Toujours dans la lignée de mes articles sur les dangers des médicaments, un lien entre la prise de médicament durant la grossesse et l’épidémie de TDAH chez les enfants.

Juteuse grossesse

Pour moi qui tente autant que possible d’éduquer les femmes sur l’utilisation des Huiles Essentielles à tous les âges et surtout, durant la grossesse, avoir l’occasion de montrer à quel point elles sont mal informées par l’industrie pharmaceutique, au détriment de l’aromathérapie qui leur est toujours présentée comme une menace, est jouissif!méds

En effet, aujourd’hui, lorsqu’une femme enceinte se demande comment se soulager d’une des multiples douleurs causées par a grossesse, on lui suggère de prendre quelque chose d’inoffensif comme de l’acétaminophène.

En effet, l’acétaminophène,  soit Tylénol ou Exedrine pour les intimes, fait partie des médicaments les plus communs, faciles à trouver dans n’importe quelle pharmacie et recommandé contre les maux de tête et les douleurs diverses, et autorisés pendant la grossesse.

Voici ce que l’on trouve sur le net à ce sujet :

Le rhume et la grippe peuvent être très incommodants, particulièrement chez la femme enceinte. Cependant, certaines mesures et traitements peuvent vous apporter du soulagement tout en demeurant sécuritaires pour votre bébé

Mal de gorge : Prendre de l’acétaminophène régulier ou extra-fort (TylenolMD) : 1 à 2 comprimés toutes les 4 à 6 heures au besoin (maximum 4000 mg par jour).

Fièvre et courbatures : Acétaminophène régulier ou extra-fort (TylenolMD

ou encore :

Recommandations pendant la grossesse

  • Consultez votre médecin avant de prendre régulièrement des analgésiques.
  • N’utilisez pas de préparations à base d’AAS ni de pilules anti-inflammatoires (p. ex., Advil®, Motrin®) pendant les trois derniers mois de la grossesse. Prenez de l’acétaminophène (p. ex., du Tylenol®) pour soulager la douleur.

On en parle sur des forums 

Mon médecin, ma gynéco et la pharmacienne m’ont dit que le tylenol(même extra fort) était sans danger tout au long de la grossesse.. j’ai fait une grosse rage de dent à 9 semaines justement, le dentiste a rebouché le petit bout de dent carié temporairement et pour patienter jusqu’à 12 semaines il m’a dit, lui aussi, que je pouvais prendre du tylenol sans problème

Ou encore :

Grossesse : selon les indications, l’acétaminophène est sans danger pour l’utilisation à court terme aux doses recommandées pendant la grossesse.

 

Or, deux grandes universités viennent de publier des conclusions qui vont faire réviser leur copie un grand nombre de pharmaciens.

Une grande étude sur la grossessegrossesse

Elle est publiée ici aux États-Unis, aussi je me fais un plaisir de vous la traduire.

Voici ce que l’on peut lire au sujet de cette étude de l’Université de Los Angeles, menée en coopération avec l’université d’Aarhus au Danemark.

Réputé inoffensif depuis les années 50, époque à laquelle il a été mis sur le marché, l’acétaminophène est devenu le médicament le plus utilisé par les femmes enceintes dont on restreint au maximum l’usage des médicaments (et des produits naturels vraiment inoffensifs d’ailleurs).

Aujourd’hui, cette longue étude menée par UCLA et L’université Aarhus montre que prendre de l’acétaminophène pendant la grossesse est associé avec de plus grands risques de développer des problèmes d’attention et d’hyperactivité (TDAH) chez les enfants.

Cette découverte remet complètement en question la sécurité de ce médicament durant la grossesse.

Le TDAH, l’un des désordres neuro-comportemental les plus répandus dans le monde, se caractérise par l’inattention, l’hyperactivité, une impulsivité incontrôlable et des problèmes hyperkinétiques dans les formes les plus sévères.TDAH

Le Dr Beate Ritz, professeur et chef du département d’épidémiologie de l’école Fielding à Los Angeles, un des auteurs de ce rapport, nous dit que « les causes du TDAH et des problèmes hyperkinétiques ne sont pas encore bien  compris, but on sait que des facteurs à la fois génétiques et environnementaux y contribuent. Nous savons qu’il y a eu une augmentation rapide des problèmes neuro-développementaux des enfants, inclus le TDAH, au cours de la dernière décennie, et que cette augmentation n’est pas seulement attribuable à un meilleur diagnostique ou à la prise de conscience des parents. Il y a de réels facteurs environnementaux« 

C’est en cherchant à éliminer les plus évidentes de ces causes environnementales que le Dr Jorn Olsen, autre personnalité impliquée dans cette étude, dit avoir été motivé à poursuivre ces recherches.

Il reconnaît que si une part de cette neuropathologie est déjà présente à la naissance, l’exposition à certains produits durant la grossesse sert de déclencheur.

Parce que l’acétaminophène est le médicament anti-douleur le plus couramment utilisé pendant la grossesse, il a semblé évident de le considérer comme étant un de ces facteurs externes.

Les chercheurs de UCLA ont utilisé The Danish National Birth Cohort, une étude nationale menée sur les enfants et la grossesse, pour examiner les complications et maladies intervenus durant les grossesses  et 6 mois après l’accouchement.

Les chercheurs ont étudié les cas des 64322 enfants et mères qui ont été interrogés de 1996 à 2002.

Plus de la moitié des mères ont reconnu avoir utilisé de l’acétaminophène pendant leur grossesse.

Les chercheurs ont trouvé que les enfants dont les mères avaient utilisé ce médicament avaient 13 à 37% plus de risques d’être diagnostiqués avec un problème hyperkinétique, d’être traité avec des médicaments anti-TDAH ou d’avoir un comportement assimilé à du TDAH à l’âge de 7 ans.

Plus l’acétaminophène a été pris longtemps, plus fortes sont les associations.

 

Le risque pour les enfants de développer du TDAH s’élève à 50% ou plus lorsque les mères ont utilisé ce médicament pendant plus de 20 semaines pendant leur grossesse.

 

En conclusion le Dr Olsen affirme : « Nous avons besoin de plus de recherche pour vérifier ces résultats, mais ils reflètent déjà que l’acétaminophène ne devrait pas être considéré comme un médicament conseillé pendant la grossesse. »

 

Grossesse au Tylénol ou grossesse aux huiles?

Voilà. Alors, bien que je me doute à quel point on tente à tout prix de vous tenir éloigné des huiles essentielles (qui risquent de vous apprendre à vous passer de médicaments), sachez que j’en ai donné à toutes mes femmes enceintes, même à celles qui essayent de tomber enceintes, et à leurs bébé. Personne n’a jamais eu à se plaindre…au contraire.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’aromathérapie de la grossesse, cliquez ici.

N’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir gratuitement la newsletter du Club et lire avant tout le monde ce qui vient d’être publié!

C’est ici :

CADEAU ! Recevez gratuitement des livres de recettes à faire vous même en vous inscrivant à la newsletter du Club!

Et si vous avez un témoignage à me laisser sur ce sujet, ne vous en privez pas, faites en profiter tout le monde.

 

 

 

 

 

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • tylenol et grossesse
  • tylenol enceinte
  • acétaminophène enceinte
  • acetaminophen enceinte
  • tylenol grossesse
  • acetaminophen et grossesse
  • acétaminophène grossesse
  • peut-on prendre de l acetaminophene enceinte
  • tylenol extra fort
  • TYLENOL EXTRA FORT GROSSESSE