Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Thérapie par l’amour hebdomadaire


Dans un de mes articles, celui sur la préservation de l’énergie du rein pendant l’hiver, je donne diverses recommandations dont celle-ci : modérer son activité sexuelle. Faire l’amour trop souvent, en hiver, vide notre énergie du rein (surtout chez les messieurs).

Cela concerne l’hiver…on est bien d’accord. Mais pour certains, il s’agit quasiment de leur unique activité physique ! Et il faut prendre ce facteur en considération ! Car cette activité bien agréable a tout de même de bons cotés!

En fait, il y a pas mal de cas où faire l’amour est bon pour la santé. C’est en tout cas ce que nous annonce tout un rapport issu des dernières études sur le sujet. Je le partage ici avec vous.

On se base ici sur des quantités parce qu’il faut reconnaître que, les bénéfices dépendent tout de même de la fréquence de vos assauts…

 

love

 

L’amour une fois par semaine, c’est bon pour le poids.

Faire l’amour stimule votre cerveau à relâcher de l’oxytocine, l’hormone qui va vous faire dormir comme un bébé, et, en dehors de la dépense calorique que cela entraine, ce sont surtout les bonnes nuits de sommeil qui vous aident à perdre du poids.

Le sommeil régule l’appétit (encore grâce aux hormones).

 

L’amour deux fois par semaine, vous tombez moins souvent malade

Oui, en faisant l’amour deux à trois fois par semaine vous augmentez de 30% votre production d’immunoglobuline A, des protéines qui protègent contre les maladies.

Les chercheurs trouvent aussi que la relaxation et la bonne humeur engendrées par cette activité régulière jouent un rôle certain dans la bonne santé de notre immunité.

 

L’amour trois fois par semaine, c’est bon pour le cœurimages

Vous serez d’accord avec moi que c’est plus sympa de sauter sur votre partenaire que sur un tapis roulant, non ?

En fait, faire l’amour fait s’élever le rythme cardiaque et stimule la circulation sanguine. Une étude de l’université de Bristol montre qu’à raison de trois fois par semaine, vous réduisez par deux vos risques de mourir d’une crise cardiaque.

 

L’amour quatre fois par semaine, c’est bon pour la peau

Les couples qui font souvent l’amour ont l’air plus jeunes d’après une étude de l’hôpital royal d’Edimbourg  (je suppose qu’ils ont une certaine hygiène de vie en plus…) que ceux qui ne font pas ou beaucoup moins l’amour.

Il y a des chances que ce soit parce que cette activité stimule notre production d’hormone de croissance, qui fait fondre notre gras et éclaire notre teint…On comprend mieux d’où viennent les belles peaux naturelles!

 

L’amour cinq fois par semaine, vous positivez !

Et oui, à cette fréquence faire l’amour est synonyme d’un plus grand optimisme, de plus d’énergie, de focus et de créativité.

Tout ce dont vous avez besoin pour augmenter aussi vos performances au travail.

 

L’amour six fois par semaine, votre cerveau en profiteinséparables

Bon, je sais, c’est tout de même six fois par semaines…en lune de miel peut être, mais au quotidien, ça commence à chiffrer.

Quoi qu’il en soit, sachez que la stimulation de la circulation sanguine accroit aussi l’irrigation du cerveau, donc, son oxygénation, ce qui stimule la sécrétion d’hormones qui peuvent au passage augmenter nos capacités intellectuelles.

On dit bien que les hommes de pouvoir ont une libido sur-élevée…

 

L’amour sept jours par semaine, vous vous sentez au septième ciel !

Il faut reconnaître qu’il faut la forme pour tenir le rythme, tous les jours…si c’est votre cas, chapeau bas…

On se rend compte que faire l’amour est une activité thérapeutique simplement à cause de la stimulation d’endorphines que ça entraine. Et oui, les endorphines sont un puissant relaxant capable de réduire l’anxiété.

Il faut de toutes façons la forme, le moral, le cœur, la séduction, et une bonne dose d’optimisme pour avoir une telle activité hebdomadaire, surtout avec le ou la même partenaire…

C’est tout le mal que je vous souhaite.

Si vous trouvez que c’est hors de votre portée, sachez que l’aromathérapie peut vous aider.

Je vous ai mitonné un article qui vous donne de quoi réveiller une vie sexuelle endormie, ou mieux, de quoi vous assurer de sa bonne continuation.

Cliquez ici pour découvrir l’aromathérapie de l’amour.

 

 

 

 

 

 

Tags: , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

7 comments

  • Bonjour,
    L’Amour, faire l’amour, L’Amour est un état puissant de conscience qui dépasse de loin tous les scénarios que se font les êtres humains au sujet de l’amour. Même le mot Amour n’est qu’une façon d’exprimer un état de conscience qui a su créer la mère terre.

    Faire l’amour, dans le jargon humain n’est que des ébats amoureux où nous pensons que nous avons atteint le nirvana ou le paradis. Mais, faisons l’amour et non la guerre, faire l’Amour de la façon humaine est un pas vers la vraie façon de faire l’Amour Universel, cet Amour qui transcende toutes les vies. Que l’Amour règne dans nos coeur comme le Soleil règne avec tout son Amour sur notre système solaire sans faire l’Amour.

  • J’aimerais tant mais mon problème est qu’à chaque rapport, inexistant ou presque à présent, je suis atteinte d’une infection urinaire ou de gène vaginal.
    Ça me ruine ma vie de femme et de couple. Si je peux avoir un avis ou conseil. J’ai beaucoup lu sur internet mais je ne sais pas vers quoi m’orienter.
    Merci pour cet article qui me motive mais cela s’arrête là

  • Bonsoir Cécile,

    Amusant ton article et également intéressant. Il y a tant de bienfaits à faire l’amour !
    Personnellement, je le pratique en cures, relation longue distance oblige :p
    Je ne suis pas malheureux pour autant 😉

    Dorian

  • Bonsoir Cécile,

    J’ai jeté un coup d’oeil rapide (et je vais y retourner) à tes huiles essentielles en me doutant que la rosa damascena s’y trouvait! Eh! oui!

    Ce que ton article ici ne mentionne pas et je crois que c’est à la discrétion des couples, c’est le temps consacré à «la chose» à chaque fois pour avoir tous les bienfaits que tu énumères: 5 minutes, 20 minutes, une heure, deux, quatre ou plus à chaque fois? Est-ce que les p’tites vites entrent en ligne de compte?

    Chose certaine, avoir un chronomètre à côté de soi n’est sûrement pas bénéfique!!

    Amicalement,

    Sco!

  • Bonjour Cécile,

    Je partage cet article sur les réseaux sociaux,
    Bien amicalement,
    Christine

  • il faut rencontrer un homme dont tu tombes (un minimum amoureuse), ce qui n’est pas mon cas, alors faire l’amour???

  • Annie Benetiere

    il faut rencontrer un homme dont tu tombes (un minimum amoureuse), ce qui n’est pas mon cas, alors faire l’amour???

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top