Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Avant la prochaine grippe…oubliez le vaccin.

 

 

Si vous vous demandez : “Comment vais-je me protéger contre la prochaine vague d’épidémie de grippe?

Devrais-je me faire vacciner?”

Je vous réponds : non!

Oui, oubliez le vaccin! Oubliez les produits chimiques antibactériens…

Pourquoi?

Parce que soutenir votre immunité est ce que vous pouvez faire de mieux pour vous protéger contre une éventuelle épidémie de grippe.

Peu importe la saison et peu importe si tout le monde éternue autour de vous.

 

  •  Des virus qui mutent.

Les virus mutent continuellement, ils s’adaptent aux médicaments, aux antiviraux chimiques et deviennent de plus en plus agressifs.

Ce que vous avez de mieux à faire pour vous protéger est d’en donner les moyens à votre système immunitaire.

Oui, une immunité performante saura vous protéger de toute sorte d’envahisseurs, qu’ils soient viraux, bactériens, fongiques ou dégénératifs…

Donc, pour être plus claire, depuis le rhume le plus banal jusqu’au cancer, en passant par une éventuelle intoxication alimentaire, aider votre immunité à bien travailler vous permet de frapper d’une pierre plusieurs coups.

Il n’y a pas une minute à perdre !

Je vous donne un bon nombre d’informations dans les pages consacrées au système immunitaire ici, et à celles consacrées à la fièvre, là.

 

Sachez aussi que “Exit les produits antibactériens utilisés dans certains savons pour vous désinfecter les mains…”: non seulement ces produits ont plutôt tendance à provoquer une résistance aux antibiotiques, mais en plus, leur action antibactérienne ne rivalise pas avec celle des huiles essentielles qui de surcroît sont aussi anti-virales…ce dont nous avons vraiment besoin lors d’une épidémie de grippe.

 

  • Alors, parlons “Huiles Essentielles”.

En dépit du manque d’informations, je dirais même, de la désinformation publiée dans les magasines ou dans les revues paramédicales, certaines personnes font de véritables recherches sur l’efficacité des huiles essentielles jusqu’à démontrer que c’est vraiment tout ce dont nous avons besoin pour nous protéger contre les envahisseurs pathogènes, tout en stimulant notre immunité.

 

Non seulement les huiles essentielles sont considérablement plus antivirales qu’un produit chimique, mais elles sont en plus immunostimulantes. Ce qui signifie qu’elles aident votre immunité à se développer…en d’autres termes, plus vous allez les utiliser, plus votre système immunitaire va se renforcer et savoir combattre les virus, bactéries et autres agresseurs.

Bien sur, rien ne remplace la cohérence dans vos actions, et il est clair qu’une hygiène de vie adéquate ne va qu’aller dans le même sens…

 

  • Parlons propreté interne.

La propreté interne est un processus qui englobe la qualité de ce que vous mettez dans votre corps et de ce que votre environnement y met, mais aussi la façon dont vous nettoyez votre organisme.

Un organisme sale va attirer les envahisseurs pathogènes. Les microbes et virus se délectent de mucus et des déchets qu’il véhicule. Alors, votre principale action préventive sera d’éviter cette production de mucus ainsi qu’une possible accumulation de toxines dans votre organisme.

Comment ?

  • Mangez ce qu’il faut et ne mangez pas ce qu’il ne faut pas :

Les produits à base de blé et les produits laitiers sont les principaux fabriquants de mucus que l’industrie agro-alimentaire vous fait consommer tous les jours. Les remplacer par des équivalents mieux assimilables est une bonne façon de réduire votre production de mucus et les risques d’inflammation en général.

Je vous donne des alternatives au blé ici et aux produits laitiers ici.

 

  • Faire attention à la qualité de vos ingrédients et de leur toxicité est une autre façon d’éviter de vous polluer avec des substances indésirables :

Je vous en dis plus sur la détox ici.

 

Aider votre organisme à se dépolluer revient à aider vos organes émonctoire à bien fonctionner : cela passe par la santé du foie, de votre système lymphatique et de vos reins.

Je vous dis tout pour soigner votre foie ici.

 

  • Pour soulager votre système lymphatique, rien de remplace un massage drainant avec un mélange d’huiles essentielles comme celui–ci :Dans une cuil à soupe d’huile de base (voir le chapitre Aromathérapie)

Faites tomber :

2 gouttes d’HE de pamplemousse,

2 gouttes d’HE de poivre noir

et 2 gouttes d’HE de menthe poivrée.

 

  • Pour stimuler vos reins, massez vous les pieds (ou faites les masser) avec le mélange suivant :

Dans une cuil à soupe d’huile de base,

faites tomber :

2 gouttes d’HE de genièvre,

2 gouttes d’HE de cyprès toujours vert,

1 goutte d’HE de menthe poivrée.

 

Nettoyage interne

Pour nettoyer votre organisme, rien de vaut quelques jours de détox et quelques séances d’hydrothérapie du colon.

 

Enfin, si vous produisez déjà beaucoup de mucus, si vous avez une toux productive, si vous avez besoin de vous moucher souvent ou pire, si vous en trouvez dans vos selles (voir chapitre colopathie), usez et abusez de l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas (cedrus atlantica), 5 gouttes dans une cuil à soupe d’huile de base, à masser sur le gras du pouce et la face interne des avant bras pour stimuler votre méridien du poumon.

 

Trop yin ou trop yang 

Enfin, votre température interne va jouer un grand rôle dans votre prédisposition à tomber malade.

 

Si vous avez tendance à déjà avoir froid tout le temps (plutôt Yin), à ne pas avoir beaucoup d’énergie, à avoir des selles très molles et souvent productrices de mucus, à être attiré par les boissons chaudes et sucrées, vous avez besoin de remonter votre aspect Yang et votre chaleur interne. Pour cela, vous devez éviter un temps toute alimentation crue, les boissons froides, les jus frais et plutôt choisir les céréales chaudes, les oléagineux comme les noix, les soupes de fruits secs, les soupes de légumes secs, les légumes racines comme la patate douce cuite au four, la soupe de miso (sans les algues car elles refroidissent) avec du riz complet, les plats épicés comme le curry indien (tika masala, korma), le couscous au quinoa…les plats à base d’agneau rôti ou grillé.

 

Si vous avez chaud facilement, que vous avez tendance à bien manger et à bien boire et surtout du froid, que votre peau rougi ou se brouille facilement, vous êtes sans doute trop Yang et avez tendance à accumuler les toxines au niveau digestif, à être constipé (moins de deux selles par jour), à avoir un foie surchargé.

Pour vous rééquilibrer en Yin, vous allez devoir arrêter l’alcool (bière et vin aussi), les excitants, les viandes rouges et les plats épicés une bonne semaine, boire beaucoup d’eau et de tisanes drainantes et consommer des produits refroidissants comme les crudités, les plats de légumes au wok, les poissons et volailles pochés, les yaourts natures, les légumes verts (voir des recettes de légumes), les plats à base d’algues.

 

Pour en savoir plus sur cette approche rééquilibrante interne, lisez les pages sur le Tao ici.

Vous avez des questions ou une expérience à raconter? Partagez les dans les boites à commentaires ci-dessous…

 

 

 

 

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

15 comments

  • […] Un bon moyen de vous protéger est d’apprendre à ne pas utiliser de médicaments. Vous trouverez plein de pages qui en parlent…dont celles ci. […]

  • Bonjour Cécile,

    Il y a beaucoup d’informations dans ton article qui nous renvoient à d’autres articles. Je vais me contenter de commenter celui-ci.

    J’ai souvent entendu dire que les huiles essentielles sont à utiliser avec parcimonie. Ce ne serait pas des produits à utiliser tous les jours avec ou sans modération.

    Je vois dans les recettes qu’il y a de la menthe poivrée. Que doivent faire les gens qui prennent de l’homéopathie et qui évitent menthe?

    Quant aux substituts des produits laitiers, je ne connais aucune solution. C’est tout simplement de manger autre chose, mais quoi quand on ne peut pas manger de fruits (trop sucrés) ni aucun aliment qui contient quoi que ce soit de sucrant (évidemment aucun dessert)?

    Ça reste un mystère pour les gens qui tolèrent les produits laitiers (quitte à produire du mucus) mais qui doivent éviter d’autres aliments. Un vrai défi.

    Merci et bonne journée!

    Sco!

    • Sco, ta réaction est normale si tu vis en France où on maintient le gros de la population dans une belle ignorance à ce sujet. Tous mes professeurs d’aromathérapie viennent de pays comme l’angleterre, l’australie ou la nouvelles zélande où l’aromathérapie fait partie de la pharmacopée courante, je dirais même plus, c’est quasi la norme dans les centre anti-cancer et le milieu hospitalier. Un hopital américain a même compris l’intérêt qu’il y avait à les utiliser à la place d’un bon nombre d’antibiotiques auxquels la plupart des bactéries résistent.
      Les huiles essentielles ne sont pas à utiliser avec parcimonie, bien au contraire. Je ne les consomme pas et ne les fait pas consommer par la bouche, mais je peux te dire qu’elles se substituent avec bonheur à la majorité des médicaments, qu’elles soutiennent l’immunité pendant qu’elles traitent, et que je les utilise pour bien plus que tu ne peux l’imaginer, sans modération, mais avec intelligence! Ma pharmacie ne contient que du sparadrap! Je ne touche même plus à l’homéopathie car les Huiles travaillent sur bien plus de plan et plus rapidement.
      Donc, pour répondre aux autres question, certains disent qu’on peut utiliser la menthe, d’autre non. Donc, je ne sais pas.
      En ce qui concerne les produits laitiers, il existe des tas de substituts (sauf pour les fromages de vache affinés…mais il y a la vache et la brebis!). Ta question est normale, c’est celle de ceux qui n’ont pas encore eu à se plier à un régime sans sucre et sans produits laitiers. C’est pour les gens comme toi que j’ai écris tout un programme qui donne les substituts, les recettes, les menus qui vont permettre à ceux qui ont besoin de se débarrasser d’une maladie chronique d’y parvenir, plutôt facilement finalement.
      Le lait de vache est une vacherie que l’industrie agroalimentaire nous fait. Ceux qui comme moi ne consomment pas de produits laitiers le vivent très bien…ils ne sont jamais malades. Tout n’est qu’éducation, voire même, de rééducation…

      • Bonjour Cécile,

        Je ne vis pas en France, mais au Québec. À titre de précision, j’ai TOTALEMENT éliminé les desserts et le sucre sous toutes ses formes (miel, jus de fruits, etc.) depuis des dizaines d’années. Même les fruits sont encore trop sucrés pour moi. J’espère un jour pouvoir en remanger.

        Les huiles essentielles sont à découvrir. Je n’y connais rien. Je n’ai pas consulté de thérapeute à ce sujet.

        Je pourrai jeter un coup d’oeil à tes recettes si elles ne contiennent aucun produit sucrant et en autant qu’elles soient à faible indice glycémique.

        On ne sait jamais, après des dizaines d’années de recherche avec des spécialistes, je trouverai peut-être des solutions ici.

        Merci.

        Sco!

        • Ah, tu es au Quebec? Alors nous sommes presque voisines!
          Je traite des gens en leur faisant éliminer complètement le sucre, mais parce qu’ils ont un problème d’inflammation chronique ou d’infection fongique…J’aimerais bien en savoir plus sur les raisons qui t’ont fait arrêter le sucre…je peux peut être t’aider…et si tu préfères me parler en privé, ça peut peut être t’éviter des années d’attente avec des spécialistes…Tu as mon email, ne te gêne pas.C’est avec plaisir.

        • J’ignorais que tu habitais au Québec, Sco !!! Peux-tu me dire à peu près où ?
          Je vis entre Gatineau et Montréal, en Outaouais…

  • Bonjour Cécile,

    Je ne suis pas très calée en huiles essentielles.. Il faudra que je revienne te voir. En revanche pour renforcer mes défenses immunitaires, j’utilise oligoéléments et homéopathie.

    Ni rhume, ni grippe, ni infections ORL depuis des années, et bien entendu une alimentation saine et équilibrée et une bonne respiration.

    Bien amicalement,
    Christine

    • Bonjour Christine,
      Bravo, la respiration, les oligo éléments et l’homéopathie, c’est très efficace! Et le plus important est de trouver Son bon moyen perso de ne pas tomber malade…La prévention est la clé.
      Bonne continuation,
      Cécile

  • Bonjour Cécile !
    Je partage entièrement ton avis sur les vaccins et les huiles essentielles. Cela fait des années que je soigne tout le monde à la maison avec l’homéopathie et les HE, pour le plus grand bonheur de nos santé. Et, comme tu le dis bien, en se nourrissant intelligemment, on se prémunit de bien des maladies et attaques extérieures.

  • bonjour,
    j ai decouvert votre site avec beaucoup de plaisir, je le trouve hyper enrichissant! Sinon j ai une question du coup…. Mon bébé est enrhumé, (2mois et demi). On conseille pour le moucher de mettre un peu de sérum physiologique dans les narines (l’une puis l autre) . Mais… est ce que ça favorise pas le mucus? et donc… les bactéries?
    que conseillez vous pour les rhumes de bébé du coup sinon?

    Mil merci d avance pour la réponse! 🙂

    • Non, allez-y, le mucus est le meilleur véhicule pour détoxifier votre bébé. Vous le “lavez” hors de l’organisme avec le sérum, vous ne risquez pas de provoquer une infection, surtout si vous utilisez les huiles essentielles en même temps. la meilleure pour les bébés enrhumés est l’hyssop decubens. Une goutte dans 5 ml d’huile de base en massage sur la poitrine.

  • […] Consultez aussi aussi La vérité sur les médicaments de la grippe, et Oubliez le vaccin avant la prochaine grippe […]

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top