fbpx

Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Cancer du poumon : êtes vous malgré tout à risque?

Il y a quelques semaines, j’ai écrit une newsletter sous le choc de la nouvelles qui venait de s’abattre sur ma fille : une de ses anciennes copines de fac venait de mourir à 24 ans…d’un cancer du poumon fulgurant.

C’est là que nous avons aussi appris combien cette jeune femme avait joué avec le feu : contrairement à ce qu’elle laissait croire, elle sortait en fait quasiment tous les soir, s’alcoolisait, fumait toutes sortes de choses et usait d’un nombre impressionnant de stupéfiant. Et ce, depuis avant sa venue aux Etats Unis pour entrer à l’université. 

Or, des étudiants qui boivent et qui fument, il y en a beaucoup! Mais peut être pas à ce point là…parce que, heureusement, cela coute cher. Mais pour cette jeune femme, il n’y avait pas de limite de prix : ses parents, très riches, lui fournissaient tous les fonds nécessaires! Sans se douter de quoi que ce soit…

Quoi qu’il en soit, apprendre qu’une jeune femme de 24 ans meurt d’un cancer du poumon reste choquant…surtout lorsque dans l’esprit de tous, c’est quelque chose qui vous menace lorsqu’on est fumeur de longue durée et d’un certain âge!

Et bien j’ai été faire des recherches, et j’ai appris deux-trois petites choses qui risquent de vous ouvrir les yeux sur une autre réalité.

Le cancer du poumon est le deuxième cancer le plus souvent diagnostiqué aux États-Unis et en France tant chez les hommes que les femmes (de plus en plus de femmes en souffrent) et l’un des cancers les plus difficiles à traiter. C’est également la principale cause de décès par cancer chez les hommes et les femmes, responsable d’un décès sur quatre lié au cancer. L’American Cancer Society estime que plus de 200 000 nouveaux cas de cancer du poumon seront diagnostiqués en 2016, entraînant probablement près de 160 000 décès. Jusque là, rien de bien surprenant. 

La plupart des cas sont causés par le tabagisme, mais le risque de cancer du poumon augmente également avec l’exposition à la pollution atmosphérique. Toujours pas surprenant…on sait combien la pollution est la source de plus en plus de problèmes.

D’ailleurs, savez-vous ce qu’est exactement le cancer du poumon? 

Vos poumons sont une paire d’organes spongieux situés dans la poitrine, qui extraient l’oxygène de l’air et le transfèrent dans le sang, d’où il est transporté vers les cellules du corps et utilisé pour produire de l’énergie – tout en expulsant simultanément le dioxyde de carbone du sang.

Le cancer du poumon se déclenche lorsque la reproduction des cellules pulmonaires devient incontrôlable. Lorsque ces cellules cancéreuses se divisent et se développent pour former une tumeur, certaines d’entre elles peuvent se rompre et se propager à d’autres zones du corps, appelées métastases.

Il faut savoir qu’en général, les cancers métastatiques sont incurables et généralement mortels.

Je ne vais pas vous faire un cours sur tous les cas de figure du cancer du poumon, mais sachez qu’il y en a un qui s’appelle adenocarcinome.

Ce cancer là touche principalement les fumeurs actifs et les anciens fumeurs, mais il s’agit également du type de cancer du poumon le plus répandu chez les non-fumeurs. Il est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes et est plus susceptible de survenir chez les personnes plus jeunes que les autres types de cancer du poumon.

Et je trouve que c’est bien ça qu’il faut savoir : Pas besoin de fumer, pas besoin d’être âgé, et on y est plus predispose si on est une femme.

Les symptômes du cancer du poumon peuvent inclure :

  • Une nouvelle toux qui ne disparaît pas
  • Toux chronique ou “toux du fumeur”
  • Cracher du sang, même en petite quantité
  • Essoufflement
  • Douleur de poitrine
  • Respiration sifflante
  • Enrouement
  • Perdre du poids sans essayer
  • Perte d’appétit

Et puis surtout, quelles sont les principales causes du cancer du poumon

Le tabagisme est la principale cause de 80 à 90% des cas de cancer du poumon. En fait, fumer des cigarettes tue encore plus que l’alcool, les accidents de voiture, le VIH, les armes à feu et les drogues illicites réunis.

Ce qu’on ne nous dit pas souvent c’est que la fumée de cigarette contient plus de 70 substances cancérogènes connues, ou cancérogènes, qui endommagent presque immédiatement les cellules pulmonaires lorsque vous fumez. À chaque exposition répétée, elles deviennent plus endommagées – et finalement, après des années d’exposition, certaines de ces cellules endommagées se développent de manière incontrôlable et deviennent des cellules cancéreuses.

Mais ça n’est pas tout! En plus du cancer du poumon, le tabagisme augmente également les risques de cancers de la bouche, du larynx, de la gorge, de l’œsophage, des reins, du col de l’utérus, du foie, de la vessie, de l’estomac et du côlon / du rectum.

Les cigarettes, les cigares, les pipes et le tabac sans fumée causent tous le cancer. En d’autres termes, il n’y a tout simplement aucun moyen sûr de consommer du tabac. Pour aggraver les choses, de nombreuses substances chimiques sont ajoutées aux feuilles de tabac séchées pour donner du goût et rendre le fumage plus agréable.

La fumée de ces produits est un mélange complexe et toxique de plus de 7 000 produits chimiques, dont plus de 70 cancérogènes connus.

Enfin, dites vous bien que fumer cause plus que le cancer

En plus du cancer, le tabagisme endommage également les poumons, le cœur, les vaisseaux sanguins, les organes de reproduction, la bouche, la peau, les yeux et les os.

Dans les poumons, le tabac endommage les voies respiratoires et les petits sacs aériens. Il n’est donc pas surprenant que le fait de fumer aggrave la pneumonie et l’asthme.

Il provoque également la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), la bronchite chronique; et l’emphysème, qui ne peut être ni inversé ni guéri, et détruit lentement la capacité de respirer en réduisant la quantité d’oxygène atteignant le sang. Franchement, mourir étouffée..très peu pour moi! Il est déjà suffisamment difficile d’échapper à toutes les cochonneries qui viennent nous polluer malgré nous, quelle idée de s’en remettre une couche, volontairement!

Donc : ne fumez pas! Cela coûte cher et ça vous empoisonne!

Il n’est littéralement jamais trop tard pour cesser de fumer. Plus tôt vous cesserez de fumer, plus vous réduirez vos chances de contracter le cancer et de nombreuses autres maladies débilitantes.

Vous pouvez vous faciliter les choses pour vous désintoxiquer et vous aider à arrêter, grâce aux huiles essentielles de la respiration. Je vous en parle dans AromaPro. Découvrez-les, apprenez à les utiliser, mettez-en partout et découvrez-vous une nouvelle vie!

Related posts

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top