Une mycose est une infection fongique (causée par un champignon) qui peut être localisée partout, au niveau des pieds, des doigts, de l’aine, de la bouche, sur les tétons des mères allaitantes, sur le cuir chevelu, sur les fesses des bébés, partout où un environnement humide et chaud favorise le développement de la mycose et lorsqu’un système immunitaire déprimé empêche l’organisme de le combattre efficacement.

 

Une  mycose vaginale fait partie des désagréments de la vie féminine les plus débilitants, surtout lorsqu’elle est récurrente suite à un traitement aux antibiotiques ou à des rapports sexuels.

Ces problèmes sont causées par principalement 3 sources de mycose :

  • une bactérie provoquant la gonorrhée (MST bien connue), le trichomonas (parasite sexuellement transmissible),
  • et un champignon scientifiquement appelé le Candida albicans, qu’il est parfaitement normal de trouver dans un organisme sain et constituant une origine parfaitement bénigne d’infection fongique.

Car, le vagin est un des endroits qui, par son taux d’humidité et sa température, rassemble les conditions idéales de reproduction du Candida, la source de mycose la plus fréquente chez les femmes.

Vous trouverez les informations relatives aux infections par mycose à candida dans le chapitre qui y est consacré, ici.

Que vous décidiez de vous soigner tout l’organisme contre une mycose ou pas, vous devez aussi vous soulager localement.

  • Savoir reconnaitre une mycose

On reconnaît une zone infectée au fait qu’elle est urticante, enflammée, rouge et souvent associée à une émission de pertes blanches ou jaunâtres.

Si vous souffrez de ce genre de symptômes, procédez par élimination :

Si c’est la première fois que ça vous arrive et que vous êtes sexuellement active, allez consulter votre gynécologue pour vous assurer qu’il s’agit bien d’un candida et non d’une MST. En cas de MST, vous n’aurez pas le choix, ce sera la pénicilline, traitement classique du Chlamydia, ou un traitement au metronidazole pour le trichomonase. Au moins, après vous serez débarrassée, pour peu que vous vous protégiez pour ne pas en attraper d’autres.

Par contre, la mycose Candidosique est une infection bénigne qui ne peut pas être traitée par médicaments, sauf localement et temporairement.

Il existe des ovules vaginales qui vous soulagent des démangeaisons et de l’inflammation, mais qui ne débarrassent pas votre organisme du champignon.

Qu’est ce qui fait que des milliers de femmes souffrent régulièrement de mycoses vaginales?

Le vagin est protégé par une bactérie protectrice qui est facilement éradiquée par les antibiotiques (qu’on vous aura donné pour traiter une cystite par exemple) ou un médicament immunodéprimant. La mycose peut alors envahir les muqueuses et provoquer l’inflammation de la paroi vaginale et de la vulve.

  • Une chimiothérapie,
  • un traitement à la cortisone (Prednisone),
  • le diabète, la grossesse,
  • la prise de la pilule contraceptive,th
  • l’utilisation de certains savons intimes décapants,
  •  l’obésité
  • et la transpiration excessive font partie des facteurs typiquement précurseurs d’une infection fongique.couverture super femmes

Si vous êtes concernée par plusieurs problèmes typiquement féminins, sachez qu’ils sont souvent interconnectés et que vous les trouverez rassemblés dans le livre que j’ai consacré aux femmes : “Comment passer pour une super femme le temps de le devenir vraiment”.

Mais dans tous les cas, le dénominateur commun est une faiblesse immunitaire qui facilite le développement de la mycose.

Alors, si vous êtes atteinte de ce type d’infection il y a deux choses à faire :

  1. soulager vos symptômes,
  2. travailler sur la qualité de votre immunité et sur la prolifération du la mycose.

Or, qui dit mycose, dit candidose, donc candida.

Si vous ignorez de quoi il s’agit, visionnez vite la vidéo du webinaire qui y a consacré, ici : 

 

 

 

Aromathérapie de la mycose vaginale par Candida



Pour les démangeaisons vaginales internes :

Dans 5 ml de gel d’aloe vera, mélangez

  • 3 gouttes d’HE d’arbre à thé,
  • 1 goutte d’HE de palmarosa,
  • 2 gouttes d’HE de thym à linalol.

Enduisez un tampon (genre tampax) avec ce gel et insérez le dans votre vagin. Gardez toute la nuit, et renouvelez plusieurs jours de suite, jusqu’à soulagement.

Si votre mycose est étendue à l’extérieure du vagin, vous pouvez utiliser les mêmes huiles essentielles mélangées à une crème à l’oxyde de zinc et les appliquer là où vous avez besoin d’être soulagée.

Chaque cas de mycose est différent : il se peut que votre mycose soit trop avancée et que vous ayez besoin d’un traitement par ovule,(ce qui ne vous empêche pas de vous traiter avec l’arbre à thé pour remonter votre immunité et combattre vraiment le champignon), mais si vous prenez en main votre infection assez tôt, les huiles essentielles peuvent vous éviter d’utiliser des médicaments, à condition, et j’insiste, que vous ayez la cohérence de combattre votre mycose sur tous les fronts en suivant les règles du régime expliqué ici.

Cette approche peut paraître fastidieuse, mais elle a l’avantage considérable de vous offrir une véritable solution à long terme et de vous débarrasser de vos mycoses…ce qu’un médicament ne vous donnera jamais.

Important, pour résumer :paperbackstack_550x498

– au moindre symptôme (de cystite ou de mycose), appliquez vous plusieurs gouttes d’HE d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) directement au niveau de la vessie, juste sous le nombril, plusieurs fois par jour.

 cessez de consommer toute forme de sucre et d’hydrate de carbone, et si possible, suivez le régime anti-candida

 pour calmer les démangeaisons provoquées par la mycose: utilisez en alternance les préparations citées plus haut à base d’arbre à thé, en interne et externe.

– et surtout, suivez les conseils que je donne pour travailler sur votre immunité ici.

 

Enfin, si vous souhaitez vous sentir plus à l’aise dans l’utilisation des huiles essentielles, profitez de la version allégée de ma formation en ligne AromaPro : aromaPro Mini.

 

 

Et vous, avez vous déjà souffert d’une mycose vaginale? Vous avez certainement une expérience à partager qui pourra aider les autres lectrices à aller mieux…Alors laissez votre commentaire ci dessous! Merci!

There was an issue loading your timed LeadBox™. Please check plugin settings.
There was an issue loading your exit LeadBox™. Please check plugin settings.

Incoming search terms:

  • mycose vaginale huile essentielle
  • huile essentielle mycose vaginale
  • huile essentielle mycose vulvaire
  • mycose vaginale huiles essentielles
  • huiles essentielles mycose vaginale
  • arbre à thé mycose génitale
  • tea tree mycose vaginale
  • huile essentielle mycose genitale
  • huile essentielle mycose
  • mycose vaginal huile essentielle