur bien mieux que la prise de statines sans supplément.La prise de CoQ10 est complètement non toxique, même à haute dose.

Le CoQ10 a un effet de fluidifiant du sang, et il participe à la transformation des hydrates de carbone en graisse au niveau cellulaire. C’est aussi un antioxydant qui sert surtout à protéger les membranes des cellules contre l’attaque des radicaux libres.

Si vous prenez des statines, choisissez une version de CoQ10 qui contienne de l’huile et de la vitamine E pour assurer une absorption optimale. Dans le même but, prenez le supplément avec des aliments contenant du gras, comme des légumes au beurre, des oeufs brouillés, du beurre d’amande ou d’arachide…

Il est aussi très important de prendre de la vitamine C à haute dose, 1000mg 3fois par jour, pour aider à réguler la pression artérielle et parce que la vitamine C agit comme anti-inflammatoire naturel.

Dans le même esprit (anti-inflammatoire, anti-stress, antioxydant), le jus Tahitian Noni a été démontré très efficace dans la protection du système cardio vasculaire. Prenez 60 ml 3 fois par jour suivit d’un grand verre d’eau.

Pour stimuler le muscle cardiaque, il vous faudra 1500 à 2000 mg de Calcium tous les soirs après le repas, et 1000 mg de magnésium sous forme chélatée, aussi après manger le soir. Prenez en plus 50 mg de vitamine B6.

Le picolinate de Chrome associé à la lécitine de soja qui agit comme émulsificateur de graisse, participe à la baisse de cholestérol LDL.

Les omégas 3 aident à faire baisser l’inflammation associée aux maladies cardiovasculaires. Des études ont montré que les huiles de poisson pouvaient être aussi efficaces que des statines, et sans effets secondaires. Prenez 2000 mg par jour.

En plus des suppléments, il existe une phytothérapie du coeur :

– Le Ginkgo biloba peut profiter au système cardiovasculaire en prévenant la formation de radicaux libres. Prenez de l’extrait de Ginkgo contenant 24% de Gingko glycosides.

– Le cordyceps, une herbe chinoise, peut ralentir le rhythme cardiaque, augmenter le flux sanguin dans les artères et le coeur, et faire baisser la tension.

– L’acide hydroxyditrique (HCA) provenant du fruit du Garcinia cambogia, inhibe une enzyme qui aide à la transformation des hydrates de carbonnes en graisse et inhibe la syntèse des acides gras dans le foie, ce qui prévient l’accumulation de gras potentiellement dangereux dans l’organisme.

Par contre, évitez le ginseng, l’ephedra et la réglisse si vous avez une tension trop élevée.

Evitez aussi de toucher aux excitants comme le café et le thé noir qui contiennent de la caféine. Des études ont montré que le café accroit le niveau d’hormones du stress dans le corps, alors que dans votre cas il faut se décontracter.

Faites de même avec l’alcool, le sucre, la viande rouge, les graisse hydrogénées, les produits frits, transformés, la charcuterie, les boissons sucrées, les épices fortes, les produits à base de farine blanche (pain blanc) et tous produits raffinés.

 

Et puis, il y a l’aromathérapie…. 


L’aromathérapie du coeurroses

 

Contre la congestion veineuse, en massage général :

Dans un flacon contenant 20ml: 10 ml d’huile infusée à l’arnica et 10 ml d’huile à la Calophyle

Ajouter :

– 1 goutte d’HE de livèche (levisticum officinale)

– 4 gouttes d’HE d’Hélichryse (Hélichrysum italicum)

– 6 gouttes d’HE de Cyprès (Cupressus sempervirens)

 

Contre l’athérosclérose, en massage général :Dans 20 ml d’huile de base :

– 1 goutte d’HE de menthe poivrée (Mentha piperita)

– 5 gouttes d’HE de citron (Citrus lemonum)

– 4 gouttes d’HE de mandarine (Citrus reticulata)

 

Contre la tachychardie :

L’HE de litsée citronée (Litsea cubeba), une goutte sous le poignet, et en diffusion dans la chambre.

En massage général :

Dans 20 ml d’huile de base :

– 3 gouttes d’HE de litsée citronnée

– 3 gouttes d’HE de Mandarine (citrus reticulata)

– 6 gouttes d’HE de Bergamote (citrus bergamia)

 

Et puis enfin, le plus important, un petit travail sur les émotions liée aux problèmes de cœur :

Il s’agit d’une pression sur le point d’acupuncture Coeur 8, il est situé en haut de la paume de la main gauche ou droite, entre la base de l’auriculaire et de l’annulaire. Vous devez presser ce point avec le pouce et l’index de la main opposée, en le massant avec le mélange suivant :

dans 5 ml d’huile de base, 1 goutte d’huile essentielle de Rose otto (Rosa damascena), 2 gouttes d’huile essentielle de Jasmin (Jasminium grandifolium) et 2 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon martinii).

Ce traitement régule certains déséquilibres émotionnels causés par unsentiment d’insécurité, manque d’amour, manque d’amour propre, suite d’un choc, anxiété, dépression, solitude, pensées embrumées, manque de joie.

– Il traite aussi certains déséquilibres physiques tels que

palpitation, vertiges, douleurs dans les épaules et la poitrine, gencives saignantes, pression trop basse ou trop haute, mauvaise circulation, durcissement des artères, insomnie.

 

Pour en savoir plus et vraiment individualiser votre approche préventive et curative, découvrez l’Essentiel de l’Equilibre, manuel d’aromathérapie holistique.couverture reliée Essentiel

Cliquez ici pour en savoir plus.

 

Et vous, comment réagissez-vous aux informations diverses et variées que l’on rencontre au sujet du cœur?

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

4 comments

  • une seule envie: partir en Chine!

  • Bonsoir Cécile,

    Cet article complète le précédent que j’ai lu sur les problèmes cardiovasculaires. J’étais donc en plein dans le mille avec mon commentaire sur l’excès d’oméga 6 par rapport aux oméga 3. Et les oméga 6 en excès qui causent de l’inflammation…

    Tu m’as donné une autre recette avec l’huile essentielle de litséa cubeba pour la santé du coeur et parfois, je hume un peu de cette huile essentielle entre deux applications de la recette qui comprend aussi du thym et de l’achilée millefeuille.

    Merci encore une fois, Cécile, pour tous tes précieux conseils.

    Amicalement,

    Sco! 🙂

  • Tu m’as donné une autre recette avec l’huile essentielle de litséa cubeba pour la santé du coeur et parfois, je hume un peu de cette huile essentielle entre deux applications de la recette qui comprend aussi du thym et de l’achilée millefeuille.

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top