Entrez votre mot clé dans la case de recherche pour trouver les articles qui en parlent

Comment vieillir sans se sentir vieux, malade ou malheureux…

 

Vieillir n’est pas une maladie et ne devrait pas être considéré comme tel

Je suis horrifiée, lorsque je vais en France et que je passe devant une pharmacie, de voir les lignes de personnes âgées qui attendent qu’on leur serve leur quota de médicaments.

Combien sont ceux qui se résignent à vieillir comme les autres et ignorent leur droit au bien-être…vieux

 

Attendre et se laisser vieillir

J’ai entendu un jour une dame d’une soixantaine d’année (une jeune fille!) raconter qu’elle se laissait glisser dans la vieillesse insensiblement par soumission au dictat de l’inconscient collectif qui nous impose presque notre comportement de vieux : ne plus bouger, être paresseux, sans entrain, grognon, plaintif, souffreteux et finalement, inquiet et anxieux de voir la fin arriver sans être finalement si prêt que ça à l’accepter…

Mais ce qui me fait le plus bondir d’indignation est la façon dont le corps médical nourrit les personnes âgées de médicaments qui leur donnent encore plus de problèmes, leur causent encore plus de souffrance et de dépendance envers leur pharmacie.

 

Vieillir malade : la manne de l’industrie pharmaceutique

Les vieux font le bonheur de l’industrie pharmaceutique…les maintenir dans une dépendance croissante des médicaments est une stratégie comme une autre…même si cela coûte cher au reste de la population.

En effet, un rapport récent de la Commission Européenne traite du vieillissement de la population et de ses conséquences financières. Selon ce rapport, le coût de la vieillesse augmente et, dans le contexte actuel de la crise économique, son financement ne sera pas chose facile.

Alors, pourquoi ne pas donner aux personnes âgées les moyens de vivre leur vieillesse dans la dignité, sans dépendances inutiles, sans douleurs inutiles, sans effets secondaires de médicaments inutiles et avec le maximum d’autonomie et d’énergie?

 

Ne pas vieillir pour mourir

Je l’ai déjà dis, mais il y a des choses à répéter : pourquoi mourir à 70 ans dans un hôpital, après une longue agonie, quand on peut mourir à 120 ans dans son sommeil ou en se faisant bronzer sur une plage de notre choix? Il faut comprendre une chose importante : nous sommes programmés pour vivre jusqu’à 120 ans. On n’est pas vieux à 60 ans ou à 80 ans.

 

Vieillir, c’est quoi?

Nos gènes disent à nos cellules de cesser de se diviser après qu’elles l’aient fait trente à quarante fois. De nouvelles cellules doivent apparaître pour remplacer celles qui ont disparu : ce procédé se ralenti avec l’âge. Lorsque les nouvelles cellules ne sont pas assez nombreuses pour remplacer les mortes ou les endommagées, il y a vieillissement cellulaire, donc vieillissement de l’organisme.

 

Les études ont montré que les cellules qui cessent de se diviser changent de forme et relâchent des protéines qui endommagent les tissus (on appelle cela la dégénération par déchet cellulaire ), ce qui accroit d’autant le processus de vieillissement.

Dans le même ordre d’idée, l’action des radicaux libres n’est pas négligeable : en effet ils attaquent la membrane protectrice de chaque cellule et peuvent aller jusqu’à en endommager le noyau, voir sa programmation ADN.

Or, une cellule qui perd sa programmation ADN d’origine devient une cellule anarchique, potentiellement cancéreuse, en tous cas non conforme, indésirable, et combattue par le système immunitaire au même titre qu’un envahisseur étranger à l’organisme.

Nombreux sont les chercheurs qui insistent sur le fait que c’est notre style de vie qui accélère notre vieillissement, bien plus que notre programmation génétique.

La nutrition fait partie intégrante de la qualité du style de vie : or, une quantité non négligeable des problèmes rencontrés par les personnes âgées est attribuable à des déficiences nutritionnelles.

En effet, beaucoup de vieilles personnes ont des problèmes d’absorption des nutriments, ce qui s’ajoute au fait qu’avec l’âge les systèmes sont moins efficaces…or, c’est bien là que le soutien, la réparation et la régénération des cellules sont indispensables à la bonne marche de l’organisme, et ne devraient pas être négligés. C’est là que des pathologies pourtant faciles à éviter apparaissent.`

 

 

Les problèmes reliés à la mauvaise absorption des nutriments

jus multi

Une étude pratiquée sur une région urbaine a montré que 90% des personnes examinées souffraient d’une insuffisance en vitamines B1 et B6, 30 à 40% avaient des carences en vitamines A, B3, B12, C, en calcium et en fer. Seulement 10% des personnes avaient un taux suffisant de protéines.

De plus, nombreux sont les vieillards confinés en maison de retraite qui ne sortent pas suffisamment et souffrent de carences en vitamine D.

Or, tout le monde sait qu’une alimentation carencée en vitamines et minéraux augmente les risques de maladies dégénératives, et ne risque pas de participer à l’amélioration du bien-être d’une personne déjà affaiblie par la prise d’une bonne dizaine de médicaments par jour. C’est dans ces conditions là que l’on est certain de vieillir.

Le droit au bien-être à tout âge

Nous avons tous droit à la vitalité et à la joie de vivre jusqu’à la dernière goutte de notre vie.

Il est injuste de subir la maladie ou le mal être simplement en croyant qu’ils font partie intégrante de la vieillesse et de son lot de maux.

 

Quand il s’agit de vieillir, tout est relatif!

Vous pouvez vous sentir mieux à 60 ans que vous ne l’avez jamais été à 30 en procédant à des rectifications sur vos habitudes de vie et votre alimentation.

Une bonne supplémentation peut vous aider à soutenir votre immunité, participer au nettoyage de vos cellules, participer à leur santé, leur bon fonctionnement, et à combattre l’action des radicaux libres qui les endommagent: c’est la recette qui peut vous éviter de tomber malade, mais surtout que vous devez appliquer si vous l’êtes, car à partir d’un certain âge en particulier, les médicaments n’ont jamais guéri personne…ils ont besoin d’aide pour agir, et pour cela, il n’y a rien de tel qu’un organisme bien nourri.

Quoi qu’il en soit rappelez-vous qu’il faut des années à un problème pour se développer et apparaitre, donc il faut s’attendre à ce que cela prenne du temps pour les résoudre.

Pour cela, pas de baguette magique : le simple fait de donner à votre corps le bon carburant est suffisant pour lui permettre de vous garder sain de corps et d’esprit.

 

La liste des “carburants”

Avant de vous donner une liste des suppléments conseillés pour donner le carburant correcte à votre organisme, je voudrais vous parler du vieillissement cérébral chez les personnes agées.

En analysant les données de l’étude épidémiologique EVA (épidémiologie du vieillissement artériel, 574 hommes et 815 femmes suivis pendant 9 ans), les chercheurs de l’Inserm ont montré que le déclin des performances cognitives des personnes agées était lié à une diminution du taux de sélénium dans le sang ainsi qu’à un faible taux de lycopène et de Zéaxanthine, deux antioxydants.

En effet, le stress oxydatif du cerveau est une des hypothèses avancées pour expliquer le vieillissement cérébral et plusieurs études ont déjà montré que les antioxydants pouvaient prévenir le déclin des fonctions cognitives.

 

Je parle plus largement du stress oxydatif dans le dossier sur le stress.Vous pouvez consommer du sélénium avec les fruits de mer, le poisson et la viande, du lycopène par le pamplemousse, la pastèque et les aliments à base de tomate, et de la Zéaxanthine avec les légumes et fruits verts.

Mais pour vous simplifier la vie, vous pouvez vous contenter de jus Tahitian Noni, qui les contient tous, ainsi que les autres vitamines et minéraux nécessaires à leur absorption.

 

 

Les suppléments

 

 

  • Des enzymes digestives et de l’acide chlorhydrique pour un bon fonctionnement digestif :

La majorité des personnes de plus de 60 ans digèrent mal par manque d’enzymes et d’acide, donc, elles se créent des carences. Il est indispensable de maximiser l’absorption des nutriments et faciliter le renouvellement cellulaire.

  • Pour cela, les antioxydants sont aussi bienvenus…

– L’acide alpha-lipoic

– Le jus Tahitian Noni

  • Un soutien du système immunitaire et un dépuratif puissant:

– coenxyme A

– jus Tahitian Noni

  • Un complément en acides aminés :

500 mg de chaque par jour,

– L-arginine- L carnitine- L-lysine- L-méthionine- L-ornithine- L-tyrosine

Pour éviter de créer des déséquilibres, prenez les un mois, puis arrêtez un mois.

Ces acides aminés protègent le coeur et le foie, diminuent les triglycérides du sang, accroissent l’efficacité des antioxidants, améliorent la force musculaire et les fonctions du cerveau. De plus, ils attirent les métaux lourds tels que le plombs et le mercure et permettent de les évacuer de l’organisme.

Si vous n’utilisez pas de jus Tahitian Noni, vous devez vous procurer en plus un bon complexe multivitaminique avec minéraux. Ce sont encore des antioxydants qui protègent les poumons, mais qui sont aussi nécessaires à la croissance et à la réparation des tissus.

Enfin, rappelez vous que tout supplément liquide sera mieux absorbé qu’une gélule ou qu’un comprimé.

Certains suppléments liquides, comme le jus Tahitian Noni, sont si rapidement assimilés qu’on en sent les effets dans les minutes qui suivent leur absorption. Alors n’hésitez pas à en profiter aussi.

 

Aussi très important :

Les oméga3, (huile de lin, de saumon , de primerose…) jouent un role important dans la formation des cellules. Ils sont essentiels à un fonctionnement correcte du cerveau. Ils protègent le coeur et préviennent les maladies cardiovasculaires.

 

Bien vieillir, c’est aussi avec une sexualité épanouie!

guérir naturellement les problemes de femmes

Il n’y a pas d’âge pour être heureux, et l’épanouissement intime appartient bien plus aux personnes d’un certain âge qu’aux jeunes trop soucieux de performance physique et esthétique.

Alors, si vous ne l’avez pas encore vécu, si vous êtes à cours d’idée, ou si vous souhaitez donner une nouvelle dimension à votre vie amoureuse, apprenez à vous masser avec des huiles essentielles qui réveillent les sens pour oublier de vieillir! Vous avez presque tous les outils pour bien vieillir, il ne vous manque que ce dernier conseil : ne laissez pas le temps couler, pensez, réfléchissez, utilisez votre cerveau, entretenez votre mémoire.

Pratiquez une activité physique douce comme le yoga

Et n’oubliez pas que pour vous tenir informé de mes nouvelles pages ou me poser des questions, vous devez vous inscrire pour recevoir les nouvelles du club!

Inscrivez-vous au Club Equilibre Naturel!

 

Avez-vous une histoire à partager sur ce sujet?

Je reçois régulièrement vos témoignages, vos histoires vraies, alors si vous souhaitez qu’ils aident quelqu’un, qu’ils donnent un déclic vers le bien-être, écrivez moi, je les publierai ici!

Tags: , , , ,

Related posts

Méthode Yuen en France

  Info incontournable pour les praticiens à la qui souhaitent se démarquer des autres!...

Untitled

  La notion de base que l’on a communément de l’inflammation est qu’elle est...

7 comments

  • marie josèphe Thévenet

    Comme vous, Cécile, je suis sincèrement horrifiée et peinée de voir toutes ces personnes qui ont une tonne de médicaments à portée de mains…matin,midi,soir….et qui, si vous leur proposez une solution NATURELLE, ou refusent, ou s’ils l’acceptent, ou bout d’un mois vous disent que çà ne leur à rien fait et arrêtent….alors qu’ils prennent des médicaments depuis 30 ans et +, médicaments qui ne leur ont rien réglé, au contraire ! ! ! Le NONI est effectivement une excellente boisson pleine de bienfaits, mais l’algue ALPHNIZOMENON FLOS AQUAE est supérieure ; elle contient 115 micro nutriments, va au coeur de nos cellules pour les nourrir mais aussi les nettoyer et aide à l’élimination des métaux lourds…..

    • Chère Marie Josèphe,
      Ca a l’air très intéressant cette algue! Par contre, le noni tahitien contient 153 nutriments donc ceux qui accroissent le niveau d’absorption de l’intestin grêle…je pense que ls deux produits pourraient être complémentaires…à essayer!

  • bonjour,
    merci pour tous ces articles qui apportent des conseils pour tous nos problèmes, j’ai 85 ans etj’ai une vie saine,avec une alimentation naturelle et raisonnable,trés active, je fais du yoga,hélas depuis 3 ans,il faut mettre un frein,une pseudo polyarthrite risomélique m’a fait plonger dans la catégorie des handicapés: 2 ans de cortisone ,moi qui ne prenais aucun mèdicament!sauf le paracétamol,la cortisone m’a déclanché un diabète et une recrudéscence massive de l’arthrose +une mycose,ce qui m’a amené sur votre site, je prends depuis 12 ans des antioxidants des vit et des omèga 3,pour stopper l’évolution d’une DMLA,je viens d’y ajouter la zéaxantine,ce sont mes seuls traitements, mais hèlas j’ai peur de basculer de l’autre coté et ne pas pouvoir éviter une prothèse!ancienne sage femme et passionnée des huilesc essentielles depuis 22 ans,j’espérais pouvoir éviter cette éventualité!je ne connais pas le noni!j’ai commandé vos livres,il va falloir que je me recycle!j’en ai assez de cette vie au ralenti,je commence à perdre pied!excusez mon bavardage!

  • marie lise rainville

    J’ai fait une fibrillation auriculaire en 2013 et une autre en 2014. La cardiologue m’oblige
    à prendre une aspirine 325 tous les jours et un quart de bisoprolol tous les matins. J’ai beau-
    coup de bleus avec les aspirines. ¨Ca me fait un peu peur. Mais elle dit, vous pouvez
    rester légume??? Que puis-je faire.? Merci, vous êtes très gentille!

  • ou trouver tous les compléments que vous préconisez ? acides aminés etc ?

Leave a Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.




Et si vous vous donniez les moyens de prendre le pouvoir sur votre santé? Demandez-le moi ici et je vous envoie un livre dont c'est justement le sujet...

New Graphic
Top