fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Cannabidiol : le partenaire idéal des huiles essentielles

La production de cannabis est en plein essor alors que les avantages médicaux de la CBD (cannabidiol) sont de plus en plus reconnus. Je ne vous cache pas que cette substance a fait son nid parmi les “obligatoires” que l’on garde précieusement sous la main chez moi.

Mais j’ai la chance de n’avoir qu’à faire 5 minutes de voiture pour en acheter, sous de multiples formes. C’est très dérangeant pour l’industrie pharmaceutique qui doit être en train de se creuser le crâne pour palier à ce manque à gagner…parce que je pense que oui, en dépit de la médicalisation systémique qui s’est infiltrée dans les réflexes de soins du monde industrialisé depuis 60 ans, ceux qui en découvrent les limites grossissent leurs rangs tous les jours. Et grossissent aussi les rangs de ceux qui se sentent menacés et non pas guéris par les médicaments.

Les informés qui ont les moyens de se tourner vers ce qui n’est pas remboursé peuvent au moins éviter le pire grâce aux huiles essentielles et s’ils en trouvent, grâce au cannabis. Oui, et je ne suis même pas surprise de l’apprendre : On estime aujourd’hui que le CBD (le cannabidiol), améliore l’état général et aide à combattre 50 affections, notamment des douleurs, des convulsions, des spasmes musculaires, des nausées associées à la chimiothérapie, des troubles digestifs tels que la colite et les maladies inflammatoires de l’intestin, des troubles neurologiques dégénératifs tels que la dystonie, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, les troubles de l’humeur, l’anxiété et l’hypertension artérielle.

Sans aucune addiction, et sans aucun effet secondaire. Et même s’il y en avait…ils seraient dérisoires comparés à ce qu’entraine la prise d’opioides et leurs dérivés tous les jours.

Ici, aux Etats-Unis (j’en ai déjà parlé dans cet article), les opioïdes causent environ 115 décès par jour chez les Américains. Dans les États où le CDB est de plus en plus utilisée, on a rapporté peu de conséquences sociales ou médicales négatives et surtout, que les urgences, les surdoses et les décès liés aux opioïdes étaient moins fréquents.

Je voudrais quand même préciser que le cannabidiol (CBD) est l’un des 104 composés classés comme cannabinoïdes dans les plantes de cannabis, avec sept ou huit composés récemment découverts pouvant être considérés comme des cannabinoïdes. On trouve le cannabidiol à la fois dans le Cannabis Sativa (chanvre) et le Cannabis Indica (marijuana). Le chanvre a une teneur si faible en cannabidiol qu’il est principalement cultivé pour la fibre et la graine. La raison pour laquelle cette substance présente autant d’avantages pour nous, humains, (et j’ai aussi testé sur mes chiens, ça marche!) est qu’il existe en réalité un système endocannabinoïde dans le corps humain et chez d’autres mammifères.

Cela veut dire que nous avons des récepteurs aux cannabinoïdes, et ces récepteurs reconnaissent et interagissent avec le cannabidiol, dans le cerveau, les poumons, le foie, les reins et le système immunitaire.

Du coup, on attribue au CBD une myriade d’utilisations médicales et la liste ne cesse de s’allonger. J’ai ici une belle liste d’applications récemment documentées par la science.

➡️ Asthme allergique – “Le traitement avec du CBD a diminué les processus inflammatoires de l’asthme allergique”, selon le European Journal of Pharmacology.

➡️Troubles du spectre autistique – “Le cannabis chez les patients autistes semble être une option bien tolérée, sûre et efficace pour soulager les symptômes associés”, Scientific Reports

➡️Pression artérielle – “L’administration de CBD réduit la pression artérielle au repos et l’augmentation de la pression artérielle par le stress “, JCI Insight

➡️Douleur, nausées et manque d’appétit durant les traitements contre le cancer – “L’Institut national du cancer (NCI) reconnaît actuellement le médicament à base de C. sativa comme traitement efficace pour soulager un certain nombre de symptômes associés au cancer, notamment la douleur, l’anxiété, la perte d’appétit, les nausées et les vomissements “, BioMed Research International (pour compléter, lisez l’aromathérapie du cancer ici)

➡️ Cancer / tumeurs – “Le cannabidiol (CBD), l’un des composés présents dans la plante de marijuana, possède des propriétés antitumorales”, Cancer Letters (pour compléter, lisez mon avis sur le cancer et les huiles essentielles ici)

➡️ Épilepsie – “Le CBD est un agent anticonvulsion bien toléré et efficace et illustre un effet potentiel de modification de la maladie sur la réduction de la charge convulsive et des comorbidités associées bien après le début des crises symptomatiques”, “Épilepsie

➡️Intestin irritable – “Les essais cliniques suggèrent que le traitement aux cannabinoïdes pourrait jouer un rôle thérapeutique dans le traitement de la colopathie et maladies similaires”, Rapports de gastroentérologie actuels. (lisez l’approche aromatique de la colopathie ici)

➡️Sclérose en plaques – “La légalisation du cannabis ayant eu une incidence sur la variété de produits à base de cannabis disponibles, il semble y avoir de plus en plus de consommateurs de cannabis qui signalent l’utilisation de produits très efficaces avec des effets secondaires minimes”, Sclérose en plaques et troubles connexes

➡️Maladies neurodégénératives et cardiovasculaires – “De nombreuses études ont démontré que le CBD possédait une activité antioxydante, suggérant ainsi un rôle possible dans la prévention des maladies tant neurodégénératives que cardiovasculaires”, BioMed Research International

➡️Douleur, migraine, désintoxication des opioïdes – “Il existe de plus en plus de preuves des divers avantages thérapeutiques du cannabis / cannabinoïdes, en particulier dans le traitement de la douleur, ce qui pourrait également s’appliquer au traitement de la migraine et des maux de tête, la désintoxication et sevrage des opioïdes, ce qui en fait une arme potentielle dans la lutte contre l’épidémie d’opioïdes “,” Headache.

Alors, pourquoi les gens bien intentionnés que sont le corps médical ne font pas plus pour généraliser l’utilisation de cette plante miracle? Pourquoi faut il encore qu’un français aille se fournir en Suisse ou ailleurs pour trouver du cannabidiol?

C’est parce que malheureusement, la menace économique que cela représente pèse juste plus lourd dans la balance que le droit légitime de ne pas s’intoxiquer en se soignant. La vente d’opioïdes à elle toute seule est beaucoup trop juteuse pour que l’industrie pharmaceutique baisse la garde et qu’on lui trouve une alternative naturelle. Et pourtant, il va bien falloir s’y mettre car l’épidémie de drogués involontaires que cette vulgarisation des antidouleurs a fabriqué est un revers de médaille horriblement coûteux pour de nombreuses communautés. Inclue celle où je vit…et qui s’est largement mise au cannabis. Pour moi, c’est la plante miracle la plus adéquate pour créer des synergies avec les huiles essentielles…et je pense que je n’ai pas fini de vous en parler.

Si vous avez du mal à vous sortir de vos problèmes de toxicité, vous trouverez sans doute un bon moyen d’agir avec le bon outil…ici.

Related posts

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top