Candida et cancer vont main dans la main. Cela n’est pas une nouvelle.

Mais jusqu’ici je n’avais pas vraiment expliqué comment. Alors voici comment le candida fabrique le cancer.th

Pour rappel, candida albicans est un champignon, ou une moisissure, qui se manifeste sous la forme d’une infection fongique. Ce champignon se développe généralement dans les muqueuses de la bouche, du vagin et du rectum. Mais il peut aussi voyager dans la circulation sanguine et affecter l’ensemble des intestins, les valves du coeur et la gorge.

Pour faire court, ce champignon vit normalement en paix dans ces muqueuses, jusqu’à ce qu’il se mette à proliférer de façon incontrôlable dans tout le corps.

Ce qu’il faut que vous sachiez, c’est que c’est une maladie de ce siècle.

C’est votre vie d’aujourd’hui qui est responsable

  • de l’acidification de votre organisme,
  • de l’appauvrissement de votre immunité,
  • de la mauvaise qualité de votre nutrition,
  • et donc, de la prolifération de votre candidose.

Pourquoi?

Parce qu’il y a 100 ans, les conditions de prolifération de ce champignon n’étaient pas réunies : on consommait de véritables aliments, entiers, intactes, on n’était pas exposés comme aujourd’hui aux antibiotiques, à la malbouffe, aux aliments transformés et industriels si faciles à trouver partout, et surtout, à tout ce sucre.

 

De plus, nous n’étions pas exposés à tous les produits toxiques qui altèrent notre environnement, comme les pesticides, herbicides et autres produits ménagers chimiques et agressifs.

La plupart des aliments produits pour notre consommation actuelle sont à 50% éloignés de leur état naturel d’origine. Ils sont donc transformés.

Il y a 100 ans, le gout des choses était différentgraines germées

Les fruits étaient moins sucrés parce qu’intacts, les aliments étaient naturellement bios, non modifiés génétiquement, non pollués par les herbicides et pesticides utilisés actuellement, non calibrés, poussés artificiellement, et issus d’une terre riche qui transmettait sa richesse aux récoltes.

 

Consommer des aliments pauvres nutritionnellement mais riches en toxines et en sucre est le meilleur moyen de développer une candidose chronique.

 

Candida et cancer 

addict

Des aliments comme les produits industriels, riches en sucre et en sirop de glucose et en toxines et transformés ont une qualité commune : ils sont acidifiants.

Ce qui signifient qu’ils contribuent à acidifier l’organisme.

Cet environnement acide convient tout à fait au développement du candida, qui va, en grandissant, produire des mycotoxines.

Ces mycotoxines sont tout simplement les déjections du candida…ses matières fécales si vous préférez.

Ces toxines voyagent dans les cellules de l’organisme, via le sang et la lymphe.

Le système immunitaire est en alerte constante pour combattre ses toxines et s’affaibli sous la quantité lorsque rien n’est fait pour contenir la contamination.

C’est alors que les cellules cancéreuses auront tout le loisir de se développer.

En détail, cela donne cette explication que j’ai essayé de rendre la plus claire possible.

 

Comment le corps transforme l’expression du candida en cancercancer01

 

D’un point de vue microbiologique, le candida envahit divers parties du corps ou organes sur lequel il se nourrit.

Un organe dont les tissus ont été attaqués se défend en produisant des cellules qui ont pour objet d’enkyster la colonie de champignons et ainsi de la séparer du reste de l’organisme et limiter sa pollution. C’est un système de défense de l’immunité.

C’est aussi dans ces circonstances que des gènes peuvent s’exprimer de façon amplifiée dans un effort de défense des tissus attaqués. C’est une réaction normale.

De son coté, le système immunitaire va interpréter la présence des colonies de champignons comme des envahisseurs externes, ce qui va aussi stimuler une réaction d’enkystement. C’est de cette façon que le champignon va provoquer un épithelioma, un adenocarcinoma, un osteosarcoma, un gliobastoma etc…

 

De la maturité cellulaire à la malignité

Au début, l’organisme est capable d’envoyer des cellules matures pour contenir la prolifération du champignon, mais alors que la colonie grandit et que les tissus s’épuisent, les cellules deviennent de plus en plus immatures jusqu’à l’anaplasie (les cellules deviennent malignes).

Le ratio entre les tissus différentiés et les tissus conjonctifs d’un organe détermine la capacité de réaction et ainsi le degré de malignité d’une néoplasie.

Plus les cellules nobles s’amoindrissent, plus la tumeur devient maligne et invasive.

Donc, d’un coté on a des tissus nobles qui ne peuvent pas être attaqués (muscles, nerfs), et de l’autre, de simples tissus conjonctifs.

Les tissus glandulaires, à cheval entre ces deux types de tissus, disposent de cette capacité à enkyster un champignon, et vont fabriquer des tumeurs malignes en s’opposant à l’invasion du candida.

Pourquoi ? Parce que dès que le tissu glandulaire est épuisé, la tumeur bénigne devient maligne.

Le même candida attaque des tissus différents, il s’adapte à chaque fois au type d’environnement qu’il rencontre.

Plus l’environnement est acide, mieux il se développe.

C’est une des raisons pour lesquelles la chimiothérapie lui convient si bien (et que les personnes qui la subissent ont des infections fongiques plein la bouche).

Les chercheurs connaissent le lien entre candida et cancer ; Les patients, eux le subissent.

Ne le subissez pas…réagissez à temps en apprenant à contrôler la prolifération du candida dans votre organisme.

L’aromathérapie peut considérablement vous y aider…je vous explique tout dans ce livre : paperbackstack_550x498

Vous pouvez vous-même apprendre à utiliser les huiles essentielles pour vous protéger quotidiennement de la candidose et du cancer en suivant la formation en ligne AromaPro

aroma pro image.001

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • candidose et cancer
  • candida albicans attaque les os et les nerfs
  • candida albicans cancer
  • candida albicans et cancer colo
  • candidose intestinale cancer
  • différence entre un cancer et une candiose
  • Probiolog